Le mois dernier, ce blog a reçu 372 806 visites

136 commentaires


  1. malinvoy

    Je n’ai pas regardé cette émission et je ne veux, ni ne peux les regarder. Il n’y aucun intérêt à voir un personnage politique quel qu’il soit, jeté en pâture face à à un personnel aux ordres et des RDV truqués. Ce type d’émissions sont une insulte à l’intelligence des Français et une occasion d’épuiser Jean-Luc Mélenchon. On ne devrait plus les cautionner, et comme à la présidentielle, se faire prier et fixer nos conditions.

  2. Chan

    Malhonnêteté de France 2, suite d’inquisiteurs voulant faire avouer à Jean-Luc Mélenchon qu’il est un utopiste, un irréaliste, donc qu’il trompe ses électeurs, qu’il est un dictateur, « républicain » peut-être, mais incapable de maîtriser ses troupes, soupçonnées d’inslamo-gauchisme, lui-même prêt à transformer la France en enfer venezolano-cubain. Qu’il faille porter contradiction à l’invité, soit, mais en argumentant rationnellement. Que la situation à Caracas ne soit pas rose, que Cuba ait cessé de faire rêver la gauche, c’est vrai, mais il faut replacer les faits dans l’histoire et la demoiselle Debray ne connaît pas la nuance. Historienne ? HEC, tradeur à New York pour de grandes banques, groupie de Juan Carlos et de Macron. Bien choisie par France2, de même que ces si sympathiques fans du glyphosate, sans parler de Val le pur et désintéressé, ni de la mitrailleuse à vacuités en marche, vers ? Tout pour éviter les propositions de la FI, mais Jean-Luc Mélenchon a pu les défendre.

  3. kokkino

    J’ai commencé à regardé les 5 premières minutes de l’Émission politique. Puis lorsque j’ai vu les visages de Saint-Cricq et Lenglet j’ai su comment allait se passer les deux heures: comme toutes les précédentes et comment serait exploité dans la presse chaque morceau de phrase sorti de son contexte, chaque dérapage, lapsus, etc. Macron a donné le mot d’ordre de taper systématiquement Jean-Luc Mélenchon et la FI, ça n’est pas dès lors France2 qui va s’en priver ! Alors faut-il y aller ? Il y a eu plus de 2 millions de spectateurs, 1% de nouveaux convaincus cela fait 20 000 ce qui n’est pas si mal. Et encore 1% de nouveaux militants cela en fait 200, ce qui est bien aussi. Alors à Jean-Luc Mélenchon et à l’équipe de bien peser le pour et le contre. Mais il faut vraiment trouver le moyen de les contrer.

    1. Marc_Markos

      J’ai vu également le débat qui a suivi l’émission politique. C’était comme l’émission, à un niveau caricature. Je les vois comme des gens qui donnent des coups de pied dans une boule en métal. La boule a commencé à rouler vers eux.

  4. Gimenez Gilbert

    Même si le scénario est toujours le même sur France2 quand Jean-Luc Mélenchon passe, il faut y aller. D’ailleurs le sondage en fin d’émission le prouve. 46% de convaincus ! Une gageure après un tel déferlement de provocations. D’autre part pour nous les militants cela nous donne l’occasion sur le terrain d’aller dans l’argumentation contre la presse suiveuse et pour approfondir avec les gens notre projet. Un dur combat mais inévitable en ces temps qui débousollent. Hasta la victoria siempre !

  5. Diane

    Je ne peux regarder en direct cette émission sur France 2, car ça me fait penser à la corrida (Cabrel) mais heureusement je sais Jean-Luc costaud, alors après coup, je me laisse tenter en différé, mais avec toujours une appréhension pour savoir qui du taureau ou du matador sort vainqueur ?

  6. Gerarddu916

    J’ai regardé jusqu’au bout l’émission de France2 par intérêt puis très vite pour soutenir Jean-Luc moralement tant j’ai trouvé la plupart des intervenants odieux. Je comprends ses vives réactions et brusques colères que j’aurai peut-être exprimées comme étant à sa place au moins que j’aurai alors plutôt claqué la porte. Indigne service public France2, indignes intervenants (crâne d’oeuf et les autres chercheurs de situation jusqu’à cette péronnelle vénézualienne) qui posent des questions pour développer les leurs. C’est un déni démocratique avec des méthodes écoeurantes. Il fallait donc un Insoumis de sa taille pour résister, parfois soutenu par les spectateurs présents.

  7. Jacques

    Une petite question à la lecture des commentaires comme je n’ai pas regardé l’émission. Le temps pris est-il imputé aux droits de LFI ou à celui de la majorité ? En effet il semble apparaître que les idées des adversaires ont plus été évoquées que les propositions de programme de LFI.

  8. Bob maucoudinat

    Le pire ça a été l’after avec les commentaires de l’aréopage de journalistes ragassant leurs sempiternelles litanies avec leurs attitudes arrogantes de donneurs de leçon. Mais presque tous unanimes pour le Mélenchon-bashing. Dans le fond incapables de produire une analyse cohérente et de penser la société, ni même de contredire les arguments de FI. Seulement capables de cracher sur « les musulmans » contre le malheureux humoriste qui osa attaquer Valls et ses positions fascistoïdes ! Il aura fallu que Clémentine Autain les remette tous d’équerre pour qu’ils se calment un peu. Spectacle lamentable en effet de ces soi disant penseurs. Ca les gène pas quand Macron appelle le prince Saoudien « mon frère », alors qu’il massacre des civils au Yemen ! Oui mais « Vénézuela » ! Quand je pense qu’il y a plus de 20 ans j’admirais des gens comme Kouchner et Finkelkraut. Spectacle lamentable ! Si nous arrivons au pouvoir il faudra faire en sorte que le service public audiovisuel soit…

  9. flo

    Je n’ai pas pu aller au-delà de la présentation des invités, envie de vomir. Quel courage d’aller affronter tous ces gens de parti-pris négatifs. Marre du buzz aussi. Je me raccroche au programme et à vos analyses politiques. Le reste …

  10. Brown

    Quel charisme et quelle force de caractère Mr Mélenchon. Nous sommes fiers d’être insoumis. Nous comprenons de mieux en mieux à quel point vous ou plutôt les propositions de la FI dérangent ces belles personnes que certains se permettent d’appeler les élites. Je préfèrerais les nommer d’asociaux vu leur manque d’imagination mais surtout leur incapacité à inventer un modèle de société juste et humain en phase avec les réalités écologiques. En fait des bons à rien. La FI est la solution pour amorcer un tournant décisif vers un monde de valeurs humaine et de fraternité, toutes les autres forces politiques en sont incapable.
    Bravo pour votre dévouement à la cause de la majorité du peuple.

  11. Euzebe

    L’émission inutile ! Tous les pièges étaient en place : le patrimoine, la laïcité, le Vénézuela, la dette, les impôts, les sans-papiers, la mauvaise foi en prime en guise de fil rouge afin de dénaturer les propos de Jean-Luc Mélenchon. Ce n’était pas seulement la volonté de créer une fois de plus le buzz pour relever l’audimat, il s’agissait clairement d’un travail de sape, préparé minutieusement avec une montée en puissance afin de pousser à bout l’invité. S’agissait-il par ailleurs d’une commande ? On peut légitimement se poser la question.
    Qu’en ressort-il au final ? Jean-Luc Mélenchon n’a pas pu retenir ses émotions à plusieurs reprises, et je ne saurai l’en blâmer étant moi-même scandalisé devant mon écran. Mais tout cela est fâcheux car c’est ce que recherchaient les journaleux. Fort heureusement, Jean-Luc Mélenchon a lui aussi réussi à les déstabiliser et leur faire perdre leur sang-froid, montrant ainsi le véritable visage de l’émission : la curie. Pour autant, fallait-il vraiment y participer ?

  12. Victor D

    Monsieur, Mélenchon, je veux témoignez et vous soutenir pour la soirée sur France 2. Je veux vous témoignez mon admiration par rapport à ce que vous avez subit, ce sont des journalistes aux ordres ! Journalistes ? Je dirai plus propagandistes, mais çà c’est vu et çà se verra de plus en plus, et votre talent et vos répliquent ont contribué à déjoué les pièges tendus ! Bravo à vous pour cette prestation, mais est ce bien nécessaire d’y retourner sous ces conditions, font ils autant d’audience que çà ? Si la réponse est oui, il faudra y retourner mais quand même mettez vos conditions et si ce n’est pas respecté, quittez le plateau en direct. Prenez soin de vous, ils ont à peine évoquer la convention, comme d’habitude, le fond ne les intéressent pas, ils veulent vous coincer. C’était flagrant ! Les gens ne sont pas dupes, j’ai bien rigolez d’ailleurs quand j’ai vu le sondage à 46 % d’opinions favorables, c’était le moment jouissif de la soirée, il fallait voir leur…

    1. Bata

      Normal les 46%, les Insoumis étaient prêts à voter en masse sur le sondage et la moitié de l’audimat était Insoumis. Je ne connais personne qui ait regardé l’émission.

  13. lécrivain

    Un service public indigne de représenter un débat démocratique digne de ce nom ! Les imposteurs sont bien présents pour démolir le fi. Une réplique s’impose.

  14. marco polo

    De la Convention à l’émission politique avec L Salamé. Je suis de plus en plus hostile à toute participation à ce genre d’émission. C’est le cas type du piège avec derrière chaque virgule des chausse-trapes qui consiste à rendre inaudible tout ce que peut dire Jean-Luc Mélenchon. Entendez la France Insoumise avec ses militants, ses propositions son programme. Il s’agit de démolir la FI et rien d’autre. Malgré la force de réaction et la capacité de réponses, JL Mélenchon est sans cesse interrompu. Je penche pour le refus de participer à ce genre d’émission, c’est contre productif.

  15. Fabrice

    Sur le Vénezuela pourquoi ne pas avoir une réponse simple : Demandez à Ismael Emelien conseiller communication de Maduro et de Macron en poste à l’Elysée. On vous glisse la peau de banane à chaque fois, renvoyez là aux macronistes.

  16. Gégé

    Comment ne pas avoir la honte en voyant comment cette émission était construite pour rabaisser l’invité. Des provocations permanentes avec cette femme qui avait appris sa leçon sur le Vénézuela. La ficelle étant tellement grosse que nombre de téléspectateurs ont compris la supercherie. C’est dans cette ambiance qu’au final 36% ont voté pour le progamme de la FI. Mieux qu’à la dernière présidentielle et ça fait plaisir !

  17. Bata

    Je voudrais juste tempérer le bonheur de voir 46% de convaincus. Il est clair que les Insoumis se sont mobilisés en masse pour regarder Jean-Luc hier soir, et que ceux-ci ont massivement participé au sondage ensuite, beaucoup plus en relatif que le téléspectateur lambda. Malheureusement je ne crois pas que nous ayons marqué des points hier. Je comprends que la pression était forte mais Jean-Luc Mélenchon a perdu son sang-froid et cela va profiter à nos adversaires. Il aurait dû rester au-dessus et ironique.

    1. HYBRIS

      Ce que vous dites est à nuancer. Remarquons d’abord que cela vaut pour la plupart des invités politiques connus. Les téléspectateurs ne constituent jamais un échantillon politiquement représentatif. La proportion des supporters de l’invité y est souvent supérieure à son poids politique. Elle peut être inférieure si celui-ci est mêlé à un fait d’actualité hautement dévalorisant, suscitant un gros effet de curiosité. Dans le cas de Jean-Luc Mélenchon, sa personnalité clivante et son talent oratoire attirent aussi devant le petit écran, une bonne part de gens qui ne sont pas acquis à nos idées, voire même qui leur sont franchement hostiles.

  18. julien

    « C’est notre choix éditorial » a dit L.Salamé sur le sujet Vénézuela (tralalère heu !). Le bullshit permanent jeté à Jean-Luc Mélenchon dans les médias pour l’énerver. Un petit clash, et le lendemain on ne parlera que de ça (c’est gagné) sans oublier le peu recommandable P. Val à qui France 2 offre une tribune pour étouffer la question de la laïcité dans celle du communautarisme. Bref quand on découvre le petit sourire narquois et la mèche (très) faussement rebelle de la macroniste Laurence Debray, véritable antithèse du père, on voit tout de suite le gros piège. Bien joué France 2 pour cette prise de guerre : inviter la fille de l’ex révolutionnaire pour cracher sur Maduro et celui qui le défend devant elle. Oui, St Cricq joue à la corrida avec l’invité. Alors une douzaine de sujets brulants sont zappés. Mais c’est son choix, Na ! Misère que ce journalisme d’une chaine dite publique. Au secours D. Ernotte. Non, je rigole !

  19. julie

    Reste tout de même une confirmation claire et nette, la fin de l’émission a vu la confrontation des deux nouveaux mouvements politiques français majeurs, celui de droite et celui de gauche. Et les deux représentants sont issus de feu du PS, quel ironie de l’histoire. Un regret, je ne connaissais pas l’épisode du passage tronqué sur France 2 et probablement les téléspectateurs non plus, ça valait la peine d’y revenir en détail.
    Excellent, la démonstration faite avec l’exemple de l’interdiction du glyphosate, la commission EU décide 5 ans, Macron s’engage pour la France à 3 ans. On peut donc ne pas respecter les décisions au niveau européenne ?
    Les colères réelles ou feintes de Jean-Luc Melenchon étaient bien menées, sauf celle avec la fille Debray, pas lisible pour les gens pas averti à mon avis. Mais de toute façon, nous ne sommes et ne pouvons pas être objectifs.

    1. jono

      Attention avec ce glyphosate pour 3 ans selon Macron ! Il n’a pas oublié de préciser que le glyphosate disparaitra dans 3 ans si et seulement si il y a un produit de remplacement. Fait-il une démarche en direction des laboratoires, de L’INRA ou ailleurs pour mettre à l’étude ce fameux « remplaçant » ? Il fait confiance Au groupe Bayer Monsanto pour trouver la solution ? On peut être sûr que rien ne sera engager d’ici la fin de son quinquennat mais il s’en sortira avec « j’ai essayé mais… »

  20. Guy

    Cela serait captivant que M. Mélenchon, sachant d’avance le sujet éditorial qui lui sera consacré, fasse une démonstration à l’écran, en début d’émission, de la puissance capitaliste qui est représenté par tous ces défenseurs de la politique actuelle et les personnes qui luttent contre cette politique. La FI doit représenter pour faire masse lors des élections.
    Bravo pour tous les amendements proposés au Parlement. Cela aurait été bien d’en glisser quelques uns, par exemple, au lieu de répondre sur le Vénézuela ! Proposer a Léa Salamé une émission télévisé avec l’ambassadeur du Vénézuela. A partir de cet instant, je pense que tous les téléspectateurs pourrons compter les points lors de cette émission, ce qui ne manquera pas de mettre un peu plus d’intérêt. Et surtout en fin d’émission, interpeller le téléspectateur sur le choix qu’il doit prendre pour l’avenir des habitants et de leurs enfants de notre pays.

Les commentaires sont fermés.

©2015/2018 Jean-Luc Mélenchon / V5 / Design INFO Service | Contact | Mentions légales