Le mois dernier, ce blog a reçu 315 918 visites

87 commentaires


  1. Emma

    Meilleurs vœux pour cette nouvelle année qui je l’espère sera profitable à une révolution citoyenne !
    Je ne sais pas si je suis au bon endroit mais je voudrais interpeller sur le fait que l’État ose demander à des professionnels de santé de dénoncer les personnes en situation irrégulière. Mais ou va-t-on ? Je suis infirmière dans le service public et je suis à la disposition des patients et non d’un pouvoir administratif qui m’obligerait à rompre avec toutes les valeurs de ce pays, mon éthique professionnelle, ma morale ! C’est particulièrement grave me semble-t-il et me rappelle une histoire qui a déjà montré que certains fonctionnaires pouvaient participer à ce type de pratiques.

  2. fereydoun

    « Il n’existe qu’un seul cas ou la loi définit la vérité, c’est celui de la loi Gayssot. Cette loi interdit que l’on nie la réalité de la Shoah. Elle considère ainsi que cette négation est une incitation délictueuse. »
    Dans le domaine des opinions, il faut faire tout son possible pour s’interdire d’interdire. Cette loi Gayssot est philosophiquement discutable. Elle ne règle rien, au mieux elle déplace le problème (l’ignorance). En plus elle offre des arguments logiques aux démagogues, manipulateurs, ou … ignorants : « pourquoi ils interdisent cette opinion et pas d’autres ? Il y a sûrement l’anguille sous roche ! » Des fausses opinons reculent à force de l’éducation, de l’information, et des arguments.

    1. Francis

      Il ne s’agit pas d’interdire mais de donner un moyen de recours aux victimes de « déformations volontaires » ou de calomnies sans passer par la case tribunal longue et coûteuse.

    2. Pierre Pifpoche

      Pas d’accord non plus avec les arguments de votre commentaire contre la loi Gayssot. Il est vertueux, en effet, il me semble, que le négationisme soit punissable sans un débat philosophique interminable supplémentaire. Il devrait d’ailleurs y avoir d’autres lois similaires sur quelques autres sujets. Car l’activité de sape de l’opinion par le négationisme est sinon beaucoup trop facile contre le respect des travaux historiques.

  3. CHANOINAT

    Merci Jean-Luc, je vœux de la FI ! Reste en bonne santé et nous, on ne lâche rien.

  4. Vega

    Au-delà du problème de désinformation, il y a celui, très grave, de la pénurie d’informations de qualité dans nos médias et aussi l’absence de pluralité des points de vue qui permettraient aux gens de se construire une opinion moins médiocre de la réalité (ce n’est apparemment pas le problème de Macron). Personnellement je suis contre toute censure car il n’y a aucune vérité suprême établie et figée pour l’imposer mais surtout la censure finit toujours par engager un processus de distorsion des faits et imposer une dictature. L’accès à l’information doit être ouvert à tous et illimité car il conditionne aussi l’accès à l’éducation, un droit important pour tous. Robespierre disait: « Mais ce qu’il importe surtout de bien observer, c’est que toute peine décernée contre les écrits, sous le prétexte de réprimer l’abus de la presse, tourne entièrement au désavantage de la vérité et de la vertu, et au profit du vice, de l’erreur et du despotisme. »

  5. Odile Chambon

    Merci Jean-Luc Mélenchon pour votre analyse. Merci aux insoumis de porter notre vision et nos combats. Un jour viendra, je l’espère, où les Français s’eveilleront tous.

  6. costantini

    Vos blogs sont toujours des leçons de politique et mériteraient d’être largement diffusés. Pour 2018 on vous souhaite santé, énergie. Il en faut pour faire front ! Et une déferlante d’Insoumis pour barrer la route macroniste.

  7. Lecomte Suzanne

    Très heureuse de vous retrouver régulièrement dans vos notes de blog ou vos rendez-vous de la semaine (j’attends avec impatience le 1er de 2018 !). J’ai l’impression de devenir plus intelligente en vous lisant ou vous écoutant. Vos analyses sont claires, argumentées, intéressantes. On n’a pas l’impression comme souvent d’être baladés. Ils sont quand même forts pour gargariser les gens et les éloigner des vraies solutions que vous défendez avec la France Insoumise. Mais bien sûr qu’à la fin on va quand même gagner ! En attendant je vous souhaite beaucoup de courage et vous offre mes meilleurs vœux pour l’année 2018.

  8. Daniel Plisson

    L’éclairage qui nous est donné par JL Mélenchon, par son équipe et par la FI me paraît indispensable pour notre propre information face à des médias toujours plus enclins à encenser le pouvoir politique. J’en veux pour preuve l’émission « 28 mn » sur Arte de ce jour où l’on raconte tranquillement que Jean-Luc Mélenchon est un « complotiste ». Selon moi, une réaction s’impose.
    Un grand merci à vous tous, bonne année 2018

    1. PG

      Effectivement j’ai regardé un petit moment cette émission hier, chose que je ne fais plus depuis longtemps. Je ne regardais plus la télévision et plus encore les infos, mais hier, la télé fonctionnait sur Arte, j’ai donc voulu entendre ce qu’il s’y disait. Évidemment ils ont parler et critiquer ceux qui nous informe différemment d’eux mêmes. Ils étaient sur le compte du journal et la personne de Thierry Meyssian et je n’ai pas supporté leurs calomnies. Ils approuvaient la censure que Macron veut instaurer à propos des sites russophobes. J’ai pensé que c’était les mêmes larbins du capitalisme qui accusaient aussi Maduro qui à les entendre censurait la presse libre au Vénézuela. J’ai donc éteint le téléviseur.
      Je profite de présenter tous mes meilleurs vœux à Jean-Luc Mélenchon, auquel je suis toujours très attachée et fière de l’avoir pour nous représenter ainsi qu’à nos députés tous très efficace devant le dur travail qu’ils font à l’assemblée.

  9. Cris Ida

    Monsieur Mélenchon. Tout simplement merci. Je vous souhaite ainsi qu’à tous et toutes une belle année 2018. Nous allons résister et proposer comme autre alternative, à ceux qui cherchent à nous imposer leur vision inégalitaire et injuste de la société, celle de la solidarité, de l’humanisme et de l’entraide. Car seulement là se trouve le bonheur de tous.

  10. Adrien

    Concernant les différents entre la commission des compte de campagne et un des rapporteurs n’a pas tardé à utiliser le patronyme de JL Mélenchon pour lancer les attaques dans le Parisien, repris « bêlement » dans plusieurs autres médias dont RTL ce matin. J’espère que JL Mélenchon va mettre en application les avertissements qu’il a décrit dans le texte de son article.
    « Je demande donc aux lecteurs de relever tout ce qu’ils voient passer sur ce sujet… en obtenant la condamnation de gugusses de ce type. À bon entendeur, salut ! »
    […]

  11. brigitte dupont

    Courage et force union il en faut pour le combat que l’on doit mener.

  12. HYBRIS

    Le « 28 mn » d’Arte s’est spécialisé dans l’enfumage atlantiste. Le toupet des deux miss qui animent l’émission est sans limites. Jean-Luc Mélenchon s’est borné à dire la vérité à propos de Daech. Les USA ont longtemps joué un double jeu dans l’intention probable de rééditer en Syrie l’opération « Afghanistan » des années 80. Un exemple parmi d’autres? La noria des camions-citernes qui transportaient le pétrole de l’organisation terroriste en toute impunité avant que les Russes ne les détruisent par milliers. Une fois l’affaire éventée, réaction du Pentagone: « Les chauffeurs des poids lourds étaient des civils, nous ne voulions pas risquer de les tuer ». Sans commentaires.

    1. sergio

      Arte dans de nombreuses de ses productions est très souvent le porte parole officieux de l’exécutif de l’Ue.

    2. costantini

      28 mn est devenue une émission tout à fait consensuelle avec le pouvoir en place malgré l’apparente diversité des débatteurs. Votre exemple des camions-citernes est parfaitement juste.

  13. Bob

    Jean-Luc Mélenchon à parfaitement décrit la frontière entre une information mensongère, donc condamnable et des informations vraies mais déformées pour manipuler l’opinion publique. L’exemple le plus fameux étant la description d’un chaos quasi insurrectionnel décrit par les 3 grandes chaines de l’époque (voitures incendiées, petit vieux martyrisé…) qui a permit en grande partie d’éliminer Jospin. Ce travail immoral se poursuit sur l’image de Jean-Luc en le faisant passer pour un atrabilaire colérique ne supportant pas la contradiction. Ce travail de sape et de dégradation de son image qui est indigne fait des ravages, mais reste légal, comme l’évasion fiscale. Difficile de rétablir de la morale humaniste dans la jungle.

  14. gilbert raynaud

    Que dire de la situation des personnels hospitaliers, même vu de l’extérieur ? C’est comme au cirque, le numéro des multiples assiettes que l’artiste fait tourner au bout d’autant de multiples tiges, toujours plus d’assiettes au bout de toujours plus de tiges. Inéluctablement à force, les assiettes commencent à tomber, de plus en plus nombreuses, sans fin. Attendra-t-on que toutes les assiettes soient tombées pour faire semblant de découvrir que le « challenge » était voué à l’échec dès le début ?

  15. katherine Maheo

    Lorsque Jean-Luc Mélenchon aura compris que les droits des chômeurs vont avec les devoirs, on aura fait un grand pas ! On ne flique pas tous les chomeurs, mais seulement ceux qui refusent des emplois qu’ils sont en droit d’accepter en fonction de leurs qualifications et de la distance de leurs domiciles ! Rien que de très normal. Ce que font tous nos voisins en Europe.

    1. JP77

      Merci Jean-Luc Mélenchon de continuer à informer, à expliquer, merci de nous donner du courage pour supporter tous ces décomplexés du libéralisme. Meilleurs vœux pour 2018.

    2. Nicks

      Vous voulez dire, tous les pays d’Europe où la précarité a explosé ? Vous pensez que des emplois de très mauvaise qualité, qui dégradent considérablement les conditions de travail et de vie des gens, sont une bonne chose pour l’économie ?

    3. Jacques

      Salauds de pauvres, c’est à cause d’eux que tout va mal, alors tapez sur eux comme Macron le président des riches. Ça fera diversion…

    4. Bob

      Vous avez parfaitement raison de fustiger les 1% de chomeurs, jeunes, célibataires qui profitent du système pour mener la vie de château avec 500 €/mois, alors que les abbés Pierre de la finance se lèvent tout les matins avec une obsession : comment rendre les gens heureux !
      J’ai tort d’ironiser, car il nous faut accepter la diversité des opinions, nonobstant cette remarque, nous avons pour habitude dans la France Insoumise de tenter de résoudre les problèmes par ordre d’importance. En clair si les chômeurs « parasites » sont un problème, vous conviendrez aisément, qu’il arrive loin derrière les « gentils » fraudeurs fiscaux. Il en va ainsi pour tous les sujets hautement médiatiques. La pollutions c’est les crottes de chiens, alors que les « gentils » diffusent pour nourrir le peuple du glyphosate et que les pauvres roulent avec des voitures pourries et habitent dans des demeures mal isolées. Les guerres se gagnent uniquement avec le talent des généraux.

    5. Bernard Ferri

      Lorsque @katherine Maheo et ses partisans auront compris que le problème ce ne sont pas les chômeurs mais ceux qui les fabriquent, on aura fait un pas déterminant. Car nous serons plus nombreux dans les luttes sociales pour changer le cours des choses.

    6. Oxy

      Ben voyons, qu’ils acceptent n’importe quoi, payés avec un lance-pierre et sans aucune considération, accepte et tais toi ! parce que c’est çà la situation pas ce que vous dites. Les vrais parasites ce sont tous ces patrons voyous qui pourrissent l’économie du pays et qui ne pensent qu’à engranger au lieu d’investir pour le bien de la société. Vous ne devez pas beaucoup peiner dans votre vie contrairement à beaucoup de ceux que vous accusez.

    7. D Faict

      @Katherine Maheo
      Parlez-vous en connaissance de cause ? Permettez moi d’en douter vu l’arrogance et l’approximation de votre propos ! Pour parler aussi légèrement des devoirs de certains, il vous faudrait envisager de souscrire aux vôtres plus prosaïquement, en l’occurrence vous taire.

  16. Alain Doumenjou

    Concernant les élucubrations sur le complotisme de Jean-Luc et l’imposture de ce sondage sur le « complotisme des Français » en général, je me permets de signaler ici l’article publié aujourd’hui sur Le Grand Soir (média signalé en rouge vif par le « Decodex » du Monde) intitulé « Quand une respectable fondation prend le relais de la CIA ». A ce sujet et à propos du projet de Macron pour fliquer (à la suite de Trump) le web, il me paraît utile de diffuser le plus possible l’existence et les objectifs de la French American Foundation et de publier la liste de ses « Young Leaders » où figurent (après Hollande et nombre de ses ministres) Macron et son Premier Ministre,ce dont s’est félicitée publiquement cette officine au service de Washington, sur son site Facebook. On peut donc se demander s’il est vraiment de l’intérêt de la France d’être dirigée par de tels « young leaders ». Et çà ce n’est pas du complotisme, ce sont des faits avérés et vérifiables par tout un chacun.

  17. Thierry Collet

    Drôle de démocratie où la réglementation routière (80 km/h, voitures radars privatisées…) s’organise sans aucune consultation du parlement (nos représentants) ; où tout le monde s’accorde à dénoncer les conditions de privatisation des autoroutes et les profits faramineux réalisés par les sociétés concessionnaires (choisies on ne sait comment) ; où, de façon plus générale, on privatise tous les secteurs d’activité rentables organisant ainsi le déficit chronique de l’état et la dette qui en découle ; où l’ensemble des grands médias écrits et audiovisuels nous expliquent unanimement pour qui voter et ne pas voter ; où l’on prévoit de créer une instance qui décidera quelle information est vraie et quelle autre est fausse ; où l’on décide d’interdire d’antenne ou de spectacle tel ou tel commentateur ou artiste sous prétexte de ne pas refléter la pensée officielle autorisée (relire Georges Orwell), etc.
    En effet, il est grand temps de changer.

  18. AF30

    C’est pénible à la fin ce type de formule qui relève de la catégorie du fameux bon sens « il y a des droits mais aussi des devoirs ». Sa répétition à tout propos n’en garantit pas moins sa pertinence. En effet ceux qui l’énoncent devraient s’interroger pour quelle raison il existe des droits de l’homme (et tout ce qui s’en décline) et non des devoirs de l’homme. Pour la raison que comme la liberté, les droits de l’homme trouvent leurs limites dans ceux de son voisin. A contrario les devoirs n’ont pas cette contrainte et peuvent être et sont d’ailleurs soumis à l’arbitraire. Quant à la chasse aux chômeurs, la chose est tellement indécente au regard de la souffrance vécue par la presque totalité d’entre eux qu’il est bien triste de lire ce genre de propos sur ce site. […]

  19. morfin

    Utiliser le chomage et la précarité pour faire peur à ceux qui ont encore un boulot mais pas épanouissant et mal payé et qui plus est sans garantie de durée stable, ou pour les faire passer pour une catégorie spéciale du style « les intouchables » est proprement immonde comme se moquer des sans logis en osant les appeler SDF, comme s’ils avaient le choix de ne pas avoir de domicile fixe, parce qu’ils en auraient plusieurs à leur portée. Cette intervenante qui s’exprime sur ce blog bien compréhensif et altruiste prend soin de dire « on » comme si elle représentait à elle seule le gouvernement actuel et ses lois, bref une sorte de réincarnation d’une reine pourtant passée autrefois à l’échafaud pour avoir spolié tant de gens impunément ! Ce que font « tous nos voisins en Europe » c’est ce qu’ils n’ont pas encore fait comme nous en 1789, puis bien sûr 1748, 1771, 1936 et 1968. Arrêtons le masochisme non inspiré, et l’autoflagellation névrotique.

  20. ANNIE JOUAN

    Tout à fait d’accord avec vous. Si nous avions des médias respectant le principe du contradictoire, s’ils n’étaient pas tous dans les mêmes mains entraînant une pensée unique, s’il n’y avait pas cette course constante 24H/24 aux scoops, leur ferions plus confiance et serions moins exposés aux manipulations et aux intox. La communication remplace l’information, éducation remplace l’instruction, l’investigation est bridée et tout est fait pour détourner l’attention des gens vers des futilités, des commentaires de petites phrases plutôt que de la porter sur les vrais problèmes et leur analyse. Au delà du constat de faillite on ne peut que s’interroger. N’est ce pas délibéré pour que les gens souscrivent au mode de fonctionnement sociétal voulu par les puissances de l’argent dont on sait qu’elles gouvernent notre monde ?

Les commentaires sont fermés.

©2015/2018 Jean-Luc Mélenchon / V5 / Design INFO Service | Contact | Mentions légales