cop21 melenchon hollande

03.10.2015

Le temps fraîchit

L’université d’automne de la « Nouvelle gauche socialiste » reçoit une belle participation. Il s’agit du rassemblement de plusieurs centaines de socialistes dissidents qui ont pris leur liberté d’action vis-à-vis du PS. L’économiste Liêm Hoang-Ngoc et le député socialiste Noguès sont les deux visages les plus connus de cette réunion.

Pendant ce temps, Jean Christophe Cambadélis organise un improbable « référendum » pour ou contre l’union de la gauche, nouvel épisode du chantage qui constitue l’essentiel du message de ce parti.

Dans ce post, je montre que l’autre gauche parfois n’est pas à la hauteur de ce moment politique, non plus. Mais auparavant, je traite aussi des élections de ce dimanche au Portugal, de mon passage à Lille, de la négociation du Traité transatlantique. Mais d’abord de ce menteur de Hollande et de ce que valent ses engagements quelle qu’en soit la nature.

 

[insert page=’cop21-francois-hollande-le-menteur’ display=’link’]

[insert page=’cop21-francois-hollande-le-menteur’ display=’content’]

[insert page=’le-vote-au-portugal-ce-dimanche’ display=’link’]

[insert page=’le-vote-au-portugal-ce-dimanche’ display=’content’]

[insert page=’en-passant-par-lille’ display=’link’]

[insert page=’en-passant-par-lille’ display=’content’]

[insert page=’gmt-leurope-autoritaire-saffiche’ display=’link’]

[insert page=’gmt-leurope-autoritaire-saffiche’ display=’content’]

DERNIERS ARTICLES

Quand on vit dans un combat politique comme le nôtre les évènements du monde nous impliquent autant qu’une circonstance nationale et parfois même personnelle….