14.03.2023

La macronie craque comme la finance

Dans ce troisième numéro de “Jean-Luc fait le point”, Jean-Luc Mélenchon revient dans un premier temps sur la panique actuelle dans la finance mondiale. Il explique que nous sommes en train de revivre le scénario de la crise de 2008, avec une banque américaine qui s’effondre et la banque fédérale américaine qui met la main à la poche pour empêcher que tout s’écroule. Il rappelle que le président de l’époque, Nicolas Sarkozy, avait promis de contrôler davantage les banques pour éviter ce genre de crise, mais rien n’a été fait. Aucune mesure de régulation n’a été mise en place pour empêcher une nouvelle crise financière mondiale.

Jean-Luc Mélenchon aborde ensuite l’actualité liée à la réforme des retraites du gouvernement qui souhaite faire travailler les Français deux ans de plus. Il revient sur la mobilisation historique de la semaine précédente et sur l’opposition du peuple à cette réforme, qui est toujours aussi prononcée. Il explique que le gouvernement est en train de tenter de convaincre un à un les députés LR de voter cette réforme, car ils ne sont pas certains d’obtenir la majorité à l’Assemblée nationale. Il souligne que de nombreuses fois dans l’histoire, l’exemple a été donné que lorsque le gouvernement veut passer une réforme contre la volonté de tout le pays, c’est le peuple qui l’emporte. Il évoque les nombreuses professions (énergie/transport/collecte des déchets) engagées dans un mouvement de grève reconductible. Il appelle à ne pas lâcher la mobilisation et à l’intensifier jusqu’au retrait.

Il explique ensuite la bataille menée par les insoumis et la NUPES à l’Assemblée pour faire reculer le gouvernement. Cela passe par exemple par le refus que les échanges lors de Commission Mixte Paritaire soient tenus secrets, ainsi que par le relai de tout ce qui se passe à l’Assemblée pour que le peuple soit au courant. Pour conclure, il appelle à ce que l’unité populaire qui s’est réalisée sur le terrain contre la retraite à 64 ans se poursuive partout pour constituer un véritable front populaire contre cette réforme injuste et inutile.

DERNIERS ARTICLES

Texte publié dans l’Obs le 12 février 2024. La vie politique ne se résume pas à la jungle des ambitions souvent mises en scène….
Le moment politique commencé avec la nomination du nouveau Premier ministre semble trébuchant. Les lenteurs des nominations, les accidents de casting comme le calamiteux…
Rechercher