carlos gohsn pdg renault salaire jean-luc melenchon

25.03.2016

Carlos Ghosn : l’obscène symbole de la politique de François Hollande

L’ouvrier le moins payé de Renault gagne-t-il 30 000 euros par mois ? Bien sûr que non ! C’est pourtant le salaire minimum que devrait pratiquer cette entreprise pour payer aussi cher son PDG si notre proposition d’écart maximum de salaire de 1 à 20 s’appliquait !

En effet, Carlos Ghosn, PDG de Renault-Nissan a gagné 7,2 millions d’euros en 2015 rien que pour Renault !

Ce chiffre obscène est un réquisitoire contre la politique de François Hollande. Qu’a fait l’État de l’augmentation de sa part au capital de l’entreprise ? Rien.

L’argent de Carlos Ghosn a été ponctionné sur les salariés de Renault, soumis à un accord de compétitivité inique. En 2014, ils se sont vu imposer un accord de compétitivité avec une hausse de 6% du temps de travail, le gel des salaires et 8 000 suppressions d’emplois. La preuve est ainsi apportée que ces accords de compétitivité sont un marché de dupe au seul service des grands patrons et des actionnaires.

C’est François Hollande qui a permis de tels accords en 2013. Et il veut les étendre avec la loi Khomri ! Cette mesure doit être retirée comme l’ensemble de la loi ! Le 31 mars sera l’occasion de dire que ce pillage du pays par une caste gavée sur le dos des salariés a assez duré !

[box type= »custom » color= »#000000″ bg= »#eaeaea »]

Pour appuyer la proposition de candidature de Jean-Luc Mélenchon à l’élection présidentielle, cliquez ici.

[/box]

DERNIERS ARTICLES

La journée d’action intersyndicale contre la retraite à 64 ans a tenu sa promesse. Elle fut historiquement nombreuse et déterminée. Elle a marqué un…