264 commentaires


  1. Frédéric

    Benoit Hamon est en train d’opérer une synthèse, non pas de la gauche, mais du PS, c’est à dire qu’en vue des législatives et des lois qui seraient votées après son éventuelle élection, il négocie son programme avec l’aile droite du PS, qui est effectivement majoritaire. Donc, plus le temps passe, moins il semble possible d’opérer un rapprochement. Pire encore, le programme annoncé par Benoît Hamon pourrait bien s’infléchir d’ici aux présidentielles et s’infléchira encore, comme toujours, après les élections. Au final, le programme qui serait mis en œuvre par Benoit Hamon aurait certainement beaucoup moins de points communs avec celui de la France insoumise qu’il n’y paraît aujourd’hui !
    Bref, pour éventuellement envisager une candidature commune aux présidentielles, il faudrait déjà clarifier la situation au PS et que ceux qui ne se reconnaissent pas dans le programme de Benoit Hamon, tel que présenté lors des primaires, quittent le PS, même si cela passe par un ralliement de ces élus au très médiatique Emmanuel Macron. Avec ceux qui resteraient, il serait, peut être, possible de discuter et de former une vraie gauche forte et authentique. Aujourd’hui, il semble que la petite porte ouverte devienne une impasse. La balle est donc dans le camp de Benoit Hamon car le seul programme qui ne bouge pas au gré du vent, ou des appareils politiques, c’est celui de la France Insoumise.

    1. JeanLouis

      Assez d’accord avec vous et j’espère que le PCF va le comprendre et rester avec nous, nous en avons absolument besoin. De ce point de vue je viens de voir une information qui m’inquiète. Après d’autres informations du même type ailleurs, cette fois dans l’Essonne, et y compris contre l’avis des insoumis locaux, les candidats présentés par le PCF ne seraient pas soutenus. Si ce type d’information est vraie je trouve cela complètement désespérant. Est ce que certains ne commenceraient pas à avoir la grosse tête ? En tout cas ce genre de divisions va conduire directement à une défaite assurée pour tous, à la présidentielle puis aux législatives. Il faudrait être exemplaire dans l’unité, unitaire pour tous !

    2. Nicks

      @Frédéric
      Vous avez totalement raison. Une fois de plus, c’est l’appareil du PS qui impose sa direction et les électeurs en seront immanquablement floués s’ils se laissent prendre à ce énième piège. Sauf que j’ai l’intuition que ça ne fonctionnera pas cette fois-ci. Passée la dynamique artificielle de l’après-primaire, Hamon est déjà en perte de vitesse quand la France insoumise elle a bondi après le meeting de Lyon. Nous sommes sur les rails pour le second tour, il faut redoubler d’efforts.

    3. Diane

      Il faut demander à Hamon et au PS de nous renvoyer l’ascenseur en soutenant la FI en 2017. Juste retour des choses de 2012 après avoir soutenu Hollande (4.000.000 de voix sans lesquelles il ne passait pas) avant que celui-ci nous donne le coup de pied de l’âne. Soyons très fermes !

  2. catherine dumas

    Merci pour se beau discours concernant l’abolition de l’esclavage. Je suis très émue, d’autre part en ce qui concerne Mayotte nous avons la chance dans notre municipalité d’avoir un conseil municipal qui a tout fait pour que L’eau appartienne à toutes et tous et chapeau bas cela fonctionne très bien, donc c’est faisable partout ailleurs.
    Vous ne parlez pas d’Etienne qui vient de se suicider. Mon coeur fait des bonds dans ma poitrine. Il y’en a marre. Quand allons nous enfin entendre leur souffrance. Des soignants qui mettent fin à leurs vies, honte à ce pays ! Les gens ne descendent plus dans la rue et pourtant comme en Roumanie la corruption est à son plus haut niveau. Je ne comprend plus les Français.

  3. René-Michel

    @Jean-Louis
    Après l’éclatement du Front de gauche notamment dû aux attitudes opportunistes et hégémoniques des dirigeants du PCF, Jean-Luc Mélenchon a proposé sa candidature. En plus d’un an de travail collectif, la France Insoumise qui compte aujourd’hui plus de 230 000 membres a développé une campagne d’explication sans précédent autour de son programme lui même co-élaboration de milliers d’intervenants. Tout ce travail accompli pour une vraie alternative en France et pour la planète ne devrait servir, selon toi qu’à soutenir localement les candidats investis par le PCF ? Notre combat ne se réduit pas à additionner des pourcentages et à élire n’importe qui se prétendant de gôche sur des promesses à géométries variables.

    1. JeanLouis

      Ce n’est absolument pas ce que je dis. Et je suis fier du « travail accompli » où j’ai apporté modestement ma pierre. Mais relisez mon message, je pense qu’il faut être unitaire pour tous, c’est à dire que si localement comme en Essonne il semble que les insoumis locaux avaient accepté après audition les candidats présentés par le PCF, pourquoi un parachutage de candidats ? Nous devons localement au cas par cas chaque fois que possible travailler ensemble et construire des candidatures communes, sinon comment espérer gagner !

  4. René-Michel

    @Jean-Louis
    « il semble que les insoumis locaux avaient accepté après audition les candidats présentés par le PCF, pourquoi un parachutage de candidats ? »
    Je me méfie toujours des « il semble », c’est oui ou c’est non. Et quelle circonscription de l’Essonne ? Et quel sont les noms du binôme soit-disant parachuté ? Le nom des candidats PCF ? Enfin, la France Insoumise estime que présidentielle et législatives sont une seule et même campagne sur un même programme et souhaite présenter un maximum de binômes insoumis au plan national. En dernier ressort, les exceptions à cette règle doivent être discutées au préalable avec les responsables nationaux FI, ce qui semble être le minimum dans une grande campagne collective.

  5. Mtt

    Y a-t-il un meeting prévu dans un des quartiers populaires que compte la France et qui porterait sur ce thème et sur les nombreux problèmes qui se posent à leurs habitants (renovation urbaine, police, emploi, dignité, discriminations, etat d’urgence etc) ?

  6. gerlub

    Il me semble qu’il existe une étude comparative sur les votes au parlement européen (je ne retrouve pas le lien !) qui tend à démontrer la forte proportion des votes identiques du PSE, du PPE des libéraux voire à un degré moindre des Verts. Ne serait-il pas opportun de se servir de cet argument, de manière indirecte, pour faire baisser l’éventuel vote Hamon ?

  7. Jean François

    J’en ai marre de ces blablabla sur une candidature commune. C’est une ineptie pour la seule raison que la constitution actuelle ne le permet pas. J.L.Mélenchon a totalement le droit de se présenter. S’il le désire, chaque citoyen en a aussi le droit dans les conditions actuelles de la Constitution française mais sa seule responsabilité est engagée dans cette démarche. Il appartient à chaque éventuel candidat de prendre sa décision individuellement et de mener sa campagne comme il l’entend. En définitive ce sont les électeurs qui trancheront et le candidat qui en sortira vainqueur est celui qui aura obtenu la majorité des suffrages.

  8. j.lou

    De façon réaliste, vouloir réaliser une synthèse au PS relève pour ma part de l’utopie. Et, si elle se faisait ne serait que de façade pour sauver les apparences. La fracture est nette et sans bavure. D’un côté la gôche et de l’autre la pseudo gauche. Alors maintenant que les primaires ont eu lieu, pourquoi vouloir à tout prix tenter une vilaine alliance. Jean-luc est clair et nous éclaire sur les véritables enjeux politiques depuis longtemps. Un programme cohérent à gauche existe et il n’a pas à être coloré en rose bonbon. Que les français fassent leur choix, c’est tout !

  9. chan

    Quel talent oratoire, pas de prompteur, et ces magnifiques périodes rythmées pour mieux exprimer la force de la pensée, construite, intelligente, généreuse. Ce rappel de l’histoire de l’abolition de l’esclavage, Carpenter, Césaire, « périssent les colonies ». Et à Lyon, le programme concernant l’éducation, la science et la culture, proposant comme pour la Sécu des solutions évidentes que les médias ont bien sûr ignorées. Et quand le petit marquis et la dauphine citent l’un Char et l’autre Hugo, ces deux grands poètes insoumis doivent comme on dit se retourner dans leur tombe !

  10. gracchus

    La discussion est rouverte, alors je fais court.
    Jean-Luc a répondu à Lyon à la question que je voulais poser : le Programme ou « des points d’accroche » ?
    Evitez de répéter les dits points : « Champagney » à Champagney, et à Lyon, et dans la Revue…
    Déçu par la « Revue ». Trois minutes gâchées pour parler de jlm2017.com. Si vous voulez accrocher des gens comme moi (norésossocio) sur la chaîne Youtube, faut du clair et concis.
    Heureux d’avoir enfin vu « l’Avenir » en vente hier dans deux Carrouf !
    Inquiet de n’avoir jamais revu le mélenchat.

    1. Régine

      Peut-être est-il utile malgré tout de parler de cela, car pour ceux qui vont sur le portail Orange où qui arrivent ici par le moteur de recherche Google (il y en a), et qui ne sont pas forcément acquis à notre cause, c’est le genre d’information qui fait la une de ses pages, et souvent, plus pour nuire à FI que pour lui faire de la promotion. Ainsi, en tête de gondole est affiché en ce moment l’article de Libération « Non Mélenchon n’a pas perdu sept points dans les sondages à cause de l’IFOP« , et bien je trouve important que Jean-Luc Mélenchon démonte cet article dont on comprend tout de suite qu’il vise à « démoraliser » ceux qui doutent ou qui sont mal informés.

Les commentaires sont fermés.

©2015/2017 Jean-Luc Mélenchon / V5 / Design INFO Service | Contact | Mentions légales