82 commentaires


  1. 1

    Lucie

    Le meilleur post de blog que j’ai lu. Clair, complet, précis… Il faut largement le diffuser

  2. 2

    daniel ploum

    JL tu devrais donner l’adresse de ton chêne millénaire a tous ces « marcheurs » qui racontent que des conneries. Un peu d’ombre leur remettrait les idées en place. Résistance.

  3. 3

    J. Nodin

    Merci ! D’être sur tous les fronts, dans les médias pour faire exister le mouvement, sur les réseaux sociaux pour maintenir la dynamique de l’action, et sur le blog pour approfondir votre pensée et rappeler que vous restez un être humain. Se libérer de la tyrannie des 140 signes, l’espace d’un instant, permet de se ressourcer humainement et argumentativement. Continuez à vous battre et à tenir ce blog, vous avez tout mon soutien et celui de millions d’autres personnes !

  4. 4

    Moiree Anne

    Monsieur Mélenchon, je vous remercie pour cette synthèse mais surtout pour la beauté de votre texte. Cela me touche beaucoup. C’est admirable et notamment la première partie pourrait être du Giono et plus loin du Balzac. Merci à vous et avec tout mon respect.

  5. 5

    GERMONT

    La rentrée se passe bien. Sur les marchés les gens sont très remontés contre le gouvernement et Jupiter. Pas mal d’entre eux regrettent leurs votes et nous prenons des contacts à chaque fois pour renforcer notre groupe. On essaie de s’organiser pour aller à Paris au moindre prix, la solidarité se met en place. Jean Luc, je t’en supplie pousse un grand coup de gueule pour nos compatriotes de Saint Martin et des Caraïbes. Ta voix porte loin ! Nous avons reçu de multiples appels de détresse déchirants et il semble bien que les médias aux ordres ont menti sur la réalité là bas. Les services publics, la police et l’armée seraient débordés. L’état est incapable d’organiser quoi que ce soit depuis 4 jours. Des bandes de malfrats agressent les gens, la mer charrie des cadavres (100, 200, 300, 1000 ?), Les pauvres sont contraints de voler pour survivre et manger. La partie hollandaise de l’Ile fait bien mieux que la France. J’ai honte pour notre république.

  6. 6

    Sébastien Tennier

    Mr Melenchon, c’est toujours un plaisir de vous lire, de constater qu’une pensée complexe peut être formulé clairement, sans détour. Vous qui êtes et en faite régulièrement la démonstration, un fin stratège politique et un analyste pertinent. Ne craignez vous pas l’instrumentalisation des débordements, de la violence qui pourrait intervenir lors des manifestations, par les médias et le gouvernement ? Car depuis ce week-end se diffusent cette petite musique habituelle. Chacun y allant de son mot sur les casseurs, sur le fait que les organisateurs seront de toutes façons responsables si il y a du grabuge. Que les français qui ont élus ce président et donc ont adoubé ses ordonnances, sont comme pris en otage, etc. Bref vous connaissez cette rengaine. Mais je crains qu’ils préparent en faisant cela la justification d’une répression ultra violente. Mr Colomb ayant visiblement pris ses dispositions à défaut d’avoir anticipé la catastrophe dans les Antilles française.

  7. 7

    Berche Jean Marie

    « Toute la sphère médiatique macroniste et les satellites de toutes sortes du président sont déjà en alerte et passent à l’action dans leurs domaines respectifs »…
    En effet, il suffisait d’écouter le nommé Benjamin Griveaux, sous ministre de je ne sais quoi, ce matin chez Demorand, de la pure « langue de bois » quand la question est précise et du fiel ou du vitriol dés que l’occasion se présente d’insulter Mr Mélenchon. Croisons les doigts pour la participation du 23 car sinon nous subirons un Catia à la puissance José médiatique.

    1. 7.1

      Sylphe

      En effet, ce matin M.B.Griveaux pour répondre à la question d’une éventuelle impréparation avant la venue d’Irma, s’est permit de répondre une grossière langue de bois en disant « qu’on ne peut pas organiser le départ de 14’000 personnes… » Et d’en profiter pour insulter Mr Mélenchon. Alors que le journaliste avec un peu d’à propos aurait pu dire qu’il ne s’agit pas d’évacuation, mais au contraire d’amener par avance des gendarmes et des soldats pour empêcher les désordres et pillages.

  8. 8

    Deeplo

    Un Jean-Luc requinqué comme nous après la phase de deuil post présidentielles et après le réveil brutal de la première session parlementaire à 17 seulement (mais quels 17 !). Nous avons nous aussi les yeux biens ouverts pour freiner Macron autant que faire ce peut. Ce Macron qui nous martyrise et qui nous fait honte. Place à l’action demain, le 21 et le 23. C’est la conclusion la plus importante des journées de Marseille selon moi : la priorité à l’action pour exister en tant que force politique agissante, différente des partis discrédités par leurs représentants, capable de créer l’adhésion pour les millions de désespérées de la misère sociale et culturelle qui refusent de voter jusqu’à présent. L’action, et l’information. Il nous faut un journal papier national avec un site web charpenté pour rassembler au même endroit toutes les actions, idées, commentaires, déceptions, et autres. Nous devons cesser d’être dépendants des Facebook, Tweeter ou autres Youtube.

  9. 9

    Yves Thiébaut

    Aucun de nous ne renonce à ce que nous partageons tous : notre programme, l’avenir en commun, la seule voie intelligente, face à l’impasse catastrophique où le système du fric tout-puissant se précipite.

  10. 10

    Luc 007

    Comme d’habitude,superbe note de blog. Juste une question. 4500 € d’économie pour les 1% les plus riches cela me parait un faible. Comment cela a été calculé?
    Au 23 septembre depuis l’Ardèche à Paris.

  11. 11

    M-R-V

    A propos des médiacrates.
    Certains soi-disant analystes politiques manient l’injure depuis longtemps, tel un certain Eric Brunet qualifiant les Grecs de pas sérieux parce que leur gouvernement, (Caramanlis soutenus par Goldman-Sachs et ami de Giscard) les avait mi dans le pétrin. Et dire que nous payons notre redevance télé pour donner la parole à de tels abrutis.

  12. 12

    Julien Delalande

    Bravo et merci, Jean-Luc Mélenchon, pour votre capacité à synthétiser les actes et paroles d’une oligarchie irresponsable, et à les mettre en perspective historique. Vous mettez la France insoumise en capacité de mobiliser le plus grand nombre pour faire renoncer le gouvernement Macron/Philippe.
    Sous l’anthropocène, une seule chose compte, être unis tous ensemble pour inventer un avenir sans énergies fossiles laissées dans le sol. Marcon fait tout le contraire, il aura une responsabilité historique du temps perdu.

  13. 13

    Denis

    Merci pour ce poste de blog clair et motivant.
    Je me permet d’ajouter un fait. Les ordonnances de la loi travail ne permettent pas de créer de l’emploi ! C’est le gouvernement, les think tank libéraux et le Medef lui mème qui le disent.
    […]

  14. 14

    charlotte mourlhon

    Quel plaisir de retrouver, au début de ce post, cette poésie dont vous êtes capable. Quant à la hargne, elle va se déchainer effectivement. Déjà ce matin. Mais nous sommes debout et ne lâcherons rien. Au 23.

  15. 15

    Macrophobe

    Monsieur Mélenchon, j’adore le parallèle que votre texte dresse entre la pyrale du buis et Muriel Pénicaud. A force de pomper la sève des travailleurs français, qui sont loin d’être fainéants, comme en témoigne l’augmentation constante du PIB malgré un nombre croissant de chômeurs qui n’ont jamais demandé à l’être, les financiers vont finir par épuiser les forces vives de la France !

  16. 16

    franckmobile

    Bravo à vous Mr Mélenchon, et à votre équipe de parlementaires insoumis. Fidèle à vous-même, vous nous conseillez encore et toujours de l’action. Car le peuple le sait bien : sans son action directe, point d’avancées sociales.

  17. 17

    Tturmel JM

    Cela fait plus d’un an (je crois) que j’ai décidé de continuer à lire, mais aussi de m’abstenir d’écrire. Question de recul, certainement que mon appartenance au PCF n’est pas étrangère à ma décision. Toujours adhérent (depuis 78), je suis devenu également insoumis. J’ai fait la campagne électorale pour notre candidat commun et pour notre candidat aux législatives L. Prud’homme, un de nos députés. Je fais parti d’un groupe d’appui et il a fallu aller chercher les voix une par une (131 voix d’avance).
    Aujourd’hui avec d’autres, nous travaillons à la réussite du 23. J’apprécie que ce post explique l’idiotie qu’il y avait de désigner cette date concurrente à celle du 12, dont nous devrions être très nombreux je l’espère demain. Quant à celle du 21 proposait par la CGT elle s’inscrit dans ce schéma de résistance, Jean-Luc Mélenchon à très bien fait de le souligner sur FR3 dimanche face au « journaliste  » sans parti pris qu’est F Letellier comme tout le monde…

  18. 18

    Pagnetti

    Moi qui ne lis jamais, c’est toujours un plaisir de lire le blog. Vous avez raison, il faut tendre la main à toutes les personnes pour être plus fort. Contre Macron rendez vous le 23. Il faut pas se laisser berner par Mr Macron. Tous ces contrat aidés supprimés pour que l’argent aille dans les poche des plus riches, c’est une honte. Ne lâchons rien.

  19. 19

    Révolver

    Le fait de supprimer les emplois aidés montre bien qu’il n’y a probablement pas de volonté réelle, dans un tel gouvernement de lutte des classes (riches contre tous les autres), de faire réellement baisser le chômage car c’est un prétexte tellement utile pour justifier la fuite en avant libérale. Lorsque, dans un an ou deux, on s’apercevra qu’il est toujours aussi haut, Macron et le Medef viendront nous dire que l’on n’est pas allé assez loin et proposeront une loi travail 3 !
    Macron se fiche d’être réélu, il aura fait le job pendant cinq ans pour le Capital et ira pantoufler avec une grosse paye dans une boite du CAC 40 en laissant son successeur (nouvelle incarnation du « changement ») continuer à servir la soupe. Halte-là, basta et no pasaran.

  20. 20

    Martine Chedeville

    Merci Monsieur Mélenchon pour ce nouveau texte toujours aussi intéressant. Merci de nous éclairer par vôtre pensée si claire et synthétique, tellement empreinte de pédagogie. Bien sûr que nous serons là demain et le 23. On ne lâche rien.

Les commentaires sont fermés.

©2015/2017 Jean-Luc Mélenchon / V5 / Design INFO Service | Contact | Mentions légales