Communiqué : Il ne faut pas échanger l’Arménie contre du pétrole et du gaz

Le Président de la République d’Arménie Vahagn Khachaturyan a reçu la délégation insoumise, Jean-Luc Mélenchon et Sébastien Delogu, député des Bouches-du-Rhône. 

Pendant 1H45, un large tour d’horizon a permis de comprendre la méthode de construction de la paix voulue par le président. Entièrement fondée sur le respect du droit international, elle implique des garanties mutuelles de sécurité entre Arménie et Azerbaïdjan. Cela sur des bases clairement énoncées : reconnaissance avec l’Azerbaïdjan des frontières communes, liberté de circulation entre elles, entière souveraineté des deux États sur leur territoire.

Une fois de plus s’impose l’idée que le respect du droit international et le refus absolu des guerres d’épuration ethnique sont la seule alternative à la montée en puissance dans le monde de l’escalade vers la guerre générale.

Il est donc temps que cessent les encouragements de la présidente de la Commission européenne von der Leyen a l’Azerbaïdjan. Le pétrole et le gaz attendus de ce pays ne doivent pas être plus longtemps acquis au prix du droits des peuples à vivre en paix. Le président arménien considère le soutien des Français comme un point d’appui décisif pour le respect de la voie diplomatique vers la paix.

DERNIERS ARTICLES

Horreur. L’abominable massacre des tentes du camp de réfugiés à Gaza résume ce que sont les assassins de cette armée de criminels de guerre…
Dans l’ambiance d’une révolution citoyenne victorieuse au Sénégal, il faut s’imaginer ce qu’a été pour notre délégation insoumise ce temps, hors du commun. Sur…
Rechercher