21.09.2022

Le temps est venu pour le désarmement nucléaire

Texte publié dans l’Humanité le 21 septembre 2022.

Le contexte géopolitique lie une fois de plus la question de la paix à celle du désarmement nucléaire. L’intensification des combats autour de la centrale de Zaporijjia en Ukraine représente une menace pour l’ensemble de l’Europe. De même, l’arme nucléaire est une menace pour la terre entière. Une guerre nucléaire se terminerait nécessairement par un anéantissement mutuel total.

La stratégie française de dissuasion a fonctionné. Elle a permis à la France de construire son indépendance et l’autosuffisance pour sa défense. Mais son efficacité, notamment son indétectabilité, est désormais trop incertaine. Surtout, le développement militaire dans l’espace va bientôt rendre la dissuasion nucléaire obsolète.

C’est l’occasion de relancer la discussion internationale sur le désarmement nucléaire multilatéral. Mettre ce sujet sur la table serait au cœur des missions d’une diplomatie altermondialiste, dans une logique de non-aligné. Il n’y a plus de raison de conserver la capacité de détruire plusieurs fois l’humanité.

DERNIERS ARTICLES

Les votes pour le congrès de EELV ont eu lieu. Il est possible que je n’ai rien compris. Le fait est que ce n’est…
Les connaisseurs et les gourmands de choses politiques apprécieront pleinement ce qui s’est passé pendant la journée de niche parlementaire des Insoumis. Ce jour-là,…
J’ai eu un rendez-vous avec trois nouveaux députés LFI : Manon Meunier (Haute-Vienne), Carlos Martens Bilongo (Val-d’Oise) et François Piquemal (Haute-Garonne). Je les ai rencontrés…
Comment est-ce possible ? Cette COP 27 achève un cycle d’espérance. Cette fois-ci le doute n’est plus possible : ce monde, ses puissants et ses…