Le mois dernier, ce blog a reçu 372 806 visites

202 commentaires


  1. labracha

    Oui, il y en a assez de ces medias qui assènent sans relâche que les électeurs sont fatigués, épuisés par la campagne présidentielle et que las, advienne que pourra, préfèrent ne plus réfléchir et « donner sa chance » à Macron. C’est du bourrage de crâne démagogique : « pauvres français, prenez un aspirine, éventuellement un Lexomil, et faites une sieste. Allez voter si vous n’êtes pas trop fatigués, mais alors, allez voter pour Macron’s band ».
    M. Mélenchon, votre long texte est un exemple de ce que les Français ont besoin et méritent d’entendre : de la pédagogie pour comprendre le monde qui nous entoure, en lieu et place des images, des illusions d’optique, des sophismes et autres lapalissades qui noient le poisson à longueur d’ondes.

  2. Sophie Clerc

    Les femmes françaises qui n’ont rien dans la tête voteront en masse pour le bellâtre et se plaindront ensuite de voir leur salaire baisser et les horaires de travail partir en charpie. Celles qui ont quelque chose dans la tête feraient bien de sonner les cloches aux autres.

    1. Marie Labat

      Aux présidentielles, le vote Macron a été légèrement plus masculin que féminin.

    2. erns

      Super ce commentaire !
      Je dois avouer que faire passer les femmes dans une discussion politique pour des idiotes superficielles parce qu’elles votent pour quelqu’un d’autre, je dois avouer que c’est pas mal niveau condescendance et prétention. Il aurait fallu rajouter dans le programme la suppression du droit de vote des femmes (sarcasme). En voyant ce type de commentaire ça rappelle que c’est toujours difficile de vivre ou de participer à un groupe avec des humains psychologiquement moins favorisé.

    3. putti

      Pour ma part j’ai essayé en mettant en avant la loi travail et les prélèvements sur les retraites mais l’on m’a qualifiée d’égoïste sur ce dernier sujet et qu’il ne fallait pas « voir » son problème personnel ! Par ailleurs ces dames le trouvent très beau « il faut le laisser travailler » quant à sa femme elle est extraordinaire et il faudrait prévoir un budget pour ses vêtements puisqu’elle représente la France ! Là j’ai abandonné !

    4. Patrick FAVRIOU

      Au delà du sexe de mon interlocuteur (trice) j’attends dans les prochains mois celle, celui qui viendra se plaindre de la politique « macronienne » car je lui demanderai quel a été son vote le 23 avril.

  3. Démoc

    Comme vous nous y avez habitué, votre analyse (ton) est toujours pertinente. Mais concernant la dernière partie consacrée à « LFI », elle est prématurée car ce n’est pas au moment ou nous sommes en campagne pour les législatives qu’il faut ouvrir le débat sur ce que ne nous sommes. Pour l’heure, reconnaissons, à vous (toi) même, et à cette nouvelle organisation politique, qu’ensemble vous avez permis de créer une dynamique qui, je le souhaite, permettra d’obtenir un résultat satisfaisant le 18 juin. Après viendra le temps de l’analyse pour mettre en exergue ce qui a marché et remédier aux lacunes, afin que LFI puisse assumer sa nouvelle responsabilité de première force politique, qui défend autant l’Homme que la Terre. Que la réussite advienne le 18 pour vous récompenser de tous les efforts !

  4. Maximilien

    L’arrivée à Marseille et particulièrement dans la 4ème circonscription de Jean-Luc Mélenchon est un véritable honneur qu’il fait aux marseillais et j’espère que le message est perçu comme tel chez nos soeurs et frères marseillais ! Le verbe haut et le courage qu’il l’habite seront autant d’atouts pour Marseille et la France de la générosité et de la solidarité dans ce monde de brutes ! Que les marseillais ne se laissent pas abuser et ils seront eux-mêmes l’honneur de toute une nation en envoyant Mélenchon à l’assemblée défendre la cause des sans-dents ! Vive la 6ème république, vive la commune de Marseille de 2017, viva la France !

    1. Guillaume

      Oui merci votre honneur d’avoir daigné jeter un regard sur les gueux Marseillais. Allez il faut un peu se détendre…

  5. danielle michel

    Cher Jean-Luc, tu es bien placé pour savoir que dans la 13ème circonscription des BDR les citoyens ne pourront pas voter selon leurs conviction, puisqu’il n’y aura pas de candidat FI. Certains se disant « insoumis » s’autorisent à proclamer que cette non présentation de candidat se fait au bénéfice du candidat communiste. Beaucoup de ceux qui ont voté pour toi à la présidentielle sont choqués et ulcérés. Pourrait-il y avoir un démenti par tweet ou Facebook ?
    Merci et à bientôt sur le terrain marseillais où la campagne est joyeuse et très active.

  6. Pablo

    Macron avec son gouvernement s’affiche économiquement de droite et socialement de gauche. Il réalise ce que Le Pen père avait promis en 2002 durant l’entre deux tours. C’est un populisme dans le sens où il propose de nier la conflictualite et les antagonismes sociaux, c’est à dire que nous avons des intérêts opposés selon la strate sociale à laquelle nous appartenons. Par contre nous ne pouvons qu’afficher notre volonté de faire gagner la volonté de porter des idées pour une transition énergétique et solidaire. Même si nous savons que le neoliberalisme ne le permettra pas.
    À suivre

    1. bab

      Quels sont les éléments qui vous font dire Macron « socialement de gauche » ? Évitons d’utiliser le vocabulaire des médias. D’où parlez-vous avec ce nous englobant ? Comme Jean-Luc le dit l’utilisation de ce mot de gauche par n’importe qui brouille les cartes. Lisons Jean-Luc Mélenchon avec attention.

  7. Annick

    Merci monsieur Mélenchon pour vos propos qui insuflent énergie et espoir. Nous sommes tous ensemble engagés sur un chemin de vérité qui va nous conduire vers un avenir meilleur. Il ne peut en être autrement. Mobilisons nous les 11 et 18 juin pour un mouvement profondément humaniste et écologique.

  8. Francis

    Je suis convaincu que le mouvement de la France Insoumise n’est pas un feu de paille. Il est appelé à durer. Pour parvenir à un mouvement pérenne il faut un élément commun et cela ne peut être qu’un programme, révolutionnaire et cohérent. C’est pourquoi je m’inscris en faux par rapport aux allégations de ceux qui ne cessent de claironner que FI serait responsable d’un non-accord avec les partis du spectre de feu la gauche. On nous dit qu’il y avait des similitudes programmatiques à 80%. Sauf que sur l’essentiel il n’y avait pas d’accord. On a vu avec l’explosion de Syriza que lorsque l’on veut pousser les divergences sous le tapis, elles ressurgissent violemment à la première difficulté. Il ne s’agit donc pas de fabriquer un patchwork de partis mais de créer un vrai mouvement uni sur un programme. Ceux qui pensent que l’Avenir en commun n’est qu’une plateforme électorale et électoraliste se trompent lourdement. Il est le ciment du mouvement. Ceux qui appelaient de leurs vœux et ils…

  9. Alain Doumenjou

    Ce texte me semble être l’un des plus pertinents par sa lucidité politique, voire le plus important et le plus fondateur, de ceux jamais publiés par Jean-Luc sur son blog. Oui il y a tout lieu de penser que nous vivons un moment en passe de devenir historique et qu’il faut saisir à sa juste mesure et à bras le corps, tant l’avenir qui renverse l’ordre (ou plutôt le désordre) établi, est désormais à notre portée, n’en déplaise (comme aurait dit Brassens) aux « jeteurs de sort, arracheurs de dents, cafards et charlatans » médiatiques ! Oui il est possible, si nous agissons en citoyens lucides, de faire de la « victoire » de Macron non seulement une victoire à la Pyrrhus, mais une clef ouvrant les portes à celle de la Révolution Citoyenne. Plus que jamais : Résistance ! Mais encore davantage : contre-offensive !

  10. Pagnetti

    Merci de nous redonner du courage avec la France insoumise une nouvelle air enfin nous étions écœurer et vous nous avez redonner l’envi de nous battre pour la generation à venir la loi travail par ordonnance c’est une catastrophe pour notre avenir et les centrales nucléaires c’est très dangereux pour notre santé et celle de nos enfants faisons en sorte qu’au législative on soient majoritaire encore merci !

  11. YM

    Excellent analyse. Nicolas Hulot ministre de Macron, quelle illusion, quelle déception, comment un homme qui il y a quelques jours, ou semaines avait interpellé les politiques sur la hausse des inégalités sociales se vautre dans un gouvernement dont le président est le symbole vivant du veau d’or. 3,3 millions engrangés grâce à ses opérations financières et son exaltation à devenir milliardaires. Milliardaires est immoral… Le devenir résulte d’un pillage des ressources naturelles et d’une exploitation sans fin de la misère humaine. Faut-il que ces grands hommes soient bien ignorants de ce que Victor Hugo avait déjà écrit au 19 eme siècle « c’est du malheur des pauvres qu’est fait le bonheur des riches ». Et participer à un gouvernement qui veut abolir le code du travail quelle ignominie. Rallonger la durée du travail, supprimer le repos dominical etc. va certainement permettre à la nature de reconstituer en 1 an ce que le mode de production capitaliste va lui prélever.
    Vive…

  12. Fabien

    Merci monsieur Mélenchon pour cette note, une fois de plus instructive. RDV mercredi à Lons le Saunier !
    Amicalement, Résistance !

  13. Caille Sylvie

    Je suis particulièrement heureuse de te lire Jean Luc car je retrouve les discussions tellement importantes et très philosophiques sur la capacité d’auto organisation de la société et l’importance des multinationales dans le monde. Discussions que nous avions avec mon père Marcel Caille, ancien secrétaire confédéral de la CGT et auteur des « Truands du patronat » notamment. Il souhaitait te rencontrer pour discuter, avant son décès en 2012 mais la maladie ne l’a pas permis ! Je le regrette infiniment. Il nous a laissé beaucoup d’écrits qu’il souhaitait te faire lire. Il n’est plus là mais tu m’aides tellement dans la réflexion. Je pense qu’il avait la même vision que toi. Merci du fond du coeur. Courage car je sais combien tous ces combats sont difficiles et éprouvants. Prends soin de ta santé.

  14. Sofy

    Très belles campagnes. Victoires culturelles éclatantes sur l’idéologie néo libérale triomphante. Ouverture d’une nouvelle perspective politique. Émergence d’une nouvelle génération militante. Le bilan est déjà au-delà de toutes nos espérances. Deux remarques. Pas de regrets au sujet des personnes soutenues par FI mais qui ne se sont pas déclarées comme telles. Un grand mouvement doit savoir faire de la place aux autres. Ensuite il est nécessaire de réfléchir à une politique des alliances pour la suite : municipales et régionales. En plus des législatives, l’autre enjeu consiste à faire vivre la FI après les élections. Un vrai défi. Il ne peut être relevé sans jonction avec le mouvement social. Heureusement les luttes sociales s’annoncent nombreuses et intenses.

  15. nico

    L’auto organisation se base sur la liberté de s’associer avec qui on souhaite. Existence d’un cadre, et souplesse/créativité. C’est comme ça que je vois ma participation à la FI. Le pilier de notre force est un programme fort car issu de l’intelligence du collectif et fraternel, des directions qui sont cohérentes et offrent une vision, un engouement qu’on désire partager. J’aime la liberté des groupes d’appuis, d’aller tracter avec ma copine, ou un nouveau pote insoumis avec qui je m’entends bien. Voilà mon sentimient sur ce sujet crucial. On en reparlera surement, pour l’instant le vivre. Et en attendant « on fait ce qu’on peut c’est déjà bien ! » Bon courage chers Jean Luc, et chers insoumis-es !

  16. Amal Attoui

    Mr Melenchon, Tout d abord, je voulais vous dire merci. Merci pour cette campagne qui a redonnée espoir, merci pour être comme vous êtes, un homme intègre et de conviction. Vous avez la stature d un vrai chef d État et on nous a volé notre victoire. Il reste les législatives et nous pourrions reprendre la main.
    Cependant, je voudrais attirer votre attention sur le fait qu’aujourd’hui dimanche, au marché dominical de la rue de la Convention, Paris 15e, les militants de tous bords distribuaient des tracts de leur candidats, mais je n’ai pas vu un seul militant de la France Insoumise. Pourquoi cette absence ? Nous avons besoin de plus de visibilité dans la rue puisque nous ne pouvons compter sur les medias.

  17. DMc

    J’aime bien les vidéos, mais un peu de lecture ça fait du bien.
    A le voir dans la cour du Louvre, il m’est venu l’idée que Macron pourrait bien être le moyen d’un coup d’Etat à la Napoléon III si les milliardaires en avaient besoin.
    Pour ce qui est de LFI, tant qu’on était dans l’action électorale, il n’y avait pas trop lieu de débattre de la forme du mouvement. Mais le moment viendra où le problème démocratique se posera. Car il y a bien quelqu’un qui est propriétaire des droits de la plateforme, un gestionnaire du site qui a le pouvoir de tout contrôler, qui peut impulser depuis son clavier les thèmes et les actions, ou encore fermer la plate-forme d’un simple coup de pouce sur la touche « envoi ». J’ai plus d’interrogations que d’avis sur cette organisation par Internet, d’autant qu’elle n’est pas que par internet, car localement, on se connait autant que dans les cellules du PC de ma jeunesse.

    1. sdm94

      Le sujet du pouvoir sur la plateforme et surtout de la capacité à la faire évoluer de façon transparente en fonction des besoins des utilisateurs est crucial. Le m6r en est (quasi) mort !

  18. Terk

    Encore merci de tracer le chemin. On est là. Prenez soin de vous.

  19. AUBERT

    Le communiste insoumis que je suis fait de l’insoumission et du programme « l’avenir en commun », en ces temps de naufrage globale du vieux système, sa boussole politique. Toujours une analyse profonde et fine de la situation, qui débouche sur une stratégie claire.

  20. MichelB

    « C’est à cette question de l’auto-organisation que nous devons maintenant réfléchir avec soin. Il s’agit de se donner les moyens de les dépister quand ils existent pour les soutenir et les répandre. Il s’agit donc aussi de les déclencher quand c’est possible. Mais c’est une autre histoire que celle-ci. »

    Quelqu’un peut-il m’expliquer le sens de cette phrase? A quoi se rapporte le terme » les moyens de les dépister »? dépister quoi ? Merci, sinon le reste du post est limpide comme d’habitude.

    1. chaval

      Dépister quoi ? Bin les moyens !

Les commentaires sont fermés.

©2015/2018 Jean-Luc Mélenchon / V5 / Design INFO Service | Contact | Mentions légales