240 commentaires


  1. 101

    yan

    Jusque là, je prenais cela pour une sorte de parano subjective de la part des personnes très investies dans la FI. Mais j’avoue que je suis tombé des nues pendant la matinale de France Culture (que je croyais au dessus du lot) daté de ce matin. Que ce soit avec Mr Gérard Miller ou Jacques Générereux, j’ai été estomaqué par les sous entendus ou questions formatées sur Castro, Poutine, MLP, etc. Merci aux réponses posées ET intelligentes de Miller et Généreux. En écoutant E1, j’avais trouvé Jean-Luc Mélenchon rentre dedans. Maintenant avec ce que j’ai pu écouté de la dé(sin)formation de ce matin, je comprends mieux.

  2. 102

    gerlub

    Bonsoir,
    Je pense qu’il y a une mesure de l’Avenir en Commun qui n’est pas suffisamment mise en avant et c’est les remboursements sécurité sociale à 100 %. Peur-être que dans l’émission de demain matin sur BFM l’accent pourra être mis là dessus. En insistant qu’on n’aura plus besoin de mutuelle. Il me paraît inutile de faire la comparaison avec l’Alsace Moselle que tous les convaincus, moi le premier, de ce blog connaissent mais qui peut-être difficilement compréhensible pour le citoyen lambda et donc source de confusion. Et c’est bien le citoyen lambda qu’on doit convaincre et il faut faire simple.
    La révocation des élus est aussi très importante. Par exemple un élu indélicat ? Suivez mon regard (je n’oublie pas « présomption d’innocence  » etc.)
    Bon courage !

  3. 103

    oberon

    Le système médiatique a choisi Macron, c’est un fait. La fabrique de l’opinion fonctionne à plein régime. Espérons que les Français ne seront pas des moutons de Panurge et porteront un projet humaniste, ambitieux, éco-socialiste à l’Elysée et à l’assemblée. Hamon étant prisonnier de son parti, amis socialistes, soyez courageux et cohérents, rejoignez nous.
    Au 18 mars à Bastille !

    1. 103.1

      Chat

      Petite nuance, les médias étant aux ordres des puissants qui les détiennent, ils ont plutôt intérêt à faire ce qui leur a été ordonné. Et c’est avec zèle qu’ils ont porté le FN et exhibent Macron. Le pire est qu’ils sévissent aussi sur les médias du service public. La grande idéologie libérale à des tentacules.

  4. 104

    PIETRON

    Inutile de donner des conseils de comportement ou de marche à suivre à Jean-Luc Mélenchon pour ses passages TV. Personnellement à sa place cela m’énerverait. Cela dit, on sait très bien que les médias, celles et ceux qui ont été (ou sont) engraissés au biberon du capital, feront toujours tout pour mettre en difficulté un opposant sérieux (anticapitaliste pour moi). C’est une constante qui s’est aggravée avec la génération de journalistes issues de la « société de consommation ». Ce sont les pires car bien souvent peu cultivés et très orientés. On peut d’ailleurs se demander et je comprends la colère des autres « pourquoi 5 candidats » et pas tous…
    Le programme « l’avenir en commun » est clair. Le seul. Les autres ma foi vont dans le sens du poil (ceux qui sont invités). Nous sommes en France où, comme l’affirmait un journaliste américain, les journalistes sont les plus pourris en occident (au monde disait-il). Je pense qu’il est dans le vrai.
    Bon 18 mars car un rassemblement massif vaut plus.

  5. 105

    Philou42

    Je trouve que les médias sont montent en puissance pour taper encore plus fort que d’habitude (est-ce possible ?) sur Jean-Luc et nos camarades. C’est que nos idées continuent forcément de progresser, la caste en place s’inquiète sérieusement. J’y vois plutôt bon signe. Mais que ce doit être dur d’être malmené et méprisé ainsi. Courage Jean-Luc, courage les amis. Ce n’est malheureusement pas fini.

  6. 106

    magda corelli

    Pour ceux et celles qui s’indignent du traitement qui est fait à Jean Luc Mélenchon par les medias du service public je recommande le livre-enquête de Marc Endeweld : France Télévision (of the record). C’est révélateur ! Plus panier de crabes que ça tu meurs. A samedi.

  7. 107

    Jacques A.

    Je ne sais pas si c’est par rapport à la marche de demain, mais il me semble qu’enfin les journaux télé parlent de la France Insoumise. Le boomerang du règlement d’égalité des temps de parole leur est-il revenu droit en pleine figure ? Je pense que le policier des temps impartis a du taper légèrement sur la table des rédactions. C’est une bonne nouvelle quelles qu’en soient les raisons et l’orientation des reportages ou interventions qui parlent de notre mouvement, il en restera toujours quelque chose dans les esprits. Nous ne sommes pas un mouvement clandestin, anonyme ou périphérique. Parler de nous nous met au cœur de la bataille, nous pose comme une des propositions réelles pour l’élection. Et puis même pour nous, forces actives de terrains, que c’est bon d’entendre « France Insoumise » à la télé. Ne pas céder, marcher droit, résistons !

  8. 108

    GEORGETTE

    Vous exprimer clairement votre choix de la paix entre les peuples, par contre je ne connais pas vos propositions pour abolir l’arme atomique et pour arrêter la production et la vente d’armes en France. Certes ces armes nous permettent de faire partie des puissances dominatrices du monde, c’est peut-être la raison pour laquelle cette question est absente des débats pour les presidentielles. Et pourtant parler de la dangerosité des centrales nucléaires me parait ridicule si on accepte l’existence d’armes atomiques. Sans désarmement, il n’y aura pas de paix, il n’y aura pas de politique sociale.

  9. 109

    BERNARDI

    Monsieur Mélenchon bonjour,
    En 2014 la droite a gagné les élections municipales à Aubagne, ex-municipalité de gauche à direction communiste depuis 1965.
    Depuis, le Festival d’Art Singulier a été supprimé, la restauration scolaire privatisée, les subventions aux syndicats supprimées, les autres subventions aux assocs baissées de 30%, le secours populaire et les restos du coeur menacés d’expulsion, la Maison des Jeunes et de la Culture (dont la marraine est Nicole Ferroni et qui s’est mobilisée) supprimée, etc. C’est, maintenant, au tour de la Bourse du travail. Le maire a décidé d’expulser les occupants, l’UL-CGT, l’UL-FSU, Loisirs et Solidarité des Retraités et Fraliberté (l’association des Fralib que vous connaissez). Des actions sont engagées et prévues.
    Vous avez dit qu’il fallait que vous soyez « là où c’était chaud et où il y avait l’actualité ». Il me semble que ce serait bien que vous veniez faire un tour à cette occasion. Il y a 3 groupes d’appui de la FI ds la ville.

  10. 110

    jolly

    Je dis comme Jean-Luc Mélenchon, « qu’ils sans aillent tous » et je trouve ridicule que les médias tapent sans cesse sur lui. Et moi j’ai confiance en lui. Il est honnête et sincère, je sais, il y aura foule demain. Vive la 6ème république. Bravo Jean-Luc.

  11. 111

    LACROIX Catherine

    De l’application aveugle d’une nouvelle loi. J’habite un 3 pièces HLM avec un loyer mensuel brut de 320 euros depuis 25 ans. Mes filles sont grandes et ont quitté le domicile familial pour mener leur propre vie. Pour obliger les occupants de logements jugés trop grands ils sapent l’APL Je suis passée de 178 euros à 104 euros avec une retraite faramineuse de 848 euros mensuels. La marche est trop haute pour mon budget. Un jour ou l’autre je vais me retrouver expulsée. Pour aller où ? Je ne trouve pas de 2 pièces à un loyer inférieur au mien. Et à mon âge un déménagement c’est tout un monde, et qui le financera ? C’est quoi ce bordel dans la tête des socialos ? Qu’ils s’en aillent tous ! Dehors ! Une bonne fois pour toutes !

  12. 112

    Invisible

    Je suis branchée sur le direct. C’est formidable. Les insoumis sont beaux, l’orchestre est bon. C’est chez Mélenchon qu’il fait bon ! Vive notre gauche !

  13. 113

    ouionpeut

    Transportée par la puissance, la force, le rayonnement de votre pensée, de notre programme ! Merci de tant donner pour tous les laissés pour compte, je suis heureuse d’avoir convaincu 4 personnes jusque-là indécises de voter pour vous et notre programme. Bravo.

    1. 113.1

      JeanLouis

      Hier soir repas avec mes enfants adultes, favorables à nos idées, mais surtout très opposé à la droite dure MLP ou Fillon et là je touche du doigt l’importance néfaste des sondages. Leur priorité absolue est d’éviter Le Pen ou Fillon, ils voteraient bien Mélenchon, surement pas Hamon, mais les sondages disent que c’est Macron qui est le mieux placé pour cela et donc leur vote risquent de nous échapper, ils sont 5 avec leurs conjoints sur cette ligne. Et la discussion détaillée sur le programme ou le personnage Macron a peu d’effet, ils savent, la notion de vote selon ses convictions, ils connaissent mais non surtout pas Le Pen ou Fillon ! Je vous avoue mon impuissance actuelle et mon désespoir. Le combat continue dans la famille et autour mais j’ai bien peur que cette attitude soit assez générale !

  14. 114

    lilou 45

    Hier j’étais à Paris. Ce n’était pas la première fois que je battais le pavé parisien pour défendre les droits du peuple, mais hier j’ai ressenti une ambiance particulière. Les manifestants m’ont semblé moins festifs, moins rigolards, plus graves, plus investis, plus inquiets aussi. Il y a de quoi, avec ce que nous propose les réacs et les fachos, parfois la même chose. Victoire ou défaite nous devons rester mobilisé, en cas de victoire pour faire face aux attaques du capital qui seront surement violentes, en cas de défaite pour canaliser la révolte qui ne manquera pas de se développer et expliquer, expliquer encore ce qu’est réellement le capital. Je n’ai pas pu voir Jean-Luc, ni sur la scène ni sur les écrans géants, tant la foule était dense. Je l’ai écouté entouré de camarades communistes, avec lesquels nous avions pris le car, nous étions tous attentifs et conscients du moment que nous vivions. Les mots de cette journée : jeunesse, conscience, ferveur, ardeur.
    Vive la sixième.

  15. 115

    Efpeg

    Beau défilé. Bel enthousiasme notamment de Sam Karman. La mobilisation est au moins aussi forte qu’en 2012. Pour aller plus haut, il faut qu’on voit demain soir lors du débat un homme d’Etat, et non seulement un intello ou un insoumis. La force du nombre et de l’argumentaire sont de votre côté Jean-Luc. Soyez sûr de notre soutien et de votre puissance. Montrez-la à Macron, Fillon et Le Pen sans tomber dans le piège de la suffisance ou de la hargne. Ces repris de justice ne les méritent même pas !
    Bon courage Camarade !

  16. 116

    mazingue

    Je vais faire un constat à aujourd’hui 95% des gens qui vont voter n’ont pas lu le programme de celui pour lequel ils vont voter. Il nous faudra un comparatif des point essentiels des programme pour tractage rapidement. Merci à nos équipe de réagir rapidement.

  17. 117

    hd

    Comme vous étiez belles et beaux insoumises et insoumis de toutes régions de France. Merci pour votre belle mobilisation, c’était comme si j’étais parmi vous par le coeur et les idées de fraternité. Merci encore, continuons vers ce beau combat pour l’égalité du plus grand nombre et visons l’égalité pour tous.

  18. 118

    Dominique

    Il reste un peu plus d’un mois avant le premier tour et bien des choses peuvent encore se passer. Néanmoins on peut craindre que notre candidat ne soit pas présent au second tour. Pas plus que Hamon. Et l’ordre d’arrivée certes important pour les législatives qui suivront n’est pas l’essentiel. Gérard Miller a trouvé un raccourci qui devrait devenir notre mot d’ordre « Hamon, le PS te lâche, lâche le PS ». Dans ces conditions Jean-Luc Mélenchon pourrait rassembler le peuple et avoir une réelle chance de gagner.

  19. 119

    Castagna

    Les médias font le maximum pour faire élire Macron en agitant l’épouvantail Le Pen et en propageant l’idée avec leurs sondages que seul Macron peut la battre. Cette propagande marche sur ceux qui sont dominés par la peur de la droite extrême et qui sont prêts à renier leurs convictions pour éviter cette catastrophe. Sauf qu’ils ne voient pas que le danger Macron nous mènerait dans le mur! Mais la peur est irrationnelle et empêche de réfléchir.

  20. 120

    oxy

    Bravo Jean Luc pour ce succès place de la République. Maintenant ce meeting était en lien avec la 6ème République donc assez technique pour les « petites » gens. Il faudrait que les discours futurs soient plus en phase avec cette partie de l’électorat si vous comptez gagner les nombreux électeurs qui ne ce sont pas encore déterminés. Ils attendent des réponses avec des mots simples des arguments simples mais percutants, des mots qu’ils veulent entendre (la droite et l’extrême droite savent le faire dans la malhonnêteté…). Il ne s’agit pas d’être malhonnête dans le discours les solutions proposées, mais dire ce qu’ils veulent entendre car c’est un procédé qui marche malheureusement auprès des gens. Moi je suis à fond pour le mouvement France Insoumise et tente avec mais moyen de pousser à voter pour vous. Bon courage pour lundi 20 mars dans un nouveau traquenard.

Les commentaires sont fermés.

©2015/2017 Jean-Luc Mélenchon / V5 / Design INFO Service | Contact | Mentions légales