melenchon syrie trump tafta ceta onu ps
Lire la vidéo

04.01.2017

«Un chauffeur Uber ne gagne même pas le smic»

Pour vous abonner à la chaîne de Jean-Luc Mélenchon, cliquez ici :

[powerpress]


Invité de France inter le mercredi 4 janvier 2017, Jean-Luc Mélenchon a réaffirmé que sa position sur la Syrie était celle d’une coalition universelle sous l’égide de l’ONU et l’organisation d’élections après le retour à la paix. Concernant la situation des chauffeurs Uber, il a expliqué qu’ils gagnaient moins que le smic et qu’ils se battaient pour obtenir des contrats de travail. Il a également dit de nouveau que s’il était élu président de la République, il lutterait contre le TAFTA et le CETA, accords de libre-échange respectivement avec les États-Unis d’Amérique et le Canada.