03.04.2022

Coup d’œil J-7

Dernière semaine avant le vote. Nous avons survolé la semaine en tenant bien les objectifs de réunions et de médias. Le 3 avril, le Capitole à Toulouse a fonctionné comme une réplique de République. À noter le parfait déploiement, sans faute, de trois cents militants de tous les secteurs du mouvement de la France insoumise. Et le plus important suivi sur mes réseaux : 37 000 présents en permanence et un total de 400 000 visiteurs pour la retransmission en direct.

À présent, la tactique macroniste fonctionne pour valoriser le duo qu’il souhaite. Le Monde du 2 avril alerte : « Macron installe le duel avec Le Pen ». Il éclaire bien la manœuvre : « (…) rares sont ceux, dans l’entourage d’Emmanuel Macron, à prendre véritablement au sérieux le scénario catastrophe d’une victoire du RN à la présidentielle. (…) je ne vois pas les Français donner les rênes du pouvoir à l’extrême-droite. » pense François Patriat. « Mais c’est très bien de laisser la panique s’installer, ça va remobiliser », souligne-t-il. La manœuvre s’accompagne d’un petit focus sondagier venant aussitôt pour accompagner Roussel/Jadot. Bref : une tentative de retour aux miasmes de novembre (tous perdants d’avance). Notre présence dense de mardi à vendredi soir est destinée à contrecarrer le coup. Y parviendrons-nous ? Les retours terrain depuis vendredi vont à l’exact inverse du plan macronien. Non seulement les cités populaires se mobilisent, mais les électeurs de la gauche traditionnelle bougent beaucoup de notre côté et le disent. Que conclure ?

Je serai assez visible cette semaine dans le déploiement. On commence avec une interview dans « Libération » mardi. Le programme global est très fourni chaque jour : la nuit des 11 hologrammes le 5, les 90 réunions les 6 et 7 et la soirée porte-à-porte du vendredi. Jamais nous n’en avons fait autant la dernière semaine. Au total, le dispositif couvre bien la surface disponible. On ne peut faire davantage. Le reste nous sera donné… par surcroit.

DERNIERS ARTICLES

Quand on vit dans un combat politique comme le nôtre les évènements du monde nous impliquent autant qu’une circonstance nationale et parfois même personnelle….