obs

23.01.2018

La bonne semaine où Macron trébuche

Ce post va être évolutif. Car j’écris dans la précipitation pour tenir ma cadence de parution. Je le dois à mes lecteurs qui sont désormais sortis de l’ambiance de la trêve des confiseurs. Je le vois aux chiffres de fréquentations de ce lieu. Vous avez été 68 000 visiteurs à faire un tour ici, soit 9000 de plus cette semaine, à la moyenne de 9700 par jour. Comme dans le même temps mon compte twitter a gagné 10 330 abonnés et la chaîne Youtube a dépassé la barre des 40 millions de vues depuis sa création, et passé la barre des 370 000 abonnés, tous ces médias étant liés, je sais que la production est attendue. Je m’efforce de tenir le rythme d’un post et d’une revue de la semaine tous les sept ou huit jours.

Comme cela s’ajoute au reste de mon travail, disons que je vis à flux tendu ma communication. Cette semaine, j’y ai ajouté un entretien avec le JDD, que je joins ici et une émission sur LCI menée par Namias et Pujadas qui sont venus chez moi à Marseille pour cet échange. Je me suis mis à mon clavier tard ce lundi après avoir signé la déclaration commune avec le groupe « Die Linke » au bundestag et suivi enthousiaste le magnifique et percutant discours d’Eric Coquerel à l’Assemblée nationale sur la commémoration du traité de l’Élysée et contre le vote de la résolution proposée par de Rugy avec la méthode détestable que l’on sait.

J’ajouterai donc à ce post le texte signé avec nos amis allemands. Il est le signal de notre internationalisme actif. Tout le monde ne peut pas en dire autant.

[insert page=’8616′ display=’link’]

bonne semaine
Crédits photos : Llann Wé (à g.), Association Bloom (au centre), Raphaëlle Martin (à d.)

[insert page=’8616′ display=’content’]

[insert page=’8618′ display=’link’]

selection non [insert page=’8618′ display=’content’]

[insert page=’8620′ display=’link’]

jdd [insert page=’8620′ display=’content’]

DERNIERS ARTICLES

Texte publié dans l’Obs le 12 février 2024. La vie politique ne se résume pas à la jungle des ambitions souvent mises en scène….
Le moment politique commencé avec la nomination du nouveau Premier ministre semble trébuchant. Les lenteurs des nominations, les accidents de casting comme le calamiteux…
Rechercher