Le mois dernier, ce blog a reçu 232 429 visites

66 commentaires


  1. peltreau

    Monsieur Mélenchon adjure les Black Blocs de cesser de détourner nos propres manifestations pacifiques. Il rejoint l’analyse d’un autre philosophe, Gille Deleuze, ayant participé à Mai 68, et qui s’exprimait ainsi dans « Dialogues », s’agissant des marginaux et de leur passion d’abolition, de destruction, des autres et de soi-même. « Ce ne sont pas les marginaux qui créent les lignes, ils s’installent sur ces lignes, ils en font leur propriété, et c’est parfait quand ils ont la curieuse modestie des hommes de ligne, la prudence de l’expérimentateur, mais c’est la catastrophe quand ils glissent dans un trou noir, d’où ne sort plus que la parole micro-fasciste de leur dépendance et de leur tournoiement : « nous sommes l’avant-garde !  » « nous sommes les marginaux ! »

  2. Jean-Pierre Collignon

    Quel régal que votre plume, Monsieur Mélenchon !
    Salut et Fraternité d’un « petit belge » retraité et attentif à tout ce que vous entreprenez. Je croise les doigts pour que ce samedi de fête à Macron soit une grande réussite !

  3. teres

    Tant que vous parlerez vous aussi des petits partis de gauche comme Hamon vous jouerez leur jeu. Car pour moi il ne sont plus à gauche, car ils sont toujours la sociale non démocratique et non anticapitaliste, comme Macron que l’on nomme comme étant le parti de gauche au pouvoir. Honte à tous ! le PS même déguisé n’est pas à gauche.

  4. rage au coeur

    Quelle belle journée hier ! Que du baume au coeur, de la créativité, de l’enthousiasme, un joyeux « désordre » sans incidents (une organisation cool). Merci à François Ruffin et la FI. Quand aux médias, des commentaires bien parcimonieux sur ce succès et ils ont ramené des sondages antérieurs à cette journée pour la dévaloriser. Vivement le 26 mai !

  5. morfin

    Eh oui ! Tenter de mettre à part Ruffin et les autres ! Parler d’ambiance « bon enfant », etc. Non franchement tout le monde était content, depuis les FI, NPA, PCF, quelques « générations », jusqu’aux libertaires. A nous de persévérer à des dates pour tout le monde. Les autonomes et autres eh oui, y en a, mais pas tant que çà. Ils pensent sincèrement que des boutiques cassées c’est pas grave les assurances payeront. Ils ignorent qu’elles paient, oui, mais seulement le matériel dégradé, et pas la perte engendrée des produits de vente, etc., et les salaires de ceux et celles qui ne seront pas gardé(e)s. C’est moins grave que d’être fasciste, mais peut-être çà ressemble à un microfascisme quand même ?

  6. Invisible

    J’ai écouté hier sur Le Média le debrief de la manif et j’ai écouté avec un grand plaisir sur France Inter au débat de midi Thomas Guénolé. Une grande tenue. Une stratégie intellectuelle, une organisation de la pensée au service du mouvement (dans la nuit il aménage son propos). Loyauté, intelligence. Les écoles de la FI, magnifique. Un partenaire fiable, un second idéal en cas de gouvernement ! Et Ruffin à la culture !
    Pour ce qui est des black blocs, sachez que si vous êtes pris entre les flics et eux, les lacrymo et les coups de matraques ne viendront pas des black blocs. Les coups de mains, le serum phy, les « médics », ne viendront pas de la police. Les black blocs ne s’en prennent qu’au matériel. Et dès le 2 mai, ceux-ci font (sur paris-luttes.info) une analyse critique de ce qui s’est passé et gageons qu’ils risquent de réviser leur stratégie.

  7. christiane 60

    Moi aussi je goûte fort votre plume poétique même quand vous la mettez, avec des nuances, certes, au « service » du football. Cependant vous « révérez », vous « haïssez », et c’est bien cela qui dérange. Ainsi, les valeurs de ce sport consistent à porter aux nues quelqu’un qui a fait perdre son équipe pourtant bien placée sous un prétexte personnel assez fallacieux pour un homme mur, à tel point que s’en est douteux ? Que dirait t’on d’un partenaire politique se comportant ainsi ? Cela consiste aussi à « haïr » l’adversaire ? C’est justement ce que je ne supporte pas dans l’affolement général envers le foot. Si les gens mettaient autant de convictions et de ferveur pour défendre leurs droits, on ne ramerait pas autant pour les réunir et pourtant, il s’agit de leur vie, de l’avenir de leurs enfants, au lieu de contribuer à enrichir des évadés fiscaux arrogants et capricieux. Pour l’analyse politique, par contre, tout à fait d’accord, comme d’habitude. Et merci de…

Les commentaires sont fermés.

©2015/2018 Jean-Luc Mélenchon / V5 / Design INFO Service | Contact | Mentions légales