Le mois dernier, ce blog a reçu 315 918 visites

87 commentaires


  1. Alain Doumenjou

    C’est peut-être un peu HS mais finalement pas tant que çà. Pour une fois qu’il y a une bonne nouvelle judiciaire et qui devrait faire jurisprudence. On apprend qu’aujourd’hui même la Cour de Cassation luxembourgeoise vient de casser et d’annuler la condamnation du lanceur d’alerte Antoine Deltour (à l’origine de l’affaire Lux Leaks) condamné en première instance et en appel. L’affaire sera donc rejugée devant une Cour d’Appel autrement composée, mais la Cour de cassation en lui reconnaissant le statut de lanceur d’ alerte et l’immunité qui devrait s’y attacher (ce que les juridictions précédentes avaient refusé de faire) lui donne des armes très solides pour sa défense lors du prochain procès.

  2. olivier

    Les médias, détenus par les puissances de l’argent ou par l’État, nous mentent en permanence par omission. Jamais de sujets sur le lien entre les interventions militaires au Moyen-Orient et en Afrique et le contrôle des ressources énergétiques, aucun bilan du nombre de personnes tuées par nos bombardements. Et bien sûr aucune transparence sur les objectifs cachés des rédactions et de ceux qui s’y trouvent. En permanence sur toutes les chaînes, l’apologie de la consommation et des grosses voitures. Tous ces « larbins », comme disait je crois Jean-Luc Mélenchon, de journalistes et d’éditorialistes sont là pour formater l’opinion des gens. Et les idées trop à gauche, ou trop vertes, sont soigneusement évitées sur tous les plateaux. Ce n’est pas être conspirationniste que de constater cela, c’est simplement de la lucidité.

  3. PIETRON

    Après plusieurs années d’activité professionnelle au pole emploi (Assédic puis au pole emploi de la fusion abracadabrantesque avec l’ANPE), la spirale du non sens a été une constante politique. L’Assédic présentait l’avantage d’être l’organisme payeur géré de manière paritaire (pas la panacée mais ça limitait les dégâts pour les chômeurs et le personnel). La fusion avec une structure « placière » (l’ANPE), dont les agents contre espèces sonnantes et trébuchantes ont abandonné leur statut public, a sonné le glas d’un véritable service public de l’emploi. Dans cette usine à gaz, les chômeurs sont ballottés tel un « stock » qu’il faut réduire à tout prix pour satisfaire des stats. Et surtout ceux qui sont indemnisés (1 chômeur sur 2). La fiscalisation de l’assurance chômage va aggraver la situation avec une pression totale du gouvernement et des sbires à la tete de l’organisme pole emploi (pas le dessus du panier loin de là).
    L’offre capitaliste c’est la contraction de…

  4. marie

    Macron dans ses derniers propos, considère qu’il faut se méfier des intellectuels qu’il oppose au peuple, incapable de réfléchir, c’est bien connu. Une nouvelle preuve de son mépris et de son arrogance. Donc, qu’il décide du temps de parole de ses opposants est dans la même logique, celle de confisquer la parole, avec toujours et encore, l’appui des médias, sans nul doute. Il serait peut-être temps de se réveiller, non ?

  5. koba

    La censure d’internet avec Macron est ce qu’il y aura de plus grave. En même temps ce n’est pas étonnant quand on voit qu’il était le candidat des banquiers, du journal le Monde etc. qui prévoie déjà depuis plusieurs années d’être le tribunal de la raison (« décodex »).
    Cela pose la question de sortir de Facebook / Twitter et de revenir à ce qu’était internet au début, un lieu où l’on partageait directement les liens, où l’on s’aventurait sans passer sans cesse par les réseaux sociaux. Car la censure d’internet a déjà commencé et elle n’est possible qu’avec le soutien de ces grands réseaux sociaux qui font déjà payer la visibilité, et font silencieusement disparaître toute opposition.

  6. DPAT1

    Merci pour ces précisions importantes concernant le % de chômeurs actifs et des non actifs. Cela ramène le % des « profiteurs » à 4%, alors que les fraudes coutent 80 milliards pour 58 millions pour la fraude chômage, soit moins de 0.1% du total de ces 2 fraudes. Les priorités deviennent claires et la manipulation de l’opinion encore plus claire. Les emplois non pourvus sont aussi un % très faibles par rapport à la masse de l’offre. Merci pour ces informations.

  7. Invisible

    Taxe inondations maintenant. Ça devient de plus en plus l’état providence. Il faut ponctionner tout le monde pour que ces messieurs les gestionnaires élus indemnisent des entreprises qui ne veulent pas payer des assurances proportionnelles à leur risque. Désormais, c’est l’entreprise l’objet de toutes les aides, cadeaux, subventions. Que les nécessiteux, eux, veuillent bien prouver qu’ils sont assez obéissants pour recevoir une obole. En AURA, Wauquiez n’arrête pas de verser des fonds pour des privés qui voient ainsi grossir leur patrimoine. Sans contrepartie.

Les commentaires sont fermés.

©2015/2018 Jean-Luc Mélenchon / V5 / Design INFO Service | Contact | Mentions légales