15.06.2022

Bruno Le Maire : pour mordre il faut des dents

Communiqué de Jean-Luc Mélenchon.

Insultes et dérobades. Interrogé ce matin sur son intention d’augmenter la TVA, le ministre de l’Économie Bruno Le Maire a répondu, non sur le fond, mais par des outrances. Depuis plusieurs jours, j’alerte sur le programme caché du gouvernement. Ils s’apprêtent à retirer 80 milliards d’euros du budget de l’État pour respecter la promesse faite par Macron à la Commission européenne. Bruno Le Maire a confirmé le chiffre.

Cette somme représente l’équivalent des budgets cumulés du ministère de l’Intérieur et du ministère de l’Éducation nationale ou encore la paye de l’ensemble des fonctionnaires hospitaliers du pays. C’est pourquoi j’ai affirmé que la seule façon de respecter cet engagement pour Macron était de couper dans le budget et/ou d’augmenter la TVA. J’ai rappelé que c’est au nom de cet objectif que, déjà dans le passé, a été adopté la taxe carbone qui a déclenché le mouvement des gilets jaunes.

Mon raisonnement mérite une réponse. Bruno Le Maire s’est contenté de botter en touche, avec un chapelet d’indignations surjouées. Pour la macronie, toute question est insupportable, toute critique un complot. Tout opposant devient un ennemi de la République. Il faudrait se taire ou louanger. Je refuse d’obtempérer.

Je demande à Bruno Le Maire de nous dire clairement comment il compte s’y prendre pour revenir sous la barre des 3% de déficit d’ici 2027 et faire rentrer 80 milliards dans les caisses de l’État. C’est une question précise à la hauteur des exigences de précision et de chiffrage que nous présente à longueur de journée la macronie et maints médias. Comment peut-il continuer à dire qu’il obtiendra ces économies « par la croissance » alors qu’elle est négative au premier trimestre et que les prévisions sont à la baisse pour l’année ? L’augmentation de la TVA au cours des 5 prochaines années est-elle complètement exclue ? Si non, quelles coupes prépare-t-il et dans quels budgets de l’État ? Ces questions doivent enfin trouver une réponse sérieuse et chiffrée avant la tenue du second tour des élections législatives.

DERNIERS ARTICLES

Le séjour aux États-Unis du président de la République a donné lieu à quelques déclarations qui éclairent le moment politique de la guerre d’Ukraine….
Les connaisseurs et les gourmands de choses politiques apprécieront pleinement ce qui s’est passé pendant la journée de niche parlementaire des Insoumis. Ce jour-là,…
J’ai eu un rendez-vous avec trois nouveaux députés LFI : Manon Meunier (Haute-Vienne), Carlos Martens Bilongo (Val-d’Oise) et François Piquemal (Haute-Garonne). Je les ai rencontrés…
Comment est-ce possible ? Cette COP 27 achève un cycle d’espérance. Cette fois-ci le doute n’est plus possible : ce monde, ses puissants et ses…