Play Video

04.11.2022

La France, c’est nous ! Vive Carlos Martens Bilongo !

Intervention de Jean-Luc Mélenchon le 4 novembre 2022 à l’occasion du rassemblement en soutien à Carlos Martens Bilongo, victime d’une injure raciste à l’Assemblée nationale par le député du Rassemblement national Grégoire de Fournas.

Il a dans un premier temps plaidé pour que le député RN Grégoire de Fournas soit sanctionné de la manière la plus sévère pour les propos racistes qu’il a tenu. Il a souligné que ces propos sont incompatibles avec l’identité de la France et du lieu dans lequel cette phrase a été prononcée.

Face à ces propos racistes, Jean-Luc Mélenchon a rappelé que le peuple est un et indivisible car tous les êtres humains sont semblables par leurs besoins et donc égaux en droits pour les satisfaire, quelle que soit leur religion, quelle que soit leur couleur de peau, quel que soit leur genre.

Il a ensuite salué tous les députés, quelle que soit leur opinion politique, qui ont à ce moment-là validé le pacte des Françaises et des Français, l’unité du peuple contre les racistes.

Jean-Luc Mélenchon a ensuite souligné que contrairement à Carlos Martens Bilongo, lui est né en Afrique et personne ne lui demande d’y retourner. Il a ainsi dénoncé les regards racistes qui assignent une place en fonction de la couleur de peau.

Il a rappelé que Carlos Martens Bilongo est un enseignant et que le jour même de l’injure raciste, il faisait visiter l’Assemblée nationale à ses élèves. Jean-Luc Mélenchon a déclaré qu’il avait parfaitement rempli son travail d’enseignant et que les enfants, par la fierté qu’il ressentait de s’identifier à lui, étaient plus grands et plus forts.

Il a terminé par appeler tous ceux qui ont un pouvoir de parole ou d’influence à réagir pour protester et ne se laisser intimider par rien ni personne, en soulignant qu’il ne faut accepter aucun relativisme sur la question du racisme.

Retrouvez l’intégralité des interventions lors du rassemblement de soutien.

Rechercher