Le mois dernier, ce blog a reçu 372 806 visites

191 commentaires


  1. insoumis4ever

    Sans aller jusqu’à dire que vous êtes un soleil pour l’esprit, à l’opposé des ténèbres macroniennes (je ne voudrais pas ressembler à la caricature que la caste oligarco-médiatique fait de notre beau mouvement), je pense néanmoins que nous avons trouvé en vous un guide pour le présent, même si la phase est transitoire. C’est pourquoi je pense bon qu’il n’y ait pour l’instant pas d’élections ni de motions dans notre mouvement, car vous êtes le seul à même de produire de telles réflexions, qui ne peuvent qu’élever les Insoumis. Mais sans soumission justement. Il s’agira pour nous de dépasser votre rayonnement pour toucher chacune et chacun, dans son for intérieur insoumis ! Que votre esprit perdure, Monsieur. Et que vive l’insoumission.

    1. Youn Cos

      Ni caste, ni ténèbres, juste des citoyens qui ne pensent pas comme vous et qui sont allés voter plus nombreux que vous pour d’autres candidats que celui et ceux que vous soutenez. Plus nombreux, vous voyez l’idée ? Leur légitimité vient de là. Votre illégitimité aussi.

    2. Siamy

      @youn Cos
      Qui ne pensent pas comme nous? Vous voulez donc dire, qu’ils sont favorables à l’augmentation de la CSG, à la demi-suppression de l’ISF, à la suppression de 120 000 postes de fonctionnaires, à la baisse des APL, à la casse du code du travail, aux 11 vaccinations obligatoires sur enfants de moins de 2 ans, à la casse du financement de la sécu, à la réduction du nombre des emplois aidés? S’ils ne font pas partie de la minime mais puissante catégorie sociale avantagée par de telles mesures, on est en droit de se poser des questions sur leur degré d’abrutissement. En tout cas, pas de quoi se vanter en revendiquant haut et fort sa différence.

    3. René-Michel

      Cette phraséologie quasi idolâtre m’évoque des errances dramatiques et sanguinaires dont nous fûmes un temps, beaucoup trop longtemps, les dupes ou les complices. Alors gardez vos métaphores solaires pour vos commentaires météorologiques, on est pas à Pyong-Yang !

    4. L. A.

      @ Youn Cos
      Les citoyens les plus nombreux ont voté contre le FN, et non pas pour le pantin-pinocchio qui n’était que l’alternative dans ce scénario voulue par la caste des nantis. Vous le savez très bien, mais vous refusez d’admettre cette réalité (qui pourtant ne va pas tarder à vous péter à la figure). Non, Macron n’a pas du tout la légitimité que proclament aujourd’hui hypocritement ses thuriféraires. Le score de Mélenchon, à l’inverse, résulte bien d’un ralliement au programme de la FI et au dégagisme et montre une progression spectaculaire de ces idées dans la population. Et là on parle d’idées et de programme clairement établis et annoncés, ce qu’ignorent totalement les macroniais et les macroniaises. De plus, rien ne vous permet de dire que Mélenchon est illégitime, on n’a pas élu un monarque absolu, ces temps-là sont révolus, et pour la rime riche (ça devrait vous plaire) j’ajoute : on n’en veut plus.

    5. BERN

      L’extase :
      État mystique privilégié où l’âme s’unit directement à Dieu.
      État de joie, d’admiration extrêmes, causé par quelqu’un ou quelque chose et qui absorbe tout autre sentiment : rester en extase devant un tableau.
      État de jouissance extrême : les extases de la drogue.

  2. Syrielibre

    Ce texte est très faible sur le plan intellectuel. Je suis surpris que des gens se disant « insoumis » gobent de telles choses. Jean-Luc Mélenchon prétend vraiment que les « crimes » de la social-démocratie valent les atrocités du stalinisme ? Il pense vraiment que le principal problème du communisme d’Etat, c’est son manque d’esprit écologique ? Quel naufrage !

    1. Francis

      Ou avez-vous vu dans cette proposition un signe d’égalité ?
      « L’humanisme est antérieur à la gauche qui est un épisode de son histoire. Il est innocent des crimes du stalinisme et de la social-démocratie… »
      Nier qu’aussi bien le stalinisme et sa criminelle obsession du productivisme échevelé que la social démocratie et la sienne pour la croissance infinie en vue de la correction des inégalités ont tourné le dos à l’intérêt général humain et au respect de l’équilibre naturel ne relève pas de l’analyse scientifique mais du parti pris idéologique.

    2. Pauvre2

      Lorsqu’on ne se sent pas capable de contre-argumenter un texte aussi dense et pensé, il faut gratter beaucoup pour sortir un petit caillou et tenter de le faire mousser. Allez, essayez de trouver une question à partir de ce texte pour le prochain bac philo, ce sera plus utile à tous.

  3. Francis

    Voici un texte de haute portée du point de vue du matérialisme philosophique. On sentait poindre depuis un moment cette analyse qui disons le clairement et sans flagornerie permettra un saut qualitatif du débat dans le mouvement progressiste. Le nouvel humanisme dont parle JL Mélenchon représente la pensée progressiste libérée de toutes les scories de l’économisme qui a conduit le mouvement ouvrier à confondre le développement des forces productives et le productivisme.
    « L’humanisme est antérieur à la gauche qui est un épisode de son histoire ».
    Il l’est depuis Aristote qui déjà condamnait l’accumulation de la monnaie pour elle même. Cette accumulation est responsable du désordre social, démocratique, économique et écologique qui est la marque de notre époque et qui entrainera la perte de l’humanité si nous ne parvenons pas à y mettre un terme.

  4. Invisible

    Ce texte est complété et magnifiquement conjugué par le discours de Raphaël Corréa ce week-end. Serait-il possible de voir son texte en PDF car la vidéo est fastidieuse, en raison de son petit accent parisien ?

  5. Diane

    Ce texte est difficile pour les non instruits de philosophie, mais j’ai plus aimé le discours de Marseille bien que je n’ai pas compris « les gros ballots qui font du bruit dans les bistrots et après votent FN ». Pourquoi cette sortie ? Nous devons comprendre ces gens là, les convaincre et nous les rallier. Seuls nous n’y arriveront pas, alors pourquoi casser la baraque ?

    1. MOREAU Patrice

      Voyons « les gros ballots » c’est du genre « gros ballot que je suis j’ai renversé mon encrier ». Ni plus Ni moins. Arrêtons de se torturer les méninges pour si peu.

    2. Francis

      Comment faut-il nommer ceux qui votent contre leurs propres intérêts ? Ils font beaucoup de bruit et puis votent pour ceux qui à aucun moment ne les défendent et ne sont d’aucun danger (bien au contraire) pour les puissants. Peut-être que sots aurait été plus juste.

    3. america latina

      Fédérer le peuple comme le dit si bien Jean-Luc, ce n’est pas exclure. Les medias ont beau jeu alors de reprendre ainsi les propos tenus pour mieux en faire leur miel. Contreproductif et inutile. Attaquons comme le font et le feront très bien JL Mélenchon et nos députés le moment venu les déclarations des représentants du FN et leurs contradictions et tentons de convaincre les égarés et abstentionnistes. Le travail ne manque pas de ce côté là. Manions l’indifférence et concentrons notre énergie sur la divulgation et la défense de notre programme l’Avenir en commun.

  6. Rosaur117

    Un beau texte conforme au symbole de la France Insoumise le Fi.
    Bien que Jean-Luc Mélenchon n’aime pas les errements sur la pacha mama et il a raison car il y a beaucoup de faux guides, cette harmonie de l’Homme avec la Nature dans le sens matérialiste synchrone, se rapproche du chamanisme qui est une spiritualité pratique et de travail sur soi. Il y a plusieurs manières de concevoir la liberté de conscience soit parce qu’on part d’une base philosophique matérialiste ou non soit parce qu’on part d’une spiritualité laïque disant qu’on a une âme partie de dieu et donc créatrice. Dans toi les cas l’être humain crée son propre chemin et le plus grand danger est l’ignorance dans laquelle il se maintient de sa propre valeur et de sa propre capacité. Il faudrait un lieu où débattre de tout cela. La Fi est le seul groupe à ma connaissance à proposer un projet politique avec une philosophie.
    Merci à Jean Luc d’être là. Mais nous sommes nombreux avec la Fi et avec les idées de tous nous pouvons construire une belle société.

  7. guycap

    Insoumis je suis et je le resterais. Condamné pour insoumission en 1972, maintenant à la retraite je ne me soumets pas à l’analyse de notre orateur sur le Vénézuela.
    Je reste quelque part vénézuélien pour y avoir émigré dans ma jeunesse, résidé, travaillé, administrateur d’une ferme de cinq mille hectare avec trois mille têtes de bétail, dans les savanes de l’Orénoque prés de la frontière du Brésil. Difficile d’admettre qu’un pays aussi beau, ces paysages grandioses, ces terres vierges, ces cours d’eau gigantesques et ces richesses du sol, le rendent aussi malheureux et mortifère. Dire que le problème est politique, droite ou gauche peu importe, est ignoré la réalité sociale, économique, productive de ce pays. Chaque vénézuélien sait qu’il est né dans un pays riche. Si vous savez comment vivent les riches partout dans ce monde d’aujourd’hui vous avez une partie de la réponse. Ils n’aiment pas travailler et ne veulent pas apprendre à le faire. Ils achètent tout mais ne…

    1. CORSIN

      Je ne connais pas l’analyse actuelle de Mélenchon sur le Vénézuela, et à ce jour la FI ne s’exprime toujours pas à ce sujet. Pourtant beaucoup d’adhérents voudraient avoir quelques arguments à opposer à nos détracteurs de droite, de « gauche » et d’extrême droite qui utilisent nos supposées approbations des dérives du régime vénézuelien pour nous faire apparaître comme des partisans de régimes dictatoriaux.

      [Edit webmestre : Elle a pourtant été publiée sur ce blog le 30 août, de façon extrêmement détaillée et figure à la une de façon très accessible et visible. Il n’y a pire aveugle que qui ne veut pas voir.]

  8. Rachel

    Définir l’insoumission et l’humanisme, les replacer dans l’Histoire de l’Homme, cet être vivant de la nature, cet être vivant dans la nature, cet être vivant qui en fait donc partie intégrante, qui en dépend, et inversement, cet être vivant dont la pensée, la conscience sont ses richesses ! Vivre sereinement ensemble, hommes et hommes, hommes et nature. La liberté des consciences devrait nous permettre d’y arriver, à cette harmonie. Pourrais-je évoquer la symbiose ? Certains évoqueront la notion du «parasite». Mon temps libre s’arrête là pour le moment mais ma pensée, ma conscience ne s’arrêteront pas un concept planté là. Je fais aussi confiance à vos autres pensées et consciences. Merci d’avance pour votre partage.

  9. Soileh

    Brillantissime. Que les écologistes, insoumis-sceptiques, et tant d’autres détracteurs, ceux « de droite » etc. en prennent de la graine.

  10. Jean Louis

    Insoumis nous sommes mais attention à la tentation de l’entre soi il faut être unitaire pour tous, quand Besancenot demande à nous rencontrer il faut le faire et pour tous pareil même s’il y a des ressentiments anciens ! Ce sera une autre façon de nous faire du tord que de nous décrire en sectaire.

  11. moussa mohamed

    Un texte réfléchi, structuré. Pour ceux qui critiquent, donnez-vous la peine de nous présenter un texte philosophique identique sans faute d’orthographe ? Après on n’en discute ! Au cas contraire, taisez-vous et apprenez !

  12. Kraskowski

    Bon, d’accord. Nous refusons l’obscurantisme, les dogmes infondés, les normes absurdes. Alors pourquoi se rallier sans hésitation à la théorie dominante qui fait de l’activité humaine la cause du réchauffement climatique, tandis que nombre de scientifiques, et non des moindres, affirment le contraire, preuves à l’appui (cf leurs nombreux sites internet, bien documentés) ? L’Avenir en commun ferait bien d’augmenter sa pertinence et son insoumission en balayant toutes ces poussières purement idéologiques et cette pensée unique qui ne se supporte que d’une rumeur propagée par un vague organisme essentiellement politique (mais qui reçoit beaucoup d’argent, merci pour lui…).

    1. Ascalon

      C’est en effet assez incompréhensible. La gauche radicale est d’ordinaire assez prompte à voir des complots partout, même lorsqu’il s’agit de faits avérés aux preuves irréfutables, et là, alors qu’on est face à une manipulation sans précédent depuis l’invention de l’immaculée conception (pour laquelle les preuves ne sont pas non plus très probantes), on assiste à une apparente unanimité, voire même une surenchère, certains allant même jusqu’à nous proposer le retour à l’âge des cavernes pour « sauver la planète », qui soit dit en passant, se sauvera très bien sans nous, comme elle l’a toujours fait.
      La nature politique du GIEC ne fait pas l’ombre d’un doute, ne serait-ce qu’au regard de la faiblesse scientifique de ses allégations et de l’absence systématique de faits avérés à l’appui de ses « prophéties », souvent relayées par une presse gourmande de scénarios catastrophes, absoute par la gauche radicale pourtant si critique à son égard.
      Je ne comprends pas !

    2. CORSIN

      J’ai deux cousins viticulteurs dans le beaujolais qui constatent chaque année, depuis trente ans, que la date des vendanges avance. Il y a bien réchauffement climatique pour eux. Il n’est plus contesté par personne, l’augmentation des température est vérifiable, celle-ci augmente en s’accélérant depuis le début du 21ème siècle.
      Ce réchauffement est-il du à l’homme ? la relation entre l’augmentation du CO2 dans l’atmosphère et la hausse des températures a aussi été prouvée et 98% des scientifiques du mode entier l’admettent. L’origine anthropique du réchauffement ne fait plus aucun doute sauf pour certains idéologues de droite et d’extrême droite.

    3. Ascalon

      @Corsin
      « L’origine anthropique du réchauffement ne fait plus aucun doute sauf pour certains idéologues de droite et d’extrême droite. »
      Bel exemple de terrorisme intellectuel. On n’est pas d’accord avec vous, donc on est d’extrême droite. Facile ! Quand vous dites que cela ne fait plus aucun doute, vous oubliez ceux pour qui cela fait un doute… Exclure le doute n’est pas une démarche scientifique.

      « la relation entre l’augmentation du CO2 dans l’atmosphère et la hausse des températures a aussi été prouvée et 98% »
      Je pense même qu’elle est prouvée à 100%. Et alors ? Ce n’est pas parce que deux choses sont liées que l’une est la cause de l’autre. On peut tout aussi aisément admettre que lorsque la température augmente, la teneur en CO2 dans l’atmosphère augmente aussi. On lit dans les deux sens. Et dans ce cas, pas facile de désigner le coupable. Qui était responsable des dernières glaciations qui se sont produites bien avant l’ère industrielle ?

  13. Lambert

    Sans augmenter la protection, la loi rajoute de la subordination. Jusqu’où est-on complice ? La loi définit que la relation de salarié en entreprise est une relation de subordination. Demander à une femme d’être gentille ou de la même façon à un homme sans les harceler, cela a du sens dans le langage courant. Tout le monde comprend. Les licencier en cas de refus ne coûte tout au plus que un mois, trois mois, vingt mois de salaire. La salariée ou le salarié, à la merci du demandeur comme l’étudiante qui ne peut payer son loyer, doit-elle se soumettre ? La loi peut-elle mieux la ou le protéger ? Les auteurs de la loi partagent-ils ce point de vue ?

  14. Marlise De Gregori Pozzatti

    À mon avis, la plus grande partie des Français n’ont pas lus le projet de Jean-Luc Mélenchon.
    J’ai beaucoup aimé cet article.

  15. BÉNARD

    L’insoumission ne nous mènera t-elle pas inévitablement vers l’insurrection ? Que devra t-on attendre de cette insurrection ?

  16. julie

    Quel plaisir et soulagement ce billet sur le Vénézuela ! Je suis tellement exaspérée à chaque fois que je les entends pour la énième fois ânonner sur le sujet et que j’attendais une réplique à la hauteur de cet affront. Le voilà ! Pourvu que l’effet de douche froide perdure.

  17. Christian LERAT

    L’ « insoumis » se croit libre mais reste en réalité trop souvent prisonnier d’un déterminisme qu’il se refuse de reconnaître mais qui l’empêche de faire son deuil de toutes les vieilles lunes idéologiques qui ont nourri son imagination alors qu’incompatibles avec le principe de réalité, elles n’ont la plupart du temps laissé que ruines et malheur partout où l’on a voulu les imposer. Trop d’exemples d’ « insoumis » dont le seul titre de gloire aura été de faire le lit des tyrans lorsqu’ils ne seront pas devenus tyrans eux-mêmes.

  18. Olivier SCHMITT

    Je voudrais ajouter du grain à moudre à ce texte déjà bien dense. Tout ce qui perdure est par nécessité autorégulé. Aucune espèce, aucun biotope ne survit de la seule loi du plus fort. Deux autres tendances contribuent à leur pérennité de manière indispensable : la solidarité et le respect du semblable d’une part et la diversité de l’autre. Ces trois tendances apparemment contradictoires sont en fait complémentaires et doivent être en harmonie à tous les niveaux, du plus général au plus individuel. Par sa force d’inventivité l’humain peut l’oublier comme il peut cultiver ce principe. Darwin lui-même ne l’avait pas oublié contrairement à certains qui s’y réfèrent.

  19. al

    Au sujet du Venezuela, je tiens à dire que je suis et c’est un euphémisme, trés mal à l’aise par nos prises de position. Mon frère travaille là bas et je reviens d’un séjour de 2 semaines dans ce pays. La vérité c’est que ce pays est dans un chaos difficilement imaginable d’ici. Les justifications entendues en France rendraient ivres de colère les 3/4 de ce peuple qui vit un véritable drame ! On ne peut justifier les mesures répressives de Maduro par un « complot US » ou par un « coup d’état de l’opposition d’extrême droite ». C’est simpliste, beaucoup trop simpliste et surtout faux. L’honneteté intellectuelle nous obligerait à dénoncer ce qui s’apparente à une dérive fasciste du pouvoir. J’ai honte quand j’entends certains, dont les déclarations me rappellent furieusement l’aveuglement du PC face aux dérives staliniennes à l’Est.
    SVP, j’ai voté pour Mr Melénchon, mais soyez courageux de le reconnaitre que ce qui se passe dans ce pays n’est pas la démocratie !

    1. semons la concorde

      Rien n’est simple ni simpliste comme vous dites. Le Vénézuela n’est pas assez riche et développé pour pour assurer sa politique sociale et émancipatrice en direction des plus pauvres. Pensez-vous que le fait qu’il possède d’énormes ressources en pétrole laisse les américains indifférents ? Après avoir ravagé des régions entières pour du gaz de schiste les magnats du pétrole ne laisseront pas cette manne leur passer sous le nez. Ecoutez Raphaël Corréa aux amphis de Marseille, et vous comprendrez mieux.

    2. patrice 30

      Nous avons besoin de témoignages comme le votre car ils s’appuient sur du réel, sur du concret. Ils sont précieux. L’aveuglement dramatique du PC face aux sanglantes dérives staliniennes à l’Est a été une horreur. Cela a été aussi une des causes de son déclin.

    3. al

      Ce qui me fait vraiment de la peine c’est qu’ayant assisté à une manifestation sévèrement réprimé par les flics de Maduro, je peux dire que les jeunes et les vieux que j’ai vu se faire gazer et tabasser n’étaient ni des agents impérialistes ni des militants d’extrême droite mais des gens du peuple, dignes qui n’auraient que dégout ou mépris pour ceux qui tentent de justifier ou d’expliquer ce chaos. Je ne sais pas si les portes parole de FI se rendent compte qu’ils utilisent les mêmes termes, la même dialectique que j’entendais il y a 40 ans par rapports aux dissidents en URSS. La grandeur serait de dire que l’on s’est trompé. Sinon on finira par se couvrir de honte et on donne des arguments de poids à l’adversaire. J’ai en mémoire un jeune gamin qui avait les larmes au yeux parce que je lui donnais un paquet de biscuits et qui n’avait qu’insultes dans la bouche pour le régime en place. Je peux témoigner qu’il n’était pas un agent américain.

  20. Dominique FILIPPI

    Je ne comprends pas très bien pourquoi définir ce qu’est l’insoumission puisque l’insoumission en soi ne peut se définir puisqu’elle propre à chaque personne. Il y a 100 000 000 de façons de s’insoumettre. N’est ce pas la réduire en la nommant. L’insoumission est et cela lui suffit.

Les commentaires sont fermés.

©2015/2018 Jean-Luc Mélenchon / V5 / Design INFO Service | Contact | Mentions légales