Le mois dernier, ce blog a reçu 372 806 visites

132 commentaires


  1. rage au coeur

    Ce qu’il faut dire haut et fort à celles et ceux qui défendent cette taxe carbone c’est que, pour les moyens de transport, loin devant les voitures ce sont les cargos et les avions qui polluent le plus et pour eux pas de taxes !
    Jean-Luc Mélenchon a tweete: « un monde est mort et il est inutile et dangereux de vouloir faire comme si ce n’était pas le cas ». Oui et en Essonne hier plus de 80% d’abstention, la candidate FI défaite. Est-il pertinent de perdre notre énergie à faire campagne dans le cadre des européennes ? N’avons nous pas mieux à faire pour l’instant ? Tout vers l’éducation populaire !

    1. HK

      Ça fait plaisir de voir que la plupart des gens pensent la même chose. En parlant autour de nous, on était presque a croire que les gens était tellement désespéré qu’ils allaient travailler pour payer des taxes en tout genre et grâce aux gilets jaunes le peuple a reprit espoir et il est prêt a tout faire pour chambouler le système. Mais attention car si Mr Macron et son gouvernement ne font pas un geste important sur les bas salaires c’est eux qui auront le plus a perdre. Tout ces privilégiés vont s’en mordre les doigts de continuer d’ignorer la France d’en bas car c’est eux qui les font vivre. Soit ils sont prêts a redistribuer un peu de leurs richesses ou soit ils sont prêts de prendre le risque de tout perdre. Encore bravo pour les gilets jaunes.

  2. Chat

    J’ai suivi le passage d’Alexis Corbière hier soir sur BFM et je le félicite pour sa prestation calme, instructive et très bien menée malgré la mauvaise foi et la lourdeur teintée d’hostilité de Mr Toussaint. Celui ci dans les dernières minutes s’est opposé à Alexis qui mettait le doigt sur les manipulations médiatiques et proposait un code de déontologie dont visiblement Toussaint niait l’utilité. Pas de chance pour lui, l’autre animatrice de la chaîne a déploré le silence médiatique autour de la manifestation féminine. Elle a ainsi fourni (consciemment ou par maladresse ?) la preuve de ce que dénonçait Alexis Corbière, qui, l’émission se terminant, n’a pu saisir l’opportunité pour enfoncer Toussaint. Pourtant,quelques instants avant le journaliste niait l’utilité de déontologie. En conclusion, Mr Toussaint s’est retrouvé hier le nez dans son propre caca !

  3. Invisible

    La politique de vouloir faire mettre à la casse toutes les vieilles bagnoles comporte un piège pour les petits budgets : les nouvelles voitures ne sont plus réparables mécaniquement soi-même à la maison. Trop d’électronique stoppe toute action. De plus, les contrôles techniques sont devenus totalitaires, excessifs. Ce n’est plus possible alors que la loi de l’écologie serait de faire durer le plus longtemps possible ce qui a été produit, voitures comprises. Relancer la chaîne de production pour de nouveaux modèles qui seront vite obsolètes et qui exigeront davantage de production d’électricité, c’est tout aussi fou que de laisser le vieux parc finir d’aller jusqu’au bout. On est à un stade où on ferait mieux de ralentir, d’user les objets produits et de réfléchir. Les fonds publics sont désormais captés par des entrepreneurs sous prétexte de palper, comme les « assistés ». L’argent public engraine « l’activité », l’artisanat et le commerce, le gaspillage.

    1. Chat

      Exact ! Ça coûte combien en bilan carbone de construire des voitures. En plus c’est vrai qu’elles sont conçues avec une volonté de rendre difficile l’entretien courant par leur propriétaire. Certaines nécessitent de tomber le bouclier avant pour changer une ampoule. L’électronique allume des voyants au moindre incident et on a droit à la sacro-sainte valise qui permet au concessionnaire de facturer d’emblée 150€ le diagnostic pour 10 min maxi de connection et lecture.
      Il va être difficile de lutter contre ce consumérisme qui est devenu le principal moteur de l’économie. Trop de capitaines d’industries y tiennent pour faire beaucoup d’argent et atteindre le plus vite possible des fortunes telles qu’ils ne pourront les dépenser durant leur vie. À de tels niveaux de cupidité, cela relève de la pathologie, et malheur à ceux qui osent dénoncer cela sur les plateaux : ils subissent l’opprobre des gardiens du système qui s’indignent qu’on égratigne leurs maîtres.

  4. KH

    Je pense que les gens sont très déçu d’avoir cru en Mr Macron. C’est vrai qu’il est très fort, il est arrivé au bon moment et on s’est fié au peu d’images que l’on avait sur lui. En plus il est vrai qu’on voulait changer de ce droite gauche. Il a commencé par s’entourer d’une bonne équipe qui est allée portez son projet aux puissants, aller sympathiser vers les médias et ensuite c’était parti. Même nous on a commencer a hésiter. Après l’histoire Fillion alors la tout le monde c’est dit qu’il fallait tenter quelque chose. Je me méfie des paroles mais hélas certains ont crus et maintenant leurs déceptions vont passer par le mouvement des gilets jaunes et ne se feront pas avoir une deuxième fois. On aurait connu Mélenchon 2 ans avant les élections il devenait Président.

Les commentaires sont fermés.

©2015/2018 Jean-Luc Mélenchon / V5 / Design INFO Service | Contact | Mentions légales