ca bouge bien

02.05.2018

Ça bouge bien

C’était premier mai à Marseille et de nouveau la formule du décloisonnement entre forces syndicales et politiques a fait merveille. La marche du 5 mai à Paris se présente donc dans les meilleures conditions. Elle va ouvrir une période qui peut être celle d’une jonction généralisée des forces à laquelle nous travaillons depuis des mois, à la fois contre l’indifférence et les préjugés mais aussi contre le harcèlement de la petite union des gauches qui se satisfait de son entre soi, fusse au prix de flops retentissants qui affaibliraient la mobilisation si n’avait pas été organisé un évènement massif préparé de longue main comme la marche du 5 mai. Que ces lignes fonctionnent comme un ultime appel avant l’action elle-même.

Sinon je suis allé à un match de l’OM après une sérieuse mise à niveau. Je m’ébahis du nombre des commentaires que cela a provoqué. Du coup j’en parle à mon tour ici et dans mon style. Je donne aussi des nouvelles de notre coalition européenne ave Podemos et Bloco de Ezquera.

[insert page=’9317′ display=’link’]

5 MAI - PARIS-2 [insert page=’9317′ display=’content’]

[insert page=’9320′ display=’link’]

om marseille [insert page=’9320′ display=’content’]

[insert page=’9322′ display=’link’]

et maintenant le peuple [insert page=’9322′ display=’content’]

DERNIERS ARTICLES

Les votes pour le congrès de EELV ont eu lieu. Il est possible que je n’ai rien compris. Le fait est que ce n’est…
Les connaisseurs et les gourmands de choses politiques apprécieront pleinement ce qui s’est passé pendant la journée de niche parlementaire des Insoumis. Ce jour-là,…
J’ai eu un rendez-vous avec trois nouveaux députés LFI : Manon Meunier (Haute-Vienne), Carlos Martens Bilongo (Val-d’Oise) et François Piquemal (Haute-Garonne). Je les ai rencontrés…
Comment est-ce possible ? Cette COP 27 achève un cycle d’espérance. Cette fois-ci le doute n’est plus possible : ce monde, ses puissants et ses…