Le mois dernier, ce blog a reçu 372 806 visites

74 commentaires


  1. Daniel Mino

    J’ai regardé le téléfilm sur Victor Hugo hier soir. J’y ai trouvé bien des similitudes avec aujourd’hui. Si la FI progresse malgré toutes ces attaques et le silence des forces « progressistes » (LDH, GO…) attendons nous à une forme de coup d’état, comme au Brésil ou en 1851. Courage, lucidité et résistance. Préparons-nous!

  2. Aissani

    Il y a aussi des locataires qui dégradent, bon pourquoi pas, mais ne veulent pas de travaux en refusant l’accès et aujourd’hui la prefecture n’expulse plus.

    1. FAGUET

      En 1991 à 1993, j’ai vécu à Marseille quartiers nord les Arnaveaux, Tour Sainte, Ste marguerite, St Bart, 1°Mai, Noailles et La Renaude hors du centre ville. La vie quotidienne très animée mais bien bringuebalante dès que l’on rentrait dans un bâtiment pour rencontrer une famille en difficulté. En voyant à la télé cette rue et tout ces bâtiments s’appuyant les uns sur les autres sont d’un autre âge. Les escaliers étaient déjà en mauvais état, sans entretien. Ils se dégradaient tout seul. J’ai été surpris de voir ce quartier toujours dans les mêmes apparences 25 ans plus tard ! Ne pas tirer sur les locataires qui doivent payer certainement plus que ça ne vaut au regard des manques de confort et d’hygiène.

  3. Monsieur Bienpeu

    On peut ne jamais avoir eu à pâtir d’un logement insalubre mais faire preuve d’une empathie profonde à l’égard de ceux qui en souffrent. Prétendre que ça va coûter tant d’euros (un pognon de dingue ?) est obscène et me rappelle la bouillie porcine que l’on nous déverse depuis trente ans par les mangeoires médiatiques conventionnelles. On n’ergote qu’épisodiquement sur l’argent alloué à tout ce qui peut détruire l’être humain, du sang contaminé aux produits alimentaires falsifiés, en passant par les armes vendues à toutes sortes de clients. D’autre part, concernant tous ceux qui ont failli lourdement à leur mission de nous représenter chaque fois qu’ils ont eu le pouvoir, en trahissant les salariés, les indépendants, les intermittents, les retraités et les enfants avec une éducation au rabais, je souhaiterais qu’ils se fassent petits. Qu’ils ne viennent surtout pas pourrir, par une imitation à des fins bassement électorales, ce qui peut nous rester de conscience !

  4. Ness

    On apprend dans un reportage diffusé sur M6 info du 07/11 que les locataires vers la fin maintenaient leurs portes debout grâce à des barres de fer utilisées lors des travaux de construction. Une preuve de plus que l’immeuble menaçait bel et bien de s’effondrer. Certains locataires cherchaient d’ailleurs désespérément des solutions de relogement depuis quelques semaines sentant l’imminence du danger.
    Il faudrait que tous les immeubles qui présentent cette caractéristique de dangerosité soient évacués d’urgence.

  5. Hervé

    « Pendant des jours lents et dangereux, les locataires vécurent dans une attente fébrile. Une angoisse intolérable agitait leur coeur. Ils suivaient avec des yeux hagards les progrès de la macabre fissure. De jours en jour elle prenait des proportions indécentes. La maison toute entière vibrait du bruit de la mort contenue dans ses entrailles. » … « Les locataires étaient seuls. Ils avaient beau regarder de tous côtés, ils étaient seuls, dans ce danger sournois qui se refermait sur eux comme une nuit sans lune. » Alber Cossery : La maison de la mort certaine, Le Caire 1944. Albert Cossery, oeuvres complètes 1, éditions Joëlle Losfeld.

  6. Bonnardot

    Compte tenu, d’un parc immobilier national très vieillissant, il faut absolument légiférer sur le même principe que le contrôle technique automobile adapté à la location ou la vente d’appartements ou d’immeubles. Donc, pour quand le contrôle technique obligatoire (pour les propriétaires) de tous les logements mis en location ou en vente, avec obligation de travaux si nécessaires et/ou aliénation du bien ou de l’immeuble déclarés insalubres et/ou dangereux avec interdiction de louer ou de vendre ?
    Attention aux effets pervers de la mesure ! Exemple, notamment, la main mise des promoteurs/spéculateurs immobiliers sur ces emplacements d’immeubles à détruire pour reconstruire dans les centres villes.
    Respects citoyens !

  7. educpop

    Il y a toujours une escalade de la répression et quand on s’en aperçoit c’est qu’elle a commencé depuis longtemps. C’est la lutte contre l’insurrection qui inspire l’Etat mais il appelle ça garantir la sécurité, cela est hérité de la guerre d’Algérie. Dans ce cadre la mission de l’armée et de la police est susceptible de comporter des interventions violentes, validées par la justice et par la loi. Ceci contre de simples manifestations, on en a déjà vu les premiers épisodes.
    Jean-Luc Mélenchon fait remarquer que les interventions contre le terrorisme pendant l’état d’urgence ont très majoritairement frappé des militants anti libéraux. Serait-il étonnant que la révolte sociale soit qualifiée d’insurrection, que l’opposition politique soit criminalisée, et que donc la répression monte encore dans l’escalade ? Ceux qui disent garantir la sécurité de tous peuvent la supprimer pour ceux qui les dérangent.

  8. CORSIN

    La situation au Brésil est la démonstration de ce qu’un gouvernement social démocrate mené par le Parti des travailleurs n’a pas voulu faire : s’opposer à l’oligarchie en s’appuyant sur la mobilisation du peuple. Bolsonaro est le produit de cette politique pusillanime. Le PT n’a pas pris les mesures qui s’imposaient contre une partie des fonctionnaires de justice qui se mettent au service de l’oligarchie dès que le vent tourne. Après Allende et son suicide qui soldait l’échec de l’Union populaire qui faisait encore confiance à l’armée et à Pinochet la veille du coup d’Etat, il y a maintenant le Brésil, la destitution de Roussef, l’emprisonnement de Lula et l’arrivée au pouvoir d’un fasciste notoire au pouvoir. C’est une leçon à méditer pour nous LFI surtout après les perquisitions qui ont eu lieu contre notre mouvement et ses leaders de la part des agents zélés du pouvoir en place.

  9. Aissani

    En province il y a pleins de logements vides et à louer mais tout le monde veut le meilleur.

    1. JeanLuc

      Le meilleur, ça reste à voir. Il consiste généralement à s’endetter pour 20/30 ans pour acheter ou construire un pavillon qui aura perdu la moitié de sa valeur quand il sera fini de payé s’il est encore debout ou n’a pas été balayé par une inondation !

  10. Alain Verce

    L’avenir me fait peur. On assiste à une judiciarisation inquiétante de tout acte ne plaisant pas au pouvoir. L’incroyable barouf fait pour les perquisitions à la FI va de pair avec tout un tas de mises au tribunal de militants divers n’ayant commis aucun fait de banditisme. Le réquisitoire surréaliste des « 7 de Besançon » manifestement préparé en haut lieu, doit nous inquiéter. Car ils sont en train de faire croire aux gens qu’une justice « pareille pour tous » existe alors que tout prouve que c’est l’inverse. Je ne sais pas comment on peut faire, mais si nous n’arrivons pas à démonter leur système on va voir fondre le nombre de gens qui osent encore prendre des responsabilités.

  11. Marghi

    Vu hier en VOD le film récent de Michael Moore, Fahrenheit 11/9. Il montre entre autres comment l’état d’urgence décrété par le gouverneur du Michigan est un premier pas vers toutes les mesures scélérates prises à l’encontre des pauvres et surtout des Noirs de l’Etat. L’état d’urgence, partout où il est décrété, permet toutes les violences plus ou moins sournoises contre le peuple. Nous l’avons laissé introduire en France, et maintenant, on voit bien à quoi il sert. Démonstration parfaite de JL ! Merci à lui. Mais que faire, tonton JL ?

  12. JeanLuc

    L’itinérance mémorielle d’E. M. est en train de devenir l’errance socio-matérielle d’E.T président….

  13. morfin

    Le judiciaire ne leur suffit pas, voilà qu’il font parler un médecin qui s’inquiète de l’état de santé cardiaque de JL et s’alarme qu’il puisse devenir un jour chef d’état, car « caractériel » ! Lorsqu’on recense le nombre d’hommes coléreux chefs d’état, alors on peut demander la démission de pas mal d’entre eux, surtout lorsque la ficelle « corruption » ne fonctionne pas assez ! Alors médecins cardiologues de FI, au travail ! Le pauvre Jaurès aurait été déjà mis à l’hôpital lorsqu’il s’exclamait à l’assemblée !

    1. lena

      D’autant qu’un médecin assermenté n’a pas à donner un diagnostic public quelqu’il soit et est tenu au secret médical.

  14. Pierre LAVEDER

    C’est dramatique! C’est malheureusement dans la continuité des hôtels parisiens qui relogent les réfugiés et qui prennent feu. Ce sont des pauvres, majoritairement des étrangers, qui périssent dans une indifférence quasi générale.
    Pour égayer un peu le débat, ces vieux immeubles qui s’écroulent en cascade car adossés les uns aux autres, ça m’a fait penser à l’UMP et au PS.

  15. arthur 2

    Tous ces événements me donnent encore plus la pêche, les billets de Jean-Luc Mélenchon bien sûr, mais aussi les interventions de tous les députés FI. Puis des réactions ça et là de « gens » outrés. Je partage totalement le propos de Michel Juhel :  » Nous sommes dans une dictature à bas bruit managée par les spécialistes…une bande de brutes très polie ! « 

  16. Buonarroti

    La proposition de 1990 pour l’acquisition du « Permis de conduire » ferait un joli tract pour le 17 Novembre.

  17. patrice 30

    La démocratie en France fout le camp. Le ras le bol de la plupart d’entre nous en découle. La goutte d’essence l’a amplifié. Si on regarde Boursorama on a sur les variations à la semaine. Pétrole Brent -3,08%, Pétrole WTI -3,18%. A la pompe cela ne baisse pas !

  18. mimi

    Macron ressemble beaucoup a Napoléon le Petit du Victor Hugo vu à la télé.

  19. j.lou

    Pour ce qui concerne les perquisitions, il me semble que cela n’est pas de mauvaise augure. En effet lorsque Mitterrand commençait à agacer ses opposants, cela se traduisait par un coup monté en règle près de l’observatoire. La méthode pour dissuader était violente et visible par les impacts de balles. Aujourd’hui les choses sont plus masquées. Les attaques ne laissent pas de trace mais sont tout aussi violentes pour qui les reçoit. Leur impact psychologique est sans nul doute l’effet recherché. Je souhaite à Jean-Luc et à tous ceux qui ont du subir des perquisitions, le jour où le ministre de l’intérieur entrait en fonction, d’avoir l’esprit solide pour faire face à ce coup monté et un futur politique aussi long que la carrière de François Mitterrand.

  20. magda corelli

    Tenez bon Jean Luc, pour vous, pour nous. Les Insoumis ne sont pas du genre à se laisser mithridatisés ! Quand je dis autour de moi qu’en vous lisant, en vous écoutant j’apprends toujours quelque chose : je viens de découvrir l’existence d’un roi grec Mithridate VI.
    L’effondrement d’immeubles en France n’est pas seulement une honte mais la signature d’un système politique inique. Depuis la mi-octobre mon indignation monte, monte et ma détermination
    à lutter avec. Courage à tous.

Les commentaires sont fermés.

©2015/2018 Jean-Luc Mélenchon / V5 / Design INFO Service | Contact | Mentions légales