Le mois dernier, ce blog a reçu 372 806 visites

159 commentaires


  1. Toury

    Juste une réflexion à propos du titre : vous n’avez pas de Rolex et ne souhaitez pas en avoir. Ok, c’est votre choix et il est tout à fait respectable. Mais dans le cas contraire, si vous aviez la passion des beaux objets, en quoi cela vous enlèverait il une once de crédibilité ? Votre argent vous appartient si il a été honnêtement gagné et vous êtes libre de le dépenser comme bon vous semble. Je n’ai pas de Rolex et ne souhaite pas en avoir non plus mais la photo du titre est belle et j’ai plaisir à la regarder. Cela me suffit amplement.
    En tous cas, merci pour votre action et les forces que vous faites naître en nous. Vous êtes essentiel en ces temps un peu glauques.

    1. L. A.

      C’est bien ce que je dis dans le commentaire n° 7, que je vous invite à lire aussi. Et si je trouve comme vous que le choix est respectable, en revanche il me semble que la réponse de M. Mélenchon n’est pas vraiment la bonne, car elle tend à reconnaître l’accusation (« Quelle ignominie, il a une montre de luxe, lui aussi ! ») comme fondée et se contente de tenter de s’en « disculper ». Or le problème, en république, c’est que cette accusation n’est absolument pas fondée, et ne peut émaner que de grouillots (eux-mêmes décervelés) de la grande entreprise de décervelage public fallacieusement appelée « les médias », qui tentent ici une fois de plus de faire passer l’idée « Vous voyez, il est bien comme les autres ; gauche, droite, pas de différence ».

      @ Jean-Luc Mélenchon
      Continuez M. Mélenchon, et ne cédez pas à leurs injonctions ni à leur morale (ils ignorent le sens de ce mot). J’affirme ici, et je ne suis pas le seul, que je vous soutiendrai quand bien même vous vous déplaceriez en Rolls.

    2. claudecarron - ARAMIS

      Bien vu citoyen. On refuserait donc à Jean-Luc le droit d’utiliser son argent, tandis que l’on (qui çà ?) permettrait à un citoyen ordinaire en ayant les moyens, de le faire. Une forme de ségrégation envers un défenseur du droit citoyen. Qui a osé ?

    3. Pauvre2

      Moi j’ai du mal à imaginer Jean-Luc avec une Rolex ou roulant en Rolls, ce serait se comporter avec ostentation. Il est tout sauf ça. Je me souviens d’une explication qu’il donnait concernant les gens qui disent : « Le fait qu’il y a des riches ce n’est pas un problème, le problème c’est qu’il y a des pauvres. » Sans faire le rapprochement du premier terme au second.
      C’est très bien que tu ne veuilles pas de Rolex.

    4. Michel Davesnes

      Pourquoi pas une Rolls et une Ferrari, ce sont des beaux objets aussi ? Vous ne comprenez pas que ce serait néfaste d’avoir un représentant porteur des mêmes distinctions sociales que nos adversaires les plus caricaturaux ?

    5. ROLLET

      Je pense qu’il faut distinguer objet de luxe inutile bling bling et objet de grande qualité ou technicitė et bien souvent ces derniers on les prix des premiers. Donc pour moi, première classe pour tous au meilleur tarif.

    6. Guillen

      Je ne comprends pas pourquoi la presse fait circuler de tels propos à propos de Rolex (mesquinerie de leur part). Peu importe si cela est votre choix, ce que je sais, c’est que j’admire votre dévouement pour le peuple qui souffre et que vous défendez si bien la classe ouvrière. Je reste suspendue toujours à vos discours car vous êtes un bon tribun, et j’ai toujours voté pour vous. Peu importe mes convictions, je ne connais rien en politique mais je soutiens vos idées. Je ne suis qu’une vieille personne qui a travaillé longtemps et qui a toujours défendu les plus malheureux que moi, ce qui, à un moment, m’a coûté le poste de cadre auquel j’y avais droit. Je ne suis pas une bonne rédactrice mais je dis ce que je pensé de vous.

    7. Michel

      @guillen
      La presse fait circuler ces propos car elle est à court d’arguments. Elle s’en remet donc aux sophismes les plus éculés comme cet « épouvantail » que Schopenhauer a si bien décrit.
      La recette est connue. Détourner l’attention sur l’individu plutôt que sur les propos de l’individu. Tous les journalistes aux ordres, y compris sur France Culture, s’en remettent à ces méthodes de façon à tromper les auditeurs sur le véritable fond de la proposition. En ce sens, ce sont des collabos du libéralisme.

    8. Phiphi

      « Le fait qu’il y a des riches ce n’est pas un problème, le problème c’est qu’il y a des pauvres. »

      La Rolex ne me dérange pas, à partir du moment où tout le monde peut avoir une montre simple. La Ferrari quand tout le monde peut avoir une Twingo. Le château quand tout le monde a un appartement. Et que quelqu’un gagne des millions d’euros est admissible à partir de l’instant où chaque homme possède le minimum vital !
      La règle serait simple, simpliste diront certains.

  2. binnemaya

    Prenons exemple de Mujica et d’autres Espagne, Portugal,Suisse etc et faisons une synthèse réelle des expériences déjà réalisées. Si l’on veut couper l’herbe sous les pieds des trafiquants alors il faut intégrer les petits dealeurs qui nourrissent le trafic mais surtout leur famille dans le processus, ce qui veut dire qu’il doivent être les premiers a en profiter donc transformer les dealeurs illégaux en dealeurs légaux ce qui ne devrait pas être très dur non ? Ensuite la production doit être faite par des petits avec interdiction des banques (mafias). Pour cela il faut que l’état finance l’installation de petits producteurs en leur interdisant de grossir au dessus d’un certain chiffre d’affaires sinon c’est les mêmes salopards de multinationales qui vont prendre le dessus d’ailleurs c’est l’intention des banquiers US qui comme en 1971 nous ont obliger a réprimer maintenant ils cherchent par tout les moyens de Légaliser pour dominer ce marché. Et tout ceux qui sont contre pour des raison plus que douteuses d’ailleurs vont bientôt en faire la promo car personne ne résiste a l’impérialisme US (pour le moment), d’ailleurs le cas de Cuba est édifiant ouvrez les yeux. Le monde entier ou presque avait interdiction de faire du bizness avec et voilà que Obama décide d’y aller et hop tout le monde y court ce qui révèle la fin d’un système car ils (les banquiers) vont chercher le peu de croissance dans les moindres recoins du globe c’est bien la preuve que leur…

  3. HervE

    « Qu’attendre de l’homme qui avait pompeusement tout prévu dans un livre sur les présidentielles en 2007 sauf la candidature de Ségolène Royal ? »

    Qu’il s’en aille, bien sûr ! Lui et bien d’autres. Et toi aussi, Jean-Luc, comme tu le dis si bien, une fois que tu auras accompli ta tâche de passer la main vers autre chose. Une nouvelle constitution, un nouveau système, un autre monde nécessairement meilleur, car il devient de plus en plus difficile de faire pire.

    1. Pignat evelyne

      Les journaleux à la solde du pouvoir UMP, euh… oups, fait avéré, carrément, visiblement, frontalement indigeste ! Vous avez raison, qu’ils s’en aillent,tous ! Je suis Charlie, je suis Fakir, merci patron ! Merci Mr Mélenchon !
      Une travailleuse de l’air de rien inquiète de voir débarquer un proche du pouvoir à la tête de la Compagnie Nationale.

  4. Vega

    Il est urgent d’organiser à nouveau des journées de protestation à l’échelle européenne contre les traités TAFTA et CETA, avec kiosques d’information, pour exiger leur retrait.

  5. CENTURION

    Je trouve réconfortant qu’un citoyen, candidat aux plus hautes fonctions, ne barbote pas ostentatoirement dans le luxe. J’aurais certainement été choqué si le grossier montage dont a été victime Jean-Luc Mélenchon avait été un vrai document. Je trouve honteux que des montres rolex puissent coûter 90 000€, 102 000€, voire 105 000€ dès lors qu’une simple montre a 25€ vous donnera la même heure au même moment. Des gens crèvent de faim et de froid et l’on devrait accepter cet étalement de richesses comme si cela allait de soi ? Vous voulez des Rolex ? OK ! On nationalise Rolex, au moins le luxe profitera a la communauté.

    1. D.Mino

      Heu, la Rolex est fabriqué à Genève. Il faudrait d’abord, comme les troupes révolutionnaires en 1795, annexer la cité de Calvin. Vu que c’est aussi un des temples de la finance mondiale et le siège de plusieurs orgas internationales dont l’OMC, le BIT, le CICR, ça va pas être facile. Le compagnon de ma fille a travaillé l’an dernier en intérim chez Rolex. Depuis, pas de contrat, la baisse du cours du pétrole, la lutte contre la corruption en Chine, c’est la crise dans l’industrie de l’hyperluxe.

    2. CENTURION

      Tu as raison. Donc, pas de nationalisation. Dommage ! Par contre il faudrait surtaxer l’industrie du luxe toute entière. La TVA devrait être portée a 33%. Ils ont de l’argent a ne plus savoir qu’en faire. Qu’ils payent pour le profit de la communauté. Par contre parler de crise de l’hyper luxe est assez amusant. Mais je penche pour de l’humour de ta part. Les pauvres !

    3. maree

      Nationaliser une entreprise suisse, ça va pas être possible !

  6. claudecarron - ARAMIS

    Jean-Luc,
    Mélenchoniste depuis le TCE pourri de 2005 où nous avons lutté ensemble pied à pied comme plusieurs milliers d’internautes, je fais « fièrement » partie de ce qu’il conviendrait de considérer comme étant la vieille garde, à l’instar de celle sur laquelle Napoléon faisait reposer l’arrière fond de ses troupes (non péjoratif car justifiant d’une réserve de puissance incontournable). Bien que je ne suis pas toujours trop d’accord avec la double nationalité (que je vois plutôt comme une atteinte au droit élémentaire d’égalité citoyenne, vus que tout le monde ne peut pas avoir deux nationalités), je tiens absolument à te faire savoir (je ne te vouvoierais que quand tu seras président du Conseil. Non pour l’homme, mais pour la fonction) que nous sommes à tes côtés. Je confirme, par ailleurs, que la vieille garde dont je fais partie (au moins 4000.000 combatifs ayant connu mai 68) sommes vigilants sur le Net et dans la rue, pour veiller à court-circuiter ces mécréants que tu déranges. Notre jeunesse est bien de notre veine et nous l’épaulons comme nous sommes derrière toi et te suivons au profit de la 6e république des Citoyens. J’ai ton âge et ce système m’a fait connaître la grosse galère, mais pas de problème car, comme des centaines de milliers de copains et copines, j’ai encore la moelle pour lui faire rendre gorge et le virer. Vive jlm2017. Vive la 6e et Vive la Sociale.

  7. Jéjé

    Sur le cannabis et les premiers pas, je suis d’accord avec le ministre québécois. Ainsi, le trafic de cannabis alimente une économie souterraine et des fortunes non négligeables circulent dans ces tuyaux. Que feront les trafiquants et ceux qui dépendent d’eux lorsque la branche sur laquelle ils sont assis sera sciée ? Le risque est grand de les voir se rabattre sur d’autres trafics et activités criminelles. Sans solutions d’emploi pour leurs petites mains sous-payées, les chefs de ces trafics conserveraient leur fortune et leur troupes pour se recycler. Si les effets sur la santé publique peuvent être positifs, je ne pense pas que ceux sur la sécurité seraient si grands que cela.

  8. Démoc

    Bonjour Monsieur Mélenchon, bonjour Jean Luc,
    Tous les sujets traités ici sont importants et abordés avec clarté et beaucoup de hauteur. En ayant vu le film « merci patron » je me suis reposé la question, comment ces braves gens modestes, peuvent ils percevoir le message d’espoir que délivre Jean-Luc Mélenchon ? les anciens qui m’ont appris a être militant syndical me disaient « si tu veux aborder le fond des problèmes il faut commencer par s’occuper du carreau cassé ». Tu as écrits une phrase sur le conflit des cheminots, tu recommandes de le suivre de prés. C’est bien, mais à la lecture des commentaires, ce n’est pas suffisant. Il me semble que dans le cadre de cette campagne jlm2017, le carreau cassé, c’est le service public. Tu as traité le sujet d’EDF, mais au regard de l’importance de la SNCF, vecteur d’aménagement du territoire, de lutte contre la pollution, utilisé quotidiennement par des millions d’usagers grâce aux milliers de cheminots, vecteur économique également, tu devrais y consacrer un dossier comme tu l’as fait sur d’autre sujet.
    Le 28 avril, il n’y avait pas que les manifs, il y a eu aussi le vote au parlement européen du 4 ème paquet ferroviaire, la mort du service public. J’espère que la diffusion des votes sera communiqué. Merci pour ton attention et l’espoir grandissant que tu fais naître.

  9. arthur 2

    Bonsoir Jean-Luc Mélenchon, toujours séduit par tes analyses mais toujours aussi dubitatif sur la question de la légalisation du cannabis qui ne changera pas grand chose au trafic ni à l’addiction. Les questions vitales pour la construction de la 6ème me paraissent plus importantes.

  10. gilbert

    Nuit debout est une immense opportunité. Enfin, les jeunes de 15 à 30 ans, la force vive de demain parlent de politique comme nous le faisions en 1968. Ce serait un progrès immense, si dans une démarche de formation politique, des thèmes préparés avec soin seraient lancés dans ce type de réunion par nos adhérents. Le monde du travail est maintenant largement tripolaire, les ouvriers au Smic ou voire moins, les jeunes hyper-diplômés, mais avec des emplois modestes, et les chômeurs. Ces trois catégories doivent être captées pour gagner les prochaines élections, il faut trouver les mots pour leur dire combien ils sont importants pour nous, et combien il faut qu’ils comprennent que leur avenir est à construire, avec des protections sociales, avec des secteurs indispensables maîtrisés par l’état, et que Marx n’est pas si démodé, n’en déplaise aux nantis. Nuit debout, ce doit être « vent debout » face à la libéralisation à outrance et à la dérégulation des marchés, créatrice de chômage de masse.

  11. Galvan

    Plutôt que déchoir de la nationalité, je pense qu’il va falloir créer une loi pour juger pour haute trahison F. Hollande vis à vis de ses électeurs. La déchéance politique aurait beaucoup plus de sens dans son cas.
    Pour la Rolex, tu as raison Jean Luc, c’est vulgaire comme montre. Et quand bien même, tu fais ce que tu veux à partir du moment où tu ne voles pas les autres. Encore un coup des spin-doctors des médias mainstream.
    Voir aussi ce qui se passe en Suisse sur le débat vis à vis du revenu de base, intéressant, même si c’est loin d’être gagné, avoir lancé un débat de ce type dans un pays comme la Suisse illustre bien la déchéance dans laquelle nous sommes en France, incapables d’en faire autant, malgré notre histoire.

  12. MACHEPROT

    François Hollande aux négociations entre Obama et Merkel : « A t-on des nouvelles de La Perrouse ? »

  13. DENIS

    Sur La Rochelle, nous faisons beaucoup de réunions sur le TAFTA !
    Puisque vous parlez de déchéance de nationalité, nous avons de vrais apatrides: ce sont les négociateurs !

  14. oberon

    Assez d’atermoiements, les camarades communistes doivent trancher. Soit le PCF s’empêtre pendant des mois dans une primaire qui n’aura pas lieu, soit le PCF choisit de faire campagne pour une 6ème République avec convocation d’une constituante et imposer une réécriture des traités européens. « La France insoumise » en est le meilleur outil. Bref, raison et pragmatisme doivent l’emporter.

    1. Démoc

      Jean-Luc Mélenchon a proposé sa candidature, le PC a deux alternatives, la soutenir et prendre part à son élection, la combattre et disparaître.

    2. Etincelle

      Honnêtement, à la vue des derniers sondages concernant Nicolas Hulot, je serais plutôt d’avis à ce que Mélenchon soutienne la candidature de ce dernier et se retire des élections de 2017. Nous aurions tout à y gagner. Hulot en président et Mélenchon en premier ministre, l’idée n’est-elle pas tentante ? Alain Juppé m’est insupportable.

    3. Nicolas.B

      Pourquoi pas Nabilla pendant qu’on y est ?

    4. Vassivière

      « A la vue des derniers sondages »

      Tout est dit ! On écrit ensemble un programme de société ou on se plie aux injonctions de l’oligarchie ?

    5. Democ

      A @étincelle et son courant de pensée, il est étrange de demander à Jean-Luc Mélenchon de soutenir N Hulot qui n’est pas candidat, et pourquoi pas l’inverse ? cela semble participer au « tous sauf Jean-Luc Mélenchon » qui après le flop de la primaire essaie un dernier appel. Sur fond, N.H. a beaucoup de qualités mais il n’a pas « l’universalité » de Jean-Luc Mélenchon que dit il sur les traités européens, sur La Défense, la loi travail ?

  15. Martz

    Et quand bien même auriez-vous une Rolex ? Derrière traîne l’idée qu’être du côté du peuple implique nécessairement de ne pas posséder les produits réservés aux riches, que quand on se dit pauvre on ne peut pas avoir un produit de luxe, qu’on ne peut pas aimer les belles choses et éventuellement en posséder au moins une, bref que le peuple n’a pas de sens esthétique, n’a pas de goût. Et qu’il ne pense qu’à « bouffer » et à regarder TF1. Bref la rumeur selon laquelle vous auriez une Rolex serait une injure au peuple. Et que d’une certaine manière vous cautionnez l’arriviste Ségala, égal à lui-même, selon lequel « si à cinquante ans on n’a pas une Rolex, c’est qu’on a raté sa vie ».

    1. Dudul

      Dans cette polémique,tout repose évidemment sur le prix de l’objet. Le vaut il réellement, en terme de temps de travail individuel comme autrefois on l’aurait supposé, un luxe exceptionnel, princier. Je met au défit quiconque, au coup d’oeil rapide, devant plusieurs personnes, les unes à côtés des autres, de reconnaitre la Rolex, tant aujourd’hui, l’accroche visuelle bling-bling fait force de production et par là d’état de comportement. Tout s’égalise et pas certain que le prix garantisse réellement la longévité du produit. Mais par contre, une voiture de luxe, un yacht. Ça c’est visuellement plus opérant pour fixer la ségrégation sociale. La Rolex tu l’a perçoit pas au premier coup d’oeil, la Porsche elle te tombe sous les yeux, comme un fait accompli, une évidence et pour certain de leur bon plaisir et fasse à un tel mot, nous sommes parfois démuni, bêtement désarmé.

  16. Michel Davesnes

    Cher Jean-Luc,
    Ne dites plus « le mouvement des intermittents », mais « le mouvement des intermittents et précaires ». Ce mouvement n’est pas corporatiste et le slogan « ce que nous défendons, nous le défendons pour tous » n’est pas là pour faire joli et parce qu’il sonne bien, il correspond à une réalité. Le régime des intermittents a été créé pour répondre à des pratiques d’emploi bien particulières dans le secteur du spectacle. Il s’agissait d’assurer une protection sociale pour des salariés travaillant de façon discontinue et avec des employeurs multiples. Il se trouve que ces pratiques d’emploi, quand bien même on souhaiterait que le CDI reste la norme, se répandent de plus en plus aujourd’hui dans tous les domaines d’activité. C’est pourquoi au lieu de taper sur le régime des intermittents du spectacle, comme le fait la droite et la fausse gauche, il faut le renforcer et l’étendre à tous les travailleurs précaires. Leur donner une protection, c’est la seule manière pour eux de pouvoir refuser tous les boulots de merde payés trois francs six sous, ce vers quoi nous entraine la loi Travail.
    Il faut bien comprendre que la loi Travail et les négociations sur l’Assurance chômage sont les deux mâchoires d’une même pince. On nous bassine avec la flexisécurité, mais un droit du travail qui ne serait pas accompagné par un droit au chômage conséquent, c’est la flexibilité garantie sans aucune sécurité.

    1. L. A.

      @ Michel Davesnes
      Merci d’avoir ainsi bien expliqué à M. Mélenchon (et à nous tous) ce qu’il fallait comprendre et ce qu’il faudrait dire. Heureusement qu’il y a des gens qui comprennent bien tout, comme vous, et qui nous l’expliquent.
      Sérieusement, pensez-vous que M. Mélenchon et ceux qui le soutiennent soient si naïfs et si peu au fait des différents mouvements sociaux ? Vous devez nous confondre avec les fidèles du parti au pouvoir, qui effectivement ne connaissent rien à rien, n’ont aucune idée des problèmes réels, et d’ailleurs s’en contrebalancent. Ici ce n’est pas le cas, et, ne vous en faites pas, on ressent très bien les morsures des mâchoires de toutes sortes de pinces : on en porte tous les traces.

    2. Michel Davesnes

      @ LA
      Je sais que Jean-Luc Mélenchon est au fait de la situation. J’apportais juste une précision par rapport au mouvement qui est en pointe dans cette lutte, la CIP-IDF (Coordination des intermittents et précaires), qu’on réduit trop souvent à une lutte de défense de leur pré-carré par les seuls « intermittents du spectacle ». Aujourd’hui, il y a beaucoup plus d’intermittents de l’emploi que d’intermittents du spectacle.

  17. DOIDY

    La fumée dissimule la réalité pour ceux qui aiment mieux l’éloge de la fuite que la confrontation avec le réel. C’est parce qu’aucune définition du réel n’existe et qu’il faut donc aménager un espace où la vie en société garde son intérêt. La prohibition c’est l’obligation d’être conformiste sous peine d’être privé de ses droits, mais c’est faire abstraction du fait que la définition du droit est synonyme de contrainte inhibitrices et non de périmètre libératoire. L’enjeu serait que l’intimité de chacun doit échapper à la surveillance du système, sous peine de créer un besoin d’évasion encore beaucoup plus grand. Les bandits à moitié psychopathes qui profitent des inhibitions du peuple ainsi que du besoin d’être libre pour vendre de la drogue, se moquent de la vie humaine et de la loi. Donc il faudrait tout faire pour leur couper l’herbe sous le pied, principalement lutter contre ce qu’on appelle l’économie parallèle. Dé-prohiber l’usage du cannabis irait dans ce sens, mais comment encadrer réellement la vente et l’approvisionnement, Je ne crois pas que les pouvoirs publics y arrivent vraiment.

  18. marco38

    Chaque soir les forces de l’ordre dégagent les endroits investis par les Nuit Debout. Ceci en dit long sur la hantise du pouvoir face à ce mouvement qui draine la jeunesse. Il se comporte comme un gosse qui découvre une poule pour la première fois de sa vie. Une bestiole pourtant tranquille et même le symbole de la maternité, il lui jette des cailloux. C’est bien connu les jeunes c’est des casseurs, des ultra gauchistes des anar etc. Il veut éviter que les gens discutent, échangent et ça chacun sait que c’est peine perdue. Il s’appuie sur l’Etat d’urgence, inutile par ailleurs car à Grenoble on canarde en plein jour, pour éviter que le mouvement s’enracine en envoyant lacrymo et flash ball. Bel esprit d’ouverture! La Loi El Khomry sera le plus beau sarkophage que la droite ait pu imaginer pour la gauche dite socialiste. Si à 50 ans t’as pas compris ça, t’as raté ta vie.

    1. Dudul

      État d’urgence devenu une vaste fumisterie. Samedi à Nantes comme partout ailleurs, une foule s’est rassemblée dans les rues, des promeneurs qui amplissaient les rues commercantes du centre ville. Étonnant ? Pas aperçu de fourgons de CRS. Et puis pour un attentat les conditions étaient parfaites. Allez comprendre ! Ce serait leur donner de bonnes ou plutôt mauvaises raisons.

  19. catherine dumas

    100 000 insoumis, mais il faut encore plus de signatures, nous sommes beaucoup plus à souffrir. Nuit debout témoigne avec son pacifisme que nous pouvons encore être plus nombreux. Regardez tous ces musiciens, ces choristes qui d’un seul élan se lèvent pour donner de l’amour. Je suis sûr que bientôt les policiers vont nous rejoindre. Ils sont eux aussi concernés par le mal être des heures supplémentaires, des week end en moins. Retour à l’humanisme !

  20. andrea laz

    Je voudrais ajouter une autre lutte urgente à mener, concomitante ou conséquence de TAFTA, les gaz de schistes. Une autorisation a été donnée. Je propose donc que, sans oublier d’insister sur les propositions pour une société meilleure, on soit clair sur le fait qu’avant de construire, il faut empêcher le pire (Loi Komhri, TAFTA, gaz de schistes) et détruire ce qui nous bloque aujourd’hui. La liste est longue, tous la connaissent.
    Je suis assidue d’un site citoyen et je vois chaque jour les réactions du « camp d’en face » et malheureusement tous les malentendus, les non ou mal dits, qui écartent ceux-là du nôtre !

Les commentaires sont fermés.

©2015/2018 Jean-Luc Mélenchon / V5 / Design INFO Service | Contact | Mentions légales