macron fractureurs

25.03.2020

Billet d’humeur. Honte aux fractureurs !

Je dénonce par avance ceux qui voudraient profiter du grandiose discours de notre grandiose chef de guerre pour fracturer. Je les vois venir ! Des malveillants ! Ils diront : « si le grand plan pour les personnels hospitaliers et les enseignants était si nécessaire, il aurait fallu en donner un avant-goût dans la loi de finances rectificative votée vendredi dernier ». Et ils continueront leur jacassin. « Après tout avec une garantie d’emprunt de 300 milliards, qu’est-ce que ça aurait fait un ou deux milliards de plus ? Surtout après que la Commission européenne abroge tous les critères d’austérité antérieurs ». Honte à ce genre de fractureurs !

« C’est la guerre », nom d’un chien ! Il faut donc dénoncer les critiques de ceux qui démoralisent la ligne de front et même la deuxième ligne. Ceux-là agissent sans aucun doute pour le compte du coronavirus ! Alors que le généralissime s’épuise à faire oublier la triste réalité en évitant d’en parler, les fractureurs se préparent à démoraliser sciemment les combattants ! Ils vont vouloir rappeler que de gel, de masque, de tests et de respirateurs, pourtant indispensables sur la première et deuxième ligne de front, il n’y aura pas eu un mot. Ni des usines textiles à réquisitionner, ni de Luxfer à nationaliser et ainsi de suite.

Quel scandale ! Pourquoi refusent-ils de voir l’effort de guerre en pleine action ? Tout de même : les porte-hélicoptères seront là ! La preuve que c’est « la guerre ». Ils seront là. Avec leurs noms terribles, cités un par un. Ils seront là. Enfin… ils seront dans le coin. Aux environs. Par exemple aux environs, dans les Caraïbes entre Saint-Martin, la Guadeloupe, la Martinique et ainsi de suite. Un porte-hélicoptères pour une zone certes bien vaste, mais c’est l’intention qui compte, sale fractureur ! Et d’ailleurs, que tous les coronavirus du coin se le tiennent pour dit : « nous ne céderons rrrrien ! car nous en avons les moyens ». D’ailleurs le porte-hélicoptères s’occupera aussi de la Guyane, même si elle ne fait aucun effort pour se situer dans les Caraïbes, après avoir déjà refusé d’être une île en décembre dernier. Mayotte se contentera des stocks de masques moisis en attendant le passage du porte-avions sans doute.

Sinon, il y aura aussi des militaires dans la rue. Attention, ce sera en plus des patrouilleurs de Sentinelle qui « continuent la guerre contre le terrorisme ». Ça fait deux guerres en même temps quand même. Mais nous ne « cèderons rrrrrien car nous en avons les moyens ». Des militaires vont donc porter les sacs des gens qui n’ont pas le droit de sortir, visiter les Ehpad où il est interdit d’entrer, à moins qu’ils n’aillent ramasser des asperges et des patates comme les hôtesses d’accueil et les coiffeurs feraient bien d’y penser.

Bref, comme dit BFM : « Macron en chef de guerre » c’est quelque chose ! Et tout ça à peine un mois et demi après avoir sauvé le glacier du Mont-Blanc. Et tout juste un mois après avoir démasqué les séparatistes islamistes. Déjà à Mulhouse. Quel homme ! Dommage qu’il n’ait pas eu une pensée affligée pour les mille cinq cents évangélistes dont la réunion à Mulhouse a contaminé tout le grand est du pays. Le fait est qu’ils ne sont pas musulmans, ce qui leur enlève toute fonction utile dans l’une des guerres que « nous menons » .

Macron remplit sa fonction de thaumaturge selon son entourage par sa présence physique ! Thaumaturge : bouffe, fractureur ! Et ne viens pas nous dire que thaumaturge c’est un « faiseur de miracles ». Fractureur, ne vient pas nous saouler avec le fait que c’était un don attribué aux rois de France ! Et surtout ferme-la une bonne foi quand tu prétends que les rois, eux, touchaient les écrouelles, bubons purulents qui fondaient à son contact ! « Le roi te touche, tu es guéri » disait le prêtre ! Car la prochaine fois qu’il ira à Mulhouse ou sur un porte-hélicoptères ou ramasser des asperges avec les coiffeurs, il le fera. Et tu iras voir ta mère ! Honte aux fractureurs !

DERNIERS ARTICLES

Quand on vit dans un combat politique comme le nôtre les évènements du monde nous impliquent autant qu’une circonstance nationale et parfois même personnelle….