292 commentaires


  1. 161

    Bernard DOIDY

    Si le discernement était la caractéristique du peuple, il n’y aurait pas besoin de faire campagne car tout le monde saurait déjà tout. Mais la caractéristique est plutôt d’examiner avec décalage des éléments sortis de leur contexte et avancés par des ignorants ou des hypocrites. La tragédie se joue depuis l’antiquité. L’esprit et la lettre de campagne autour de Jean-Luc Mélenchon c’est d’être la noblesse issue du peuple dont ce dernier n’a que rarement conscience, les commentaires sont superflus car la route est prise et il faut marcher.

    1. 161.1

      L. A.

      « La route est prise et il faut marcher »
      Voilà qui est bien dit et énoncé de façon concise, ce qui est paraît-il la marque d’une pensée claire. Cette formule mériterait d’être reprise comme slogan de campagne. Ne pas perdre de vue l’objectif, et l’essentiel des tenants et des aboutissants, et marcher. Bravo et merci pour cette « mise au pas », certains ici en ont bien besoin.

  2. 162

    Bruno

    Tout d’abord JL Mélenchon, restez comme vous êtes. Le travail que fournit la France Insoumise va payer. Pourquoi ? Parce que nous sommes de plus en plus nombreux à faire connaître nos idées, et ce quelque soit la forme. Pour ma part, je trouve la situation comparable à celle de 2005 lors du projet de traité constitutionnel européen où les néolibéraux et leurs serviteurs nous matraquaient pour le « oui ». Aujourd’hui, les medias nous snobent, nous méprisent ou nous caricaturent. Mais ce qu’ils ne peuvent pas contrôler, c’est l’enthousiasme qui nous anime. J’ai acheté plusieurs exemplaires de l’avenir en commun que je vais prêter ou donner selon les circonstances. Mais surtout, je saisis toutes les occasions (au boulot, en famille, avec les amis et bien d’autres) pour parler écosystème, 6ème République et plus encore. Ma fille aînée, qui va voter pour la première fois, je l’invite à lire, écouter les propositions. Après quoi nous débattrons. Ainsi elle glissera son bulletin de vote en pleine conscience.

  3. 163

    MichelB

    Qui pourrait m’indiquer les sources du détail du vote de la proposition de loi du groupe communiste républicain et citoyen au Sénat le 11 janvier, que Jean-Luc Mélenchon a détaillé lors du meeting du Mans ?

    1. 163.1

      Paolo

      Voici le lien pour les votes au Sénat concernant l’abrogation de la loi travail.

  4. 164

    AF30

    Concernant le meeting du Mans, ne pouvez-vous mettre sur le site des extraits vidéos concernant les passages sur Macron et Le Pen afin de permettre aux uns et autres de les publier sur nos pages Facebook ?

  5. 165

    Morfin

    Attention à tous ces ralliements rapides à Macron comme, hélas, Corinne Lepage qui est loin d’être stupide, mais espère peut-être être à nouveau ministre de l’environnement.
    La France Insoumise n’a rien à voir avec Léon Blum, faut remettre le calendrier à jour. C’est par contre le seul mouvement qui respecte Croizat et sa mise en place de la Sécu. Pour le revenu universel, çà fait parler en tout cas et çà permet de travailler çà et repréciser ce qui pèche dans le projet de Hamon et certains décroissants de bonne volonté. J’invite toujours ceux ou celles qui auraient pris déjà la décision de s’abstenir et pourraient voter de penser à ceux et celles qui n’ont pas le droit de vote et aimeraient quelqu’un qui le leur offre en allant voter à leur place, en toute solidarité non illégale et répréhensible. Ce sont les étrangers européens et non européens, les sans papiers et les jeunes de moins de 18 ans qui sont déjà bien conscientisés.

  6. 166

    Diane

    Nous avons une attente très forte, entre Lyon et St-Etienne pour s’opposer à la construction d’une 2ème autoroute A45 privée (Vinci) en doublon d’une autoroute, (projet lui-même en totale contradiction avec le Grenelle de l’Environnement), parallèle à l’A47 existante et dont nous demandons l’aménagement pour éviter la destruction de 500 ha de terres agricoles. Nous espérons à Lyon, le 3 février, une prise de position contre à ce projet, de très nombreuses oreilles seront à l’écoute et peut-être de votes à ne pas négliger.

  7. 167

    gerlub

    Dans le fil de la revue de la semaine N° 14 sur les relations USA avec le reste du monde, je me permets de vous signaler un article de JM Quatrepoint- au nom de la loi américaine – dans le diplo de janvier qui détaille par le menu comment les USA tentent et arrivent à imposer leurs lois en matière commerciale au reste du monde.

  8. 168

    arthur 2

    Et que dire du plaidoyer sur la sécu ? Impliqué syndicalement depuis de nombreuses années, j’ai découvert à travers le discours du Mans toute la force de cette institution véritable pilier de la « condition humaine ». Nous avons là un dénominateur commun de plus dans notre insoumission. Alors, cessons nos chamailleries de chapelles (politiques ou confessionnelles) et avançons.

  9. 169

    Sagamore

    Franchement, jusqu’à y’a un an, la politique, m’en fous ! Ou même, la politique, écoeuré. Et puis j’ai entendu Jean-Luc Mélenchon parler d’Homme, d’humanité, d’environnement. Puis d’une synthèse de l’homme humain, social au sein de l’environnement, etc. Bref, le QI à la place du RIB, la main ouverte au lieu du poing serré. Tiens, tiens, que j’me suis dis, voter Mélenchon, pourquoi pas ? Et voilà pour moi. Et pour beaucoup d’autres avec.

  10. 170

    gerlub

    Concernant le salaire à vie de B. Friot ou les différents revenus d’existence des divers candidats, je pense qu’il va falloir vraiment considérer la chose face à la robotisation croissante des moyens de productions qu’ils soient industriels ou qu’ils ressortissent du secteur tertiaire voire quaternaire. Tous le monde risque de se trouver soit « ubérisé » soit remplacé par un robot !
    Exemple récent, ma mutuelle, qui gère aussi mon centre de sécurité sociale, affiche sur son site la possibilité de consultation médicale gratuite par téléphone ou internet avec envoi d’une ordonnance électronique valable dans n’importe quelle pharmacie de son choix. Les ordinateurs ou tablettes seront bientôt capables de mesurer tensions, températures voire battements cardiaques ? Cela résoudra peut-être le problème des déserts médicaux mais ça ira bien au delà. La réduction du temps de travail, aussi drastique soit-elle, risque de ne pas suffire. Dans le cadre d’un meilleur partage de la richesse je pense qu’il faudrait que nous ayons une réponse à la hauteur du reste du programme et qui prenne en compte une mesure qui semble avoir un impact positif surtout chez les jeunes qui ne veulent pas tous et loin s’en faut devenir milliardaires.

    1. 170.1

      marcel

      Benoit Hamon invite J.L Mélenchon à réfléchir à sa capacité de l’emporter. Quelle condescendance ? A t-il réfléchi à sa propre capacité à penser le monde ? Il n’a rien compris au mouvement des insoumis, à ce qui le porte, cette volonté profonde, consciente d’un nombre sans cesse croissant de personnes venant de tous les bords qui co-élaborent un projet de transformation de la société parce que la nécessité leur apparait comme urgente pour la planète et pour l’humanité. Ayant choisi la révolution pacifique et citoyenne l’élection présidentielle française est un moment important pour éclairé cette nécessité. Nous avons choisi JL Mélenchon parce qu’il nous est pas apparu comme le plus mauvais pour cette importante mission. Qu’en pensez-vous Monsieur Hamon ?

    2. 170.2

      Sergio

      Pensez-vous vraiment que des logiciels, c’est-à-dire par définition des instrument qui schématisent et sont limités par leurs données préétablies, puissent remplacer une consultation et une prescription effectuées par un médecin ?
      Quant au revenu universel des néo PS, aumône sous le seuil de pauvreté, la France insoumise et ce blog en ont déjà pas mal parlé. Du travail salarié il y en aura avec les chantiers à venir.

    3. 170.3

      lilou45

      Le remplacement des hommes par des « machines », le mot robot n’existant pas à cette époque, date de 1819. C’est un économiste suisse Jean-Charles Léonard Sismonde de Sismondi qui en parle dans un ouvrage qui a pour titre « Nouveaux principes d’économie politique, ou de la richesse dans ses rapports avec la population ». Il est le premier à dire que toute la valeur vient du travail. Contrairement à ce que nous racontent les médias, dans une vingtaine d’années 47% du travail humain sera remplacé par des robots ou des logiciels. Ce que nous dit Bernard Friot sur le « salaire à vie » et pas le revenu universel ou autres idées farfelues qui vont dans le sens du capital, il est nécessaire de socialiser 100% de la plus value pour y parvenir. Cette mesure révolutionnaire annonce la fin du capitalisme. Sommes nous prêt à un tel changement, le peuple est il prêt ? Cela implique également la mutualisation des moyens de production et l’élimination du patronat et du crédit, nous pouvons faire sans eux, et nous le faisons déjà depuis 1946 dans la Fonction Publique d’Etat d’où la haine de la bourgeoisie envers les fonctionnaires et les services publics.

    4. 170.4

      Sergio

      @lilou
      Le calcul des 47 % avancés a-t-il été fait à partir des chiffres actuels que fournissent les économies productivistes obsédées par la réduction des coûts et par la production en masse ? Une économie mondialisée fondée sur des robots, des « décideurs » et les consommateurs ? Sinon comme vous l’écrivez, notre avenir proche ne sera sans doute pas une économie où les moyens de production seront socialisés. On en est pour l’instant très loin et mieux vaut être prudents afin d’éviter d’entrer dans le parler chafouin de nombreux candidats et journalistes « tendance ».

      @ gerlub
      Dans tous les cas, la machine, les logiciels substituts de médecins ou d’autres experts dans n’importe quel domaine ne pourront jamais remplacer le savoir faire, la culture, les qualités humaines et l’imagination qui font honneur au travail des hommes, de tous les hommes. Garantir à tous un travail décent, épanouissant et utile me semble une perspective plus intéressante que l’aumône misérable (puisque inférieure au seuil de pauvreté) d’un Fillon ou d’un Hamon acteurs d’une société de la surproduction, du pillage des ressources naturelles, de l’exploitation et de l’injustice.

    5. 170.5

      lilou45

      @Sergio
      Les 47% viennent d’une étude de l’université d’Harvard.

  11. 171

    PF

    Au temps de l’esclavage, certains pauvres étaient bien contents de trouver un maître quand même. Aujourd’hui, certains crève-la-faim sont bien contents de travailler le dimanche ou de trouver Uber. N’est-ce pas Monsieur Bourdin ?

  12. 172

    oberon

    « Je ne lui demande pas de se retirer, ou quoi que ce soit. De quel droit, je le ferais ? », déclare Benoit Hamon, « mais je lui demande de regarder, avec un peu de lucidité, la capacité de la gauche à l’emporter sans rassemblement, mais également sa propre capacité, quel que soit son génie personnel, à l’emporter ». 
    L’interrogation est pertinente, il faut le reconnaître. Mais cette interrogation est valable pour Benoit Hamon et l’ensemble des candidats dits de gauche ! Si Hamon était lucide et courageux, il quitterait la social-démocratie qu’est devenu le PS et apporterait son talent à la France Insoumise. Jean-Luc Mélenchon est le mieux placé à gauche. Or, Hamon participant à la primaire PS, lui et les perdants seront obligés de soutenir le gagnant et avaler les couleuvres (ok depuis 5 ans, ils sont habitués). S’il gagne ? Avec Valls and C° ? Le rassemblement autour de compromis et de compromissions a amené un FN à des scores historiques. Amis socialistes, réagissez !

  13. 173

    ant

    Monsieur Mélenchon, après le mauvais coup de la direction de France Inter de vous radier de Youtube je pense qu’il ne faut plus les éviter mais les affronter. Leur but est précisément de vous rendre invisible. Ne confondez pas la direction avec tous les journalistes car, y compris dans la matinale, il y en a qui font bien leur travail. Sinon comment expliquer que votre discours de Bordeaux avait fait la une de tous les journaux de la matinale ? Mermet qualifie la direction de médiocres dans une vallée fertile. Pensez surtout aux propriétaires de l’antenne, les auditeurs qui ne peuvent voter consciemment s’ils n’entendent que la pensée unique. Je pense que vous devriez dénoncer à chaque passage média ce qu’ils ont fait et l’absence de pluralisme. Pour « esprit de campagne » je n’ai pu regarder que le début et c’est justement le problème ! A 3 mois des élections, il faut concentrer vos efforts sur les millions d’électeurs qui restent à convaincre pour être au deuxième tour et gagner. Le visionnage de vos discours passionnants prend trop de temps. Pour vos soutiens, un mail régulier avec de courts extraits de vos interventions à partager sur les réseaux sociaux pour atteindre le plus grand nombre serait parfait.

  14. 174

    Monicmonacdemonaco

    Dire que je suis enthousiaste en écoutant Jean-Luc Mélenchon est un mot encore trop raisonnable. Jamais je n’ai été autant admirative d’un homme politique qui se veut (à raison) représentant de la parole du peuple. Voilà quelqu’un qui est un véritable ovni parmi toutes ces cranes d’oeufs qui, de gauche à droite, font la même rhétorique : mêmes mots, mêmes phrases courtes (pour les « incultes » à qui ils s’adressent), mêmes slogans. Toute cette mélasse verbale infiniment répétée et relayée par des médias paresseux et partiaux. Alors lorsque j’écoute Jean-Luc Mélenchon, c’est comme si je prenais une overdose après avoir ingurgité les sempiternelles platitudes qui occupent la place dans la plupart des médias où, cependant, c’est en train de changer : une place de plus en plus importante est faite à La France insoumise. Plus un JT, plus une émission de débats politique où ne soit discuté le cas Mélenchon qu’on aborde antinomiquement, hélas trop souvent encore, avec Macron. Plus possible en effet de faire l’autruche face à ce raz-de-marée mensongèrement crédité de 15 % dans les opinions. Là-aussi, une très grosse surprise se prépare !

  15. 175

    christian09

    Je viens de voir et surtout d’écouter la 14° Revue de la semaine. Toujours aussi bien et j’ai appuyé sur le petit bouton bleu. Ce n’est pas France Inter, c’est à dire tous les journalistes qui t’ont balancé, c’est la direction. […]
    Au sujet du cadre de ta prestation, il apparaît trop chargé, et tu es mal éclairé. C’est très bien quand même, moi je veux que ce soit encore plus mieux, pour nous !

  16. 176

    thery

    Je viens de visualiser le journal n°14. Enfin des explications simples claires sur les agissements de Trump et de la clique de 19 centrales de renseignements dangereuses, le CAC40 nos bons voyous a éliminer etc. Bravo Mr Melenchon il n’y a que vous en France qui faite cela. Rien que pour ça j’ai chaud au cœur dans cette marée mondiale de glace et d’horreur. Soyons plus que jamais insoumis !

  17. 177

    Thierry Dubois

    J’ai visionné le discours du Mans et j’en partage toutes les analyses et les solutions avancées. Je voudrais ajouter juste un mot sur le recrutement des dirigeants opérationnels des institutions de la Sécu. Le film « La Sociale » met en évidence en creux l’idéologie des managers lors de la visite du centre de formation de Saint-Étienne. L’inculture des étudiants et des dirigeants de l’école, ignorant le rôle, et même le nom du militant communiste Ambroise Croizar est le symptôme de l’orientation libérale de la plupart des cadres actuels de l’institution. Pour y avoir travaillé à une époque, je peux témoigner des méthodes de gestion du personnel, du discours sur les assurés, sur le personnel d’exécution. Après les élections, il faudra à veiller à changer cela, en remettant la définition des principes de fonctionnement et la définition des prestations aux assurés. Comme le projet initial du CNRS l’envisageait.

  18. 178

    Thoreau

    Et bien moi cela ne me choque pas qu’un présidentiable affiche sa religion. C’est même plutôt rassurant de savoir s’il a des valeurs humanistes. Le problème, c’est qu’il y a historiquement et culturellement un immense paradoxe à ce que les gens de droite se revendiquent comme chrétiens. En effet le discours des évangiles n’est qu’un appel au partage, à la sobriété et à la non-violence, ce qui est complètement incompatible les options socio-économiques et policières que les représentants politiques de la bourgeoisie défendent. Il faut mettre François Fillon devant ce paradoxe : peut-on revendiquer la guerre ou la suppression de l’impôt sur la fortune si l’on se dit chrétien ?

  19. 179

    kevina scooter

    C’est une question que je me pose, pourquoi les économistes, journalistes, chroniqueurs, politiques libéraux (tout au moins ceux qui fonctionnent dans ce logiciel) font-ils autant preuve d’autisme ? Est-ce la faute de l’idéologie dominante ? Sont-ils méchants et cyniques ? Manipulés par l’oligarchie ? Je ne le crois pas car ce sont des intellectuels de haut niveau qui réfléchissent. Certains s’accrochent à l’idée que le capitalisme c’est super cool parce que depuis 1870 la mortalité infantile, la faim et l’illettrisme ont reculé dans le monde. Ils croient que la concurrence acharnée entre tous et tout le monde améliore le niveau de vie collectif et crée des richesses. L’évidence hurlante de l’écart croissant entre plus riches et plus pauvres ne les touche pas. Celle de l’épuisement des ressources naturelles non plus. A part Jean-Luc Mélenchon (à peu de chose près) tous les autres candidats partagent ce logiciel de pensée. On nous dit que c’est l’un d’entre eux qui sera élu à coup sur. Bizarre non ? Moi ça me choque un peu. Et même je trouve ça un peu désespérant. Donc il y a du boulot en perspective.

Les commentaires sont fermés.

©2015/2017 Jean-Luc Mélenchon / V5 / Design INFO Service | Contact | Mentions légales