Play Video

02.12.2023

À Gaza, l’urgence c’est la paix !

Jean-Luc Mélenchon répondait à la presse lors de la manifestation pour la paix à Paris le 2 décembre 2023.

Il aborde tout d’abord la situation à Gaza et la reprise des bombardements après une trêve de 7 jours. Depuis le 7 octobre dernier une nouvelle étape a été franchie, car jusqu’à présent, l’argument invoqué était celui de la légitime défense. Le bombardement de toute une population et la destruction d’infrastructures telles que les écoles et les hôpitaux sont difficilement assimilables à la légitime défense, et de tels actes doivent être jugés comme des crimes contre l’humanité.

Jean-Luc Mélenchon évoque à cet égard la demande de Benjamin Netanyahu à la population de la bande de Gaza de se déplacer du nord vers le sud, pointant que les bombardements ont maintenant lieu dans cette région. Il évoque les menaces directes de Netanyahu envers le Liban, soulignant les craintes de certains habitants et les départs de la zone frontalière. Il exprime une vive préoccupation quant à l’escalade de la guerre et la possibilité d’une volonté génocidaire.

Rechercher