Le mois dernier, ce blog a reçu 372 806 visites

159 commentaires


  1. Jean ai marre

    Hé ho, ça sert à quoi une Rolex, vu que l’heure change tout le temps !
    Ce qui est préoccupant, c’est la position du PC. De plus en plus des militants communistes viennent grossir nos rangs, alors que d’autres, le doigt sur la couture du pantalon font le dos rond, et d’autres attendent le congrès ! La primaire s’essouffle, alors que les sitting du soir prennent de l’essor.
    Impensable que l’armement soit le sauveur d’un gouvernement qui se dit de gauche. Hollande va réussir à inverser la courbe du chômage de l’Australie, et mette la tête hors de l’eau grâce à un sous marin à diesel ! Et que vont penser nos ingénieurs et bureaux d’études qui vont se déplacer en Australie ? On y verrait clair qu’en 2017 , d’ici là…

    1. Laurent

      Hé ho la gôche, Le Foll, il n’y a rien d’autre à vendre que des armes qui sèment mort et misère sur toute la planète ? Le pays des lumières sème l’ombre, dingue !

  2. Jean-Luc LOPEZ

    Comment l’histoire se renouvelle, l’Amérique avec les Allemands …..

  3. repavenue

    Mr Mélenchon, vous fûtes le premier à révéler et dénoncer les négociations du Tafta en 2009. Aujourd’hui vous dénoncez à juste titre l’Europe germano-américaine, le lamentable abaissement de notre pays du fait de ses dirigeants actuels, les fourberies passées et donc à venir de FH et ses communicants. Votre courageux combat redonne de la fierté aux « indépendantistes » Français qui enragent. Merci !

  4. PIETRON

    Plus le temps passera et plus les attaques seront dures. Le « Hollande bashing » dont certains, plutôt intéressés (sait on jamais se disent-ils), se plaignent, est l’os à ronger de la politique spectacle dont raffolent les médias.
    En entreprise, le harcèlement à l’encontre des militants actifs est à peu près de même nature. Leurs libertés d’expression n’a de frontière que le rapport de force au sein de la boite, ou que leur courage à chercher la vérité et de la dire. Les licenciements en France pour délit d’expression sont légions en matière syndicale (CGT en premier lieu et Sud).
    En politique la bourgeoisie mise sur ses médias (la totalité) pour discréditer tout mouvement ou parti décidé à la dessaisir du pouvoir absolu. A fortiori Jean-Luc Mélenchon dont ils connaissent la capacité et la force de convictions rassembleuses, désormais. C’est bien pour cette raison que plus le rapport de force est élevé et plus la personne exposée devient intouchable au delà des quolibets et des tentatives d’avanies des nombreux valets engraissés par la bourgeoisie capitaliste. Duhamel qui, il fut un temps, ne s’extériorisait point à ce niveau (quoique) face à Marchais (dont le parti était puissant), il le fait avec Jean-Luc Mélenchon car son mouvement est neuf d’une part, donc « insultable » pour ses objectifs. Et puis à son age (celui de Duhamel) il veut toujours exister médiatiquement et pour cela mieux vaut taper sur les anti-système. Un détail Duhamel, un détail.

  5. catherine dumas

    Bien, bien, vous êtes de retour, la confrontation entre les idées canadiennes et les nôtres peut apporter quelques éléments progressistes. Mais légaliser une drogue qui enfume le cerveau de nos enfants, eux qui déjà dégoutés, refusent d’aller voter pour des menteurs, je ne crois pas que cela fasse progresser les choses. Leur donner des bonnes conditions de vie pour étudier ou encore travailler serait déjà un grand pas en avant. Ce n’est pas le cas. Le gouvernement voyait en eux de futur électeurs peut être.
    D’autre part il faut faire attention aux personnes qui sont capables de s’inscrire sur votre site. Je viens de découvrir par exemple qu’une personne d’extrême droite, […] fait partie de la FCPE alors que c’est une intime des Le Pens, Carl Lang. Un moyen tout simple d’infiltrer et donc de divulguer des renseignements. Vue les photos de groupes dans lesquelles il est présent et les poignées de mains qu’il serre à certains gendarmes je pense que c’est un mouchard.
    Quant à nos nuits debout, je ne rate pas un seul épisode. Le mouvement s’intensifie même si nous ne sommes pas des mètres étalons avec notre petit cerveau.

    1. L. A.

      Puisque les substances addictives sont sur le tapis, que d’aucuns craignent pour la santé des gamins, et que M. Mélenchon a également effleuré le sujet de certains médicaments et de l’alcool, je me permets d’avancer cette idée qu’il faudrait s’intéresser aussi à cet autre fléau addictif de l’ère industrielle dont on ne parle jamais : le sucre. Il y a là un lobby de l’ampleur de celui du tabac, avec une addiction généralisée et des conséquences sanitaires désastreuses scientifiquement reconnues, mais couvertes par un mutisme scandaleux (les affaires avant tout).

  6. Marie-Christine

    J’ai appris il y a quelques jours que le nombre d’adhérents au PS ne faisait que chuter. Il y a 86 000 adhérents à jour de cotisation et environ 131 000 membres actifs (personnes qui ont payé la cotisation en 2013 ou 2014). Ce qui veut donc dire aujourd’hui Jean-Luc que le nombre de personnes qui vous soutient est supérieur aux inscrits au PS. Donnée importante quand les médiacrates vous poseront une énième fois la question de votre représentativité.

    1. patrice 30

      Non seulement il y a peu d’adhérents au PS mais en plus dans ce peu d’adhérents il y en a une bonne partie dont l’adhésion n’est qu’une stratégie perso utilisée dans un but carriériste. Le PS étant depuis belle lurette un parti d’élus. Que dire de l’ex UMP dont le clownesque Sarkozy vient de révéler sa vraie nature en insultant bassement les participants aux nuits debout qui eux n’ont pas de Rolex. Marre du discours de droite. 2017 ni Sarko et compagnie ni Hollande mais Mélenchon.

  7. Jeannot

    Je prends date pour le 05 juin, place Stalingrad à Paris. Montrons à cette occasion, par notre présence, notre détermination à changer le cours des choses. Merci à Jean-Luc Mélenchon pour toutes ses explications.

  8. PCharp

    Professionnel des addictions, j’attendais depuis plusieurs années que Jean-Luc Mélenchon s’empare du sujet de la dépénalisation des drogues. On parle ici du cannabis. En Suisse, jusqu’avec le chef de la police du Canton de Neuchatel, le débat sur la dépénalisation de toutes les drogues est lancé. La réflexion ci-dessus est approfondie, emprunte des multiples positions prises de professionnels des addictions qui réfléchissent sur le sujet. Bravo Jean-Luc, tu fais preuve ici de ta capacité à prendre le temps d’une profonde réflexion, indépendante, avant de te positionner. En 2012 tu reconnaissais ne pas avoir étudié le sujet et te positionnais juste comme « grand-père » désirant protéger la jeunesse (je respectais d’ailleurs). C’est revenant du Québec que tu nous fais part de ton cheminement. (Québec, allez lire les éléments du rapport Nolin, sénateur, 2002 et qui fait le bilan des politiques concernant les drogues de multiples pays). A savoir qu’en France, hormis la Fédération Addiction, nombreux sont les professionnels qui défendent, ainsi que la MILDECA (Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives), la position française de maintenir la pénalisation. La position de Jean-Luc Mélenchon est courageuse, à risque politiquement, (me rappelle la position contre le peine de mort de François Mitterrand) mais comme beaucoup de ses positions, font avancer considérablement le débat et la société. En route, construisons la candidature de 2017 sur tous les fronts, tous les…

  9. Philippe

    Le salut contre le TTIP viendra des états unis et des fromages qui puent ! Le TTIP n’est souhaité par aucun peuple, pas même par le peuple américain. Le fameux « way fo life » américain a pris dur avec une disparition de la classe moyenne américaine. L’accord de libre échange avec le Mexique/Canada (ALENA) et le million d’emplois promis s’est finalement traduit par des centaines de milliers d’emplois détruits aux USA et au Mexique. Le peuple américain a donc l’expérience (amère) de tels accords. Tous les candidats aux élections US sont assez unanimement contre ce projet dans leur campagne électorale (poussés par leurs électeurs). Après Novembre 2016, le TTIP ne passera pas aux USA (si les promesses sont tenues par Clinton).
    Fervent défenseurs des appellations d’origine françaises et européennes, je suis de près cette actualité. Je crois donc savoir que c’est un des derniers points de blocages des négociations du TTIP car les européens qui négocient ne sont pas près à se faire lyncher par le peuple européen (en premier par les Français et les Italiens) si les AOP/IGP sont cassés par ce traité. Le peuple américain d’un côté, les fromages qui puent et le champagne de l’autre, voilà notre salut contre le TTIP !

  10. Jacques J

    J’appelle tous ceux qui discréditent Jean Luc melenchon simplement par ragots médiatiques , par ignorance, simplement par oui dire, par absence de connaissance à se rendre sur son blog, ou à visionner les différentes videos tv sur YouTube. Prenez le temps de lire, de vous documenter, d’étudier ses nombreuses et différentes analyses dans les domaines divers tant économiques, politiques, fiscal, écologiques, géopolitiques, conflits divers. Il s’informe, rencontre des forces vives pour comprendre, analyser afin de proposer des solutions pour notre France que nous aimons tous. Je voudrais leur dire de ne pas se laisser abuser par une certaine forme de rumeur, d’intolérance de certains qui voit en sa personne un danger pour leur propre avenir.
    Merci Jean-Luc Mélenchon de l’espoir que vous apportez à nous les millions d’insoumis La campagne des élections n’en est qu’à ses balbutiements que les coups bas vous sont destinés. La route vers la victoire sera longue et difficile mais 2017 sera l’aboutissement du renouveau de la France.

  11. Noury

    Jean-Luc Mélenchon, vous me semblez 50 ans largement révolus, et toujours pas de Rolex ? Ce gars là à raté sa vie, non ?

  12. Verdier Nadine

    Merci JL. Qu’il est agréable de lire des argumentations intelligentes sur les addictions et la nationalité et de voir qu’il existe des élus qui ne renient pas leurs engagements de campagne en matière de santé publique et de droit public.

  13. Didier

    Parler de « couper l’herbe sous le pied des trafiquants » à propos du cannabis, faut oser…
    Ceci dit, il me semble qu’un aspect du débat n’est jamais évoqué, l’auto-production. Des dizaines de milliers de personnes en France font pousser du cannabis dans leur jardin pour leur consommation personnelle, sans nuire à personne, sans se livrer au moindre trafic. Dépénaliser la consommation permettrait de foutre la paix une bonne fois pour toutes à ces gens qui non seulement ne représentent pas le moindre danger pour l’ordre public, mais ont choisi, pacifiquement, de sortir de la relation marchande et d’accéder à une forme d’autonomie pour l’un des aspects de leur vie.
    Et pour ceux qui s’effraient des dégâts possibles sur la santé mentale de nos compatriotes, une consommation raisonnée, c’est tout à fait possible, de cannabis n’est pas plus nocive que deux pastis virilement vidés au bar. Ou que de regarder la télévision. Et au moins, elle ne pousse pas à l’agressivité, comme l’alcool.

    1. L. A.

      « Une consommation raisonnée […] de cannabis n’est pas plus nocive que deux pastis virilement vidés au bar »

      Mais est-ce qu’elle l’est moins ? Quoi qu’on puisse penser de la légalisation du cannabis (ou de sa dépénalisation, c’est pas tout à fait pareil), faire en permanence la comparaison avec la consommation d’alcool sur le thème « c’est pas pire », est une posture assez infantile (m’sieur c’est lui, c’est pas moi). En quoi « deux pastis virilement vidés au bar » serait un modèle ou un critère de comparaison ? Et l’on pourrait épiloguer sur le mépris sous-jacent que contient le choix de votre exemple (au bar : un beauf ouvrier et plus tout jeune, hybride de Cabu et de Plantu, pas un journaliste ou un bobo, qui eux prennent plutôt du whisky, et de la « coke », dans des « lounge »).
      N. B. : la consommation habituelle (accoutumance rebaptisée « tradition ») d’alcool n’est qu’un asservissement de plus aux lobbys marchands et il est à craindre qu’après une légalisation (déprohibition, souhaitable de fait) de la marijuana on assiste à une mainmise des mêmes multinationales sur ce marché, qui devra être libre et non faussé, c’est-à-dire sans contrôle ni restriction de la part de l’État. Prêts pour les spots radio-télé et les panneaux 4 x 3 « Ligne de soin au cannabis des laboratoires Requin-Coquin», « haschisch light de Nestlé-Danone » ou « la marijeanne bio c’est à Auchan » ?

    2. Didier

      Il n’y a pas de mépris sous-jacent: je me trouve simplement plus souvent dans des bars, avec des ouvriers (ou pas) qui vident des pastis, que dans des lounges à sniffer de la coke avec des journalistes. Donc inutile d’épiloguer.
      Quant à savoir si c’est souhaitable ou pas, je note simplement que toutes les cultures (les anthropologues l’ont montré) usent à intervalles plus moins réguliers de substances plus ou moins euphorisantes. On peut penser que la vie sociale est à la fois un facteur positif et un facteur de stress, et que cet usage permet d’évacuer une partie de ce stress sous des formes finalement civilisées.
      Enfin, qu’est-ce que les « lobbys marchands » ont à voir dans l’auto-production ?

    3. L. A.

      Il y a effectivement une question de culture dans les addictions auxquelles les lobbys nous incitent en permanence (alcool, sucre, graisse, tabac, café, « médicaments », JT, foot, bagnole, Iphone…) et on peut noter l’omniprésence du bistro (un des principaux revendeurs) pour toute réunion conviviale. Je subis ça comme tout le monde, mais il doit pourtant bien être possible d’envisager le lien social autrement, encore faut-il se poser la question. C’est pas parce que les anthropologues nous enseignent que les humains ont été anthropophages « à intervalles plus moins réguliers » qu’on doit continuer à promouvoir le cannibalisme.
      Les lobbys (multinationales) eux n’ont d’yeux que pour la légalisation, qui sera consécutive à plus ou moins brève échéance à la dépénalisation, et qui sera le top départ d’un « nouveau marché juteux », pour lequel l’autoproduction ne leur fera pas plus ombrage que l’autoproduction de tomates n’en fait aujourd’hui à l’agroalimentaire et à la grande distribution. Et si cette autoproduction venait à les importuner, ils étudieraient alors le moyen de l’interdire (je vous renvoie aux dernières tentatives de dictats de Monsanto et consorts sur les semences autoproduites). Par ailleurs, la consommation ordinaire d’herbe implique de fumer et donc de conserver aussi l’addiction au tabac, et vous savez bien que l’autoproduction de celui-ci est inexistante face à Stuyvesant et son gang.

  14. Christiane DIDIER

    J’apprécie énormément cet art de faire le tour des questions essentielles. Merci encore de nourrir si bien notre argumentation ! Il serait utile de nous concocter un tableau, genre questions/réponses et arguments, de manière à intervenir rapidement et intelligemment dans toutes nos discussions. On essaie déjà de le faire, mais ce tableau serait un formidable outil pour les modestes militants de base que nous sommes.

  15. Victor

    Au sujet de votre inexistante montre Rolex, il est bon de voir que les politiques ne s’affichent pas tous aujourd’hui avec des montres de luxe hors de prix (voir ici). Ces derniers pourraient au moins essayer de soutenir le french made avec des marques comme Pequignet, cela aurait alors un sens de pousser la belle horlogerie française sur le devant de la scène médiatique.

  16. Nicolas.B

    Le bio y’ a pas mieux, surtout quand c’est pour fumer. Votre argumentaire découle du bons sens, mais ce doit être l’occasion d’avoir une distribution sous contrôle de l’état dans un premier temps et de limiter la production personnelle, l’hypocrisie répressive doit finir. Personnellement je ne fume pas, trop peur des maladies ayant eu des bronchites chroniques étant petit je me laisse encore du temps pour commencer. Quand aux chiens de garde, les brocarder c’est leur faire trop d’honneur, ne vous rabaissez pas à cette besogne ils n’en valent même pas la peine et s’auto ridiculisent eux même des attaques qu’ils vous portent. J’ai cru comprendre que Bernie Sanders ne se détournait pas de son programme, et qu’il ne se laissait pas polluer par les fumées des contre-feu de ses adversaires et autres médias, il est grand temps d’imposer le notre, ils se décrédibiliseront tous seuls d’ailleurs ça a déjà commencé.

  17. Bud Butley

    « Si jamais le traité est finalisé en 2016, il ne pourra pas être ratifié avant 2017. Donc la présidentielle peut fonctionner comme un référendum sur le sujet. »

    D’autant plus que j’ai le sentiment que la grève va doucement s’étendre et gripper tout ce qui n’a pas recours au systeme D.

    « Ainsi, les médecins alertent sur la nécessité de commercialiser le cannabis dans des conditions qui évitent les cocktails avec le tabac ou l’alcool. »

    On dit que l’huile de cannabis soigneusement réchauffée est moins âpre que la fumée, et guérit beaucoup de maux.

  18. Fonfreyde

    Les gens commencent à vous apprécier plus. Je le sens par le discours que j’ai avec eux. Mais il y a un problème dont on ne parle pas assez. Seul vous l’esquissez. Cet état voyou que sont les États-Unis (je parle des politiques et surtout toutes ces officines comme la CIA par exemple) qui pourrissent encore plus ce monde vacillant. On va me taxer d antiaméricanisme primaire mais les faits sont là. Toutes les organisations comme le FMI, OMC etc sont à la botte de ce pays ultra-puissant et vindicatif (je ne parle pas du peuple) et mènent des politiques mortifères dans d innombrables pays. Ce pays qui nous est montré comme démocratique est dirigé par une mafia militaro financière. Le traité Tafta est presque anecdotique tant leur puissance de nuisance est grande. Nous ne pourrons jamais rien faire sans sortir complètement de l’OTAN et de l’Europe qui n’est qu’un jouet créé par cette mafia dont les dirigeants européens ne sont que des laquais (qui réussissent très bien dans leur rôle d’ailleurs). Évidemment ce n’est pas le seul problème mais celui-ci est énorme. C’est pour ça, la légalisation du cannabis c’est très bien mais ne vous enfermez pas dans ce sujet car je vois très bien les médias vous confiner à cela. Le candidat qui veut légaliser le cannabis comme programme y a pas mieux pour décrédibiliser un homme et son programme. Je vous soutiens et m’efforce de faire connaître votre discours aux abstentionnistes. Merci pour votre courage.

    1. insoumis

      Oui sortir de l’OTAN est vital. De plus nous pourrions collaborer militairement avec la Russie, pays qui nous as libéré du nazisme pendant que les américains bombardaient les civils francais. De plus non au TAFTA avec ces meurtriers contre l’humanité que sont les américains. Nous aurions plus d’intérêts à collaborer économiquement avec la Chine par des échanges bien plus humains qu’avec ces diables d’américains. Pour le cannabis, pas très d’accord sur sa légalisation. Pourquoi pas une dépénalisation, mais avec un contrôle de ces toxicomanes et pourquoi pas des centres de soins obligatoires pour ceux ci avec des contrôles psychologiques et policiers sur ces individus.

    2. Pauvre2

      @Insoumis
      Enfin, insoumis variante la « shlague ». N’importe quel psy (même pas très bon) vous dira qu’il est impossible de travailler sous contrainte. Les gens font semblant d’être de bonne volonté parce que le juge surveille, mais ils n’avancent pas d’un pouce. Quant à la police là dedans, c’est de la provocation ? Des soins sous surveillance policière !

  19. Jacquesdu87

    Je suis moi aussi, opposé à la déchéance de nationalité et au contraire je souhaite que la France accorde la Nationalité Française à tous ceux qui en feraient la demande en adhérant aux principes républicains, en faisant sienne la devise « Fraternité, égalité, Liberté », avec Fraternité en premier, qui seraient les bienvenus partout sur le territoire de la France, et surtout qu’ils puissent participer aussi aux consultations électorales qu’il suffirait d’organiser dans les consulats et les ambassades de France en même temps que sur l’ensemble du territoire.
    Imaginez l’impact si des millions de personnes faisaient le choix d’ajouter la nationalité Française à leur nationalité d’origine, et qu’ils s’expriment, par exemple sur le TAFTA, sur la nécessité de la bifurcation écologique, sur la lutte contre la finance internationale, etc. Imaginez le poids des mots si la France exigeait la fin de la toute puissance de la finance, la renégociation des dettes des pays, la coopération entre les nations, à la tribune de l’ONU, au nom de dizaines ou de centaines de millions de citoyens français répartis dans le monde entier !
    Pour rassurer ceux qui craindraient le risque d’une « invasion », peut être faudrait-il commencer par créer un statut de « citoyen français de cœur » qui permettrait simplement de voter dans les consultations sur les sujets qui intéressent le monde entier.

  20. Alain Léger

    Bien sûr, tout le monde aura compris que vous n’êtes pas subitement devenu un adepte du Parti Libéral canadien. Sauf les « journalistes » façon Duhamel, bien entendu, qui déformeront une fois de plus le sens de vos propos s’ils pensent que cela peut vous nuire. Pour ma part, je trouve jubilatoire votre démonstration du fait que certains partis de droite peuvent se retrouver finalement plus à gauche que le PS.

Les commentaires sont fermés.

©2015/2018 Jean-Luc Mélenchon / V5 / Design INFO Service | Contact | Mentions légales