Le mois dernier, ce blog a reçu 372 806 visites

202 commentaires


  1. Yannpell

    Merci encore, M. Mélenchon, de vous adresser si bien à notre intelligence. « En même temps », nous ne pouvons pas passer notre temps à vous dire merci et encore merci, mille merci, bien le merci, n’est-ce pas ? Et pourtant, comme cela se devine à travers les commentaires précédents, « merci » est le mot qui convient le mieux pour vous dire notre reconnaissance, à des titres divers et quoi qu’il arrive. Ne l’oubliez pas si la vie vous apporte son lot de déceptions, tous ces gens, jeunes et vieux que vous avez « fait naître » vous garderont dans leur esprit et dans leur cœur, soyez-en sûr. Vous n’avez pas le temps de lire tous les messages laissés ici ou là, sur tel ou tel fil, mais ils sont souvent très beaux et très profonds et ces échanges, ces rencontres enrichissantes et affectueuses que nous avons, grâce à vous (et à votre équipe) entre Insoumis (quelles que soient les attaques tellement pauvres et banales dont vous êtes victime) auront pu changer notre vie. Vous nous donnez de votre énergie sans compter, puissiez-vous vous renforcer de la nôtre en retour. Sans aucun doute, vos batailles, vous les avez d’ores et déjà gagnées… et nous aussi.

  2. Margenstern

    Merci M. Mélenchon pour cette analyse très intéressante. Je suis bien content que les commentaires reprennent. Il faut espérer que les 7 millions d’électeurs qui ont voté pour vous au premier tour de la présidentielle votent France Insoumise au premier tour des législatives (et au second quand ils pourront se maintenir). Je suis bien d’accord avec vous quand vous dites que l’appel à l’union de la gauche est dépassé. Il faut effectivement s’adresser au peuple tout entier. D’abord parce que plus de 95% des habitants de notre pays ont le même intérêt qu’on arrête le saccage de l’écosystème (vous êtes le seul à rappeler qu’une catastrophe écologique ne ferait pas le tri entre ceux qui pensent bien et ceux qui pensent mal) et qu’ils veulent une vie décente, tranquille et digne. Vous avez raison de songer à l’auto-organisation de la société, c’est crucial. A mon humble avis, il y a encore du pain sur la planche, tout le monde ne comprend pas la nécessité d’une telle organisation.

  3. Guillaume Ch

    Les législatives sont bien entamées, si dans la tête des gens nous devenons le vote sanction des politiques libérales les jours heureux seront arriveront vites. Nous espérons aussi une suite rapide au mouvement qui arrivera à gérer le moment présent de la 5e république sans ses travers. C’est là un exercice important pour imposer la nouvelle politique que l’on souhaite faire. Déjà par des régles, et la charte de la Fi nous le prouve, seuls ceux qui la signe sont soutenus par la Fi et cela maintient la clarté du mouvement. Bonne chance à Marseille, bonne chance aux 560 insoumis et aux quelques alliés soutenus. Plus vous serez à l’AN plus nous seront fort ensuite. Résistance.

    1. anne jordan

      @guillaume ch
      Ben non. Je recopie, dans le début de ce long article : « Je n’en suis que plus reconnaissant aux personnalités qui ont accepté de se déclarer « France Insoumise » sur les formulaires, quand bien même elles ne signent pas la Charte et même choisissent une autre association de financement où sera reversée l’allocation publique. » On peut donc se déclarer FI et ne pas signer la charte ! Il est vrai que j’avais compris comme toi. J’avoue mon trouble, ayant assisté en janvier à des rencontres houleuses entre membres de groupes d’appui, dont certains ne voulaient pas signer.

  4. Christiane 60

    J’étais très impatiente de vous lire de nouveau ainsi que les commentaires. C’est important pour nous de suivre votre raisonnement qui vous prenez le temps de développer. Après la déception du 1er tour de la présidentielle vient l’inquiétude des législatives. Une promenade dans Paris permet de mesurer la confusion provoquée par les affiches et les tracts des candidats. Ceux qui se réclament de vous et de la FI en étant d’ autres « mouvances », ceux qui n’osent pas afficher clairement leur véritable appartenance. Les électeurs pas trop impliqués vont y perdre leur latin. Et c’est pareil ailleurs. Que de risques de perdre des électeurs qui voudront pourtant bien faire! Sans compter la propagande éhontée des médias. Il est très difficile parfois de se réclamer « FI », on se fait »secouer », limite insulter, beaucoup plus que si on se déclare FN. Les vieux poncifs nous sont jetés au visage : adeptes hallucinés d’un gourou (vous, bien sûr), d’un sénateur (!) richissime et…

  5. Gilbert Geekfan

    Merci de nous encourager à continuer la lutte, cette analyse est d’une grande finesse : la « flexibilité » promise aux travailleurs par le gouvernement de Mr Macron signifie « courber l’échine », les travailleurs ont besoin de stabilité, de reconnaissance pécuniaire et morale, pour vivre dans la dignité et non dans la précarité.

  6. Vega

    Je crois comprendre qu’il s’agit d’encourager la capacité d’auto-organisation de la société ou de chercher à l’amplifier pour combattre efficacement ce système pourri ! La mettre en mouvement , elle l’est déjà à travers la FI. Du moins je l’espère.

  7. THOMAS

    Merci pour ce post, long mais enrichissant, qui fait appel à l’intelligence, à l’analyse et à la réflexion.

  8. rage au coeur

    Enfin! les commentaires accessibles à nouveau. Mais pourquoi ont-ils été fermés ? Au moment où sur le terrain nous, qui tractons qui faisons du porte à porte etc., étions confronté-e-s à tant de critiques, j’aurai aimé pouvoir échanger, trouver du réconfort !
    L’analyse de JL est toujours aussi pertinente, mais pourquoi pas un mot dans ce post en réponse à l’article du Canard de ce mercredi sur son « parachutage doré » et l’attitude face au candidat déjà investi ?

    [Edit Webmestre : Les commentaires n’ont jamais été fermés ! Comme vous n’aurez certainement pas manqué de le remarquer, la section commentaire est attachée aux billets de blog de Jean-Luc Mélenchon. Les commentaires ne sont pas ouverts sur les vidéos, car ils feraient double emploi avec la possibilité de commenter directement sur la chaîne Youtube. Or, depuis quelques semaines, Jean-Luc Mélenchon n’avait pas publié de billet sur ce blog. Il n’y avait donc rien à commenter…]

    1. rage au coeur

      Merci Mister webmestre ! Mais il me semble qu’il y a eu quelques lignes de J-Luc sur le blog, à moins que je n’ai été larguée avec tous ces accès différents à l’info insoumise !

  9. Emmanuel

    Voici une petite réflexion post-électorale. D’ores et déjà, et ce n’est pas contradictoire avec les élections en cours, voici une petite projection post-électorale. Pour faire court, le chemin parcouru est énorme. Avant, doute existentiel de la gauche, et aujourd’hui, la question est plutôt comment réunir la multitude d’idées et les faire pousser ensemble. Je rêverais d’un support multimédia qui permette de valoriser toutes ces idées. Je pense que la décomposition des partis traditionnels est à cet égard une bonne nouvelle, propice à une libération et à une régénération. Dans l’immédiat, l’enchainement des événements médiatiques va plutôt détourner cet élan, mais dans la durée, les questions essentielles demeurent : crise écologique et énergétique, sociale, chômage et précarisation du travail vs automatisation et délocalisations, macrocéphalie de la finance (pour ne pas dire plus) et perspective d’une nouvelle crise, creusement des inégalités, etc. Donc, créer un nouveau média.

  10. PF

    Puisqu’on ne peut compter ni sur un mea culpa des journalistes, ni compter sur l’un d’entre eux qui entrerait en dissidence et ferait honnêtement son travail, il n’y a, à mes yeux, aucune utilité, même stratégique, à être aussi caressant avec eux. Le positionnement adopté face aux journalistes est le reflet du positionnement face au système que nous sommes censés combattre. Mon inquiétude est grande.
    Fraternellement,

  11. André

    @Olivier B
    « In fine, on ne peut pas perdre »

    C’est ce que je pense aussi et cette hypothèse me paraît d’autant plus réalisable que notre mouvement bien présenté apparaît comme le seul crédible et cohérent face au spectacle du ramassis des politicards de droite et du centre appuyé par les traîtres de la gauche. Cette façon dite nouvelle de faire de la politique par le recours à toutes les compromissions et trahisons possibles ne peut que conduire au désastre. Ne pas perdre n’est pas seulement une hypothèse crédible mais s’impose comme une urgente nécessité pour mettre fin aux horreurs de la gouvernance ambiante et à l’immensité des souffrances qui en découlent. Quant aux signes que le monde attend de la France ils sont dans la pratique de sa devise de la Fraternité universelle et certainement pas dans la compromission des longues poignées de main pour le culte de l’argent contre l’humanité.

  12. magda corelli

    Tout d’abord un grand grand merci pour cette belle campagne passée. Dur, dur ces 600.000 voix qui ont manqué. J’ai pleuré 8 jours matin et soir et j’ai bien cru à une dépression qui se pointait mais hop fini ! Pensons aux Législatives.
    Ne vous épuisez pas Jean Luc.Tenez bon face à ces attaques constantes et mesquines. Tout mon soutien à votre belle équipe qui n’est pas épargnée non plus par leur bave.
    PS : Personne n’oubliera que Monsieur Cazeneuve a essayé de cacher une nuit durant la mort de Rémi Fraisse et que les ordres de ce Ministre étaient de cogner, cogner encore. Voilà pourquoi aussi c’est fini pour le PS. Vous aviez demandé sa démission à juste titre. Cette homme est tout petit, petit. On ne veut plus le voir, Hollande, Valls non plus etc. qu’ils rentrent sous terre, qu’ils disparaissent de notre vue. Trop, c’est trop. Ce sont des robots incapables de voir les difficultés et la souffrance d’une majorité de Français à cause de leur politique inepte.

  13. ETIENNE

    Soyez sûr Mr Mélenchon que nous ne sommes pas dupes ! Plus les journalistes vendus au pouvoir en place essaient de vous décrédibiliser plus je crois en vous. Vous leur faîtes peur, c’est certain, car ils risqueraient de perdre leurs privilèges et c’est là où ils se trompent énormément, car vous êtes l’opposé d’un dictateur. Ils ne comprennent rien !

  14. Invisible

    Aaaaah ! On se languissait de ce contact. Étant réfractaire à toute inscription sur Youtube, Facebook et autres tweeter, je n’affectionne que cette page de blog (ce qui prouve que vous avez encore davantage de soutiens que ne l’indique le nombre d’abonnés). Bravo pour la campagne des présidentielles mais par pitié, ne succombez pas à la désinformation organisée contre Maduro au Venezuela. Consultez les blogs de Thierry Deronne et Bernard Tornare. Il n’y a pas de dictateur au Venezuela ! Pendant ce temps la sphère journaleux se garde de traiter de dictateur un Erdogan turc ou un Nettanyou qui fait fermer la télévision et radio nationale parce qu’elles ne lui sont pas assez complices.
    Je regrette bien un peu le drapeau rouge, l’internationale et je supporte avec peine la dose imposée de drapeaux BBR devant la scène de meeting… et les mots très artificiels de soutien aux victimes d’attentat qui mériteraient plus d’authenticité : on sent vraiment qu’il s’agit d’une obligation électoraliste. Notre solidarité devrait passer par notre propre filtre de pensée et serait ainsi plus sincère. Mais sinon, toujours avec vous, Jean-Luc !

  15. Papinosaurus 2017

    Attention ! Ne pas se tromper de cible, le PCF n’est pas notre adversaire. Au second tour tous les progressistes doivent se retrouver par leurs votes contre les droites. Celles ci sont encore très fortes, n’oublions pas les 7 millions de voix de Fillon et les autres de Dupont-Aignan a Le Pen.

    1. André

      Les communistes dans leur grande majorité sont nos alliés mais ce faisant ils s’opposent bel et bien à l’appareil du PCF.

    2. Le Père Duchesne

      Le PCF n’est pas un adversaire (quoique), mais, objectivement, un concurrent dans nombre de circonscriptions, dont la mienne. En aucun cas il ne s’agit d’un allié. Nous verrons au second tour s’il préfère soutenir la députée solférinienne sortante. En attendant, je vote FI et aux deux tours.

    3. Alem Alquier

      J’ai rencontré des cocos (ne nous y trompons pas, c’est un terme affectueux) qui soutiennent la candidate LFI de ma circo et qui m’ont assuré qu’ailleurs ce n’est qu’un problème d’appareil ! C’est quand même dingue, à notre époque. Bof après tout, c’est peut-être le début d’un gros chamboulement. D’accord, on se retrouvera au second tour, j’espère.

  16. Nicks

    Il nous faut déjà poser également les limites de notre percée, bien qu’elle soit déjà considérable. Bien sûr, il y a de nombreux facteurs externes : le frein mesquin des vieux appareils, les médias concentrés pour que nous n’apparaissions pas comme l’alternative eu détriment du FN, les puissances de l’argent liguées pour que leur candidat ne puisse pas perdre. Mais nous avons aussi des faiblesses internes : présence insuffisante dans les campagnes, qui comme je le craignais, ne nous ont pas permis de gagner assez de voix pour surpasser l’extrême-droite et parvenir au second tour, ambiguités toujours présentes sur l’Europe, qui n’autorisent pas le rassemblement des souverainistes non xénophobes, sans lesquels nous ne pouvons également gagner. Il faudra travailler sur ce point pour améliorer l’excellente plateforme qu’est l’Avenir en commun. En attendant, les efforts doivent se porter sur les législatives, afin d’avoir un maximum de députés.

  17. Danyce

    Cher Jean Luc, j’attendais votre post pour vous remercier, vous et toute l’équipe d’insoumis, pour l’espoir que vous avez fait naître en moi face à cette vie que je mène depuis tant d’années. Avec ces solfériniens qui n’hésitent pas un instant, pour se renier, pour de sombres perspectives individuelles et opportunistes. Ainsi que cet ahuri de Berger, à la solde du pouvoir, qui enfonce irrémédiablement le monde du travail, sans que ses militants ne s’insurgent, pour leur propre intérêt et celui des leurs. Tout cela, au terme de ma vie, me fait vomir. Par bonheur, vous, Mr Généreux, et les autres, avez mis un pavé dans la mare au diable, qui perdurera.
    De toute façon, je pense que l’on ne vous aurait pas permis de passer le cap de bonne espérance pour les gens modestes. Trop d’obstacles, non seulement financiers mais politiques (l’Europe, la CIA ,la médiacratie) se seraient opposés à l’espoir que vous avez incarné.
    Merci encore, une pensée pour F…

  18. LOREL

    Bonjour Jean-Luc, je partage un certain nombre de tes points de vue et je souhaiterais entrer en action. Les législatives approche et si tu n’as pas encore de tête de liste pour Pointe-Noire Congo Brazza, je souhaiterais que tu me contacte afin que nous en parlions. Je défends un certain nombre d’idées qui vont toutes dans le sens de l’éducation et la culture pour tous. Je prône notamment non pas le 1% en partie détourné à l’époque mais le 10% pour cent culturel avec une obligation de 50% arts vivants. Les transactions spéculatives doivent être taxées au profit des activités humaines.
    Fraternellement

  19. Francis

    Il est évident que FI va devenir le mouvement qui sera en pointe du combat dans les années qui viennent. Soit au gouvernement pour appliquer l’Avenir en commun, soit dans une opposition résolue à E. Macron et sa politique ultra libérale si les électeurs en décident ainsi. J’espère simplement que FI ne tombera jamais dans les mêmes travers bureaucratiques que d’autres partis. De grâce pas de permanents fonctionnaires et pas de locaux somptueux. De nombreux élus oui, mais toujours en liaison avec les citoyens. La pratique des caravanes doit être poursuivie.

  20. Redon

    Il y a des problèmes pour contacter des candidats FI, notamment pour le Médoc. A part Facebook (que je n’ai pas) on ne peut pas joindre les candidats FI, soit pour leur donner un coup de main, soit pour aller aux réunions publiques. Qui peut me donner ce renseignement ?

    1. Ascalon

      Ah bon ? Parce que vous avez déjà réussi à contacter quelqu’un ?
      Moi pas. Dans ma ville, le groupe d’appui avait 2 membres et je n’ai jamais réussi à contacter quiconque, malgré des envois de mails répétés, sans réponse. Puis dans la circonscription, le comité (4 membres) ne répondait pas non plus. Je n’ai jamais pu savoir où ils se réunissaient. J’ai donc présenté ma candidature sur le site (dont j’ai reçu une réponse automatique). Après 3 mois d’attente sans réponses à mes mails à la commission d’investiture, ils (qui ?) ont choisi un quidam inconnu au bataillon, qui est injoignable depuis lors.
      La France insoumise ne s’adresse qu’aux « Français de Facebook » et seuls les robots répondent aux mails qu’on leur écrit. Je voterai donc pour un candidat dont je suis sûr qu’il existe en chair et en os, et celui de la FI, je lui ferai envoyer un pouce bleu par quelqu’un qui a un compte sur Facebook.
      Affligeant et pathétique. On va gagner, c’est sûr !

    2. Guy-Yves Ganier d'Emilion

      Avez-vous essayé la plate-forme France Insoumise? Notamment, pour le Médoc ?

    3. felipe

      Bonjour,
      ça m’étonne beaucoup, moi je ne suis pas sur Facebook mais en allant sur le site jlm2017 pendant les présidentielles j’ai trouvé les groupes d’appui près de chez moi. Certains n’étaient pas actifs, mais d’autres (ceux avec beaucoup d’inscrits en fait) m’ont permis de prendre contact, et maintenant je reçois les mails des actions près de chez moi.
      En entrant jlm2017 et Médoc je tombe sur des groupes d’appuis. Bref pas de Facebook, mais le site de la campagne, et les gens sont là réellement ! Après je ne connais pas la situation dans le Médoc, peut-être que c’est un cas particulier ?

    4. Patrick FAVRIOU

      Bonjour,
      Je suis initiateur/animateur d’un groupe d’appui dans le Gers, je n’ai pas de compte Facebook mais c’est bien la première fois que j’entends qu’on n’arrive pas à contacter les membres d’un groupe d’appui à fortiori les candidats de la FI.

Les commentaires sont fermés.

©2015/2018 Jean-Luc Mélenchon / V5 / Design INFO Service | Contact | Mentions légales