La terre est notre patrie commune – Brochure numérique sur l’eau

Une brochure écrite par Jean-Luc Mélenchon

L’eau est à la base de tout. C’est l’élément essentiel à toute vie sur Terre, elle-même composée à 70 % d’eau. Elle est au centre de nos existences . Nous en dépendons pour notre vie quotidienne : 3 jours sans eau et nous sommes morts. Nous l’utilisons aussi pour toutes nos productions. Son cycle rythme l’ensemble de l’écosystème. Son bon déroulement est décisif pour les pôles, les océans ou encore les forêts. Sans eau, il n’y a pas d’économie, pas de développement, pas de société, pas d’êtres humains, pas d’écosystème, pas de Terre.

Consulter la brochureTélécharger la brochure au format PDF

C’est aujourd’hui le défi numéro un de l’humanité . Car le cycle mondial de l’eau est directement perturbé par le changement climatique . Mé- caniquement, l’état des biens communs naturels qui en dépendent se dégrade . Ceux-là se trouvent désormais au seuil de points de bascule majeurs . Nous voici donc entrés dans l’ère de l’incertitude écologique . Bien sûr, ces processus ne sont pas linéaires et encore moins prévisibles . Mais les conséquences s’étalent déjà sous nos yeux : sécheresses, incendies géants et pluies diluviennes s’alternent .

Nous allons bientôt manquer d’eau . Rappelons-nous de l’alerte de René Dumont en 1974 . Peu de monde l’avait écouté, combien l’avaient entendu ? Et pourtant nous y voilà : d’ici 2030, la moitié de la population mondiale sera exposée régulièrement aux pénuries . Cette information met toute la civilisation au pied du mur . Que faire pour se préparer à cette situation ? Pour l’éviter tant que possible ? Allons-nous continuer à avancer avec les méthodes du marché et de l’égoïsme ? Où passerons-nous au collectif et à l’entraide ?

Ce n’est pas un hasard si le mouvement insoumis a fait de la question de l’eau une bataille essentielle . De façon transversale, l’eau balaye tous les points cruciaux pour construire, comme nous le voulons, une société de l’harmonie des êtres humains entre eux et avec la nature . Il y a ainsi, depuis de nombreuses années, beaucoup d’expérience accumulée, de participation à des luttes, de propositions législatives, de rapports d’en- quête rédigés par des membres, élus ou non, de la France Insoumise .

Dans la question de l’eau, se réunissent toutes les questions politiques essentielles de notre temps . Notre rapport d’être humains au système de la nature passe d’abord par la gestion de l’eau . Nous devons nous reconnaître comme une partie de la nature et non un corps étranger par rapport à elle . La pollution de la mer et des cours d’eau nous oblige à réfléchir aux pesticides et au plastique et donc à mettre à l’ordre du jour une bifurcation radicale de l’industrie et de l’agriculture . Les conséquences du réchauffement climatique nous obligent à planifier le passage au 100% renouvelables . L’accès à l’eau entravé par sa marchandisation met sur la table la question sociale centrale : le rapport au capitalisme, la propriété collective des biens communs .

Le 10 avril 2021, j’ai prononcé un discours dont l’ambition était de ra- masser l’ensemble de cette doctrine . J’y présente ce que nous avons à dire politiquement du sujet « eau » . Ce discours a eu lieu dans des conditions un peu spéciales . En effet, il s’agissait du premier meeting politique réalisé dans un univers entièrement virtuel . Le contenu du discours a été retravaillé pour en faciliter la lecture et des données supplémentaires sont présentées au fil des sujets .

Consulter la brochureTélécharger la brochure au format PDF

AUTRES BROCHURES