30.01.2022

Le chômage, c’est fini ?

L’ampleur du son des Tam Tam de campagne macroniste donne à penser ! Le chômage de masse est fini, si l’on en croit la médiasphère macroniste. Les chiffres du nombre d’inscrits à Pôle emploi au 4ème trimestre 2021 affichent une baisse sur 3 mois et sur 1 an. Et cela concernerait toutes les catégories : catégorie A (chômeurs sans aucun emploi et disponibles immédiatement), catégories A, B et C (les précédents + les travailleurs précaires, à temps partiel qui veulent travailler plus) ou catégories A,B,C,D et E (le groupe précédent + les chômeurs en formation + chômeurs en arrêts maladie). Évidemment, les paillettes de la propagande brillent sous un premier regard distrait. Et davantage encore sous la plume de ceux qui recopient sans rien vérifier. Viendra aussitôt la deuxième couche, micro tendu « le chômage baisse comme jamais ! Qu’en pensez-vous ? » L’évidence répétée d’abord, la question après. La propagande est un art d’exécution.

Voilà ce que j’en pense. Le chiffre le plus mis en avant est la baisse de 12% sur un an des chômeurs en catégorie A. C’est la catégorie la plus étroite puisqu’il faut non seulement ne pas avoir travaillé une heure mais en plus être immédiatement disponible pour n’importe quelle offre… Mais si on considère ensemble les catégories A,B et C, qui forment un total plus proche de la réalité vécue, la baisse sur un an est 4 fois moindre : -4% seulement. Ce qui est peu en periode de reprise post-Covid 19. Et pour finir, si on regarde l’évolution sur 2 ans, le nombre d’inscrits à Pôle emploi reste le même. Plus de 6 millions de personnes sont inscrites à Pôle emploi. Cela reste un niveau historiquement haut. Il n’est dépassé que depuis 2015. Et c’est justement la date à laquelle Macron a commencé à s’occuper de l’économie française sous la direction de Hollande et de Valls.  

À présent, il faut interroger la production des chiffres autant que les chiffres eux-mêmes. Car on assiste à une hausse record absolu des radiations. En effet au dernier trimestre de 2021, il y a eu 50 000 radiations de Pôle emploi. Jamais un tel chiffre n’avait été atteint ! Même observation pour ce qui est de la précarité des postes créés. En 2021, 600 000 auto-entreprises ont été créées, un record absolu encore une fois. Mais les auto-entrepreneurs perçoivent un revenu mensuel de 590 euros en moyenne…Même situation pour les emplois officiellement précaires. Au dernier trimestre de 2021, 80% des embauches ont été en CDD et même 60% en CDD de… moins d’un mois !

Évidemment les autres bons vieux tours de magie sont encore là. Exemple. Traditionnellement, ouvrir des places en formation est un moyen de faire baisser artificiellement les chiffres du chômage. Surtout l’année précédent l’élection présidentielle ! Or, l’année 2021 est une année record pour la signature de contrats d’apprentissage. On a compté 650 000 contrats d’apprentissage signés soit une hausse de 25% en un an ! Et tout cela mis bout a bout fait une formidable annonce rabâchée sans vergogne du matin au soir sur tous les canaux, et bien sûr à la télé et les radios du gouvernement.

DERNIERS ARTICLES

Pendant trois jours, l’Assemblée nationale a été le lieu d’une intense série de votes portant sur son organisation interne. Ce moment m’inspire plusieurs commentaires…
Tout ce que je viens de détailler s’en tient aux seules logiques des dynamiques politiques à la surface institutionnelle de la vie politique. J’en…
Dans cette compétition, la position du RN est relativement la plus forte à cette heure en dépit des apparences. Et on a vu comment,…