Le mois dernier, ce blog a reçu 372 806 visites

98 commentaires


  1. Aubert Sikirdji

    @ Claude31
    Ne me chicanez pas, s’il vous plait. Ce n’est pas productif. Pardonnez-moi de ne pas avoir été plus clair à votre avis, mais je ne crois pas être, comme vous l’écrivez, si « totalement » incompréhensible. Un blog n’est pas un lieu aisé pour affiner ou approfondir la réflexion, hors de tout simplisme. Ne vous posez donc pas en censeur de tout ce qui ne vous parait pas assez simple. Affirmer la lutte des classes est une chose (que l’on peut croire) simple. Dessiner un projet de société alternative en est une autre, un peu plus complexe que d’affirmer que celle-ci est juste inhumaine. Vous dites que vous ne savez pas, vous, si le concept d’éco-socialisme convient ou pas. Permettez-moi de relever chez notre hôte qu’il « souligne auprès de ses lecteurs les plus attentifs le lien entre théorie et pratique dans la lutte politique quand on voudrait nous faire croire que tout est affaire de « communication ». » Aucun concept, ni aucun slogan ne sont donc à prendre comme une garantie d’avenir, ni à laisser sans examen : leur compréhension justement suppose qu’ils soient discutés. Et cette discussion ne signifie pas que je risquerais, plus que vous, de reculer devant les exigences de la lutte des classes !… Je n’en dirai pas plus.

    1. Claude31

      Aubert, nul chicailla de ma part. Tout à fait d’accord sur le principe selon lequel tout concept, non seulement peut mais doit être discuté. Pour ma part, concernant celui d’écosocialisme j’ai simplement précisé, selon moi, les points qui me paraissaient importants. Il est bien vrai que ces choses là ne sont pas simples.
      Amicalement.

    2. Aubert Sikirdji

      C’est quoi l’important, @Claude ? Qu’une société vraiment tournée vers l’humain (comme le concept qui la porte) doit rompre sans le moindre doute avec l’oligarchie et le capitalisme financiarisé ?! Je suis d’accord avec vous, pour dire que l’important c’est essentiel. Et qu’en plus, c’est fondamental ! Mais nous ne pouvons nous payer le luxe de rester à ce niveau de généralités. Je pousse à la limite. Je vous ferai remarquer que même l’extrême droite est capable de vaguement dénoncer le capitalisme. Qui plus est en mettant « authentiquement » l’homme (le national) au centre. Ok, pour elle, l’humain d’abord, c’est simplement « le français » d’abord ! Mais en fonction de quoi ? Toujours en vertu d’une idéologie de « l’équilibre », J-M Le Pen fut d’ailleurs capable de se prétendre plus écologiste que les écologistes, dans la mesure où il n’excluait pas « l’humain » de la question des équilibres naturels. C’est y compris, à propos de ce sens extrême, que je prétends qu’il faut interroger le concept d’éco-socialisme, en tant qu’il prône un retour au principe d’équilibre. Oui, je prétends que proclamer une « règle verte », qui est une règle d’équilibre, demande qu’on aille y regarder de près, pour savoir de quoi l’on parle. Pardon d’écrire de manière aussi lapidaire, mais nous sommes forcément limités dans la longueur de nos posts.

  2. Bernard DOIDY

    Nos gouvernants pétris d’ultra libéralisme considèrent que la puissance publique est l’outil adapté pour tout transférer du public au privé, ceux qui sont lésés c’est avant tout les pauvres et parmi eux se trouvent la majorité de ceux qui ont une origine étrangère. Le contexte inégalitaire pèse lourd, la colère est inévitable. La révolte des syndicalistes n’est pas noble tandis que celle d’une population en mal de reconnaissance ne le serait pas, tout ça participe d’un élan révolutionnaire qui fait l’objet d’un accord tacite pour le faire rentrer dans une procédure banalisée ou criminalisée. C’est le refus de cette banalisation qui rapproche de la radicalisation beaucoup de gens braves que l’on traite de fous ou d’imbéciles. Ce n’est pas parce que des psychopathes en profitent qu’il faut ignorer la détermination de ceux qui a bien des égards montrent la voie de la véritable insoumission. C’est une illusion de croire que les quartiers attendent qu’on les aide à prendre conscience d’un devoir citoyen, ils s’attendent à de grosses perturbations et les défenseurs de l’ordre établi croient que ce sera l’occasion de faire taire les protestations. Un manque de discernement de part et d’autre nous conduit tous à un conflit qui pourrait bien précéder les soubresauts de la mère nature dont parle ici l’auteur. Il faudrait moins de précautions de langage à propos d’un phénomène majeur qui nous prive peut-être de la possibilité de peser dans la…

  3. MILLOT Lionel

    À propos du terroriste de Nice, une des choses qui m’a le plus consterné a été la mise en avant d’une théorie de la « radicalisation subite » censée expliquer l’acte en ce que l’auteur se serait radicalisé dans les jours qui précédaient. Une telle « théorie », outre que rien ne semble la fonder, fait de tout être ressemblant de près ou de loin à un « musulman » un terroriste en puissance. Que le gouvernement, ministre et préfet en tête, faute de parvenir à trouver des explications aux événements, se soit prêté à la propagation de cette théorie montre à la fois à quel point ils ne savent que faire mais, surtout, combien ils peuvent être dangereux. La « blonde » n’a rien à faire, rien à dire, ils travaillent pour elle !

  4. adda

    Les auditions programmatiques sortent au compte goutte. Sur 16 annoncées on n’a pu en visionner que 4 ! Médecin hospitalier et intervenant en addictologie, j’espère voir publier une audition d’un spécialiste sur la question des drogues.
    Sur le site jlm2017, l’espace programme étant fermé, il n’y a visiblement pas de moyen de faire ce genre de proposition. Je pense par exemple a l’audition de Jean Pierre Couteron, président de la Fédération Addiction (regroupant la plupart des associations et structures agissant dans le champs de la prévention, de l’intervention précoce-consultations jeunes consommateurs, du soin et de la réduction des risques). La question des addictions touche a des domaines multiples : santé physique, santé psychique, vivre ensemble, structuration sociale, libertés individuelles, sécurité (on l’ a vu avec l’audition de Laurent Bonelli) et géopolitique. Sa prise en charge fait croiser de multiples spécialités : médecins , psychiatres, psychologues, assistants sociaux, éducateurs et travailleurs familiaux. C’est finalement une question carrefour dans l’élaboration d’une nouvelle société.

    1. Francis

      Il m’a semblé lire que certains experts notamment des hauts fonctionnaires souhaitaient que les auditions ne soient pas rendues publiques car ils risquaient d’être exposés a des représailles dans le cadre de leur fonction. Nous devons respecter cette demande et les remercier de participer à l’élaboration de notre programme.
      Je trouve votre commentaire d’un très grand intérêt et j’espère qu’il sera pris en compte par l’équipe qui œuvre à la mise en forme du programme.

      [Edit webmestre : « L’équipe qui oeuvre à la mise en forme du programme », comme vous dites, a un site web. Il s’agit de jlm2017.fr. En un mail de contact… Il y a fort peu de chances que des suggestions de ce type soient vues ici, et encore moins qu’elles soient prises en compte par ces camarades qui ont probablement déjà fort à faire avec ce qui a déjà été déposé sur le site approprié. En ce qui me concerne, je n’ai pas plus de moyens que vous pour leur faire parvenir et de toutes façons, mon boulot est de modérer, pas de ventiler les trucs qui sont postés ici hors sujet. Ce n’est pas faute de l’avoir déjà expliqué : ce blog n’est pas un canal de communication avec l’équipe de campagne. Et si les contributions sont fermées sur le site de campagne, je doute que ce soit pour les ouvrir ailleurs !]

  5. Marie

    J’ai vu récemment le film documentaire « Demain » sorti en 2016 qui est à voir, très intéressant sur des réponses possibles pour répondre à nos problématiques économiques et écologiques. Un documentaire sur des réponses concrètes, des exemples concrets de ce qui pourrait être fait partout.

  6. Jean-Paul B.

    Bonjour,
    Ci-dessous un lien pour aider à la réflexion de ceux qui ne « s’informent » sur la guerre en Syrie qu’auprès auprès des médias anti-russes, anti-iraniens, anti-gouvernement syrien, appartenant aux oligarques de notre pays.

    [Edit webmestre : Ce site ne risque pas d’être anti-russe, puisque ce qui se cache derrière RT est « Russia Today ». Ce n’est d’ailleurs mentionné nulle-part sur le site. Il appartient pourtant aux « oligarques » d’un autre pays, pour reprendre votre description. Qu’est-ce qui vous permet donc de croire que ce site est plus objectif qu’un autre ? Voici ce qu’en disait le magazine « Challenges », ou Libé, en avril dernier lors de son lancement en France. Vous n’avez pas l’impression d’être un peu naïf en affirmant que cela peut être une aide à la réflexion ? C’est juste une propagande différente. Et elle est bien identifiée.]

    1. Jean-Paul B.

      Puisque vous semblez bien informé, pourriez-vous me dire quel média ne diffuse pas de propagande ? Je vous suggère la lecture des ouvrages de Noam Chomsky traitant de ce sujet, vous serez étonné par ce que vous allez apprendre.
      PS: Si je suis naïf, je ne le suis pas plus que vous, car me citer Challenges et Libé pour appuyer votre argumentation est assez confondant. Ignorez-vous que ces deux « fleurons » de la presse appartiennent à des oligarques bien de chez nous, pour cela permettez-moi de vous conseiller également de lire Jean-Luc Mélenchon ! Tant pis n’en parlons plus.
      « A vouloir raser les ânes on perd du temps et on gâche du savon » Proverbe napolitain.

    2. Lucide

      @Jean Paul B
      Ha bon, et les millions de témoignages des civils Syriens et des exilés, et qui présentent eux aussi le point de vue des médias mondiaux qui définissent bien Assad comme un dictateur assassin de sa population, et la Russie comme son allié et qui bombarde aussi bien les civils que les opposants au régime, bien plus que sur l’EI ou Daesh, vous allez nous sortir que ce sont des agents de la CIA ou des espions payés par les oligarques, et qu’il faut juste lire une vingtaine de sites web pro Russes pour découvrir la « vrai vérité » ?
      Je voudrais qu’on redevienne sérieux sur le sujet de la Syrie parce que là, on va commencer à perdre des électeurs pour Jean-Luc en grande quantité.

  7. Marie

    A la place d’écosocialisme : écohumanisme ?

  8. Autrement

    @lucide.
    Pardon, mais les « millions de témoignages des civils Syriens et des exilés, qui présentent eux aussi le point de vue des médias mondiaux », vous les avez vous-mêmes recueillis ? Ou ce sont justement les « médias mondiaux » qui les ont sélectionnés pour vous ? Combien de fois (par exemple) vous a-t-on a exhibé les témoignages de « bons citoyens » qui se plaignent d’avoir été pris en otages par les méchants grévistes anti-loi Travail ?
    @Jean Paul B a bien raison, lisez Chomsky ! Vous avez un compte-rendu de « La fabrique du consentement » (aux mensonges médiatiques) sur le blog Les crises d’Olivier Berruyer, qui est un fidèle de JL Mélenchon.
    “On avait parfaitement compris, longtemps avant Georges Orwell, qu’il fallait réprimer la mémoire. Et pas seulement la mémoire, mais aussi la conscience de ce qui se passe sous nos yeux, car, si la population comprend ce qu’on est en train de faire en son nom, il est probable qu’elle ne le permettra pas.” [Noam Chomsky]
    La position des médias français sur la Syrie n’a d’autre but que de justifier la guerre honteuse qu’on y fait en notre nom. Si nous voulons voir cesser les attentats sortons de l’OTAN et de ses combines d’apprentis-sorciers, qui ont instrumentalisé des mercenaires fanatiques pour se débarrasser d’un chef d’Etat (quoi qu’on en pense par ailleurs) aussi légalement élu et réélu que le nôtre ! L’UE prêche-t-elle aussi une croisade contre Erdogan ?

    1. Lucide

      @ Autrement
      Ça fait 5 ans qu’on suit l’actualité de la Syrie, depuis les 20 000 premiers morts par le régime, la demande du peuple syrien pour une intervention militaire de l’occident pour dégager ce Assad, qui n’a pu avoir lieux, de par les veto de la Russie et de la Chine. On les a laissé mourir, tout simplement. Nous en sommes à plus de 300 000 morts / l’EI et Daesh sont arrivés bien après les débuts de la guerre civile. Favorisé par Assad, qui a libéré beaucoup de leur chef, et de la Russie qui a préféré tout d’abord de débarrasser des rebelles avant les extrémistes. Tout ce que vous voulez c’est que Assad ne soit pas jugé pour crime contre l’humanité, et qu’il reste au pouvoir, que la Russie garde son territoire en Syrie, et ses contrats gazier avec Assad. Hollande comme Obama n’ont strictement aucuns avantage ni raison pétrolifères ou gazières ou territoriales de faire la guerre là bas. Et en plus, ils ne font pas la guerre. Ils s’embourbent juste dans un combat contre les extrémistes religieux et pour le peuple Syrien, sans plus aucuns espoir de gagner, à cause de la Russie. Votre argument de medias controlés, ca viens de sortir il y a peine deux ans, pour des histoires de propagande. Vous prenez surtout les gens pour des imbéciles, pensant qu’ils vont vous croire. Jean Luc, reviens de vacance, et fais le ménage dans ton électorat sur la question Syrienne, sinon on cours au désastre électoral.

  9. jnsp

    « Je commence par l’information majeure à mes yeux, la remontée au 8 aout de la date à partir de laquelle notre civilisation entre en dette écologique. »

    Toujours la même erreur, la même croyance en des calculs incertains, imprécis, manipulateurs. T’es-tu seulement renseigné sur comment cette date a été obtenue ? Probablement pas, sans doute un conseiller t’as soufflé d’en parler, ça fait écolo. Quelle tristesse, aucun recul, aucune relativisation de cette dette de son sens local, global ? De ses éléments réversibles, irréversibles. Tu crois vraiment que d’une bouillie de chiffre peut sortir une analyse efficace ?
    Désolé de te le dire Jean-Luc mais tu n’es pas sérieux et les gens qui te conseillent non plus. C’est vraiment dommage.

    1. Invisible

      Alors soyons concrets. Lorsque l’on fait tourner son lave-linge, on prend à la nature une eau propre et on la lui rend additionnée de détergent. Combien d’entre nous y pensent ? Certes, il faut dénoncer les gros richards inconscients et désinvoltes qui pillent pour leur unique profit, mais notre société toute entière participe à l’état de la planète par ses gestes quotidiens. Nous préférons avoir des habitations bien proprettes et ne pas penser aux tonnes de résidus que nous produisons, en sacs plastiques, papier d’alu, objets plastiques, objets très vite obsolètes, joujoux trop vite cassés dont nous débarrassons à la déchetterie où ils disparaissent à nos yeux.

    2. thersite69

      @snsp
      La mise en diagramme de l’évolution du dérèglement de l’écosystème telle que reprise ici par Jean-Luc Mélenchon n’est d’abord, selon moi, qu’une manière parlante de formaliser par les symboles une mesure (si possible objective) du processus. Mais le dérèglement climatique est d’abord perceptible au niveau vécu des expériences sensibles, du perçu, du ressenti. En 80 ans de vie j’ai dû constater ainsi que les lucioles ont disparu, puis les grillons, que les rossignols ne se sont plus fait entendre la nuit, que beaucoup d’oiseaux ont disparu, ainsi que papillons, insectes et pipistrelles, et aussi les guêpes. Mes cerisiers sont de plus en plus annuellement malades. J’ai mis 5O ans pour parvenir à douter de l’idéologie productiviste qui me fut inculquée dans ma jeunesse. Ancien prof, je suis sensé savoir que toute formulation rationnelle repose sur des hypothèses réfutables, à constamment préciser et corriger. Mais de là à ce que soit affirmé, en commentaire de ses propos, que J-L Mélenchon reprendrait cette formalisation de la dette écologique, par l’image plus précisément démonstrative d’une date annuelle, parce que « ça fait écolo », c’est tout à fait inattendu ici. Il serait même inadmissible de ne pas réfuter un commentaire aussi erratique !

  10. Autrement

    @ Lucide
    « Ça fait 5 ans qu’on suit l’actualité de la Syrie, depuis les 20 000 premiers morts par le régime, la demande du peuple syrien pour une intervention militaire de l’occident pour dégager ce Assad, qui n’a pu avoir lieux, de par les veto de la Russie et de la Chine. »

    Vous vous dites lucide, et vous croyez ce récit préfabriqué, ou plutôt cette fable (on appelle ça un « narrative »), justifiant l’intervention US en Syrie au nom des Droits de l’Homme, mais pas pour le pétrole ? Lisez plutôt, sur le site legrandsoir.info, l’analyse d’un journaliste sincère, sur la propagande (ici, c’est le mot juste) des néocons, depuis Bush père et fils « Journalisme hypocrite (Consortium News) ». Du même Robert Parry « La folie collective du Département d’État des Etats-Unis (Consortium News) » et articles associés. Je précise que Maxime Vivas, un des animateurs du site LGS, soutient la candidature de Jean-Luc Mélenchon qui , selon vous « à son retour de vacances », devrait « faire le ménage dans son électorat » ? Belle mentalité ! Vous le prenez pour un futur Erdogan, lui aussi ? Heureusement que Jean-Luc Mélenchon, n’est pas dupe des mensonges éhontés qui prévalent dans notre pays en politique extérieure comme intérieure. Vous approuvez sans doute, vous, le retour (qu’il faut bien justifier dans les médias !) de la France dans l’OTAN, et l’installation de bases US sur notre territoire ?

    [Edit webmestre : Ce blog n’est certainement pas destiné à ce que quelques no-life désoeuvrés de fin d’été puissent affronter leur visions caricaturales d’un conflit trop compliqué pour eux sur le mode hystérique. Le hors-sujet est clos.]

    1. Invisible

      N’eut-il pas été plus judicieux que la page de commentaires fermât pendant les vacances, chacun pouvant ainsi reposer son cerveau et l’ouvrir à d’autres effervescences que la chicaya politique et permettant au webmestre de se ressourcer également ? Est-il de son ressort de juger si certains sont ou non des no-life désœuvrées (ce qui est peut-être vrai mais pas nécessaire à jeter au visage) ? Pour des gens qui défilons pour la défense du code du travail, nous ne sommes guère cohérents de laisser à un seul homme la charge de cette modération en 7/24 depuis 2009.

    2. Lucide

      @Invisible
      Rejoignons, chemin faisant, celui des vacances. Moi personnellement, les vacances sont une valeur que je respecte mais que je n’applique pas beaucoup, d’une part parce que, comme beaucoup de gens, je ne les prends pas l’été, d’autre part, comme beaucoup de gens, je travaille à mon compte et ne m’en autorise très rarement l’occasion (une semaine dans l’année) car, comme beaucoup de gens, je n’en ai tout simplement pas les moyens (c’est la crise, rappelons le et surtout une famille compte sur moi et mon travail). Le webmaster laisse tout le monde s’exprimer, il travaille lui aussi l’été, je serais plus d’avis de plutôt le rémunérer avec les dons que nous pourrions faire pour les insoumis. Tout comme les colleurs d’affiches, les gens de caravane de vote, et tout les participants actifs au mouvement. Celà m’inviterait à faire un don. Mon coté ancien communiste ressort un peu, je ne donne de l’argent qu’en étant sur qu’il soit partagé par tous. Bonnes vacances.

  11. CENTURION

    Bon anniversaire, Jean Luc. Tiens bon encore de nombreuses années, la France a besoin de toi. Pace et Salute !

  12. Viviane

    Une pensée pour un joyeux anniversaire ! Je vous souhaite une bulle de paix et de plaisir pour cette journée.
    La rentrée sera moins douce, mais vous n’êtes pas tout seul !

  13. corinne

    Bonjour monsieur,
    Ce 19 août je ne puis plus souhaiter un bon anniversaire à ma chère maman. Bien que ne partageant pas toutes vos idées, elle vous était très reconnaissante de me donner de l’espoir. Mes meilleures pensées vous accompagnent pour aujourd’hui et pour la suite. A bientôt à Toulouse.

  14. coucies

    Très bon anniversaire Jean-Luc. Reviens-nous en forme, on a besoin de toi.
    A bientôt.

  15. André

    Je me joins à tous ceux qui souhaitent à Jean-Luc Mélenchon que son anniversaire soit pour lui porteur d’agrément, et j’exprime aussi le désir que le moment venu il ait en lui la force et autour de lui le soutien utile pour faire face à tout ce qui l’attend dans le combat oh combien indispensable et urgent contre le système délétère ambiant.

  16. auger

    Heureux Anniversaire M. Mélenchon !

  17. Claude31

    Oui, c’est vrai, je l’avais oublié. Mais je vais le marquer quelque part. Bon anniversaire Jean Luc et essaie de préserver ta santé, physique et mentale.
    Au 28 à Toulouse.

  18. Bourgeois Jean

    Longue vie à toi Jean-Luc. Un cœur, une intelligence à la dimension du monde. Quelle chance particulièrement pour vous, amis Français.
    Mais de grâce que tous les « professionnels » de la politique s’en aillent au plus vite. Plus soucieux de sauvegarder leur carrière que l’intérêt général. Une suggestion: ouvrir un espace de débats sociaux économiques citoyens ? N’y auraient-ils que les experts en tous genres à pouvoir s’exprimer en dehors des rassemblements et auditions organisées ?

Les commentaires sont fermés.

©2015/2018 Jean-Luc Mélenchon / V5 / Design INFO Service | Contact | Mentions légales