route nationale privatisation

18.09.2020

Contre la privatisation des routes nationales

Le journal « Le Monde » nous informe aujourd’hui de la parution d’un décret le 15 août dernier permettant la privatisation de routes nationales. Ce décret est l’application de la loi sur les mobilité du gouvernement votée en décembre 2019.

En tant que Président du groupe parlementaire de la France insoumise, je tiens à signaler que mon groupe avait prévenu de ce danger. Nous avions déposé lors du débat deux amendements (n° 2084 et 2090) pour supprimer ces dispositions de la loi. Ils ont été immédiatement rejetés par la majorité. Les députés insoumis Mathilde Panot, Sabine Rubin, Loïc Prud’homme et François Ruffin étaient intervenus dans le débat pour s’opposer à ces nouveaux cadeaux au secteur privé.

Le groupe de la France insoumise reste évidemment aujourd’hui totalement opposé à la privatisation des routes nationales. Nous alertons sur l’expérience désastreuse de la privatisation des autoroutes. Celle des routes nationales aura les mêmes conséquences : augmentation des prix pour les automobilistes, moindre entretien des routes.

Pour aller plus loin : 

Rapport sur la privatisation des routes gardé secret par le gouvernement Macron !
[mom_video type= »youtube » id= »qm3Bg8SRCJ4″ width= »560″ height= »315″]

Routes nationales, le rapport caché !
[mom_video type= »youtube » id= »6iaD6EO3XDc » width= »560″ height= »315″]

DERNIERS ARTICLES

Le 20 mai 2022, Jean-Luc Mélenchon réagissait lors d’une conférence de presse à l’annonce du nouveau gouvernement de Mme Borne, la Première ministre. Retrouvez…
La suppression de 320 emplois chez Vallourec est une très mauvaise nouvelle pour la bifurcation écologique. Pourtant, Macron a annoncé avec fanfares et trompettes…
L’inflation ronge dorénavant les salaires dans des proportions de nature à augmenter de façon spectaculaire la part des travailleurs pauvres dans la population active….