Le mois dernier, ce blog a reçu 372 806 visites

621 commentaires


  1. lib'

    Cher Jean-Luc,
    Je n’arrive pas à comprendre qu’il y avait plusieurs listes à la gauche du PS pour cette élection dans ma région, j’ai voté pour Sandrine Rousseau. Maintenant …
    Je suis pour l’insurrection sans faille contre l’extrême-droite et donc je voterai UMP pour que le lepénisme ait la branlée qu’il mérite.

  2. CEVENNES 30

    Bonjour à tous,
    Une fois de plus vous vous arrangez sur le dos de vos électeurs en nous demandant de nous aligner sur les positions des Valls et Macron qui mènent la pire des politiques réactionnaires depuis la libération. Il faudrait effacer l’ardoise et se déjuger, à mon âge peut être ne reverrai-je plus ce printemps démocratique dont vous rêvez, malgré tout je reste fidèle à mes convictions en optant pour l’abstention dimanche.
    Si vous parlez mercredi, faite appel à l’intelligence de vos électeurs en observant une ligne médiane, sans donner de consigne, puisqu’au PG il n’y a pas de consigne. La droite demeure digne et droite dans ses bottes avec le « ni ni », au PS, au PC et certain au PG donnent aux électeurs un spectacle pitoyable et indécent après tout ce que nous fait subir ce gouvernement.
    Bon courage M. Mélenchon, soyez digne jusqu’au bout, seul contre tous, les électeurs apprécieront. Cordialement.

  3. Madeleine 34

    Monsieur Mélenchon, je n’avais jamais pris de carte à un parti politique (tout en étant toujours de gauche) avant de prendre celle de votre parti, quand vous l’avez créé, je fais donc partie du PG, mais il y a quelques minutes je viens de découvrir que l’équipe Onesta que nous soutenions vient de s’allier avec le PS alors là je ne comprends plus, non je ne donnerai pas ma voix à ce PS qui depuis trop longtemps nous roule dans la farine, j’en ai assez de me soumettre à la peur, j’en ai assez de ces donneurs de leçons qui nous appellent à venir ramer quand ils sabordent le bateau, ils nous ont conduit là et bien maintenant buvons le calice jusqu’à la lie et peut-être en sortirons nous quelque chose de bien meilleur plus tard, il faut descendre au fond du trou pour donner le coup de pied salutaire qui nous fera ressurgir, je vous admire pour votre combat, pour votre lucidité et je pense qu’il faudrait plus d’hommes comme vous pour venir à bout de cette politique de merde. Non je ne voterai pas PS.

  4. Mathias

    Je crois imaginer votre désarroi, et je vous souhaite, avec amitié, que le spectre de votre dépression suite au 21 avril 2002 ne vienne pas vous hanter.
    La décision des fusions des listes PG avec celles du PS est une catastrophe. Ce n’est pas dans les médias que l’on entendra que c’est une fusion technique, sans participation à l’exécutif, et gnagnagna : c’est un coup majeur à notre stratégie nationale, et tous les efforts que vous avez fait pour que nous ne soyons pas assimilés au PS. Qui plus est, si l’on vote socialiste et qu’ils gagnent, nous allons définitivement valider leur stratégie cynique pour 2017, que donc ils appliqueront et qui au final continuera à alimenter le vote front national. Avec ces deux points, notre impasse me semble totale, et éviter une région FN aujourd’hui c’est juste retarder le problème d’un ou cinq ans.
    Si l’on analyse que le vote front national est une révolution par les urnes – qui ne partage que cela avec notre révolution citoyenne – je ne vois pas quel évènement serait assez puissant pour orienter cette dynamique vers une révolution écosocialiste. À votre avis quel type d’événement serait de cette nature ? Qui doit-on faire prendre conscience : le peuple des villes ?
    Merci pour vos réponses demain sur France Info.

  5. jouve

    Coluche, grand visionnaire avait eu un regard sur les élections que j’aimerai rappeler ici et qui résume bien le sentiment qui est le mien.
    « Moi aller voter ? C’est comme si vous demandiez à un crocodile d’entrer dans une maroquinerie ! », ou une autre « La droite est nulle, la gauche (PS) est nulle, je vote nul. »
    Bref c’est un grand moment de solitude. Nous pouvons tout de même remercier le PS pour tout ça. Bravo donc pour votre grande clairvoyance et votre politique qui nous fait tant de bien.

  6. Patrice C.

    Lorsque le PS fait une politique de droite les gens votent à droite (européennes et municipales). Lorsqu’il fait une politique d’extrême droite les gens votent FN. C’est aussi simple que cela, l’électorat de gauche ne se reconnait pas donc mobilise pas.
    Donc les premiers responsables sont Valls (5% primaire de son propre partie je rappelle) et Hollande. Ce sont eux qui doivent rendre des comptes. De plus ils utilisent les techniques du mensonge (traité non renégocié, mon ennemi c’est la finance, CV Fioraso…), et du vol (Cahuzac, Thévenoud, 40 milliards donnés aux actionnaires). Ils appliquent la politique de Bush de faire la guerre en Syrie sans mandat international ni même de vote au parlement. On pourrait donc poursuivre Hollande (comme Sarko pour la Lybie) pour crime de guerre. Hollande a avoué avoir livré des armes en Syrie en dehors de toute législation internationale. Fabius est même pour la peine de mort car il dit « Bachar Al-Assad ne mériterait pas d’être sur la terre ». Encore plus fort, état d’urgence « Valls admet ne pas respecter la Constitution ». Ce sont donc bien eux les fascistes d’autant plus que tout le monde le sait maintenant Valls a refusé la liste des djihadistes français proposée par la Syrie !
    J’ajoute que, juste avant chaque élection (comme par hasard) depuis les présidentielles, s’est produit un attentat (4 élections 4 attentats dont un en Belgique) sans aucune remise en cause de nos services de renseignements, et qui fait…

  7. magda corelli

    Qui trouvera un argument pour m’empêcher d’aller voter Valérie Pécresse dimanche ? J’ai fait la ronde place de l’Hôtel de Ville pour protester contre ses mesures concernant l’autonomie des Universités. Beaucoup sont d’ailleurs en faillite mais voyez-vous je trouve le bilan de la région gérée par les socialistes depuis si longtemps nul : transports, logements et tutti quanti. Ma colère ne fait que s’amplifier comme beaucoup ici. Fusion technique ça ne veut rien dire pour moi. La droiture, le désintéressement, ce sont les qualités que devraient avoir les politiques. J’attends l’intervention de Jean-Luc Mélenchon mais déjà j’ai perdu tout espoir. Je dis aux jeunes militants penser à vos vies d’abord et
    à ceux qui aimeraient accéder aux responsabilités, ce sera quand les poules auront des dents comme disait ma grand-mère !

  8. rouge

    Pourquoi attendre mercredi pour t’exprimer, Jean-Luc ? Pourquoi tous les blogs du FdG, du PG et des sympathisants restent-ils muets ?
    Dans ma région, Languedoc Roussillon Midi Pyrénées, la liste Nouveau Monde (EELV-PG PCF-Ensemble-POC) s’est vendue, pas bien cher, au PS : 27 sièges sur 138, et 4 ou 5 au mieux pour le PG. Tout ça pour ça ? Je ne voterai jamais Macron-Valls, pas pour l’état d’urgence, pas pour le capitalisme sauvage, pas pour une région dont personne ne sait rien ni à quoi sert sa réforme.
    Tu es aussi absent, Jean-Luc, que tu le fus au meeting de Montpellier, tu nous déçois, et où penses-tu nous emmener ainsi ?

  9. Simplyleft

    Pour info (puisque M. Mélenchon nous y invite), inscrit en région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, ce sera blanc pour moi dimanche prochain, comme dimanche dernier. Quelles que soient les directives ou consignes qui seront données par qui que ce soit.

  10. Francis Caccintolo

    Je voterai blanc au second tour et mettrai tout en œuvre contre le FN. La solution ne pouvant être que dans un changement total de politique qui réponde aux attentes des Français et dans l’avènement d’une 6eme république. Les mesures d’urgence prolongées et tout ce qui est annoncé par Hollande et le gouvernement est des plus dangereux pour les libertés.Comment dans ces conditions peut on se retrouver avec le PS comme à Paris ou Coquerel se retrouve sur la liste PS ?

  11. meurlay

    De la part de Jean-Luc Mélenchon, la messe est dite. Pour preuve, la question qui se pose est de savoir comment être utile dimanche prochain en accord avec les principes auxquels nous croyons. Son bras droit et précurseur en la matière Eric Coquerel a déjà pipé les dés. Ira-il jusqu’à le désavouer ? Il est clair que non. Ainsi le Parti de gauche va rentrer dans l’histoire comme un parti communiste bis.
    Dixit Jean-Luc Mélenchon, « n’oubliez jamais que le printemps revient toujours, une affaire de patience. »
    C’est vrai. Mais pour celles et ceux, comme moi, à l’aube de ses 72 ans, je ne veux pas qu’on inscrive sur ma tombe « ici git un militant qui a lutté toute sa vie pour obtenir un meilleur avenir, l’humain d’abord, relayé à un appel a voter socialiste ou pire à droite ou encore un appel a voter selon sa conscience ce qui revient en acte se mettre à sa fenêtre et se regarder passer dans la rue ».

  12. avi

    Bonjour,
    Non ! Je ne participerai pas à cette mascarade. Je suis un militant mais je ne peux accepter de me faire humilier en soutenant les vicissitudes des solfériniens. Le peuple est adulte et ses choix seront les bons. Quel qu’en serait le résultat. Nous ne pouvons pas revendiquer d’être le peuple et lui demander de s’agenouiller encore et de reconduire les responsables de nos désillusions et de notre perdition. Il nous appartient d’être droit, vertical, quand bien même nous serions nus. Pas de vote utile de ma part. Et tant pis si les autres arrivent au pouvoir. C’est de cette même ostracisation de la part des média et du système que nous ne pouvons véhiculer l’alternative. Alors, qu’il aille au diable !

  13. Kontarkosz

    Quelles que soient les injonctions, les souhaits, les consignes de messieurs Laurent, Coquerel, et de mademoiselle Autain personnellement, je n’irais pas voter en région Ile de France pour Bartolone. Je n’ai donné mandat à ceux-ci pour monnayer ma voix, et la brader pour un plat de lentilles au second tour. A la lutte des classes s’est substituée la lutte des places, ce sera sans moi.

  14. G.O

    Monsieur Mélenchon,
    J’attends votre intervention de mercredi avec beaucoup d’impatience car je sais d’avance qu’elle sera pertinente, comme vous savez l’être depuis toujours, et qu’elle enrichira ma réflexion de citoyen.
    Pour la Région ACAL où je vis, j’espère que vous saurez défendre monsieur Masseret qui a le courage de résister à l’appareil PS qui le pousse avec brutalité à déserter lâchement le combat devant M. Richert et M. Phillippot qui ni l’un ni l’autre ne peuvent satisfaire les attentes des hommes de gauche, des centristes, des humanistes et des citoyens simplement en quête de républicanisme comme moi. Le retour du courage en politique est ce qui fera tomber le FN. La décision de monsieur Masseret de faire face témoigne d’un courage qui se fait rare en politique, et dont vous savez également faire preuve. J’espère que vous soutiendrez cela.
    Cordialement.

  15. cerise

    Bonjour à tous
    Que d’émotion pour juste pour les régionales, dont personne ne parle des vrais enjeux qui sont, pour moi, à cause de la « loi notre », la déconstructions méthodique de la démocratie locale et parallèlement des services de l’état. Les socialistes ont réussi le tour de force de faire les deux en même temps ! Je ne parle même pas de l’état policier, de la réforme constitutionnelle, de la corruption généralisée, la consanguinité des politiques avec l’oligarchie etc.
    Bref pour la troisième fois, dimanche je ferai parti du premier parti de France et de loin celui des abstentionnistes. Ce qui ne m’empêche pas d’agir et de militer. Nous perdons tellement d’énergie à ce jeux de dupe qu’est l’élection piège à cons.

  16. Sharlot Stoned

    Je me permets de penser qu’il manque crucialement d’une éducation civique à l’attention des jeunes en particulier et de nous tous, et que les média ont une énorme responsabilité dans ce manque d’informations en amont, annoncer les élections déjà, car la plupart des jeunes ne sont tout simplement pas au courant car en effet ça ne les intéresse pas ou plus, en quoi elles consistent, et comment cela fonctionne, rappeler pour chaque élection l’enjeu, ou les enjeux, les modes de scrutin. Apprendre le soir du 1er tour que seules les listes qui obtiendront plus de 10% peuvent se maintenir, et comment se déroulera donc le 2ème tour aux urnes est contre productif, et une fois encore le sempiternel « État de choc » repris à l’unisson une fois le 1er tour passé! Rendre à la Politique son grand P, la rendre lisible, et faire comprendre qu’elle est nécessaire et indispensable et qu’en cela, ce droit de vote pour lequel nos ancêtres se sont battus est un devoir pour un meilleur avenir pour tous. En particulier alors que les régions ont été « redécoupées » en 13 régions, il semble insensé que ça n’ait pas été l’occasion de plus d’explications et de sujets médiatiques.
    Grrrrrr que c’est énervant !

  17. Manuel Tourbez

    Jean-Luc, beaucoup de choses que tu avais vues pour l’avenir se déroulent à présent sous nos yeux. Les visions que as pu avoir pour la France et même le monde, je les ai eues pour ma Région, le Nord-Pas-de-Calais puisque je vis (pour encore combien de temps?) dans le fameux bassin minier que tu connais si bien, à Carvin, juste à côté de la devenue trop célèbre Hénin-Beaumont. Depuis que je suis adolescent, je pressens la menace fasciste sur mes terres.
    Engagé à tes côtés dans le combat pour les législatives, j’ai pu mesurer avec effroi toute la pourriture intrinsèque de la politique du PS dans ce coin de la région : tricheries électorales par bidonnage de listes, mystérieux électeurs fantômes, clientélisme éhonté, manipulation, détournement de moyens publiques pour le parti. J’ai pu constater aussi le niveau de malhonnêteté du FN et de sa candidate, Marine Le Pen, coupable de faux tracts mais pas du tout inquiétées dans les urnes. Alors prime aux tricheurs dans cette région ? Prime à la malhonnêteté ? Comment les habitants de ma région peuvent-ils être autant autistes en matière de politique ?
    Tout simplement parce qu’à force de se faire dorloter par des élus qui distribuent des cadeaux en échange d’un soutien électoral, ils en ont pris l’habitude. Mais comme l’un regarde l’autre pour comparer ses avantages obtenus (un logement par ci, un contrat aidé par là), les électeurs font monter les enchères et se jalousent. Candidat tête de liste FDG à Carvin en 2014…

  18. cerise

    Ben oui et Onesta fusionne avec le PS. J’habite près de Sivens et ce sera sans moi dimanche.

  19. jdepp

    Même pas grave !
    Les méga-régions sont des coquilles vides, de même l’Ile de France vidée de son centre par la Métropole du Grand Paris, zone centrale bien verrouillée par le PS. Cette mauvaise farce électorale ne sert qu’à tester la soumission des idiots utiles de l’amicale de la rue de Solférino. Soumission du ventre mou du PS par le désistement républicain, soumission des forces de réserve, tétanisées par la perte des derniers strapontins. Et ça marche plutôt bien.
    Sauf la ligne de J-P Masseret qui serait parfaite pour l’instant. Elle permet la division sans trop de frais des voix de gauche entre les valseurs et les autres, et donne juste assez de chances à la droite fréquentable. Cette position annoncerait enfin l’éclatement tant espéré du PS.

  20. Laurent

    Fatigué, ecoeuré par ce système électoral hautement anti démocratique à deux tours qui motive les fusions, les retraits, les consignes de votes contre nature. Et finalement qui motive la confusion au sein de l’électorat. A l’instar de beaucoup de mes camarades je voterai blanc au second tour si la liste FdG/EELV ne se maintient pas malgré ses 10%.
    J’ai toujours pensé que la proportionnelle était le seul système électoral valable dans une démocratie. Dimanche, le peuple a choisi le FN, je respecte le verdict des urnes, nous avons perdu, nous devons le reconnaitre et nous devrons gagner les prochaines élections sur le front des idées, pas en se compromettant avec un parti qui mène depuis 2012 une politique libérale et anti sociale.

    1. PrNIC

      « Dimanche, le peuple a choisi le FN… »

      Que représente le FN en % en fonction des inscrits ?

    2. Laurent

      Plus que toutes les autres listes. Il faut comparer ce qui est comparable ou alors invalider les élections si on estime que la liste arrivée en premier totalise un % insuffisant en fonction du nombre d’inscrits.

Les commentaires sont fermés.

©2015/2018 Jean-Luc Mélenchon / V5 / Design INFO Service | Contact | Mentions légales