pas de course

28.05.2018

La vie au pas de course

Rentré de Marseille, la tête encore dans le guidon, j’ai écrit un petit texte sur le sens de l’évènement du 26 mai et quelques lignes sur le traitement médiatique qui en a été fait. Le lendemain j’en restais content et je décidais de l’éditer en tête de ce post. À vrai dire le lendemain, un dimanche, en tant que « député parasite qui ne fait rien » comme dit la Team Macron, j’ai rejoint mes camarades sur les bancs de l’Assemblée nationale pour la loi sur l’agriculture.

J’y passais une partie de la journée et annulais pour cela mes rendez-vous familiaux. Troisième semaine sans pause. Je ne suis pas le seul dans ce cas. François Ruffin, Mathilde Panot et Loïc Prud’homme ont tenu toute la semaine sur ce texte, épaulés par roulement par le reste du groupe. Je ne regrette pas l’occasion qui m’a été donnée dimanche de faire ce discours à l’article 13 de la loi sur la souffrance animale et notre devoir d’humanité. Une fois de plus les discussions philosophiques sur le sujet avec Benoît Schneckenburger, docteur en philosophie et chef du service d’ordre national de la LFI, auront été des moments forts de préparation pour moi. Puis le soir venu, après 21 heures 30, ce fut le débat pour défendre nos amendements contre le broyage des poussins mâles vivants (rejeté par la majorité de députés « la République en marche ») et l’interdiction des cages de taille feuille A4 pour les lapins (idem) ou les limites au transport des animaux vivants (idem). Bastien Lachaud et moi avons quitté l’hémicycle à 23 heures laissant seul tenir la tranchée Loïc Prud’homme.

La semaine commencera pour moi à Strasbourg pour la réunion anniversaire du « NON » au Traité constitutionnel européen en 2005. Mercredi, retour à Paris, jeudi départ pour Marseille. J’écrirai donc au fil des jours et on ajoutera les chapitres au fur et à mesure sous cette introduction. Je ne peux mieux faire. Mes lecteurs sont souvent mes amis. 60 000 lecteurs uniques passent ici chaque semaine pour découvrir mon post hebdo. Et ils savent que ce contact, ce blog, pour moi, est un lieu privilégié pour penser à haute lettre.

[insert page=’9450′ display=’link’]

maree petits melenchon [insert page=’9450′ display=’content’]

[insert page=’9472′ display=’link’]

merkel
Crédits photo : Sandro Halank

[insert page=’9472′ display=’content’]

[insert page=’9509′ display=’link’]

campagne [insert page=’9509′ display=’content’]

[insert page=’9513′ display=’link’]

[insert page=’9513′ display=’content’]

[insert page=’9536′ display=’link’]

[insert page=’9536′ display=’content’]

DERNIERS ARTICLES

Pendant trois jours, l’Assemblée nationale a été le lieu d’une intense série de votes portant sur son organisation interne. Ce moment m’inspire plusieurs commentaires…
Tout ce que je viens de détailler s’en tient aux seules logiques des dynamiques politiques à la surface institutionnelle de la vie politique. J’en…
Dans cette compétition, la position du RN est relativement la plus forte à cette heure en dépit des apparences. Et on a vu comment,…