travailleurs detaches

24.10.2017

L’accord européen sur les travailleurs détachés est un cruel trompe-l’oeil

Communiqué du 24 octobre 2017

L’accord européen sur les travailleurs détachés est un cruel trompe-l’oeil.

Les cotisations sociales des travailleurs détachés restent payées dans le pays d’origine. Le dumping social va donc continuer impunément.

Même diminuée, la durée autorisée de ces contrats de travail reste supérieure à la durée réelle actuelle. Les routiers, premier métier exposé, sont abandonnés.

La triche à l’embauche de Français sous contrat de travail détaché reste impunie.

Le gouvernement pavoise pour tromper l’opinion sur un nouveau recul de l’Europe sociale.

DERNIERS ARTICLES

Pendant trois jours, l’Assemblée nationale a été le lieu d’une intense série de votes portant sur son organisation interne. Ce moment m’inspire plusieurs commentaires…
Tout ce que je viens de détailler s’en tient aux seules logiques des dynamiques politiques à la surface institutionnelle de la vie politique. J’en…
Dans cette compétition, la position du RN est relativement la plus forte à cette heure en dépit des apparences. Et on a vu comment,…