Enfin une bonne nouvelle : Macron battu deux fois et Le Pen une fois

Le bilan des élections législatives partielles de ce dimanche ouvre en fanfare la nouvelle séquence politique qui commence avec la grève générale du 31 janvier. Un député insoumis de plus, René Pilato élu en Charente. C’est une première pour les Insoumis de battre un député sortant macroniste dans une élection partielle. Le signal est clair : les électeurs ont choisi un député pour voter contre la retraite à 64 ans. Dans le Pas de Calais un autre député Nupes est confirmé. Dans les deux cas, loin des tergiversations des sommets la base électorale valide par ses votes l’alliance de la Nouvelle union populaire – NUPES.

Pendant ce temps, une députée sortante de Marine Le Pen est battue. Le groupe RN descend d’un cran. L’hypocrisie du parti d’extrême-droite sur les retraites après avoir voté contre l’augmentation du smic et le rétablissement de l’ISF et tant d’autres choses, a eu son effet : le peuple a tourné le dos à Le Pen et lui a retiré sa confiance dans cette circonscription. La stratégie pour rendre le RN fréquentable pour les macronistes est enfin sanctionnée. Bon débarras. 

Vite un grand et beau 31 janvier et le retrait de la loi retraite inutile et cruelle !

DERNIERS ARTICLES

par Un groupe d’universitaires et de personnalités juives et juifs publié sur Libération le 20 juin 2024 Alors que le danger de voir le Rassemblement…
Rechercher