nadine morano

02.10.2015

La France est une nation universaliste – Réaction aux propos de Nadine Morano

Étrange madame Morano. Pourquoi a-t-elle dit une telle énormité ? Au fond peu importe. Je ne veux pas revenir sur ce que son propos a d’odieux. Tout a été dit. Non. Je veux juste prolonger le raisonnement qui nous conduit à le considérer comme une stupéfiante bêtise. Au cas où de nouvelles fausses évidences de cette nature lui viendraient encore à l’esprit, à elle ou à d’autres. Mon propos n’est ni idéologique ni moral. Je me contente des faits.

Donc commençons par l’actualité : la France n’est pas de race blanche, tout le monde le sait. Pour deux raisons : tous les Français ne sont pas blancs, et les races n’existent pas de toute façon. Ce n’est pas tout. La France n’est pas catholique ni même chrétienne pour la raison qu’il s’y trouve plus d’incroyants que de croyants et que de toutes façons ceux qui croient se répartissent entre plusieurs cultes comme l’islam (deuxième religion dans notre pays), le judaïsme, le bouddhisme et quelques autres. La France n’est pas non plus définie par le fait que ses habitants parlent français. En effet, 29 autres pays ont en commun l’usage du français comme langue officielle. La France n’est pas non plus une nation européenne car ses territoires sont situés dans l’espace maritime des cinq continents. D’ailleurs sa plus longue frontière est en Amérique du sud entre la Guyane et le Brésil.

Qu’est-ce donc que la France alors ? Une Histoire ? C’est en partie vrai. Mais ce n’est pas une Histoire commune pour tous. D’abord parce que les frontières ont changé au fil du temps. La Franche-Comté n’est française que depuis trois siècles, Nice et la Savoie depuis un siècle et demi. Mais l’Algérie, Pondichéry, le Québec et la Louisiane, territoires français pendant chacun au moins plus d’un siècle, n’appartiennent plus à cette Histoire. Ensuite, ce n’est pas une Histoire commune à tous parce que chaque Français a au moins un de ses huit ascendants d’origine étrangère. Pauvre madame Morano ! Le « Français de souche » n’existe pas. Ni par la couleur de peau, ni par la religion, ni par la langue, ni par le territoire, ni par les origines. Qu’est-ce que la France ? La communauté légale une et indivisible où la loi est la même pour tous parce qu’elle est décidée par tous. Cette communauté est fondée sur le principe suivant : « Liberté Égalité Fraternité ». Un principe qu’elle peut mettre en partage avec n’importe quel être humain. La France est donc une nation universaliste.

Cette publication a été effectuée sur ma page Facebook

DERNIERS ARTICLES

Quand on vit dans un combat politique comme le nôtre les évènements du monde nous impliquent autant qu’une circonstance nationale et parfois même personnelle….