Le mois dernier, ce blog a reçu 372 806 visites

36 commentaires


  1. Clotilde

    Le danger que ces « braves » LREM voulaient (soi-disant) nous faire éviter en s’offusquant même qu’on ose ne pas donner de consigne de vote pour le 2eme tour (souvenons-nous de Collomb qui s’étouffait de colère) s’accélère, vitesse grand V. La France mécontente est face á 2 voies maintenant : une gauche humaniste et une extrême droite revancharde et raciste. Grâce à Macron, on est au bord du gouffre, vers lequel il nous pousse un peu plus tous les jours. Ses attaques vont exclusivement contre la gauche, la vraie, l’humaniste et, comme par miracle, l’horrible menace de l’extrême droite n’existe plus, on n’en parle même plus, dès le lendemain de l’élection, on n’en parlait déjà plus. Comme quoi, c’était bien l’épouvantail aux pauvres moineaux que nous sommes ! Et dans les faits, Macron insuffle un peu plus d’oxygène au FN, á travers son silence sépulcral á son sujet et les attaques constantes contre la FI, á chaque coup donné par ses « réformes », sa politique extérieure…

    1. semons la concorde

      On ne saurait mieux dire ! le même schéma se répète : plutôt la guerre que la gauche ce qui nous a valu des millions de morts au siècle dernier. Sauf que le théâtre de la guerre aujourd’hui n’est plus le même et ne sera plus jamais le même. C’est la guerre économique qui s’est installée dans le long terme et qui fait des millions de morts au travail ou dans l’exil ou dans la pauvreté. La guerre traditionnelle n’aurait plus de sens. Les fantassins sont remplacés par des avions et des drones sophistiqués commandés à distance. Autrement dit, nos armes devront être économiques. Sommes-nous prêts ?

    2. Bjorn

      Ne pas oublier l’opportunisme, le clientélisme et le carriérisme qui sont des armes redoutables ! Regardez tous les journalistes mainstream, tous les salariés des ministères fidèles au systèmes. Edouard Philippe a épuisé 14 secrétaires en 12 mois. Mais est-ce que ça nous étonne, ce type de management ? Ce qui est étonnant, c’est que ces employés épuisés, esclavagisés ne veuillent pas se venger en luttant contre leur tortionnaire. Oui, il nous faut trouver le moyen d’ouvrit les yeux à tous ces soldats. C’est peut-être pour ça que Jean-Luc Mélenchon tente sans arrêt d’essayer de convaincre, y consacre tout son temps et son énergie, quand nombreux parmi nous ont déjà juste envie d’en découdre. Et n’en peuvent plus d’attendre que ceux qui se sont habitués à fermer les yeux les ouvrent enfin et relèvent la tête.

  2. morvan

    « Fake News » en période électorale ? Et les officines de « sondages » ne sont pas visées/nommées, leurs redressements protégés, déjà auparavant, par le secret des affaires ne seront pas même effleurés ? Ces soit-disant redressements m’ont pourtant bien semblé fausses nouvelles destinées à fausser le vote lors de la dernière présidentielle, notamment et pour ne nommer que cette boutique là chez Opinion Way, laquelle a dans ses Présitracks lors des deux tours systématiquement redressé d’un nombre considérable de points, à la hausse M. Le Pen et à la baisse E. Macron, donnant ainsi un considérable coup de main à ce dernier.

  3. educpop

    L’objectivité des infos, la pertinence des analyses, la qualité humaine de la résistance, tout ceci n’influence en rien ceux qui sont engagés dans une voie autoritariste ou ultra libérale. Au contraire ça les motive pour en rajouter car c’est leur combat, et tout ce qui compte c’est la victoire. Ils sont ivres de cette perspective de victoire et ne peuvent pas considérer ce qu’elle engendre de pertes. En gros c’est le proverbe « qui veut la fin veut les moyens » qui s’applique. Et le peuple ne s’intéresse qu’à ceux qui pourraient contester cette hégémonie, même si c’est pour la remplacer par une autre. Attention, le Rassemblement national constitue la même évolution pour l’extrême droite que la FI pour les partis de gauche. Si cela se transforme en mouvement, le nôtre ne sera pas de taille. Il faut essayer de devancer ce qui se prépare autrement que par une action protestataire au sein de la démocratie qui est détournée de son but.

  4. lala baba

    De notre côté, nous corrigeons auprès de nos proches et de nos connaissances toutes ces malveillances. Nous jouons le rôle de contre-pouvoir médiatique sur le terrain. Bon courage à toi camarade.

  5. BruTal Vertex

    Loi contre les « Fake News », un premiers pas. Les « maîtres du monde » voyant augmenter le nombre de consciences qu’ils ne peuvent plus manipuler uniquement avec les médias traditionnels vont accentuer leur influence sur le web. On concentre les gens sur les réseaux sociaux et on adapte doucement les discours sur ces mêmes réseaux. D’où l’importance de développer le sens (et l’essence) critique des jeunes autour de soi (et des autres, d’ailleurs !).
    Personnellement, je milite plus pour le programme « L’avenir en commun » que pour Mélenchon. Je vous apprécie beaucoup, Monsieur Mélenchon, mais je comprends aussi qu’on puisse ne pas vous aimer et je trouverais dommage que des personnes passent à côté de ce magnifique programme pour des raisons bêtement personnelles !
    Merci pour ce blog et pour l’espoir d’une vie plus douce !

  6. patrice 30

    Cette monarchie présidentielle aggravée est vraiment une mauvaise chose pour la population. Elle a des effets négatifs bien plus importants sur les citoyens que les médias voix de son maître que l’on peut contourner ou ridiculiser par le biais des réseaux sociaux. En ce sens les médias classiques comme TV sont dépassés. Par contre l’évolution de notre constitution est inquiétante. Mitterand qui la critiquait dans « Le coup d’état permanent » en a fait son miel quand il a été sur le trône pendant 14 ans.

  7. killevan

    Juste un petit commentaire pour vous féliciter et vous remercier, vous et toute l’équipe d’élus ou non de LFI, pour le travail énorme que vous effectuez pour combattre le macronisme, nous informer et éduquer de ce qui se passe dans notre pays saccagé par tant d’année de politique libérale. Je ne regrette pas de vous donner ma voix à chaque élection.

  8. morfin

    Il n’y a pas d’évolution de notre constitution, mais simplement une application rigoureuse et intéressée de la 5° et donc si on peut dire un renforcement du gaullisme que de Gaulle lui-même n’a pas osé à son époque. A nous de bien préparer le projet d’une 6° adossée à une constituante. L’entrée en mouvement d’une Allemagne insoumise (quel que soit le nom choisi) est une très bonne nouvelle car le fait d’être désignée comme europhobe, associée à Le Pen (notre FI) ne tiendra plus la route quand la dominante Allemagne aura sa place auprès de nous, après l’Espagne, le Portugal, la Grèce. Alors, on tient bon !

Les commentaires sont fermés.

©2015/2018 Jean-Luc Mélenchon / V5 / Design INFO Service | Contact | Mentions légales