macron autoritaire

25.06.2018

Le foot n’est pas tout

Certes, nous avons échoué en Colombie. La bataille a été terrible. Mais la semaine prochaine au Mexique, la droite et l’extrême droite, liées aux USA, peuvent perdre. Le candidat Andrés Manuel López Obrador est aux portes de la victoire, porté par une mobilisation populaire électorale sans précédent. Si la victoire est acquise, nous pouvons être certains que commencera alors une nouvelle phase d’agitation continentale en confrontation avec l’impérialisme américain. C’est une autre musique en Turquie où notre délégation d’obervation du vote a dû se mettre à l’abri. De son côté, la délégation du PCF se faisait malmener par les sbires d’Erdogan. Là bas, la résistance héroïque de nos amis du HDP est difficile face aux coups du régime « islamiste modéré » (Le Monde). Mais de tous côtés la lutte continue. Et si en Europe les libéraux ont déchaîné une réaction ultra qui semble l’emporter partout, nous n’avons pas lâché prise. L’élargissement du rassemblement « Maintenant le peuple » aux Danois, Suédois et Finlandais en atteste. Au total, nous sommes donc entrés dans une phase d’intensification de nos batailles.

Rude semaine que celle où Macron a déclaré la guerre aux pauvres en France. Les flonflons de la Coupe du Monde de foot n’ont pas réussi à couvrir totalement la voix des protestations. Pourtant, comme d’habitude, le grand jeu a été déballé : sondages « opportuns », comparaisons internationales pourries répétées en boucle par la presse éthique et indépendante, dénigrement des personnes concernées, plateaux d’experts bidons tous d’accord avec le gouvernement. Maintenant on connait la méthode.

Mais malgré tout, nous sommes entrés dans une phase nouvelle de la construction de l’opinion. L’image du « président des riches » se combine avec celle de « l’ennemi des petites gens », autrement dit l’ennemi du peuple. Les beuglants du soutien inconditionnel se mettent donc à distance du ressenti moyen. Et rien ne s’arrange pour le pouvoir. La séquence européenne de Macron n’a pas été un succès et l’embourbement de « l’Europe qui nous protège » s’approfondit. Les grenouillages électoraux des euro-béats n’ajoutent aucune crédibilité à un projet si mal représenté.

[insert page=’9751′ display=’link’]

macron merkel
Crédits photo : ActuaLitté
[insert page=’9751′ display=’content’]

[insert page=’9753′ display=’link’]

merkel
Crédits photo : Sven Mandel
[insert page=’9753′ display=’content’]

[insert page=’9755′ display=’link’]

eau
Crédits photo : Uomodis08
[insert page=’9755′ display=’content’]

[insert page=’9757′ display=’link’]

drapeau usa
Crédits photo : Andrés Nieto Porras
[insert page=’9757′ display=’content’]

DERNIERS ARTICLES

Heures étranges et terribles que celles-ci. Comptant sur la riposte iranienne, Netanyahu engage la guerre pour démembrer le Liban et préparer l’attaque contre l’Iran. Car, en assassinant…
Rechercher