53 commentaires


  1. roro65

    Retour d’une soirée d’affichage dans notre bout de campagne bigourdane.. Beaucoup de maires de petits villages alentour n’ont toujours pas fait installer les panneaux d’affichage. Pas facile de faire vivre la démocratie dans ce pays. Si on arrive au pouvoir, il serait bien de légiférer sur l’obligation pour toutes les communes de mettre à disposition du public des panneaux d’affichage pour l’expression des diverses idées politiques ou autres.

    1. Orlando

      Réduisons la taille des affiches ! Il ne sert à rien d’avoir des affiches aussi grandes qu’on ne peut pas toutes loger dans nombre de très, très petits villages qui ne peuvent offrir un panneau pour chaque candidat. Un maire rural bigourdan du pays de Lourdes et des Gaves.

  2. Aldébaran

    Et si M. Le Pen n’était pas au second tour ? Et si sa surévaluation plausible servait de multiples intérêts chez ses concurrents ? Pourquoi faut-il à toute force faire entrer dans les cervelles des citoyens l’idée que le FN est assuré de sa présence au second tour ? Pourquoi donc Fillon et Hamon sont-ils si accrochés à rester dans la compétition ? S’is croient en une victoire possible, n’est-ce pas parce qu’ils ont intégré l’idée que le FN est sciemment surévalué ?
    Ne lâchons surtout rien.

  3. rage au coeur

    Je peine à convaincre les nombreux électeurs de « gauche » qui me disent qu’ils vont voter Macron, vote utile contre Le Pen. Leur mettre devant le nez les programmes comparés ne semble pas suffisant. Elle/ils s’en tiennent à des « arguments » purement affectifs (mauvais caractère de Mélenchon !). Si tous ces gens changeaient de bulletin ce serait gagné !

    1. Michelp

      Je me pose sérieusement la question sur les connexions dans les cerveaux de ceux qui vont voter Macron. Qu’ils soient de droite de gauche ou du centre. Il est soutenu par des ministres et toute une sphère pro Hollande alors que ce dernier fait la quasi unanimité contre lui dans le pays.

  4. pichenette

    Curieux mot à l’oreille : patri-moine, encore l’origine chrétienne de la France (grand besoin de relâcher la rage engendrée par les médias, il faut trouver un fil qui fait sourire pour reprendre le souffle et plus que jamais battre la campagne et la ville). Oui la plus grande possession est dans la connaissance, encore un joli mot, une naissance partagée qui se livre à nous. Naître en partageant avec le passé, l’ailleurs, l’autre, les autres, cette ouverture par où pénètrent en nous des souffles régénérants. Plutôt que cette fermeture, cette glu qui aveugle, rend sourd, fige les neurones, génère la bêtise, la violence. Oui on souffre de toute cette misère mentale, morale qui ne veut pas comprendre par paresse, lâcheté, ou méchanceté ! Heureusement il y a des appuis solides pour ne pas sombrer, ses propres convictions et toutes ces foules rayonnantes lors des « discours » de JL Mélenchon. Top des top à Rennes, que d’émotions en face d’un vrai chef d’état conscient, le seul !

  5. michelOne

    C’est vraie citoyen président, je l’espère bien. Si vous faites l’émule du président Uruguayen, chapeau, mais il a une voiture VW pourris, et une chienne boiteuse. J’aimerais bien cet exemple pour tous les pays du monde. Vive le socialisme !

  6. Invisible

    Le PS est prêt au pire. Ils vont jusqu’à faire de la pub pour Le Pen afin de justifier qu’on vote pour eux. C’est abject. Et ça marche. Parmi mes fréquentations, des gens qui veulent garder l’aura « de gauche » se rabattent soit sur Macron soit sur Hamon-l’innocent dont le conseiller politique inscrit sur l’organigramme n’est autre que Peillon, un type vide qui fait du marketing et incite le petit Benoît à bien regarder dans le trou de la caméra à France 2 au JT-soir.
    La France Insoumise soulève un espoir immense mais attention, lourde responsabilité ! Ce projet implique beaucoup d’efforts et rencontrera d’innombrables embûches. Il faudra se retrousser les manches et se montrer exemplaire en tant que citoyen. Toute redistribution fonctionne sur la cotisation et participation de chacun. Et exige une honnêteté, pas seulement de la part des élus mais aussi des concitoyens.

  7. semons la concorde

    Bel entretien avec Pascal Canfin sur la place de l’écologie dans votre programme. Je vais diffuser le lien, je pense que le sujet est très préoccupant pour l’ensemble de la population. 1h, c’est peut-être long pour certains. Fractionner la vidéo selon les sujets serait peut-être intéressant, tout en gardant la version longue pour ceux qui ont du temps libre. Merci pour votre engagement et celui de tous ceux qui vous entourent.

  8. Picouline

    C’est avec impatience que vais assister au meeting de Dijon le 7 Avril. J’aimerais connaitre la possibilité de soumettre a Jean-Luc une question a poser aux Dijonnais lors de son discours ?
    Marie Guite Duffay, PS, rejoint Macron. Que pensent les cote doriens ? Les transports scolaires seront payants a la rentrée. Le service des carte grise de Dijon n’a plus de guichet. Beau service public depuis l’arrivée de la nouvelle région PS. Demandes a faire sur internet ou sur RDV. Pour les carte grise le prix du cheval fiscal en Franche-Comté a subit une hausse massive de 41% au 1er janvier 2017 ! Après vote du budget par le conseil régional, la hausse de 41% décidée afin d’aligner le tarif de la Franche-Comté (36,00€) sur celui de la Bourgogne a été officialisée. La nouvelle région unifiée Bourgogne-Franche Comté paieront leur cheval fiscal 51,00€. Cela permettra d’encaisser 17 millions d’euros supplémentaires en faveur du développement de la région. Merci.

  9. Christian

    Voici une déclaration vraiment éthique et toc ! Et drôle en plus. J’ai pas compris le coût de « la quote part à la République pour mon logement de fonction ». Tu ne vas quand même pas, camarade président, participer au frais de l’Elysée sans y habiter. Je suggère que tu en fasses un centre de démocratie participative ou les militants, chercheurs, élus qui soutiendront ton action produiront des propositions d’application des grandes lignes du programme annoncé, pendant que la constituante bossera de son coté ( A Versailles ?). Les « huissiers » seraient invités à enlever la chaîne de chien en laisse qui pend à leur cou pour organiser la logistique de ce brain-storming citoyen et participer aux débats. Elysée nous quoi !

  10. Michel Brétéché

    Bonjour Mr Mélénchon, je déplace un peu le commentaire sur votre participation au débat, les commentaires étant fermés. Avec tout les espoirs que vous avez suscités en moi, avec le débat sur TF1 et au meeting de Rennes, je trouve bien dommage que vous ne soyez pas présent au débat du 17 avril prochain. Les rapaces ne manqueront pas de faire remarquer votre absence. Et pour tous vos électeurs et indécis, comme moi, vous pourriez faire naitre un sentiment d’abandon, de désillusions. Alors je vous en prie soyez présent à ce débat, vos convictions peuvent nous sauver du nationalisme qui serait une catastrophe pour notre démocratie.

    [Edit webmestre : Le débat « convoqué » par France 2 n’est pas le 17 avril, mais le 20. C’est ce qui fait toute la différence. La date du 17 avril est la dead-line proposée par Jean-Luc Mélenchon. Lisez le billet avant de commenter.]

    1. Michel Brétéché

      Milles excuses, erreur de ma part, il s’agit bien du 20 Avril. Un trop plein d’enthousiasme et un peu de fatigue, 60 ans, 1h du matin.

  11. barbier

    « Elle se situe vers Montargis, dans le Loiret. Il est vrai que Deng Xiaoping y a travaillé aux usines Renault à l’époque ! »

    Etant habitant du Montargois, je dois apporter une petite modification historique au sujet de la résidence dans le Loiret de Mr Mélenchon.
    Ce n’est pas aux usines Renault qu’il a travaillé, mais a l’usine Hutchinson de Châlette, puis aussi aux usines Renault à Boulogne-Billancourt, voici pour la petite histoire.

  12. Brulard marc

    Bonsoir monsieur Melanchon
    Pour vous suivre depuis si longtemps, que vous possédiez ou non, n’a aucune importance et ce sujet est contraire à la nécessité parce qu’il détourne de votre propre idéologie ! Vos idées sont justes et votre combat justifié. C’est un réel plaisir de vous entendre. De tout cœur avec vous pour la victoire.

  13. J. Diefenbach

    Magique, un Codevi/LDD aussi rempli. Mais dans ces déclarations, la plus inquiétante, c’est celle de M. Macron : avec le parcours qu’il a eu, aussi peu d’économies, c’est un vrai panier percé. Pas étonnant qu’il promette des milliards ici, cinq milliards là aux agriculteurs (pourquoi pas quatre ou six) ? Méfiance, il ne sait probablement pas compter du tout. Bonne soirée.

  14. prolétaire

    Côté patrimoine, pas de soucis. Que chacun regarde un peu chez soi. A la soixantaine, il est fréquent d’hériter des parents, des grands parents et de convertir son épargne en valeur refuge.
    Il est je pense nécessaire de parler aux Français dans les yeux et d’expliciter des pans du programme. L’Europe est une chose, mais le quotidien valorise les programmes. Exemple, quel sera l’objectif de valorisation des retraites. Le programme indique la santé remboursée à 100 % sur ce point il faut être clair. L’avenir du programme de santé est incontournable. Qualité des soins en hôpitaux publics, réforme de l’ARS, mutuelles, soins d’optiques, soins dentaires. Il y a je pense plusieurs centaine d’euro à faire rentrer chaque mois dans les familles. Cela est une véritable question.

  15. prolétaire

    L’avenir en commun, le nom est bien choisi. Il y a lieu d’expliquer ce que sera la séparation des pouvoirs (avant, pendant et après la constituante). Redonner de la confiance et de l’espérance aux peuples. Faire de l’action politique un exemple. Chacun doit faire des efforts ! La répartition des richesses, je veux parler des salaires, est cruciale.

  16. JR Chauvin

    Montargis ! J’y suis né, ce qui ne figure nulle part dans la ville.
    Mais il n’y a aucune usine Renault dans le coin. C’est chez Hutchinson, usine de caoutchouc (À Vésines, quartier de Châlette), qu’a travaillé Deng Xiaoping en compagnie d’autres “camarades” dont Zhou Enlai. Et bravo pour la carte postale !

  17. Gérard CASSAN

    Le patrimoine. Il a une légalité et une légitimité, lorsqu’il est constitué de la manière dont nous le décrit Jean-Luc. Beaucoup moins de légitimité lorsqu’il se constitue par le biais de niches et autres artifices fiscaux ou boursiers qui fabriquent l’endettement de la France.

Les commentaires sont fermés.

©2015/2017 Jean-Luc Mélenchon / V5 / Design INFO Service | Contact | Mentions légales