01.10.2021

Chauffage : ça va chauffer !

Jean Castex, Premier ministre, a présenté à TF1 son « bouclier tarifaire » sur les prix de l’énergie. Une farce ! Car il consiste d’abord à entériner les hausses de prix de ces derniers mois. Et puis parce qu’elle sera payée par le contribuable sans un centime de contribution des actionnaires des compagnies fournisseuses qui se gavent. Et tout ce que propose Castex sera financé par la TVA sur la hausse !

Petit récapitulatif pour ceux qui ne font pas partie des trois millions de foyers qui se chauffent au gaz …Les tarifs réglementés de gaz d’Engis (hors taxes) ont augmenté avant l’annonce de Castex : au 1er octobre +12,6%, +8,7% au 1er septembre, +5,3% en août et près de +10% en juillet. Depuis janvier 2021, le prix a augmenté de +57%. Depuis 2019 (période pré-Covid), le prix a augmenté de plus de 30% !

Enfin, Castex se réveille. Il annonce le gel des tarifs réglementés à partir de novembre. Il entérine donc toutes les hausses. Blocage jusqu’en avril 2022, soit jusqu’à l’élection présidentielle. Il affirme avoir répondu au problème des hausses précédente avec le chèque supplémentaire de 100€ financés pour 600Millions d’euros avec les gains de TVA liés à l’augmentation des prix de l’énergie. On se pince : grâce aux hausses, on finance le chèque pour compenser la hausse ! On doit dire merci à la hausse ?

Ce n’est pas tout. Pour l’électricité : la révision du prix réglementé de l’électricité est prévue pour le 1er février 2022 avec une hausse possible de 10% à 12%. Castex ne fera rien contre la hausse ni contre ses causes. Il se contente de décider tout seul comme un grand que cette hausse sera limitée à 4% pendant un an. Encore une fois à la charge du budget de l’État. Ce sera payé par une baisse de la taxe intérieure sur la consommation finale d’électricité (TIPCE). Un amendement devrait être déposé dans le Projet de loi de finance pour 2022 qui arrive en débat à l’Assemblée nationale. Et encore une fois, devinez la bonne surprise ? Grâce à la hausse, on compensera la hausse ! Génial, non ?

Pour les carburants, rien. Ca sent le gilet jaune à l’horizon. En effet le litre de Sans-Plomb 98 (essence) était de 1,65€ en juillet et août 2021, soit un prix supérieur à octobre 2018 (1,63€). Le cap de 2€/litre est franchi dans 3 stations. Ça va chauffer !

DERNIERS ARTICLES

La session parlementaire est close. Je devrais pouvoir fermer mon cahier de post. Mais pourrais-je entrer dans la phase intense de pause que permet…
La scène internationale m’afflige autant que les misérables simagrées des macronistes avec leur diversion sur l’antisémitisme attribué à la LFI. Certes, il s’agit pour…
Ce post paraîtra deux jours après la publication du précédent. Mais comme au moment où je commence mes lignes, c’est dimanche, jour de pause…