Le mois dernier, ce blog a reçu 372 806 visites

196 commentaires


  1. Sam Pablo

    Billet lu 175 226 fois ! Ça correspond au tirage de quel journal ? A quelle fréquentation sur médiapart ?

    1. JeanLouis

      Oui mais hélas ça ne fait pas une majorité à l’élection ! Il faut aussi trouver la stratégie pour toucher les masses indécises, dégoutées par la politique, abstentionnistes…

    2. Franck

      @JeanLouis
      La stratégie ce n’est pas forcément d’attendre que « les masses indécises » viennent d’elle-même sur le blog, le but des différents supports (blog, chaine Youtube, FB, etc.) est de nous procurer des explications et analyses structurées, intelligibles, pour que nous puissions justement aller convaincre les « dégoutés de la politique et autres abstentionnistes » sur le terrain. Pour ma part, j’ai vu autour de moi une dizaine de personnes rejoindre la France insoumise. C’est en partie grâce aux analyses développées ici que je partage (il ne suffit pas de faire de perroquet, hein !), qui m’ont aidé à les sortir de préjugés et d’un enfumage dont on n’imagine pas l’épaisseur. C’est en relayant tous ensemble que nous deviendrons une « majorité à l’élection ». La stratégie est donc toute trouvée et elle commence à apporter ses fruits !

    3. JeanLouis

      @Frank
      Comme vous je milite et je convainc, mais je pense en plus qu’il faut pouvoir aussi passer les barrages médiatiques traditionnel pour toucher plus de monde par nos idées, leur faire entendre et comprendre ce que représenterait pour eux et pour le pays les mesures proposées par la droite ou par Macron dont on nous rabat tous les jours les oreilles. C’est à cette condition que comme vous le dites justement on pourra « sortir de préjugés et d’un enfumage dont on n’imagine pas l’épaisseur » la masse critique nécessaire pour passer la rampe, 8 millions mini. Désolé mais je suis convaincu que par les media internet, notre action individuelle, les meetings comme celui de Chambéry on n’y arrivera pas. Nous divergeons là dessus mais poursuivons le combat !

    4. PG

      Effectivement le nombre de fois de lecture ne veux pas dire vote acquis. Personnellement je connais pas mal de personnes qui ne lisent pas le blog mais dont la voix est acquise à la France insoumise de Jean-Luc Mélenchon. Les voix peuvent venir de partout sans êtres ni prévues, ni programmées.

  2. Jean-Paul B.

    Faisons connaitre en grand l’existence de « La Revue de la semaine » en la faisant suivre à tous nos contacts. Ce moyen moderne d’information permet d’entendre Jean-Luc Mélenchon argumenter sans le filtre déformant des médias officiels. Il permettra également d’intéresser puis de convaincre beaucoup de gens qui aujourd’hui ne font que survoler les infos distillées par les radios, les TV et les journaux et de ce fait ont du mal à se faire une opinion. Un fois convaincus, à leur tour, ils peuvent en convaincre d’autres. C’est sûrement un travail de fourmi mais il va s’avérer payant si nous nous y mettons tous.

  3. HERVE Rolland

    Bonjour Monsieur Mélenchon.
    Tout d’abord, si je m’adresse à vous en ces termes, c’est parce que la lecture de ce post est une confirmation et je respecte votre érudition ainsi que la sagesse, l’intelligence de la méthode de vulgarisation du propos politique. Votre avenir semble bien … présidentiel ! Inexorablement, vous rapprochez le peuple de sa quête, retrouver son identité citoyenne et démocratique. Aujourd’hui, je considère votre discours juste, appliqué, cohérent, ouvert et respectueux. Point trop d’éloges n’en faut, partager l’idée et œuvrer à cette constituante même s’il faudra donner du temps au temps. Moi, je ne me cache pas, et j’accepte de mettre mes convictions sur le réseaux avant de passer à l’étape de l’engagement.

  4. Le Dule 39

    Bravo! vraiment, bravo Jean-Luc pour ta revue de la semaine. Tu sais si bien dire ce que je pense (et je ne suis pas le seul). Merci, tu portes haut notre parole. Continue, tiens bon, on va y arriver !

  5. Michel 65

    Quelques remarques à propos de la revue de presse de la semaine. Je considère, comme beaucoup ici, que c’est un outil et une forme nouvelle très intéressant. Je voudrais, malgré tout, alerter sur la forme que prend cette revue de presse. Les sujets abordés sont toujours aussi pertinents et leur angle de traitement tranche sur le langage convenu dans les médias. Cependant le parti pris du monologue n’est pas très dynamique et certains sujets demanderaient plus de précision alors que certains relève de la conversation. En conclusion une forme plus ramassée et un cadrage plus précis donnerai plus force à cet exercice.
    En toute amitié militante.

    1. Bien Modestement

      De mon côté, je trouve le ton, parfois un peu familier (« tchoufff… ») et la volonté d’expliquer le plus clairement possible des situations généralement « blablater » par les commentateurs officiels particulièrement pertinent. Ce « qui peut le plus peut (aussi) le moins » me semble particulièrement efficace pour rallier le peuple. Ces revues de presse ont réveillé l’intérêt de certains de mes proches qui avaient tendance à penser que les politiques étaient bien trop éloignés de leur quotidien.

  6. Sergio

    Je viens de lire la mise au point de Jean-Luc sur le travail de désinformation qui reprend au « Monde » avec Besse Desmoulières contre notre combat, notre mouvement et notre réflexion. Je ne pensais pas que mon dernier commentaire sur le compte rendu minable de cette journaliste à propos des Assises sur la sécurité et le(s) terrorisme(s) de la France Insoumise aurait levé autant de lièvres. Tout s’explique donc et cela n’augure rien de bon quant à ces médias aux ordres dans les mois à venir.

  7. PIETRON

    C’est dans un article de l’Huma concernant une réunion de Jean-Luc Mélenchon afférente à la sécurité que j’ai en effet remarqué que la « journaliste » présentait le représentant CGT de la police (gardiens de la paix) comme étant « ultra minoritaire ». Une précision militante de cette journaliste, à l’évidence. Mais il est étrange que l’Huma reprenne ce type d’article. Cela dit, l’avalanche de surenchères permises par le PS de gouvernement à droite est hallucinante.
    Sur le terrain social, c’est en effet une « contre révolution » qui s’est mise en marche concertée depuis les années 80. Son apogée trouve sa traduction dans un clonage politique global PS-LR-FN-Macron. Un clonage politique qui s’en prend essentiellement aux travailleurs, aux chômeurs, aux retraités dans leur très grand majorité. Le problème c’est que l’amalgame de ces 4 entités est savamment distillé par les médias, uniquement dans les nuances qui les séparent, présentées comme étant des différences de fond. C’est donc aux travailleurs, aux chômeurs, aux retraités, qu’il faut s’adresser principalement et surtout sur ce qui les intéresse au premier chef : le temps de travail, les salaires, l’age de la retraite, le code du travail, la protection sociale. Tout ce que les 4 entités du capital veulent ramener au bon vieux temps, pour eux, des maîtres des forges… il y a si longtemps.

  8. Claude

    Bravo pour tout ce que vous faites, je vous soutiens à 100 pour 100.
    Est-ce qu’il ne faudrait pas essayer d’organiser des confrontations, des débats avec des opposants, des gens à convaincre, soit dans des médias importants, soit sur YouTube.

    1. Donato DI CESARE

      Les débats existent déjà, il suffit d’aller sur la chaîne Youtube de Jean-Luc. Pour les gens à convaincre, c’est du côté des 20% d’abstentionnistes qu’il faut se tourner. Un article, dans la revue Ballast, nous redit que l’abstention s’avère donc loin d’être un problème pour l’ordre établi. Elle « permet au contraire de désarmer la critique du capitalisme contemporain », et donc, se sont eux qu’il nous faut convaincre, c’est notre tâche, à nous les Insoumis, et il nous reste 5 mois pour aider Jean-Luc Mélenchon.

  9. Didier Marlier

    Sur les emplois des jeunes « L’idée a plus de 20 ans : elle a d’abord été expérimentée par Balladur sous forme de Smic jeunes en 1993, puis par Villepin dans le CPE en 2004… »

    Moi j’ai connu en 1978 « les emplois jeunes » de Raymond Barre.

  10. obermeyer

    Un grand bravo pour le discours de Chambéry !

  11. Myriam R

    Tout a été dit précédemment et si bien dit par certains, mais je tiens aussi à vous remercier de mettre au service d’un aussi beau mouvement qu’est « La France insoumise » autant d’intelligence, d’acuité, de verve et d’énergie ! Comme un coureur de fond, je pense que vous devez respecter une bonne hygiène de vie pour tenir la distance. Merci de tous ces décryptages qui nous éclairent et nous permettent d’avoir le répondant nécessaire sur le terrain.

  12. le révolté

    Ça y est, le bourrage des crânes par les médias avec Macron a commencé, à coup de sondage valorisant pour lui. Vite qu’ils dégagent tous !

  13. Machine

    Il semblerait qu’il y ait deux façons de penser opposant une certaine conception des nécessités et du but à atteindre en tant qu’Homme. La faim d’être, c’est nous et la fin d’avoir, c’est eux. La guerre poursuit une fin d’avoir tandis que la paix poursuit, une faim d’être. Le bien commun devient « le pouvoir » quand il est accaparé, immobilisé, sinon il se nomme « liberté de pouvoir », de se mouvoir.

    1. JeanLouis

      Hélas ! Ce brave Macron en gros son bilan de ministre c’est les cars sur les routes avec les faillites qui commencent ainsi que la privatisation des aéroports, y compris au profit de truands, comme pour celui de Toulouse, et il y a des gens qui peuvent le penser de gauche, les bras m’en tombent, quelle responsabilité historique pèse sur ce gouvernement. Quand aux media… il faut aussi être présent pour si possible faire écouter une autre musique. Mais que c’est difficile.

  14. lilou45

    Dimanche soir nous allons avoir une émission spéciale, sur France2, dont le thème sera le résultat de la primaire de la droite, donc des « Républicains ». Je suis outré que le service public se mette aussi ouvertement au service d’un parti politique. TF1 est une chaine privée, Bouygues en fait ce qu’il veut, mais le service public n’appartient à personne. Faut-il que l’oligarchie soit puissante et se sente intouchable pour se permettre de telles libertés avec la déontologie. Jean-Luc doit saisir le CSA et faire grand bruit autour de cette affaire car de telles pratiques sont intolérables.

    1. Jo

      Oui, entièrement d’accord, surtout que ça fait plusieurs semaines que ça dure. Qui plus est, il me paraît insupportable, peut-être même illégal, que les maires communiquent à ces partis les listes électorales. Je pense qu’il y a là un manquement grave au respect de la démocratie citoyenne, la constitution devrait interdire de telles pratiques.

  15. DUDU73

    Dommage Jean Luc, de ne pas avoir préciser ta position sur le Lyon-Turin lors de ta venue à Chambéry comme tu l’as fait pour l’aéroport de NDDL, c’était un sujet pourtant incontournable en Savoie. Beaucoup d’opposants à ce projet proches des idées de la France insoumise n’attendaient que celà pour nous rejoindre, espérons que ce n’est que partie remise.
    Pour le reste grand bravo pour le discours, qui trace les grande lignes de notre projet

    1. Renault

      Nous avons la même attente entre Lyon et St Etienne pour s’opposer à la construction d’une 2ème autoroute privée parallèle à l’A47 existante dont nous demandons l’aménagement pour éviter la destruction de 500 ha de terres agricoles. Ça urge.

  16. magda corelli

    Au sujet de Paranagua certains membres de l’extrême gauche réagissent à vos propos (Club Médiapart). Comme vous croisez le fer à ma connaissance depuis 2012 avec ce personnage, je me demande pourquoi un réveil si tardif de leur part. Merci pour toutes vos interventions. Ca marche et ça fait chaud au coeur.

  17. Pascal G

    Macron : un « jeune » qui parle comme un jeune avec des idées de vieux banquier

  18. triple A

    J’aime beaucoup le principe de la revue de la semaine en vidéo. C’est une nécessité aujourd’hui. C’est pourquoi je me permets cette critique: je suis un professionnel de l’audiovisuel et certaines insuffisances techniques vous desservent et doivent impérativement être comblée pour atteindre le niveau des adversaires. Ne paraissez pas comme des bricoleurs à cause de la qualité technique de vos vidéos.
    Le son n’est pas convenable: le micro a un réglage automatique qui a un effet de pompe. Les graves disparaissent et réapparaissent de ci, de là. Beaucoup trop amateur et dérangeant.
    La caméra doit être au niveau des yeux, pas plus haut, car ça fait une plongée sur Jean-Luc Mélenchon. Amateur aussi.
    Les deux caméras doivent avoir les couleurs qui coïncident, sinon les coupes choquent. Mettre p.ex. les mêmes réglages d’usine.
    Il vaut mieux couper, pour le passage d’une caméra à l’autre, sur un mouvement de bras, de tête, ou lors d’une respiration, ou d’une ponctuation.
    Merci de votre compréhension et bravo pour ce que vous faites.

    1. Machine

      Sauf votre respect, Monsieur l’expert en image, un peu de spontanéité ne fait pas entrave à la compréhension des réalités. Ce que vous prenez pour des défauts sont peut être des qualités pour d’autres yeux, plus friands de contenu que d’images. Cette revue a le mérite d’exister pour de vrai. Ne pas ressembler nécessairement et impérativement aux « adversaires », c’est aussi et presque pour ça que je m’en nourri. C’est la différence qui nous fait tous capables de penser. Pas le « photocopiage » qui travaille à dématérialiser l’alternative plutôt qu’à la réaliser. Un autre monde est possible, laissons le apparaître s’il vous plait.

    2. Sylvain COSTET

      Non, @Machine, @Triple A a raison. Si on s’adresse à tout le monde il faut le faire de manière à ce que le message soit reçu par tout un chacun. De la même manière qu’il y a pour la langue écrite des codes dénommés syntaxe et orthographe, il y a des codes pour l’image. Soit on ne communique qu’à l’intérieur d’un petit groupe et alors on peut formater le message avec les codes connus par les membres de ce petit groupe, soit on a un contenu à faire passer au plus de gens possible et alors on doit se conformer aux règles qui permettront à tout le monde de recevoir ce qui doit passer, sous peine d’obtenir le résultat inverse de celui recherché.

  19. Thoreau

    Oui je crois même que depuis quelque temps on assiste à une évolution : les grands médias ne cherchent même plus à maquiller ce qu’ils représentent, la domination sociale et économique des classes sociales les plus favorisées. Leurs journalistes et chroniqueurs s’affichent en permanence, sur tous les plateaux, arrogants, victorieux et sans complexe. Un pallier a été franchi. Seuls les candidats et les discours de droite ont droit d’antenne (inclus Macron, Valls et Sapin bien sûr.) Tout ce qui est à gauche est désormais rayé de la carte médiatique, y compris Montebourg. C’est une offensive d’une grande intensité pour fausser les prochaines élections nationales et faire passer les mesures les plus anti-sociales et anti-écologiques, pour manipuler, tromper et désinformer les classes populaires. Comment se battre équitablement devant une telle puissance ?

  20. Willy du sud

    L’élection de Trump selon Mme Mouffe, le « moment populiste » ? L’eau qui tombe du ciel c’est la pluie divine alors ? Faut se méfier de ceux qui ne voyaient dans le peuple qu’un troupeau à diriger avec des chiens qui les rabattent par ci et par là, à qui on a donné une idole comme Peron par exemple. La domination est un processus politique, le résultat d’une guerre sociale qui ne finit jamais là au coeur de la société bourgeoise, on recule quand nos organisations perdent, sont truffées de vendus et de petits marquis.

Les commentaires sont fermés.

©2015/2018 Jean-Luc Mélenchon / V5 / Design INFO Service | Contact | Mentions légales