Le mois dernier, ce blog a reçu 372 806 visites

95 commentaires


  1. Jean-Marie Pasquier

    Eh oui, la prétendue « Union » Européenne est en fait l’expression de la dictature de l’oligarchie financière.
    S’agissant de la France la Commission qualifie ses injonctions de « Recommandations », en Grèce la « Troïka » (devenue « Quartet » avec le MES) appelle ça « Memoranda ». On voit où cela mène pour qui s’y soumet !
    La soumission du gouvernement français actuel (et de ceux qui l’ont précédé) aux injonctions de la Commission européenne signe l’abandon de notre souveraineté budgétaire, monétaire, économique et donc politique. Nous devons absolument dénoncer prioritairement ce fait en exigeant comme plan A (non seulement comme plan B) la rupture claire et définitive de la France et la fin de cette soit-disant « Union » qui n’est pas démocratique mais totalitaire. François Delapierre avait eu le mot juste il s’agit bien de salopards ! C’était peut-être finalement un euphémisme. La coupe est pleine, la manifestation de samedi prochain devra clairement établir les responsabilités là où elles se situent. Merci à Jean-Luc Mélenchon pour l’avoir pointé ce matin sur France Info.

    1. Hélène G

      En effet, la seule explication rationnelle du comportement du gouvernement Valls ces derniers mois est qu’ils ont une feuille de route donnée par Juncker and Co à appliquer avant l’élection présidentielle, détruire le modèle social français (voir ce que Schaüble avait dit à Varoufakis l’an dernier) parce qu’il permet encore de résister financièrement, syndicalement, politiquement, philosophiquement à la normalisation américano-européenne. S’ils échouent, l’UE se trouvera un autre champion, d’où les primaires qu’ils voudraient imposer pour habiller le tout d’un vernis démocratique. La France est le (gros) grain de sable qui peut enrayer la broyeuse. Résistons !

  2. binnemaya

    Super post Jean-Luc, comme d’hab. Mais mettre la SG sous tutelle oui, mais sous tutelle de qui ? D’un état corrompu jusqu’à sa base surement pas. Alors pour moi le CADTM serait surement une solution, a condition que tous les débats, analyses soit filmés et publié en live car sinon se sera retour a la case on continue comme avant.

    1. Scalpeur

      Comme d’habitude Jean-Luc nous donne une analyse pertinente sur l’actualité et apporte un éclairage nouveau sur l’événement. Bien entendu comme beaucoup ici je suis convaincu qu’il est urgent de mettre la Société Générale sous la tutelle directe de l’état afin que celui-ci en exerce le contrôle. Contrairement à ce que peuvent penser certains internautes, nos institutions étatiques ne sont pas toutes corrompues, loin s’en faut. L’état dans son ensemble reste une valeur sûre. Les garde-fou de la république fonctionnent convenablement et constituent avec l’arsenal juridique de la constitution le meilleur rempart contre toutes les dérives liberticides.

  3. Mel

    Bonjour,
    Merci ! On tourne en rond dans la tête avec les mêmes questions (pour ceux comme moi qui ont ce qu’on appelait « l’esprit de classe »), jusqu’à ce que vous remettiez les choses à plat. Excellent. Encore une fois, merci ! A faire lire absolument autour de nous.

  4. jcmarty

    L’intérêt général défendu magistralement dans ce billet face à la classe dominante. Merci aux sénateurs communistes, merci au lanceurs d’alerte, merci Jean-Luc Mélenchon. Ensemble ont lâche rien.

  5. françois 70

    Le vent du « Panamagate » et des Nuits debout souffle jusque dans les plus petits villages de France. En témoigne la première réunion hier d’un groupe d’appui jlm2017 dans une commune de Franche Comté d’une centaine d’habitants. Neuf participants appartenant à trois générations, parmi lesquels plusieurs électeurs de Hollande au 1er tour de 2012. Une chose m’a frappé, qui je crois en dit long sur l’évolution politique du pays. Quand j’ai dit dans le propos introductif que l’objectif était d’être présent au 2ème tour pour disputer la victoire au second, personne n’a été surpris, ni n’a songé à me taxer de « doux rêveur ». Contrairement à ce qui se serait passé en 2012 à l’énoncé de tels propos. Une sorte de devoir d’insoumission à l’inacceptable se développe dans les profondeurs du peuple et du pays. C’est une véritable insurrection électorale et civique qui se prépare pour 2017.

  6. Alain Doumenjou

    Je ne poste habituellement aucun commentaire juste pour faire l’apologie du dernier billet de Jean-Luc.
    Mais cette fois, après avoir lu celui d’aujourd’hui, je n’y puis résister tant la pertinence et la clarté de l’analyse exposée me paraissent remarquables de bout en bout. En outre, je m’étonnais que Jean-Luc n’ait pas encore évoqué la présence de Mauricio Macri parmi les chefs d’état cités par les médias par ailleurs si avides d’accuser de tous les maux les gouvernement de gauche d’Amérique Latine. Voila qui est fait et rudement bien fait ! Macri apparait personnellement (jusqu’à ce jour) dans trois sociétés offshore, son père et l’un de ses frères dans au moins huit autres. Vivant en Argentine, je mesure au quotidien les ravages sociaux (en attendant le désastre économique à venir) déjà provoqués en seulement quatre mois par la politique ultra libérale du nouveau président, lequel, confronté au scandale révélé à l’occasion du « Panama papers », se comporte jusqu’à présent exactement comme le fit jadis Cahuzac, soit en résumé : circulez il n’y a rien à voir ! Mais Obama est venu en Argentine il y a tout juste deux semaines, le féliciter de sa politique et jeter les bases d’accords commerciaux (et militaires) désastreux pour le peuple argentin, mais très prometteurs pour diverses multinationales US ! Sinistre remake de « Back to the future » !

  7. Louis31

    Bonjour, le fait que la liste reste secrète (comme les précédentes) suffit à voir les magouilles. Il faudra bien prévoir une loi pour protéger les lanceurs d’alertes mais surtout punir, avec des peines de prison (et pas dans des 5 étoiles aux prétextes qu’ils sont important) et de fortes amandes les responsables de ces tricheries (banquiers et avocats compris).
    Pour la loi El Khomri, j’avais posté ici même « Le Journal officiel de l’Union européenne « Recommandation du Cosneil » du 14 juillet 2015 concernant le programme national de réforme de la France« . Surtout les points (9),(10), et (11). Dans le texte ils disent qu’il faut « réduire le coût du travail et améliorer les marges bénéficiaires des entreprises » et autres tortures. C’est surement pour mettre leurs profits au Panama.

  8. Darfons

    Merci Jean Luc pour ce grand écrit. Du premier au dernier mot, j’ai savouré l’écriture et la vérité sans failles des propos. Il faut en finir avec cette oligarchie vermoulue qui dirige ce monde avec leurs médias acquis à leur cause et au Siècle ce qui est le même chose. Le peuple est en marche derrière vous, vous soutient et cette fois nous irons jusqu’au bout, quoiqu’il arrive. Le 9 avril la loi européenne El Komhri doit sauter et le reste suivra. Nous sommes debout !

  9. Nicolas Chomel

    Si la loi El Khomri est la transcription d’une injonction européenne, raison de plus pour sortir de cette union européenne des patrons et des banquiers. Vouloir la réformer est un leurre. En plus, Le Pen a confirmé que si le FN venait au pouvoir il négocierait avec l’Europe. Donc, la sortie de l’euro n’est pas une idée frontiste. Allons y, sortons en !

    1. berthier.gilbert

      Refonder l’UE ou sortir unilatéralement de l’UE ? Cette question récurrente montre qu’il est nécessaire de clarifier les positions. JL Mélenchon devrait dire dire clairement sa position et développer ses propositions. J’espère que mon propos sera mis en ligne.

    2. Xavier G.

      @Berthier.gilbert

      La position de Jean-Luc Mélenchon est tout à fait claire. il l’a exprimée à maintes reprises, sur ce blog et dans les médias. Elle exclut toute « sortie » unilatérale de l’Union tant qu’il existera des voies de négociation, celles-ci n’ayant jamais été explorées par les gouvernements successifs, qui se sont couchés devant le diktat allemand sans tenir compte des atouts majeurs de notre pays qui leur auraient permis d’établir un rapport de force favorable. Il a notamment exposé ce point de vue à l’occasion de la crise grecque, expliquant que dans un cas similaire il ne partait pas avec les même handicaps que Tsipras.
      Ce qui semble vous défriser, c’est que ce point de vue diffère du votre. Comme bien d’autres commentateurs, ce n’est pas une clarification que vous demandez, mais une volte-face. « Clarifier sa position » reviendrait donc à adopter la votre ! L’artifice rhétorique prête surtout à sourire.

  10. Alain Doumenjou

    A titre d’info de dernière heure, le Procureur Fédéral Federico Delgado vient de décider l’introduction d’une action pénale à l’encontre du président argentin Mauricio Macri pour « Omission frauduleuse » de sa présence dans les deux sociétés « offshore » (au Panama et aux Bahamas) dans sa déclaration de patrimoine « sur l’honneur » (obligatoire) avant de prendre ses fonctions de Président de la Nation. Une plainte pénale vient par ailleurs d’être déposée contre lui par un député d’opposition pour blanchiment et fraude fiscale. D’autres sont sur le point d’être. Il est peu probable que ces informations soient traitées par Le Monde et d’autres médias comme l’ont été dans ces mêmes médias les accusations lancées contre Dilma Rousseff et Lulla !

  11. Degorde Philippe

    Soyons précis sur la provenance, elle montrera la manipulation. Pour l’organisation à l’origine de la plus grande diffusion de documents classifiés de l’histoire, le fait que le gouvernement américain ait «directement financé les Panama Papers pour attaquer Poutine sape gravement l’intégrité de l’OCCRP [Projet de Dénonciation du Crime Organisé et de la Corruption]». En effet, une simple visite sur le site de l’organisation permet de constater que ces deux organisations sont ses sources de financement. Ces attaques se sont notamment traduites par des Unes de journaux mettant directement en avant le président russe Vladimir Poutine, à l’instar de celle du Guardian, sans que son nom ne soit pourtant directement cité. De plus, le directeur du Monde, Jérôme Fenoglio, a confié à France Inter que la méthode de travail de ses équipes consistait à «chercher les noms qui pouvaient correspondre à des milieux où l’on sait qu’il existe de la corruption». Un journalisme du «ctrl+f» qui a permis de retrouver des proches de Vladimir Poutine, liés «d’une manière ou d’une autre» à cette affaire, pour son implication supposée dans la vente de biens d’Etat qui aurait conduit à l’enrichissement de ses amis. 
    USAID est une agence gouvernementale américaine dépendant du département d’Etat. Ses objectifs visent notamment à promouvoir «la politique étrangère états-unienne en soutenant […] la démocratie». WikiLeaks avait déjà révélé que cette organisation avait joué un rôle…

    1. nico13

      C’est pas bien clair. Des liens vers ces sources, SVP. C’est vrai que la photo de Poutine est apparue comme par enchantement dans le Parisien dés la sortie de l’affaire Panama. Ils doivent la garder sur le haut de la pile, elle n’a jamais le temps de refroidir.

  12. marco polo

    Le printemps sera chaud disiez-vous ? Maintenant, je pense qu’il va être torride. Des banquiers et autres comparses trafiquants financiers sous haute protection et en tout un peuple qui se bat pour vivre contre une oligarchie financière, soutenue par un gouvernement PS. Tous à la manif samedi !

  13. Dubitatif

    Vouloir la fin de l’UE c’est accepter la domination de la Russie sur l’Europe ! Et tout ceux qui critiquent l’UE montrent une bienveillance à toute épreuve envers Poutine.

    1. semons la concorde

      La domination des USA est-elle préférable ou pire ?

    2. naif

      Et tous ceux qui ne critiquent pas l’UE à qui montrent-ils une bienveillance à toutes épreuves ? Faut-il être aussi binaire pour exprimer une telle assertion ?
      Merci pour ce billet, tout ce que vous dites est l’expression mise en forme de ce que nous hurlons tous les jours face aux flots d’infos qui nous sont présentées.

    3. Adrien

      Pourquoi pour vous, le fait de sortir de l’UE, serait obligatoirement se rendre dépendant d’une autre domination notamment de la Russie ? Actuellement depuis l’intégration de l’OTAN nous sommes en plus de la domination de l’UE mais aussi celle des USA ? Alors il vous faut lire et relire, écouter tous les discours, meetings, conférences de Jean-Luc Mélenchon et vous verrez qu’il s’est toujours déclaré pour l’indépendance républicaine de la France en temps que nation universaliste. De Gaulle l’avait fait avec le PC à la sortie de la guerre 39-45, alors pourquoi Jean-Luc Mélenchon à la tête des insoumis et sa nouvelle constituante vers la VIème République ne le ferait-il pas ?
      Sortons de l’UE et de l’OTAN.

    4. PIETRON

      Oui oui c’est ça, et pourquoi pas l’Europe envahie par les troupes russes. Nous revoilà au temps de la guerre froide avec une Russie pourtant capitaliste. Où ça de la bienveillance vis à vis de Poutine ? L’OTAN pose ses pions militaires partout sur la planète. Les gens éclairés savent bien que le danger pour la planète se situe bien là. Ce n’est pas Poutine qui a décidé d’envahir l’Irak et la Libye avec les conséquences que l’on connait suite à ces invasions « pipelines » (terrorisme). S’il l’avait fait il aurait eu droit à condamnation. De Gaulle (qui n’était pas un pro-russe) ne voulait pas de la France dans l’OTAN car il en connaissait les conséquences. Un décervelé le Général !

  14. zegabe

    Magistral ! Ils doivent commencer à avoir très peur. Pourvu que ça ne les incite pas à faire de grosses bêtises. Merci Jean-Luc, je fais suivre partout où je peux. A samedi 9 dans la rue !

  15. MPLangeais37

    El Khomri-Valls, c’est la faute à l’UE. La démonstration est parfaite. Une nouvelle raison de plus pour quitter cette Europe et sortir de l’euro. Non ?
    OK sur l’analyse faite du trafic fiscal que révèle une fois de plus les « Panama papers », veine jugulaire qui alimente le système. D’accord aussi sur la complaisance de nos gouvernants. Beaucoup moins convaincu par votre argument d’un coup monté qui nous montre que ce qu’ils veulent bien nous montrer (votre tweet sur le sujet ressortait davantage de la théorie du complot). Est-ce là l’essentiel, dans l’immédiat ? Moi je reconnais d’abord le mérite de cette initiative du consortium mondial de journalistes (sans doute cette association n’est-elle pas parfaite), née à l’initiative de journalistes allemands (cf dernier Cash investigation). C’est me semble t-il un mauvais procès (d’intention) que vous leur faites, d’emblée. Cameron est mouillé, pourtant il pourrait figurer dans les « politiquement corrects », non ? Votre papier aurait gagné sans ces quelques dérives quelque peu paranoïaques. Une digression que je juge pour l’heure inutile et contre productive, compte tenu de la qualité du reste de votre analyse.

    1. Denis F

      Permettez @MPLangeais37 de venir vous contredire, car lorsque l’on sait que la fuite est gérée par un organisme le « Consortium International des Journalistes d’Investigations », qu’il est entièrement financé et géré par le Centre US pour l’intégrité publique, et que leurs bailleurs de fonds comprennent la fondation Ford, la fondation Carnegie, la fondation de la famille Rockfeller, la fondation W K Kellogg, la fondation pour une société ouverte (Soros), il n’y a pas a chercher d’erreurs quelconques, ni encore moins à douter de la direction donnée aux fuites orchestrées, votre étonnement n’est pas fondé. Par contre le système a fourni le bâton pour se faire battre et c’est bien ce qu’il faut en retenir.

    2. PG

      Dès que cette affaire a été diffusée par France 2, je me suis demandé comment les déteneurs financiers foireux avaient put accepter une telle divulgation sur les écrans de millions de citoyens français et du monde. J’ai trouvé que c’était étrange vu toutes les combines qu’ils pratique pour justement camoufler leurs avoirs ! Je reconnais ne pas avoir pensé à l’usage qu’ils pouvaient en faire par la suite. Encore une fois vous éclairez mes lanternes. Il va falloir que ma tête grossisse pour pouvoir emmagasiner tout ce que vous m’aurez apprit depuis 2011. Amitié et reconnaissance monsieur Mélenchon.

  16. marco polo

    La plainte déposée par la SG montre qu’ils tentent de museler Jean-Luc et d’empêcher que la vérité éclate. Tous les trafiquants financiers doivent être mis en pleine lumière et la justice doit les juger. Solidarité avec Jean-Luc Mélenchon ! Solidarité avec tous les lanceusese et lanceurs d’alerte !

  17. magda corelli

    A chaque lecture de vos billets, je suis comblée. Merci, mille fois merci. Le 31 mars j’ai failli y laisser mon manteau et mes bottes tant j’étais trempée et je me suis dit mon devoir est fait à d’autres pour le 9 avril. Eh bien pas du tout, je remets le couvert surtout après avoir vu la tête des journalistes de France Info et leur obstination à amoindrir les Nuits debout et à vous diminuer alors que tout se trouve dans votre livre l’ère du peuple. Il faut tous les noms des tricheurs et j’espère que les occupants de la place de la République, de toutes les places, en feront la demande.

  18. naïfde2èmezone

    Quand des dirigeants de banques déjà condamnées à de multiples reprises (ex. condamnation à 500 000 euros d’amende de la Sté générale en oct. 2012 car non respect de la législation existante) poursuivent en justice d’honnêtes citoyens (ex. JL Mélenchon ou bien Stéphanie Gibaud) qui plus est élus du peuple/de la nation on peut penser qu’ils se croient être les représentants de la puissance publique tout en se situant délibérément au-dessus des lois communes, de toute législation.
    C’est un problème que l’on pourrait résoudre par des mesures assez simples. Il faut tout d’abord nationaliser/placer sous tutelle ces banques gérées par des délinquants multirécidivistes. Il faut ensuite, comme le préconise Stéphanie Gibaud par ex., que lesdits délinquants soient condamnés à des peines de prison (prison ferme, pas avec sursis) sans quoi nous ne pourrons jamais sortir de ces crises financières récurrentes et de leurs conséquences fort néfastes pour nombre de pays (finances publiques en grande difficulté, sous-activité/sous-investissement, politiques sociales et culturelles inexistantes, austérité à perpétuité, etc.) Il est donc temps que l’opinion publique se saisisse (pétition d’Eva Joly en ligne par ex.) au plus vite de ces questions d’intérêt public. La dictature de M. Macron doit cesser au + vite. L’Etat de droit doit retrouver l’ensemble de ses prérogatives et de son influence.

  19. morvan

    Pas eu le temps de lire les commentaires, donc ça a peut-être déjà été écrit, mais réenfoncer le clou est de toutes manières de salubrité publique. J’ai précieusement gardé (dans le but d’y répondre par une petite lettre ouverte) une missive de la Société Générale sobrement datée « mars 2016 », laquelle me parlant de l’instauration de frais de tenue de comptes (à partir du 1er juillet 2016, date reportée par rapport à l’annonce qui en était faite depuis un an, me semble-t-il) m’annonce gentiment en fin de lettre que je, perso, n’ai pas droit à cette aimable purge qui va toucher tous les petits comptes de dépôts notamment des salariés, puisque je suis cliente non pas le la SG mais de la BFM qu’elle héberge (banque mutualiste des fonctionnaires). Je rappelle toutefois que c’est la loi qui oblige depuis des décennies à l’ouverture d’un compte pour toucher salaire ou aides sociales. Bon, mais dans cette missive signée F. Jacob-Peron, on m’explique quand même pourquoi il faut ponctionner les comptes particuliers « Les frais de tenue de compte sont destinés à couvrir les charges et investissements nécessaires à la bonne tenue des comptes. Ils sont en constante progression du fait notamment d’un environnement législatif national et européen de plus en plus exigeant, et des moyens que nous mettons en oeuvre pour lutter contre la fraude ».

  20. Francis

    La Société Générale sommée de s’expliquer sur la création de sociétés offshores menace d’attaquer en justice pour « calomnie » Quel meilleur aveu de la trouille de ses dirigeants que de vouloir museler quiconque fera un rapprochement entre SG/Panama/Fraude fiscale.
    Que ses « dirigeants » commencent donc par nous expliquer à quoi peut bien servir une société immatriculée au Panama ou dans des îles pas aussi vierges qu’elles le prétendent quand on a des activités commerciales en France ? Nous, pauvres clients de base on ne nous propose pas d’ouvrir une société dans le grand large.
    Nous devons entourer Jean-Luc Mélenchon et tous ceux qui dénoncent ce scandale de notre solidarité car ils s’exposent pour faire avancer notre combat pour la justice. Ne laissons pas la SG mettre l’étouffoir sur ce scandale car sinon tous ceux qui sont impliqués dans Panama Papers vont s’en sortir en déposant des plaintes et finiront par noyer l’histoire dans des procédures longes et coûteuses.

Les commentaires sont fermés.

©2015/2018 Jean-Luc Mélenchon / V5 / Design INFO Service | Contact | Mentions légales