87 commentaires


  1. maxime

    Bonjour et Merci pour ces informations critiques et constructives !
    Plein de courage pour cette année avec les petits bonheurs dont nous avons tous besoin.
    Chaleureusement,

  2. Adrien

    Tout d’abord mes meilleurs vœux 2018 à tout le monde, et un grand merci aux Insoumis de continuer la résistance face aux attaques permanentes de casse sociale par la caste de la grande bourgeoisie. Merci aux élus Insoumis de nous fournirent toutes ces explications qui nous servent au niveau des groupes pour remettre entre autre les pendules à l’heure sur les désinformations diffusées, pas que sur le net, mais surtout par les médiacrates qu’en plus nous payons avec nos impôts ! Que 2018 soit enfin l’année de « l’Avenir en commun », pour que la devise de Théodore Monod soit enfin d’actualité : « L’utopie ne signifie pas l’irréalisable, mais l’irréalisée ».

    1. Martin

      Très bonne définition du parti des insoumis, je l’affirme et le signe comme disait Jean Ferrat. Un grand merci à Jean-Luc. Il se pourrait que 2018 soit le revers de Macron après ses premières lois anti démocratique car les gens vont se rendre compte du pourquoi cet homme a été mal élu. J’ai confiance au peuple courage aux 17 sans culotte. Le bon peuple va se révolter.

  3. De Leo

    Mélenchon, c’est (presque, évidemment) tout bon à lire. Et à agir. Et je lèche pas.

  4. Nicks

    La discussion sur les fausses nouvelles et celle sur les chômeurs témoignent toutes deux de la même volonté de contrôle d’un pouvoir qui se concentre dans les mains d’un infime minorité. Elle met en place les conditions de sa perpétuation. Nous n’avons d’autres choix que d’y résister et de viser une reconquête démocratique. Je souhaite donc une bonne année de combat politique à tous les insoumis et spécialement à leur porte-parole, Jean-Luc Mélenchon.

  5. Frederic Detienne

    Bravo et encore merci pour tous ces eclairages !
    Je voudrais en profiter pour apporter un argument supplémentaire sur la sur-évaluation des offres d’emploi non pourvues chaque année liée à la sous-traitance. Durant 15 ans j’ai été directeur de SSII (société de service). De plus en plus d’entreprises font appel à ces SSII par des appels d’offres « ouverts » (jusqu à 40 à 50 SSII consultées) pour couvrir leurs besoins de ressources (souvent trés spécifiques en informatique). Les SSII consultées n’ont pas forcement la ressource et ouvrent chacune une offre d’emploi (donc plusieurs pour un seul poste reel pour le client final). Au terme de la consultation un seul poste sera créé (ou pas si elle avait déjà la bonne personne) par la SSII retenue. Il reste donc souvent des offres d’emploi ouvertes sans besoin réel.

  6. Nicolas B

    Meilleurs vœux insoumis pour cette nouvelle année M Mélenchon. Je suppose que vos meetings virtuels ont du poser un problème metaphysique au contrôleur. En tout cas rien de nouveau dans la Macronie en ce début d’année, c’est toujours aussi glauque et malfaisant.

  7. Jean Jolly

    « Le Média » devrait être opérationnel le 15 janvier, c’est peut-être une coïncidence que Macron veuille légiférer à ce sujet, ou peut- être pas.

  8. LE ROUX

    Merci Jean-Luc Mélenchon de m’avoir fait connaître le livre de Noémie Klein « la stratégie du Choc », je pense que l’on est en plein dedans. J’ose espérer que la France résistera grâce à ton action et celle des Insoumis. Lisez ce pavé qui est un message politique de ce qui peut nous attendre si nous ne restons pas vigilant. Cordialement.

  9. FALCK Yves

    Bonne année de luttes à tous les niveaux, nationaux, régionaux ou locaux contre toutes les attaques que nous subissons déjà et qui vont évidemment se poursuivre. En ce qui concerne l’échelon national qui constitue la priorité de Jean-Luc Mélenchon, président du groupe LFI au parlement nous ne pouvons que soutenir de toutes nos forces le combat mené par un petit groupe à la fois déterminé, divers dans leurs combats mais unis sur l’essentiel. Quant à Macron et à son gouvernement, il est difficile de trouver le moindre aspect positif que ce soit au niveau de la liberté d’information ou à celui des priorité économiques. Dire qu’il est le Président des ultra-riches en guerre contre les pécaires et les chômeurs est certes une opinion mais basée sur des faits concrets : comme le souligne Jean-Luc Mélenchon on multiplie par 5 des contrôleurs pour harceler les chômeurs et récupérer, peut-être, quelques millions alors qu’on refuse de rétablir des effectifs suffisants pour lutter contre une fraude fiscale de 80 à 100…

  10. BERTHOLLE Patrick

    Merci. Nous vous souhaitons nos meilleurs vœux et une bonne santé à vous à vos proches et à votre entourage. Espérant que 2018 ouvrira les consciences du terrible désordre qui s’installe tant économique que démocratique.
    Je vois et j’oublie – J’entends et j’oublie – Je fais et je comprends. Amicalement votre.

  11. HOUGUENAGUE

    Je sais seulement que demain 9 Février, les syndicats sont convoqués. J’espère qu’ils y vont unis et décidés de demander que la loi violente et de mépris pour la classe ouvrière du 22 décembre 2017, soit retirée par le même canal qu’il l’a promulguée. Le code du travail est intouchable et doit être assorti aux discussions chez Pimkie et PSA ! Il n’y a aucune négociation à accepter sur le sujet.

  12. LECOCQ Jean-Pierre

    Comme d’habitude une synthèse claire et efficace pour aller à l’action !

  13. putti marielle

    Mes meilleurs voeux pour 2018 en espérant que les Français « se réveillent » rapidement pour contrer ce gouvernement de nantis qui nous appauvri sans vergogne toujours plus. Merci pour tout Monsieur Mélenchon ainsi que votre équipe !

  14. Lilly 54

    Bonjour Jean-Luc, Je me permets de soulever ici un questionnement qui m’habite depuis quelques jours. Il est fait appel aux chasseurs pour épauler les gendarmes, aux associations pour dénoncer les sans papiers, aux personnels de santé pour signaler des fraudeurs, au voisinage pour surveiller, aux personnels de l’éducation pour dévoiler les sans papiers et je passe sur le flicage des chômeurs et l’autorisation faite aux vigiles privés d’être armés. Je m’inquiète de cette société qui rappelle une terrible époque. Ai-je tort de m’alarmer ?

    1. semons la concorde

      Je m’alarme tout autant que vous : ça sent le sapin pour le peu de démocratie qui nous reste et je vois se profiler pour elle un enterrement de 1e classe en 2018 . Mes voeux pour cette année ? Que nous nous trompions !

    2. dudul

      Le patron, qui paiera votre impot sur le revenu, connaitra celui du conjoint. Pourra licencier, et pourquoi pas, s’il est ou devient malhonnête puisque personne ne trouvera à redire, imaginer capter ou faire capter votre maison, mise aux enchères pour impayé. Voilà, ces derniers arguments me placent dans le lot des complotistes, à ce qu’il parait qu’à la France insoumise, nous serions adeptes, comme dit sur Télématin par un éditorialiste qui dans sa dénonciation nous associe au Front national.

  15. Bob maucoudinat

    Bonne année de creusage de montagne à la petite cuillère ! Ne rien lâcher, continuer la bataille chacun avec ses moyens comme le colibri dans les feux de la jungle. Les DRH qui nous gouvernent soufflent le chaud et le froid sur nos vies. Avec les industries de la com, ils travaillent nos sidérations toujours plus fort. Mais la roue tourne, à nous les insoumis d’être au rendez-vous. Merci à Jean-Luc Mélenchon et à son équipe ainsi qu’aux militants insoumis et leurs élus.

  16. machine

    Pour comprendre bien des réalités socio-écologiques et la nature des combats, il suffit d’inverser l’équation capitaliste réduite à sa plus calamiteuse et non moins artificieuse et féconde expression financière « Le temps c’est de l’argent », par « L’argent c’est du temps de vie ». Selon toutes probabilités, dans ce contexte inhumain où la communication, l’opinion, la télévision au sens propre du terme, commande la politique, lequel du riche ou du pauvre a le luxe et la liberté d’agir en toute connaissance de cause ? Il n’est pas un hasard si les plus grosses fortunes possèdent et contrôlent les médias. Et que la persécution des chômeurs et des pauvres soit un enjeu à haut intérêt politique, dans la mesure où en se multipliant par effet de système, ils multiplient leurs potentialités de résistance. Il faut les diviser pour les empêcher de communiquer, et que la bataille de l’être sur l’avoir, de la raison sur l’illusion, n’ait pas lieu.

  17. André RIETZ

    Merci encore pour votre intelligence, vos analyses qui nous permettent de reprendre une respiration dans le flux du mensonge et de l’à peu prés. Très bonne année à vous et bon courage !

  18. JeanLuc

    Visiblement, le rapporteur des comptes de la campagne pour un Avenir En Commun est un insoumis !

  19. masselot

    Merci d’être là et de combattre. Pour ceux qui en douterait encore, on s’est fait gravement « niqué » par tous ces premiers de la classe ! leur vision du monde ? On est des millions à ne pas en vouloir.

  20. Hurt

    Les exposés ont toujours montrés leur maitrise. L’esprit de l’intérêt général ne quitte jamais les raisons ! Les actions de Macron tant, sur l’esprit très sombre, que la portée de ses actes sur les citoyens, doivent être considérés comme une atteinte à la Souveraineté du peuple. Il n’est que locataire éphémère et quand un locataire agit aux détriments exclusifs des intérêts qu’il doit protéger (Le peuple), peut-il occuper cette place ? Ses directives futures ne prennent pas en considération les aspects psychologiques de ses phénomènes de sanctions de couper tous liens sociaux. En effet, quand une personne est volontairement mise en marge socialement, qu’elle peut être son état d’esprit psychologique. Les faits de ce président sont par nature dangereux pour la concorde publique. Ce n’est pas une accusation, simplement un constat que nous sommes représentés par quelqu’un qui ouvertement met en péril notre Nation. Peut-il se faire sommer publiquement, pour état…

Les commentaires sont fermés.

©2015/2018 Jean-Luc Mélenchon / V5 / Design INFO Service | Contact | Mentions légales