Le mois dernier, ce blog a reçu 372 806 visites

196 commentaires


  1. CLAUDEJ

    Pour ma part, je n’ai pas constaté que Le Monde, dont je suis un lecteur quotidien depuis 40 ans, avait cessé le « Mélenchon bashing ». Je suis étonné de votre étonnement. Le Monde vous traite, non pas en sujet pour lequel il doit des informations claires et équilibrées à ses lecteurs, mais en adversaire politique. Vous avez vous même relevé un certain nombre d’exemples de ces attaques. Cela dépasse le cas, en effet troublant, de la rubricarde. Je crois comprendre que Le Monde appartient depuis quelques années à des « investisseurs » privés et est financé depuis toujours en grande partie par l’aide publique distribuée par les gouvernements successifs.

    1. lilitte

      En 40 ans de lecture du « Monde » vous n’êtes pas encore vacciné pour cesser de le lire ! Lisez le magnifique livre d’Aude Lancelin « Le monde libre ». Je viens de le terminer, quel régal, par une belle écriture en plus. Nous les citoyens de la France insoumise devons nous révolter contre tous ces médias dominants détenus par quelques milliardaires et nous désinforment contre nos propres intérêts. Nous avons des médias alternatifs qui ont besoin de notre soutien financier pour continuer d’exister, alors soutenons les et cessons de nourrir ceux qui nous empoisonnent par leur connivence honteuse avec l oligarchie en nous interdisant de réfléchir, de comprendre, de rester libres en faisant preuve de discernement.

    2. Bracam

      J’adore cette critique du lecteur à qui l’on reproche ses choix d’information, sans rien savoir des principes qui le poussent à ceux-ci. J’adore ce médiocre procès, cette manière de considérer que son opinion concernant tel journal vaut pour tout le monde (si je puis dire), comme si, au demeurant, un journal ne pouvait produire qu’une seule parole, rien de bon en somme dans ce cas. Comme s’il était inutile de connaître la pensée d’autrui, puisque ses opinions ne seraient pas les nôtres (il est évidemment important, au contraire, de s’informer aussi honnêtement et complètement que possible de la réflexion de nos semblables…). Petite marche étroite assortie de conseils supérieurs, lisez donc ceci (nous attendions que vous nous en donniez l’autorisation) et en définitive exemple d’inutile division du monde en deux, comme si la France pourtant diverse et insoumise devait n’avoir qu’une voix, qu’un visage. Lecteur du Monde sache-le, tu es impur, mais tu peux t’amender. Reste la critique de fond sur la raison d’être de certaine presse, mais là, ne serait-ce pas qu’enfoncer des portes ouvertes de le répéter sans fin? Car enfin, même s’il convient peut-être de le rabâcher, mais à qui plutôt qu’aux contributeurs de ce fil de discussion, nous commençons ici à savoir que la presse des milliardaires est à leurs ordres.

  2. remier

    Aider notre candidat à être obligé en honnête homme à se justifier encore et toujours jusqu’à épuisement de cette œuvre de démolition est impossible. L’essentiel est notre fidélité de partager ses convictions et son programme.

  3. legrand

    Dommage que cela se termine par un règlement de compte a ok coral. Bref sur Macron rien de neuf, ce qui en soit n’est pas surprenant puisque sa politique économique ne remet en aucun cas la dette ni la relation évidente entre chômage structurel et dette. De plus ce qui devrait être une bonne nouvelle pour l’économie est une tare pour les supporters financier de Macron car l’émergence de nouvelles entreprises axés sur les nouvelles technologies deviendraient à force indépendantes des structures financières, pour peu que l’on ait les bons outils (je les ai découvert et oui). Par contre les informations relativement aux méthodes de fermage (j’hésite) de gueule ou d’opinion divergente est très instructive je ne pensais pas que cela fonctionnait encore mais pas mal.

    1. Roland011

      « un règlement de compte a ok coral »
      Ben, les banderilles, les vilénies de Besmoulière toujours chargées de fiel le plus immonde, méritaient bien une mise au point sérieuse. Deux belles spécimens avec sa collègue Fressoz des parfumées du Monde.

    2. Guy-Yves Ganier d'Émilion

      Dans « Le monde libre », Aude Lancelin explique que « dans un journal comme il faut, on ne peut évoquer la vicieuse hérésie mélenchoniste sans l’ironie publique de rigueur, voire l’ostentation d’un profond dégoût ». Un peu comme on serait obligé de parler d’une maladie vénérienne, en somme.

  4. danielle m .

    Et bien, voilà qui est envoyé ! Précis et argumenté contrairement à la journaleuse. Hélas Jean-Luc, vous allez devoir passer beaucoup de temps à ces mise au point. Mais c’est indispensable. Merci de le faire, il ne faut rien laisser passer.

  5. JP Lévite

    Pile ce que je pense. Parfait, comme souvent. Bravo et merci de si bien porter notre parole et nos idées.

  6. Francis

    Y. Jadot préfère débattre avec la droite (Le Maire sur BFMTV) car s’il débattait avec JL Mélenchon, il serait obligé d’admettre que ce qui sépare les écologistes de EELV et la France Insoumise n’a même pas l’épaisseur du trait et donc sa candidature. Quant à cette « journaliste » du Monde, laissez donc les archéologues examiner son cas. J’ai bien aimé le rapprochement avec la libido. C’est tellement juste.

  7. Brice Foulon

    Merci pour votre analyse du programme de Macron, elle vient confirmer l’avis que je m’en étais fait (un ringard de droite qui se fait passer pour un gôchiste). Que dire de la rubricarde du monde, si le mensonge était un délit, elle et sa rédaction ferait probablement partie du premier peloton a direction de Fleury-Mérogis !

  8. Nicolas.B

    Faudrait peut être souffler l’idée à Macron de s’habiller avec une peau de léopard, il veut être le roi de la jungle avec ses propositions d’un autre âge.

  9. Muller

    Bonjour
    Jean Luc devrait demander à rencontrer un défenseur de la cause animale dans le cadre d’un échange du type de celui réalisé avec N Mamère. En effet, même si cela peut paraître secondaire, beaucoup de nos compatriotes sont sensibles à cette cause qui, lorsque l’on creuse un peu, en dit long sur notre société. Peut être Emeric Caron qu’il a rencontré chez L Ruquier accepterait.

  10. Denis Eschbach

    Bonjour Jean-Luc Mélenchon,
    J’en avais « ras le bol » de voter toujours contre quelqu’un, et ne me déplaçais donc plus pour aller voter, comme beaucoup. Vous présentez enfin quelque chose de vraiment nouveau, et je suis plus que tenté de vous rejoindre. Mais je demeure méfiant, car le fait d’avoir jusqu’à maintenant été pris pour un con par les professionnels de la politique laisse des traces sur un peuple.
    La question « Etes-vous sincère ? » s’apparente à « Etes-vous un bon garagiste ? » qu’on pourrait demander à l’homme de l’art chargé de réparer notre voiture. Impossible donc de vous la poser, mais impossible aussi de ne pas se la poser. J’ai sans doute mal cherché, mais je n’ai pas vu d’endroits où l’on peut poser des questions précises sur bien des sujets pouvant préoccuper un électeur éventuel. Si je décide d’emprunter l’escalier, j’aimerais que les marches soient bien éclairées. Avez-vous dans votre régie un service d’éclairage chargé de ce travail ? Rendez-vous, j’espère, au palier sommital.

    1. lilitte

      Pas possible de ne pas connaitre les propositions de la France insoumise ! Nous avons tous les éléments pour s’informer correctement sur le site jlm2017, sur le blog de Mélenchon avec toutes les vidéos, les audits, revue de presse, passage dans les médias etc. Non, vous ne pouvez pas dire que vous manquez de matériau pour réfléchir et poser vos questions.

    2. Castagna

      Oui allez vous informer sur le site de la France insoumise, il y a aussi plein de vidéos sur sa chaîne YouTube où Jean Luc explique ce qu’il veut faire, la revue de la semaine, son blog, il y a de quoi comprendre ! Il vaut mieux éviter les médias traditionnels qui déforment tout et font de la propagande anti Mélenchon, mais vous avez raison de vouloir voter en conscience et confiance. Moi j’ai fait ce chemin de m’informer afin de sortir du découragement face à la situation actuelle, il y a de l’espoir avec la France insoumise !

  11. gilbert raynaud

    Sur les médias, outre le livre d’Aude Ancellin, le livre de Laurent Mauduit « Main basse sur l’information » est un travail très intéressant !

  12. Guy-Yves Ganier d'Émilion

    Vous rendez un hommage manifeste à Michèle Rivasi en exprimant clairement et dans le détail ce que vous lui devez, et c’est tout à votre honneur. Je vous trouve quand même très magnanime de la féliciter de « n’avoir pas eu besoin de vous insulter pour se définir« , elle qui vous traitait récemment dans sa déclaration de candidature aux primaires EELV de « politicien du 20e siècle », de « tribun bonapartiste », de « converti apparent à l’écologie », de « patriote franchouillard », d’« ami de Patrick Buisson », et de « soutien des dictateurs Poutine et Assad ».

  13. Camel

    La campagne de Trump qui est apparu comme un possible vote anti-élite (et non pas comme un vote anti-système) et qui a participé à la très bonne mobilisation de l’électorat républicain. Et en même temps, une partie des électeurs de la primaire démocrate de Bernie Sanders n’ont pas été voté car ils ont estimé que Hillary Clinton représentait à leurs yeux Wall Street.
    Obama a mobilisé 66 millions de votants en 2012 et Hillary Clinton en a mobilisé que 60 839 922 d’électeurs en 2016. Par ailleurs, Mitt Romney a mobilisé 61 millions en 2012 de votants et Trump 60 265 858 d’électeurs en 2016. Bien évidemment, une partie les électeurs démocrates en avait surement marre de voir Hillary Clinton.

  14. Claude31

    Un post très offensif qui nous montre la grande forme de notre candidat qui rend coup pour coup. Monsieur Jadot à un costume taillé pour l’hiver, comme on dit. Quant à la médiacrate du Monde on ne peut que lui recommander de se faire toute petite car son professionnalisme apparaît plus que douteux à la lumière de ces explications.

  15. lucien

    Bonjour,
    Pour ma part je me sens très offensé quand certains médias attribuent des idées anti-immigré.e.s ou réfugié.e.s à la France insoumise. Ne serait-il pas envisageable, Jean-Luc, que vous rencontriez un.e représentant.e d’association d’aide au réfugié.e.s ? Accompagné.e peut-être directement des principaux concernés, les réfugiés aux-mêmes ? Pour montrer à tous que vous êtes et que nous sommes solidaires de ces causes humanistes et légitimes, que nous devons les accueillir sur nos territoires et les considérer au même niveau que tout le monde, comme des humain.e.s.
    Merci

    1. Coignet

      Juste pour dire que face aux manifestations anti réfugiés du FN et consort il y avait des contre manifestations composées entre autres d’Insoumis. J’en ai été le témoin à Cognac et nous étions largement plus nombreux que le FN. Merci et bravo Jean-Luc pour tout ce que tu entreprends et expliques patiemment. Tes vidéos hebdomadaires sont des friandises de concision et d’intelligence. Merci également à ton équipe.

    2. Castagna

      En faisant attention à ne pas faire croire que nous acceptons ces flots de réfugiés sans réfléchir à comment faire en sorte que ces gens ne soient plus obligés de quitter leur pays ce qui est toujours une souffrance et d’oeuvrer pour qu’ils puissent rentrer enfin chez eux dès que possible. En effet ne pas tendre le bâton pour se faire battre en laissant supposer que nous souhaitons cette immigration massive car ce serait faire le jeu du FN qui en profiterait pour jouer sur les peurs de l’envahissement de beaucoup de Français.

    3. André

      Tout à fait d’accord sur l’importance de « faire en sorte que ces gens ne soient plus obligés de quitter leur pays ce qui est toujours une souffrance et d’oeuvrer pour qu’ils puissent rentrer enfin chez eux dès que possible. » Mais d’accord aussi pour que tous ceux qui au grand dam du FN trouvent chez nous une place convenable et deviennent des faiseurs d’un bien vivre ensemble (comme c’est déjà le cas en bien des endroits) puissent s’ils le souhaitent dans leur intérêt et pour le notre rester définitivement chez nous s’ils le souhaitent.

    4. Jérôme

      Bonjour,
      Si j’ai bien entendu Jean-Luc Mélenchon, il dit qu’il veut respecter la loi. Or, si on considère les lois actuelles, ces personnes (réfugiés, migrants…) sont en France dans l’illégalité.
      Et donc, toujours au plan légal, ceux qui les soutiennent et les assistent sont des complices. Aussi, il me semble délicat de prendre fait et cause pour un accueil large et de soutenir sans réserve les association concernées, sans avoir au préalable réformé le cadre légal, ou tout au moins posé le cadre d’une telle réforme.
      Sinon, les détracteurs de la France Insoumise auront beau jeu de dénoncer ce déni des lois, pour ainsi « disqualifier » le mouvement, car irresponsable. On ne peut nier les enjeux humanitaires et il faut reconnaître les souffrances. Mais hélas, ça ne suffira par pour légitimer leur accueil sur le territoire français. Il n’est pas du tout certain que cette légitimité soit évidente pour tous les Français. Beaucoup ont à l’esprit les « dérives de l’accueil », la situation économique critique du pays, voire leur propre situation ou celle de leurs proches. Nombreux aussi, les compatriotes qui trouvent insupportable d’être mis devant le fait accompli.
      C’est un sujet très clivant et très sensible, je parle des électeurs, et il faut bien y réfléchir avant de les braquer totalement contre la France insoumise en raison de ce seul sujet. Faire naître l’espoir, se rassurer, prendre confiance, s’engager, puis partager.

  16. JeanLouis

    Jadot : « Il reconnaît que je suis écologiste mais je dois « encore progresser » »

    Moi je pense surtout que c’est lui et beaucoup, beaucoup d’écologistes qui doivent progresser car pour arriver à vraiment prendre en compte l’intérêt supérieur humain il faut d’abord refonder complètement l’économie et le social, se débarrasser de tous les mythes dont on fait dans tous les media des vérités à longueur de journées et là dessus je n’entends pas beaucoup disserter en profondeur les écologistes. L’amélioration de l’écosystème, la défense de la biodiversité ne seront que les résultats du changement de fonctionnement des sociétés, tout ce dont vous parlez ici cher JL Mélenchon, sortie du nucléaire, planification écologique, règle verte, sortie des énergies carbonées ou des protéines animales sont des moyens puissants certes, des passages obligés, mais la reine des batailles est économique, sur l’amélioration du sort des populations, la réorientation de manière fondamentale de la mondialisation.

    1. thersite69

      Je suis en plein accord avec @jeanlouis. Le programme de la France insoumise propose la vraie méthode pour que l’humain retrouve un rapport harmonieux avec l’environnement naturel, par des choix économiques tels que ceux envisagés dans le programme éco-humaniste. Il faudrait débattre aussi avec ceux qui reprochent (où croient naïvement) un seul versant littéraire et «romantique» de l’écologie. Débattre du concept nouveau d’entrée dans l’ « anthropocène », ère géologique nouvelle qui laisse entendre que la science, la technologique comme l’énergie fossile sont responsables du dérèglement naturel global, tel qui se vérifie. Soit une vision écologie qui oublie de voir que la phase historique concernée (disons 1550-2016) correspond à la dynamique historique de l’économie capitaliste. Un « capitalocène » avec ses désastres sociaux aussi opposables que ceux sur les milieux de vie.

  17. CARRION

    C’est toujours un régal de vous lire, même si c’est long. Cela permet, du coup, une re lecture qui aide à mieux saisir chaque terme abordé et analysé. Je ne m’en lasse pas. Merci !

  18. Jean Marie Berche

    En 2002 Lionel Jospin a déclaré « Il est impossible de faire campagne contre «Le Monde» ».
    Ce serait extrêmement jubilatoire, grâce à la France Insoumise, de lui prouver le contraire, avec vous Mr Mélenchon.

    1. françois 70

      Cette remarque de Jospin était aussi stupide que germanopratine. L’écrasante majorité des électeurs ne lit jamais « Le Monde ». Et beaucoup, notamment dans les couches populaires, ignorent jusqu’à son existence. Du reste, vu le torchon oligarchique et néolibéral qu’est devenu ce journal, c’est très bien ainsi !

  19. Michel Donceel

    Je suis belge, et me sens très concerné par les élections françaises. La France est, à la fois, le berceau de notre langue et ce qui reste de notre matrie gauloise commune. Oui, je sais, c’est très mal de mettre dans la même phrase un mot qui évoque la patrie et le qualificatif « Gaulois », ça ne plaît pas du tout à l’extrême-droite globaliste pour qui tout enracinement est nécessairement de type fascistoïde.
    On a beaucoup apprécié votre dialogue, chaud, vivant et spontané avec M. Mamère. On a pu se rendre compte que, désormais, vous utilisiez un langage simple, traditionnel, expurgé des mots-système qui font la trame de la non-pensée des médias et de leurs trolls appointés, et donc compréhensible par les beaufs alcooliques, tabagistes, racistes et violeurs que nous sommes tous, s’il faut en croire les Lumières qui génèrent le discours global. Au contraire, peut-être, de M. Mamère qui utilise le terme raciste de « diversité » pour désigner les Français de couleur. Je ne pense pas qu’on dirait d’un Français dont les ancêtres sont norvégiens, irlandais, voire belges, qu’il est issu de la « diversité ».
    Bravo, donc, et continuez, nos espoirs vous accompagnent.

  20. SARTOR Marie-Claude

    Bonjour Monsieur Mélenchon, je vous en veux un peu, je vous explique pourquoi (!) Je mets très rarement les pieds dans une grande surface, mais quand cela m’arrive, je constate que vos livres ne sont pas à la vente ou rangés dans des endroits les rendant invisibles. Quelle coïncidence. Si bien qu’en bonne militante de la « France insoumise », me voici arpentant les Leclerc et autres Carrefour pour réparer ce grand défaut d’information. Car la prose des autres « représentants » politiques et écrivaillons médiatiques aux pensées si humanistes est, elle, en bonne place sur les gondoles. Donc, je range, j’installe, je recouvre, j’empile bref, je répare. Et voici que je constate le même phénomène dans les points de vente des aéroports. Mais enfin Mr Mélenchon, ne peut-on déposer une petite réclamation car, tout de même, je n’ai pas que cela à faire ! Ce petit récit sur le ton de la plaisanterie pour vous dire, très sérieusement cette fois, que vous êtes l’honneur de la France, par la clarté, l’intelligence de vos propos et de vos projets, ce travail éducatif magnifique qui donne envie de se replonger dans ce que l’on avait parfois abandonné sur les bancs du lycée : l’histoire, la philo, la belle langue des poètes et hommes de théâtre. Vous êtes l’honneur de la fonction de représentation que vous incarnez par le respect que vous nous accordez et la convocation de notre intelligence. Au travail, en confiance.
    Merci, à vous et à tous ceux qui se lèvent.

    1. Régine

      On est au moins deux à le faire. D’ailleurs quand je ne vois pas le livre, je le demande, et on me le découvre bien caché. Je le consulte sommairement et je le remets en tête de gondole. Mais il faudrait y être tous les jours ! Pour le reste du commentaire j’adhère.

    2. Renault

      Moi aussi, Carrefour, Fnac où on ne trouve que « Le hareng de Bismark » visible mais pas « L’ère du peuple ». On sent bien l’intention, car les Sarko, Fillion, Juppé, etc. eux sont bien en évidenc. A moins qu’il n’arrivent à pas à achalander tant la demande serait forte ?

    3. page

      Je fais de même quand je vais dans les grandes surface.
      Je mets en évidence le livre de Jean-Luc Mélenchon sur d’autres présentoirs.

Les commentaires sont fermés.

©2015/2018 Jean-Luc Mélenchon / V5 / Design INFO Service | Contact | Mentions légales