Le mois dernier, ce blog a reçu 372 806 visites

97 commentaires


  1. grondin virginie

    LCI critique ce post depuis ce matin. L’horreur. « Mélenchon pleurniche, se plaint de ses troupes et d’être entouré d’amateurs… etc », ça plus le sourire de Bachelot, a vomir !

    1. BOUCHET

      Pourquoi se fatiguer à réagir. Comme les autres, c’est une habitude de ce média. J’ai découvert il a peu un nouveau nommé Sportouch qui souriait même lorsque Mr Jean-Luc Mélenchon a évoqué le 16ème suicide chez les Goodyear.
      Sur le fond, ce billet est à nouveau excellent sur le plan des syndicats. Les divisions, même à l’intérieur de chaque OS, sont orchestrés par un machiavel de haut niveau. Comme Jean-Luc Mélenchon l’écrit, les corporations les plus fortes et revendicatives (dockers, routiers, pétroliers) ont été neutralisés par maintien de leur accord de branche. Sur le plan du chômage, encore une belle démonstration par les chiffres : 6,1 millions, 142 000 offres non pourvues = 5,9 millions de « fainéants, chômeurs multirécidivistes ». […]

  2. Valérie Serrano

    Je suis horrifiée que le fascisme est de retour en Europe. Ce que vous faites au sein de la France insoumise est courageux. J’ai aussi une pensée pour la mémoire du jeune argentin Santiago Maldonado dont le corps a été retrouvé la semaine passée ainsi que des 43 disparus au Mexique les Ayotsinapas dont le combat de la vérité ne s’arrete pas. Continuez.

  3. morfin

    Jean Luc, je suis très touchée par le renouveau de ces énergumènes d’AF-OAS qui peuvent avoir un lien avec la dissolution du groupe « civitas ». Toujours très difficile de savoir comment aborder ce monde-là sans risquer d’attirer des prosélytes ou des transfuges d’autres orgas dissoutes, vu tous leurs liens souterrains. Ce serait bien qu’un groupe FI consacre du temps à l’analyse de ces groupes et des moyens efficaces de parer à leurs menaces, car on sait que nos groupes anciens ont échoué dans ce domaine. Il n’y a pas de méthode antifa opérante en tant que telle, pas plus d’ailleurs qu’il y aurait une méthode grève générale plus efficace qu’une manif géante sur les Champs par ex, ou une autre forme de lutte plus nouvelle à inventer.

  4. Buonarroti

    L’impérialisme ne peut renoncer à son expansion : trahison systématique des traités et lois scélérates caractérisent le capitalisme de guerre. Il lui faut des ennemis qu’il puisse vaincre. Chaque victoire stimule la croissance de l’actionnariat et la petite fiole de poison de Colin Powell rapporte plus en dividende qu’une formation continue du corps enseignant. Dans ce jeu de dupe, l’Etat Unis d’Europe avance masquée. Nul doute qu’il s’imposera comme le recours. Tout comme les communautés de communes dépècent les fondations de la république, ce même processus atomise, segmente et contraint les populations au repli identitaire.
    Cette guerre sans limite par une caste de privilégiés ne défend que ses intérêts. Ainsi s’agit-il d’extraire et de faire surgir l’égoïsme partisan contre tous les autres. Le dérèglement bioclimatique en cours de notre planète témoigne de cette guerre totale livrée par des esprits étroits, vaniteux et apeurés. Le capitalisme ne peut renoncer à la prédation. Malgré lui il pousse vers l’armagedon la condition humaine quand bien même s’accrocherait-il au mythe de l’arche de Noé, de Dubaï à Singapour.

    1. christian 09

      Votre analyse globale est à la mesure des politiques de choc social et autres que veulent imposer les capitalistes du monde, et américains en premier. Un détail en dit long: le Roundup est mortel pour les plantes et toute la vie invisible qui est dans la terre. A la vente de ce désherbant, qui était écologique lors des premiers mensonges, s’ajoute la vente des semences de maïs, colza, tournesol, et autres céréales compatibles pré-traitées avec ce poisson qui a fait des ravages lors de la guerre du Vietnam ! Il suffit donc de prendre en compte ces ventes pour comprendre la force d’inertie de Monsanto. Il suffit de ne pas chercher un désherbant de remplacement, et des semences qui y seraient insensibles, pour évaluer la force de pression de ce géant international. Il lui suffit d’attendre, et de continuer ses recherches chimiques au cas ou un accord presque mondial se ferait contre cette chimie agricole mortelle. Que sera-t-il…

  5. MP Langeais 37

    En tous cas, félicitation et un grand bravo à nos députés insoumis et à leurs collaborateurs qui font un travail remarquable à l’Assemblée, d’explication, de contestation et de proposition. Et en particulier à vous même pour vos interventions sur l’UE. Pour beaucoup vous êtes le souffle dont nous manquerions si nous n’avions pas ces 17 députés « incontournables ». Tenez bon.

  6. semons la concorde

    Pourquoi ces attaques médiatiques incessantes et grotesques contre la France Insoumise et ses porte-paroles ? Tous ceux qui paradent sur les plateaux télé savent qu’ils ont tort et que leur monde n’est pas soutenable. La prochaine ouverture de Le Media télé les inquiète, car les intervenants pourront dérouler leurs arguments sans être interrompus par les roquets du capital. C’est très inquiétant pour eux ! Et quand Danièle Obono leur tient tête malgré le harcèlement qu’ils lui font subir, là c’est carrément insupportable. Quoi ! Une « étrangère » qui vient leur faire la leçon avec un langage châtié et un discours cohérent, sans perdre le fil malgré les coupures incessantes. Là c’est trop pour eux. Tous les racistes ne sont pas au FN, il y en a aussi à la télé.

  7. Blanchet

    Un seul être vous manque et tout est dépeuplé.
    Veillez sur vous Monsieur Mélenchon. Si, dans ce monde de brutes nous sommes tous menacés, vous l’êtes probablement beaucoup plus que nous. Les attentats politiques n’appartiennent pas qu’au passé. Ils sont toujours et plus que jamais d’actualité. Ce n’est pas l’apanage des seuls islamistes, mais aussi d’une droite extrême qui sent la poudre et le sang. Votre vigilance ne doit jamais se relâcher à quelque moment et en quelque lieu que ce soient. Vous êtes celui dont nous, peuple de France, ne pouvons nous passer. Sans votre voix, sans votre passion de la France et de son peuple, nous sommes déroutés, nous serions déroutés, pour ne pas dire davantage. Vous n’avez pas le droit de prendre des risques dans une situation politique où à l’image du Président des Etats-Unis, vous ne vous appartenez plus. Vous êtes aujourd’hui celui dont tout un peuple, une ation, a plus que jamais besoin pour le défendre. Merci Monsieur.

    1. andré

      Et avec tous ceux qui font équipe avec vous, vous êtes aussi les prophètes par qui si c’est encore possible sera évitée pour notre pays, pour l’Europe et pour le monde la catastrophe dont la gouvernance mise en oeuvre depuis trente ans a rassemblé et cultivé toutes les composantes.

  8. Thieulin

    Monsieur Mélenchon,
    Je n’ose pas imaginer cet impensable scénario qui se préparait, tout d’abord pour vos proches et ensuite pour notre peuple tout entier. Mes pensées vous accompagnent, autant que ma profonde admiration. Vous êtes un bonheur à écouter, à lire et à imaginer à la gouvernance de notre pays. Les gens vous raillent, mais n’arrivent même pas à la hauteur de votre voûte plantaire. Vous avez prononcé un jour ces mots : « je marche… », quelques mots qui résonnent dans mon esprit et me font prendre conscience de la beauté et de la force de l’Avenir en Commun. Non vous n’avez plus rien à prouver, tout votre engagement est dans ce programme, même pas le plus beau mais l’unique. Notre vie de citoyen ne sera plus jamais pareil. Si mon admiration et ma gratitude se ressentent à travers ces quelques lignes, je suis très heureuse de m’imaginer qu’elles vous apporteront un peu de réconfort. Merci.

  9. François GERMAIN

    Bonjour très cher Jean-Luc,
    Sachez que cette nouvelle qui vous affecte nous a glacé le sang, depuis mardi dernier. Et comment ne pas penser à l’histoire passée, liée à notre grand Jaurès, il y a tout juste cent ans, et que vous incarnez, j’allais écrire, « admirablement ». Non, c’est vous, et c’était lui, et vous êtes en lui, c’est ainsi, nous sommes sans croyance vers le divin dans notre famille politique, le plus souvent, car nous n’avons pas la faiblesse de nous agripper à un dieu quelconque, mais nous croyons à la force de la vie, aux « pas magiques » comme vous le disiez à Natacha (qui subit des pressions et sanctions dans son métier pour lui faire payer le fait qu’elle est de notre monde et elle en est affectée maintenant). De notre Jaurès, traits pour traits, et même de votre personne, professeur de philosophie révolté dans l’âme, et dans le « verbe » contre l’injustice sous toutes ses formes…

  10. THANN

    Merci pour ce grand bol d’oxygène. Votre intelligence me sauve. Elle éclaire d’autant leur bêtise crasse, leur pauvreté intellectuelle sidérante et leur vision sans profondeur. Vos analyses sont toujours « en avance », vous avez toujours au moins 1 ou 2 coups d’avance sur leurs regards de myopes et leur discours creux. Et la réalité vous / nous / donne raison. On ne lâche rien.

  11. claire

    Je suis atterrée par la une de Charlie hebdo. J’imagine seulement quel effet ça vous fait d’être ainsi dénigré. Ces gens sont mauvais et nous mènent à la ruine. Je sens que nous somme proches d’un basculement. Toute mon amitié, courage !

  12. simenhaus

    Quand je vois et entends toutes les caricatures et mensonges diffusés par les médias sur Mr Mélenchon et la France Insoumise, je revois les caricatures placardées par les nazis et leurs collaborateurs pour installer la haine et la peur poussant à la violence contre les juifs et justifiant la leur. La majorité du peuple français est éduquée et ne peut cautionner ces comportements. Courage à tous.

    1. Jean-Charles

      Ouh là là, c’est osé comme rapprochement. Faut pas tomber non plus dans le délire paranoïaque ! Tiens, je me demande si le bashing actuel n’est pas délibérément alimenté avec du buzz et des polémiques à la petite semaine (Valls, drapeau, Thatcher, Lituanie etc.) pour susciter en réaction une cohésion défensive des insoumis, et les amener à faire corps autour du chef. Les récentes déclarations au journal Le 1 comme « le but de la FI n’est pas d’être démocratique mais collectif » soulèvent pas mal de questions.

  13. Val

    Prenez soin de vous, M. Mélenchon. Plus la France Insoumise avance, plus les idées trouvent leur chemin chez le peuple, plus vous, en tant que figure de proue, êtes dangereux pour le pouvoir en place. Je trouve inadmissible qu’on ne vous ait pas prévenu, vous, M. Castaner et vos familles. En tout cas, bien que vous le sachiez déjà, je le répète, nous sommes là, et nous poussons avec vous pour amener la France vers une société meilleure où la solidarité et le vivant seront au cœur des préoccupations.
    Bien cordialement

  14. Jean Pierre

    Monsieur Mélenchon,
    Je viens par le présent vous exprimer toute ma sympathie, encore plus grande après la menace qui a pesé sur vous durant ces derniers mois et qui vous a été révélée par la presse avant même que les autorités de Police ne vous en informent (quelle honte!), et vous adresser ainsi qu’à tous les députés insoumis tous mes remerciements pour tout ce que vous faites et mes encouragements pour les temps à venir ! Heureusement que vous êtes-là fort de votre savoir, de votre vécu fidèle à vos engagements et entouré de personnes tout autant déterminées et brillantes. Quand j’ai lu ce matin que la commission européenne est sur le point de renouveler l’agrément de commercialisation du glyphosate (peut-être pour 5 à 7 ans) et ce, malgré le reportage édifiant de madame Marie Monique Robin qui a été récemment diffusé sur Arte, j’ai été démoralisé. A se demander si seule une sortie de cette Europe qui valide tout ce qui empoisonne la vie des gens n’est pas la seule…

  15. Breton suzette

    Les constats ne nous intéressent plus du tout ! Nous voulons des résultats, issus d’actions positives, visant à récupérer notre France vendue déjà, à l’Amérique du nord. Mr Mélenchon, le peuple de France n’a plus la capacité, la force, l’espoir d’une quelconque amélioration. Nous vous avions désigné notre « leader », celui qui agit au nom du peuple français. Ne vous alignez pas à ceux qui se cachent derrière des discours négatifs. Nous sommes prêts à agir maintenant. Les manifs répétitives n’ont plus aucun impact sur qui que ce soit ! Envisagez la seule solution et mettez la en mouvement, alors toute la France sera avec vous !

  16. François Rosicki

    Merci pour vos arguments, vos réflexions, votre franc parler, même si j’ai une sensibilité différente (mais peu importe). Au sujet du drapeau, je ne suis pas contre le drapeau européen, mais à condition qu’il soit utilisé au bon moment et bon endroit. Chez moi, dans le hall de la Mairie de Saint-Mandé (94), on voit 5 drapeaux bleu-blanc-rouge sur la gauche, un drapeau européen au milieu (légèrement décalé) et 5 drapeaux bleu-blanc-rouge sur la droite. Exemple, lors d’une visite d’un chef d’Etat européen, le drapeau UE est le bienvenu (avec le drapeau du pays invité et le drapeau français). En revanche, j’avais protesté lorsque l’ancien Président Sarkozy avait fait mettre le drapeau de l’UE sous l’Arc de Triomphe. Autre exemple, je reviens d’un week-end à Madrid. On voit maintenant des drapeaux espagnols partout dans les rues, aux fenêtres, sur les balcons, dans les cafés/restos, etc. Viva el Rey, viva España.

  17. HYBRIS

    @ Jean-Charles
    Trop fort ce Goebbels ! 72 ans après son trépas il embrouille encore les esprits. Au moins ceux de @Jean-Charles et de Jean-Claude Mailly. La rue à laquelle Jean-Luc Mélenchon fait référence, c’est celle de l’expression d’une volonté populaire finalisée par les urnes. Quel rapport avec les exactions des bandes armées nazies financées par les magnats de l’industrie allemande ? Malgré ces fabuleux subsides, les nazis, jamais majoritaires, étaient pointés en baisse dans les dernières élections démocratiques. Moins de trois mois après celles-ci, avalisée par Hindenburg, chef de l’Etat, c’est une séquence de tractations avec les partis de la droite classique, les chefs de l’armée et les milieux d’affaires expressément consultés, qui leur ouvrait le pouvoir. La rue des nazis ? Celle d’Al Capone, pas celle du peuple conscientisé.

  18. Jean Louis

    Je viens de visionner votre 44ème revue de la semaine. Merci encore pour ces explications. En ce qui concerne la disparition des insectes, il suffit de se rappeler comment il y quelques 20 ans les pare brise des voitures étaient constellés de cadavres d’insectes après quelques heures de route, ce qui est loin d’être le cas aujourd’hui. Je voulais vous faire part de remarques que j’entends guère et je pense que c’est par incompétence de la plupart des commentateurs. Vous le faites justement remarquer pour le nucléaire, si on doit diminuer la production d’électricité nucléaire mieux veux commencer tout de suite à développer les alternatives. C’est la même chose pour le glyphosate. Qu’a-t’on fait ces 10 dernières années, alors que l’on savait que l’autorisation était limitée, et que va-t’il se passer dans 3 ou 5 ans ? Si les industriels ne font rien nous serons confrontés à la même situation au bout de cette nouvelle période.

    1. andré

      L’expérience montre qu’il n’y a rien à attendre du coté des industriels (pas plus que de la FNSEA). Les choses changeront à partir du moment où la politique de « l’humain d’abord » aura pris la place de la politique du fric à tous prix y compris par les moyens les plus nauséabonds: il apparaîtra clairement que l’agriculture est faite pour nourrir l’humanité et pas pour l’empoisonner. Et la récupération des fonds actuellement frauduleusement dilapidés dépasseront largement les besoins d’une implication rapide et efficace pour que tous les paysans de bonne foi enrôlés dans le fonctionnement mortifère actuel défendu par le pouvoir sous la coupe des lobbys puissent s’insérer enfin dans une démarche conforme à leurs aspirations et aux besoins de l’humanité.

    2. Invisible

      Et si chacun visait de faire baisser sa facture d’électricité en diminuant drastiquement ses consommations ? Notre problème, c’est que nous vivons avec beaucoup de branchements électriques. La maison ronronne et chauffe… Si EDF voyait baisser les consommations, ça ferait peut-être réfléchir ? C’est nous la masse, quand même.

  19. morfin

    Si on baisse encore notre conso, et beaucoup le font déjà, EDF augmentera les prix pour retrouver son chiffre d’affaire, c’est pour çà qu’on doit changer l’ensemble du système et pas seulement énergétique.

  20. Jacques

    Pas mal le prix Sakharov cette année… Digne de ceux qui ont précédé.

Les commentaires sont fermés.

©2015/2018 Jean-Luc Mélenchon / V5 / Design INFO Service | Contact | Mentions légales