edouard philippe

02.03.2020

Une semaine dans le cyclone

À présent nous vivons dans l’onde de choc du 49.3 déposé pour faire sortir le texte de la loi ordinaire sur les retraites du bourbier de l’Assemblée nationale où les députés LREM se ridiculisaient par leur ignorance du contenu du texte et leur exaspération personnelle contre les oppositions. Les prochains jours nous dirons où nous en sommes. Mais il devient évident que la séquence politique intègre dorénavant pleinement le scrutin municipal. Par exemple, si Edouard Phillipe est battu au Havre on peut espérer que le texte de la réforme des retraites sera retiré en même temps que le gouvernement changera.  

[insert page=’13001′ display=’link’]

[insert page=’13001′ display=’content’]

[insert page=’13003′ display=’link’]

[insert page=’13003′ display=’content’]

DERNIERS ARTICLES

Dans ce pays on assistait déjà à un long processus de révolution citoyenne. Il s’est construit sur plusieurs années comme c’est le propre d’un…