Le mois dernier, ce blog a reçu 372 806 visites

227 commentaires


  1. Leroyer

    Malek Boutih, ce matin avec Bourdin a été plein de sincérité. Macron peut gagner, mais je reste dans ma famille… Résultat le PS joue sur deux tableaux Macron à la présidence et Hamon sauveur du parti avec tous ses éléphants sauvés de la bérézina. Merci Benoît.
    Jean Luc tenez bon nous comptons sur votre intransigeance.

  2. DD

    Aujourd’hui, lors du journal d’information de 13 heures de France Inter, station de radio de service public du groupe Radio France, placé institutionnellement sous tutelle du premier ministre, nous avons pu entendre un discours-fleuve d’une bonne dizaine de minutes, quasi-ininterrompu, de Monsieur Jean-Paul Delevoye, ex-UMP, aujourd’hui ardent défenseur de la candidature d’Emmanuel Macron aux élections présidentielles. Son plaidoyer portait précisément en faveur de ladite candidature. Outre le fait qu’aucun programme n’a été évoqué, puisqu’il est de notoriété publique que le candidat Macron à ce jour n’en a pas, on pouvait constater l’extrême amabilité de l’animateur de la radio publique, qui pas une seule fois n’a coupé la parole de cet invité, hors campagne électorale bien entendu.
    Je pense qu’un droit d’intervention dans des conditions strictement identiques, accordé à notre candidat Jean-Luc Mélenchon, s’inscrirait dans les règles d’égalité républicaine, auxquelles la station de radio de service public me semble devoir être astreinte.

  3. Sandeau

    Les médias n’ont que du Macron et du Le Pen à nous proposer en ce moment. Une autre de leur mission, vous faire oublier ou vous casser. Le PS fait tout pour grappiller les voix du centre et de la droite avec le banquier Macron mis habilement sur la rampe de lancement et nos voix de gauche avec le faux frondeur Hamon et sa bande. La messe est dite ! A nous de convaincre sur le terrain. Pour ma part ça commence ce soir en réunion d’Insoumis à Bordeaux après 4 ans d’interruption politique. Heureux de reprendre du service.
    Bon repos momentané à vous M. Mélenchon !

  4. Martine Suret

    Profitez à fond de ces vacances bien méritées pour recharger les batteries. Quel magnifique moment que ce dernier meeting ! J’étais à Lyon, quel enthousiasme, quelle emotion dans cette salle. Vous êtes un grand homme et je suis fière d’être Insoumise à vos côtés. RDV à la Bastille le 18 mars !

  5. bertgil

    Bonjour Mr Mélenchon
    Il me semble que vous écriviez que le PS était un astre mort. Il faut en prendre acte et écrire le moins possible sur ce parti. Pourquoi prendre langue avec Hamon. Celui ci n’a qu’un objectif, semer le doute parmi ceux qui envisagent de voter pour vous. Toute la stratégie du PS et de Hamon est de vous marginaliser. Laissez le répéter « union de la gauche ». Le ps n’est plus de gauche depuis longtemps. Je vais peut être faire bondir certains, mais Trump a gagné contre son parti, les médias, les élites. MLP est à 25,30% contre tous les partis.

  6. martin

    Bonne vacances et revenez nous gonflé à bloc en pleine forme ! Un insoumis.

  7. cosmos

    Dimanche, BFM n’a annoncé que votre meeting ne serait pas entièrement retransmis qu’au dernier moment, et quand ils ont coupé, pour transmettre MLP ils ont dit que c’était normal puisqu’ils avaient retransmis en entier votre meeting de Tourcoing ! J’ai pu écouter la fin sur Youtube, mais je pense que beaucoup ne savaient qu’ils pouvaient vous écouter ailleurs et surtout beaucoup laissent la TV allumée sans plus réfléchir. Vos paroles nous font du bien dans ce monde politique bien triste. Merci pour ce grand projet portant l’humain d’abord. Merci pour vos pointes d’humour, celle de top chef me fait encore sourire.
    J’habite dans le Beaufortain. Aucun groupe n’y a été constitué. Je ne peux en prendre l’initiative mais si quelqu’un se sent d’en créer un, j’y participerai. Il y a certainement d’autres personnes qui attendent comme moi.

    1. curtillat andré

      Il y a un groupe d’appui en Basse Tarentaise où il y a donc des Albertvillois. Et notre groupe a bien l’intention, mais ce sera en mars, d’aller faire un tour dans les belles et hautes terres du Beaufortain que je connais bien sûr. Bienvenue dans « La Tarentaise pour jlm2017 ».

  8. Denis

    PLus que jamais derrière vous ! Ne cédez pas aux chantages affectifs des unionistes qui vraisemblablement n’ont rien compris. Votre explication des contradictions du PS sont parfaitement clair.
    Bon repos !

  9. Torreilles

    Bravo Mr Mélenchon, à vos rédacteurs de fiches et à votre esprit et volonté de transmettre. Je voulais vous dire 2 choses qu’il me semble important aussi de préciser (discours).
    Le positionnement de la France Insoumise vis à vis du progrès. Au début du XXème siècle c’était une raison de clivage entre les progressistes et les conservateurs certes (gauche et droite confondues), mais il y avait aussi au sein des progressistes des nuances pour éviter le progrès pour le progrès.
    Le positionnement de la France Insoumise vis à vis du Libéralisme (là aussi gauche et droite confondues). Montrer que la vision du philosophe n’a rien à voir avec nos économistes néolibéraux (qu’ils soient de droite ou des gauchistes libertariens). La seule liberté absolue est la liberté absolue de conscience. Toutes les autres libertés sont « encadrées ». Notre triptyque républicain prévoit un encadrement par l’Égalité et la Fraternité et il faut faire vivre cette tension au sein de notre « Vouloir Vivre Ensemble » qui sera à définir dans la Constituante française de 2017. L’économie n’est pas une science c’est une construction sociale. Elle doit être au service du politique, qui doit être lui-même au service de l’Humain et de la planète. Le monde est complexe au sens d’Edgar Morin. Il faut donc créer les conditions d’émergences entre les différents aspects liés à la Liberté, à l’Égalité, et à la Fraternité dans un espace et une temporalité laïques.
    Merci, Courage, hasta la…

  10. Bernard CASAREJOLA

    Jean-Luc, ami, penses à toi…
    Cure de vitamine C naturelle, c’est à dire dans les fruits, surtout, mais aussi dans les légumes. Je dis cela, parce que je suis égoïste. Hé oui, qui mieux que toi, nous représentera ? Pour être devenu végétarien, je puis te dire que je m’en porte de mieux en mieux, au moins, lorsque je partirai je serai en parfaite santé. Encore merci de nous défendre du mieux que tu peux, et tu peux énormément. Portes toi bien, au milieu de ceux que tu aimes, car, tu es le seul à parler d’amour, le vrai, celui qui est inconditionnel. Portes toi bien « pays », nous sommes nés sur le même continent, presque aux opposés, mais notre parcours sur le sol français, a été très proche, en premier 1962, en Normandie, puis vers l’est de notre beau pays. Toi dans les Vosges, et moi en Pays Lorrain. A bientôt, peut-être.

  11. JCV

    Dernières interventions (excepté TF1 génial) n’avaient pas le mordant habituel, notamment dernière revue de la semaine un peu « tonton Paul ». Reposez vous et soyez peut-être un peu moins pedago a l’avenir. J’attends avec impatience un meeting sur l’émancipation et la nouvelle citoyenneté. Fidèlement.

  12. marini jean

    le meilleur moyen de « claquer le bec » de tous ces médias fourbes, au service de la finance, ainsi que les BH, FF, MLP, EM, tous menteurs et tricheurs sans oublier les « sondeurs » payés pour tromper les électeurs, c’est d’arriver 1er au 1er tour.

    1. Christian

      Ca serait génial que Jean-Luc Mélenchon arrive en tête au premier tour. Je vous dis pas la tronche des Ruth Elkrief, Barbier, Calvi et consorts. Je fais la fête toute la nuit et ne vais pas bosser le lendemain. Beaucoup disent à mon boulot que le deuxième tour pourrait être Jean-Luc Mélenchon contre MLP. Comme Jean-Luc Mélenchon l’a dit depuis longtemps « ça sera nous contre elle ».

  13. LE GALL

    Deux remarques à propos d’invisibilisation. Suite aux révélations du « Canard », les médias ont, à ce jour, accompli la prouesse de saturer les ondes/écrans avec des invitations de la quasi-totalité des « Républicains » et de ne pas organiser un seul débat sur la 6ème ! Même dans les conditions habituelles, à 1 contre 3 et l’animateur, on aurait été preneurs, me semble-t-il. Par ailleurs, vous êtes invité sur BFM le 12. Ne pensez-vous pas que ce pourrait être le moment de leur faire remarquer, avec le sourire, bien sûr, le nombre de fois où ces invitations tombent pendant les vacances scolaires, de préférence, lorsque 2 zones sont en vacances ? Je dis « avec le sourire » car j’ai apprécié votre conclusion « lyonnaise », la partie « je suis un homme heureux ». Dans mon milieu professionnel, certains cherchent désespérément un prétexte pour ne pas voter pour nous. Je leur réponds désormais que je m’en fous, que nos idées ont gagné, quoiqu’il arrive dans trois mois. 6ème république, planification écologique, etc. sont dans les esprits, et pas près d’en partir. Et à propos de « dans 3 mois », un article intéressant, me semble-t-il.
    bon repos à vous.

  14. le révolté

    Attention Jean Luc, vous marchez sur un fil, ne tombez pas vers la force obscure du PS, il n’en sont pas à leur première manipulation, d’ailleurs vu le nombres importants d’adhésions à FI ces derniers jours, il y en a surement quelques uns d’infiltrés. Nous avons un programme qui a été débattu pendant plus de 8 mois et qui a convaincu beaucoup de nouveaux adhérents à la France Insoumise, il ne faut pas les décevoir sous peine de briser cette vague qui est en train de prendre de l’ampleur.

  15. Guillaume

    Je suis d’accord lorsque vous dites : « Certes, de mon côté je ne veux pas passer l’occasion que présente l’investiture de Benoît Hamon. Il peut être l’homme qui fera le ménage au PS. Celui qui changerait du tout au tout le cap de ce parti. Il faut en faire le pari. Il est très important pour nous que la droite du PS soit progressivement soumise ou expulsée par un courant de gauche de ce parti, si approximatif soit-il. Il faut donc l’y aider. Sans illusion, certes, mais franchement. »
    Oui, et c’est bien l’un des enjeux essentiels de la période. Les seules vraies questions à se poser sont celles-ci. Qu’est ce qui permet aux citoyens de faire un pas concret vers leur propre émancipation ? Comment construire une organisation politique en tenant compte de la réalité concrète des courants d’idées et politiques dans le pays. Dés lors tout ce qui participe de cette prise de conscience, qui permet aux citoyens de sentir leur force est une avancée. « Un pas en avant vaut mieux que 10 programmes ». Dans ce contexte la réalité du courant qui soutient Hamon ne peut être effacée en lui opposant des conditions qui ne correspondent en rien aux attentes du plus grand nombre. Comme vous le dites, des millions de citoyens, y compris ceux qui font confiance à la FI, se sont saisis de Hamon. Tout le monde est à la recherche de solutions politiques. Chacun pressant qu’aucun courant ne peut représenter à lui seul les intérêts généraux des citoyens. C’est pourquoi l’unité est l’urgence.

    1. kokkino

      Le problème c’est que vraisemblablement Hamon ne représente pas plus l’espoir de ceux qui ont voté pour lui que Hollande n’a représenté l’espoir de ceux qui ont voté pour lui en 2012 ! La preuve les investitures pour les législatives prochaines. Qui croira que les mêmes qui ont voté toutes les lois anti sociales depuis 2012 vont maintenant faire le contraire ? Et si ils le faisaient demain cela veut-il dire qu’ils sont prêts à faire n’importe quoi du moment que leur siège est garanti ? C’est très préoccupant. Si Hamon croit en cette majorité alors qu’il lui demande d’abroger dès aujourd’hui la loi El Khomri, c’est possible, il suffit de le vouloir. Il ne faut pas confondre les citoyens, les électeurs et ceux qui essayent de les ramener dans leurs vieux filets. Le rassemblement autour de Hamon commence déjà à ressembler à celui autour de Hollande. Même les têtes restent les mêmes. Alors assez de tartufferie !

    2. GG

      Si je vous comprends bien l’important pour vous c’est « l’unité » , « cela vaut mieux que 10 programmes ». L’important c’est de gagner, gagner pour gagner. Le programme, bof, on verra bien. En effet c’est un programme. Le slogan de campagne d’un candidat portant un tel programme pourrait être  » Sers toi, prends profite et reprends-en » un peu comme Fillon.

    3. Guillaume

      Il y a suffisamment de points communs entre les programmes pour aboutir a un accord. Mais oui, imaginez la force que donnerait une telle victoire. Elle balaierait tous les désaccords et serait le fondement d’une reconstruction politique. On ne peut demander que ce fasse une telle reconstruction à priori, sur la base d’accords entre les appareils de FI et de Hamon. Non c’est le mouvement populaire s’appuyant sur une telle victoire qui permettra d’avancer.

    4. kokkino

      Points communs ? Je vois que vous n’avez peut-être pas participé aux manifestations contre la loi El Khomri. Les points communs c’étaient nos crânes et leurs matraques. Avez vous remarqué que l’actuel premier ministre était alors ministre de l’intérieur ? Des points communs ? Entre des propos de campagne et un vrai programme ? Souvenez-vous : « mon ennemi c’est la finance ». A ce compte il y aurait aussi des points communs avec Hollande. Sur des points fondamentaux qui conditionnent tous les autres il n’y a pas de point commun. L’Europe par exemple. Hamon est contre la sortie des traités, entre autre et je ne vous parle pas de sa bande de députés vallsistes. Arrêtez de nous mener en bateau ou de vous bercer d’illusion, votre réveil sera encore plus douloureux qu’avec Hollande, à moins que vous ayez aimé ce quinquennat.

  16. chartier denis

    Oui, monsieur Mélenchon toute cette magouille PS nous n’y tomberons pas. Il y va de le crédibilité de notre engagement. Les 2 meetings ont été formidable, j’aime cette France la. C’est un soulevement des consciences humaniste et généreuse. Votre rôle pour nous sans voix est essentiel. Vous parlez comme nous ont pense. Merci et très bon repos a vous. Nous vivons des moment de ferveur rare dans toute une vie avec et grace a vous. Des mots pour guérir les maux du monde. Je milite dans le Gard, merci pour le chant des Canuts. La Cévenne terre de résistance.

  17. Carole PECATE

    Monsieur Melenchon, comment ne pas vous remercier, vous êtes le premier homme politique depuis mes 18 ans (j’en ai 43) avec qui je me sens vraiment en phase humainement, intellectuellement, votre manière d’exprimer vos idées, votre programme de campagne, tout cela est si proche de moi. J’ai toujours voté, par éducation républicaine, en choisissant entre la peste et le choléra la plupart du temps. Mais là, j’ai une telle foi en la France insoumise, s’il vous plait, ne vous compromettez pas avec le PS. Je veux que ma fille devienne adulte en sixième république, la votre, la notre. Pour la première fois de ma vie j’assisterai à un meeting politique à Brest le 28 février. Cette année 2017 sera une année essentielle dans votre vie, dans notre vie, dans ma vie. Merci et à bientôt à Brest.

  18. duparquet

    Bonjour Jean-Luc,
    Juste un mot pour te dire que ton combat est le mien et que tu exprime toute ma pensée mieux que je ne saurai le faire. Même si le clivage « droite-gauche » a encore un sens dans notre pays, je crois profondément qu’il est aujourd’hui supplanté par le clivage soumis et insoumis à l’Europe de Madame Merkel et des multinationales. C’est à celles et ceux qui souffrent le plus, et qui se sont rassemblés en 2005, que tu dois parler aujourd’hui. Oui, on vote, ils dégagent et on vote et on fait plier cette Europe responsable de tant de souffrance et de misère !

  19. fabrice

    Nous sommes plusieurs a ce poser cette question pourquoi ne pas sortir de L’UE tout suite au lieu de négocier les traités. En tant que député européen Mr Mélenchon, vous êtes au courant. Pour négocier il faut que les 27 pays sois d’accord sinon ça sera impossible. Alors pourquoi perdre du temps sortons de l’Europe tout suite et négocions après. D’autre pays suivrons et sauront des allier pour la France comme L’Italie, l’Espagne, la Grèce, le Portugal et bien d’autres. Donc je suis d’accord avec vous et je voterais pour vous quoi qu’il arrive mais sur l’Europe je pense que vous faite fausse route et vous vendez du rêves. Cordialement.

    1. 59Jeannot

      Face aux grandes puissances, l’Europe reste un interlocuteur de poids. Mais pas cette Europe des friqués. Jean-Luc Mélenchon veut négocier une Europe des peuples. Si l’on désobéit aux traités, d’autres pays nous suivront. L’article 50, on s’en fout, d’autant que les Français ont dit NON au TCE en 2005. Le traité de Lisbonne nous a été imposé. Imposons notre désobéissance. N’ayez crainte nous ne serons pas seuls.

    2. Invisible

      Ceux qui vendent du rêve ne sont-ils pas au contraire ceux qui veulent nous faire croire que sortir de l’union serait la panacée universelle, le remède à tous les maux ? Donald Trump compte-t-il sortir des USA et abolir le dollar ? Cette idée ne lui viendrait même pas. La sortie de l’UE changera-t-elle les rapports de forces entre le patronat et le salariat ? Empêchera-t-il le le lobbying des multinationales ? Supprimera-t-il la toxicité des Monsanto & Bayer ? Ne peut-on régler les problèmes de dumping social sans sortir de l’UE ? Ne peut-on pas se mettre autour d’une table pour harmoniser la protection sociale plutôt que de soutenir systématiquement les banques ? Le retour à l’échelle nationale nous dispensera-t-il de devoir encore et toujours défendre les exploités contre les exploiteurs ? Je suis persuadée que si la France se dotait d’un président à l’écoute de la classe des dominés, on pourrait renverser la tendance unilatéralement droitière qui gouverne l’Europe actuellement. Bien que ce sera vraiment difficile, les douze travaux d’Hercule, pour pour arrêter ce paquebot.

  20. degorde

    Le meilleur moyen d’échapper à ce nouveau traité européen est de sortir de l’UE dès votre élection par l’article 50 TUE. Or, ça vous ne voulez pas le faire.

Les commentaires sont fermés.

©2015/2018 Jean-Luc Mélenchon / V5 / Design INFO Service | Contact | Mentions légales