sondages medias

18.11.2019

Eh ! Les petites cervelles !

Le cirque mediatico-sondagier recommence à propos des municipales. Exemple : Un sondage sur BFM à propos de la « liste LFI de Manuel Bompard » à Toulouse. Les crétins qui organisent et diffusent ce genre d’information ne sont pas dérangés par deux faits pourtant importants : d’abord Manuel Bompard n’est pas candidat aux municipales, ensuite il n’y a pas de liste LFI à Toulouse.

Il faut donc recommencer les explications à zéro pour limiter la désinformation des petites cervelles médiatiques. Non pour les pousser à un peu de professionnalisme dans l’énoncé des faits, ni pour les empêcher de déployer leurs talents à raconter n’importe quoi : c’est impossible. Plus modestement, il s’agit d’informer au moins nos amis.

L’information capitale à répéter : il n’y a pas de listes LFI aux municipales. Il n’y a en a nulle part. Nous avons décidé autre chose que chacun peut découvrir sans mal s’il n’a pas un QI de journaliste ou de sondeur. Notre ligne est exposée sur notre site « la France insoumise ». Je répète : il n’y a pas de liste insoumise aux municipales. Autrement dit : aux municipales il n’y a pas de liste insoumise. Décryptons : cela signifie qu’il n’y a pas de liste LFI aux municipales. C’est une révélation : il n’y a pas de liste LFI aux municipales.

Il y a certes des insoumis dans pas mal de listes dans le pays. Ils (elles) sont candidats à tous les niveaux. Mais toujours au nom de collectif de citoyens qui les ont placés là. Pour autant : (allo, les petites cervelles !) : il n’y a pas de listes insoumises aux municipales.

DERNIERS ARTICLES

La session parlementaire est close. Je devrais pouvoir fermer mon cahier de post. Mais pourrais-je entrer dans la phase intense de pause que permet…
La scène internationale m’afflige autant que les misérables simagrées des macronistes avec leur diversion sur l’antisémitisme attribué à la LFI. Certes, il s’agit pour…
Ce post paraîtra deux jours après la publication du précédent. Mais comme au moment où je commence mes lignes, c’est dimanche, jour de pause…